banniere

L'espace visiteurs

[88] - Nouvelles à chute

Il s’agissait d’élaborer une liste de nouvelles à chute, de nouvelles "où l’on se fait avoir". La question ayant été posée à diverses reprises sur Profs-L et français-collège, cette liste est devenue un travail de collecte... collectif.
Synthèse mise en ligne par Corinne Durand Degranges.
Dernière actualisation le 02/07/08 par Catherine Briat.

 

Nouvelles

- Anonyme, Histoire naturelle dans La Revue de la nouvelle policière.
- Le recueil intitulé Nouvelles à chute (Magnard) avec Gavalda, Cortazar, Mérigeau... marche bien en général.
- ALLAIS A., Cruelle énigme dans A se tordre, 1891.
- APOLLINAIRE G., Le matelot d’Amsterdam (Belin Quatrième)
Récit avec un perroquet.
- AUDOUIN J., Tragédie.
- BARONIAN J.-B., Petite maman.
- BELLETO R., Le Tableau dans Le Temps mort, L’Homme de main et autres nouvelles.
- BIERCE A., Chickamauga dans En plein cœur de la vie, T1 Histoires de soldats, 1992.
- BLACKWOOD A., L’homme qui avait été Milligan dans Histoire de double.
- BLOY L., La Tisane, dans Histoires désobligeantes 1897.
On en trouve un extrait dans le manuel des éditions Belin et la version intégrale ici. Voir le recueil Bonnes nouvelles chez Bertrand-Lacoste.
- BOILEAU et NARCEJAC, Un homme comme les autres dans Manigances
Le texte se trouve dans M. Lits, L’énigme criminelle, Didier-Hatier, coll. « Séquences ».
- BOILEAU et NARCEJAC, Le fugitif dans Le train bleu s’arrête treize fois, 1966.
- BORGES, La demeure d’Asterion dans L’Aleph, 1957.
- BOUDET R., Coeur de lion.
Plus enfantin, le héros est une souris et non un chevalier.
- BOURGEYX C., Lucien dans Les petits outrages, Ed Le Castor, 1984.
Les autres nouvelles du recueil conviennent également.
- BRADBURY R., Le Dragon dans Un remède à la mélancolie, Collection « Présence du futur », Denoël, 1961 (1948).
- BROWN F., En sentinelle, paru en 1958 dans Lune de Miel en Enfer (Présence du futur, Denoël), repris dans l’anthologie Histoires de Guerres futures (Livre de Poche).
- BROWN F., Vaudou dans Lune de miel en enfer 1964.
- BROWN F., Réponse.
- BROWN F., Fatale erreur, L’anniversaire de Grand-mère, Marotte dans Fantômes et farfafouilles, 1961.
- BROWN F., Les cauchemars dans Fantômes et farfafouilles, 1961.
Il s’agit en fait d’une série de nouvelles chacune dotant le cauchemar d’une couleur (Cauchemar en blanc, Cauchemar en jaune, Cauchemar en vert etc.)
- BUZZATI D., Pauvre petit garçon !, Le défunt par erreur, Quiz aux travaux forcés dans Le K, 1966.
- BUZZATI D., Les Souris, dans L’Écroulement de la Baliverna
- CALONNE M., Odieux Léonard.
- CHARNEUX D., Une semaine de vacance, Luc Pire (éditeur belge).
- CLARKE A. C., Les neuf milliards de noms de Dieu (Librio)
- COHEN-SCALI S., Mauvais plan, Justice, Le prince charmant, The end, Un p’tit beur en or, dans Mauvais sangs, 2000.
- COHEN-SCALI S., Le Témoin dans Rêves noirs.
- COLETTE, Le Conseil dans La femme cachée.
Ce texte permet de travailler avec les élèves sur le rapport idéologique auteur et lecteur, dans la mesure où Colette, en piégeant son lecteur à la fin de la nouvelle, montre à ce dernier qu’au fond, il se comporte comme le personnage central et partage les mêmes préjugés. Il permet aussi de fructueux échanges sur la question de l’altérité, du rapport entre les générations, sans parler bien sûr de la richesse des éléments de narratologie.
- Collectif, Cadeau mortel pour Noël (douze nouvelles policières écrites par les grands auteurs de littérature pour la jeunesse).
- CORTAZAR J., Il existe une très courte nouvelle sans titre qui commence ainsi : « Il me coûte d’admettre que tous mes efforts ont échoué et qu’après tant d’années de combat je ne suis jamais parvenu à me transformer en crocodile. » et qui se termine par la découverte que le narrateur n’est pas celui qu’on imaginait.
- CORTAZAR J., Les armes secrètes, recueil de nouvelles (Gallimard - Folio). Voir notamment Axolotl, ou Continuité des parcs.
- COURRIER P.-L., Une aventure en Calabre.
Le lecteur tout comme le narrateur se fait piéger.
- DAHL R., Coup de Gigot, La Logeuse.
- DAHL R., Gelée royale dans Kiss, Kiss.
- DAENINCKX D., Les frères de Lacoste paru dans Le Monde diplomatique en août 1997.
- DAENINCKX D., La mort en huit chiffres dans Main courante (librio).
- DAENINCKX D., Le reflet dans Main courante, 1994.
- ECO U., La Chose, dans Pastiches et postiches éd. 10/18.
- FENEON, Nouvelles en trois lignes.
- FRANCOIS J.et ROLAND M., Monnaie de singe.
- FRIOT B., Histoires pressées, Nouvelles histoires pressées, Encore des histoires pressées, Pressé pressée..
- HOFFMANN, Le Chat Mürr dans ses Contes.
- GARCIA MARQUEZ G., Retrouvailles.
Une collègue hispanophone note la mauvaise qualité de la traduction.
- GARCIA MARQUEZ G., L’été heureux de Mme Forbes, dans Douze contes vagabonds.
- GAVALDA A., Happy Meal dans le recueil collectif Des mots pour la vie, 2000.
- GELINAS M.-F., La vente aux enchères.
- GOUGAUD H., Lucy, Simple distraction dans Départements et territoires d’outre-mort, 1991.
- GOUGAUD H., Pauvre Juliette.
- Mc GRATH P., L’étrange histoire de Sir Hugo et de son valet Fledge (Points). Le narrateur prisonnier d’un fauteuil roulant raconte ce qu’il croit être la réalité mais n’est qu’une reconstruction à partir des bribes
qu’il en perçoit.
- GUDULE, Journal d’un clone, paru dans l’anthologie Les Visages de l’humain (Mango Jeunesse, 2001)
- GUDULE, La petite fille qui mordait ses poupées dans La Solitude du vampire (Librio)
- HARPMAN J., Le creux des mains des femmes
- JEAN-CHARLES J., Une Méchante petite fille. dans Les plumes du corbeau et autres nouvelles cruelles, 1962
- KASSAK F., Iceberg, dans Le Masque vous donne de ses nouvelles (Librairie des Champs-Elysées, 1989) ou Nouvelles du XXe siècle, classiques Hatier, Œuvres et Thèmes, n° 74. La nouvelle est également signalée dans le recueil Qui a peur d’Ed Garpo ?, 1995.
- KASSAK F., Dédicace dans Qui a peur d’Ed Garpo ?, 1995.
- KASSAK F., L’Age des problèmes.
- KAFKA, de courts récits dans l’édition allemande sous le titre Erzählungen.
- KATZ J.P., Un drôle de client parue dans la revue Écrire Aujourd’hui n°25
La nouvelle, très courte, joue sur l’identité d’un personnage (prostituée ou chauffeur de taxi).
- KERSH G., Une petite distraction dans Vive la France et autres contes, 1945.
- KNIGHT D., Comment servir l’homme.
On doit certainement trouver le texte dans quelque anthologie de science-fiction mais je n’ai, malheureusement, aucune référence précise. J’en recommande chaudement la lecture et l’étude en classe ; c’est un vrai plaisir de surveiller du coin de l’œil, l’air médusé des gamins découvrant les dernières lignes du texte ! (Babeth)
- LAGUIONIE J.-F., Autostop, dans Les puces de Sable, 1980.
- LAIGLESLA A. de, Le Châtiment de Dieu dans Nouvelles espagnoles contemporaines. Traduit par Christian Regnier et Juan Torralbo (Presses Pocket).
C’est une histoire très courte (une page environ) et les élèves adorent. Il est intéressant également pour travailler la notion de point de vue, bien évidemment.
- LANGELAAN G., De fauteuil en déduction.
- LOUBIERE S., Compartiment 12 dans Petits polars à l’usage des grands (Librio).
- LOVESEY P., La Guèpe.
On trouve le texte dans le manuel Bordas, L’art de lire 3e, 1993.
- LUTZ J., Dur à avaler, dans La Griffe du chat chez Rivages.
- MARGNAT V., Folie furieuse, 1986.
- MATHESON R., Cycle de survie, Les Mondes macabres, Casterman, 1974 ou dans Une histoire de la science fiction - 2 (Librio).
L’histoire ne se comprend que dans les quinze dernières lignes.
- MATHESON R., L’habit fait l’homme dans La maison enragée (librio).
Cette fois, la solution n’est que dans la dernière phrase.
- MAUPASSANT G. de, Le gueux dans Le Gaulois du 9 mars 1884.
Dans cette courte nouvelle, un personnage handicapé et misérable se traîne de village en village pour demander l’aumône. Mais depuis des années qu’il mendie, « on » se lasse de lui, et « on » ne lui donne plus rien. Poussé par la faim, il vole une poule, mais les gendarmes l’arrêtent et le mettent en prison, sans penser à le nourrir. Voici la chute : « Mais, quand on vint pour l’interroger, au petit matin, on le trouva mort, sur le sol. Quelle surprise ! » Ce qui me paraît intéressant, c’est que l’ironie du « quelle surprise » final ne met pas seulement en cause la société égoïste et aveugle, les gendarmes stupides qui n’ont pas pensé que le gueux pouvait avoir besoin de manger ; elle piège aussi le lecteur, qui se trouve « surpris » par la brutalité de cette chute. Lui non plus ne s’attendait pas à ce que le héros de la nouvelle meure aussi bêtement. Il se voit piégé par le réalisme du conteur qui refuse de sauver son héros par un artifice. Par ce piège du réalisme, auquel malgré notre lecture des œuvres du XIXe nous ne sommes toujours pas habitués, Maupassant nous place finalement au même niveau que cette société individualiste qui n’avait pas vu la mort du gueux arriver, et la dimension critique de la nouvelle s’étend à une accusation du lecteur. Piège du lecteur donc qui permet aussi d’évoquer un mouvement littéraire et les rapports entre littérature et société.
- MAUPASSANT G. de, La parure dans Le Gaulois du 17 février 1884.
- MAUPASSANT G. de, Le p’tit fût dans Le Gaulois du 7 avril 1884.
- MAUPASSANT G. de, Rose dans Le Gil Blas du 29 janvier 1884.
- MAUPASSANT G. de, Clair de lune, recueil qui comporte plusieurs nouvelles dont la chute est surprenante.
- MERIGEAU P., Quand Angèle fut seule, nouvelle publiée dans la revue Polar, 1983.
- MONOD J.L., Le but dans Fiction n°80, 1960.
- MORAND P., le début de la nouvelle Milady.
Il semble que le personnage se prépare à l’arrivée de la femme aimée et il s’agit en fait de sa jument.
- NOZIERE J.P., La sœur de Pinocchio dans le recueil collectif Des filles et des garçons, 2003
- PAÏTA G., par exemple les nouvelles Mission et Traqué, extraites de Piégés.
Autre recueil du même auteur : De plein fouet. Ces deux recueils de nouvelles sont publiés aux éditions de la Tour d’Oysel, 21110 Longecourt en Plaine (France). Mais certaines de ces nouvelles font aussi l’objet d’une parution individuelle sous forme de livret d’une dizaine de pages à 1,20 EUR. Par ailleurs, ce novelliste se rend dans les établissements... très intéressant et de bon contact avec les élèves.
- PELMAN B., La main passe dans Mystère Magazine n°300, 1973.
- PEREC G., le cabinet d’amateur.
Une mise en abîme à laquelle tout le monde se laisse prendre.
- POSTEL et DUCHASTEL, Pandore et l’ouvre-boîte (Folio).
On ne se fait pas vraiment avoir mais c’est amusant et à emboîtement : deux fois la même histoire racontée par deux protagonistes ; pour comprendre il faut lire les deux versions. Il s’agit en plus d’une satire « à clés » du monde de l’édition, de l’écriture, des prix littéraires.
- PREVOT G., Le Bal du Rat Mort.
- PREVOT G., Les démons du dimanche gras, dans Contes de la Mer du Nord.
- RAY J., Les Contes du whisky (recueil de nouvelles).
- RICHEPIN J., Constant Guignard.
- SAKI, une nouvelle hilarante qui s’intitule La porte-fenêtre.
- SAUMONT A., Il revenait de Chicago, papa Les voilà, Le régime de Régine dans Les voilà quel bonheur !, 1993.
L’auteur nous surprend souvent délicieusement ou cruellement dans bon nombre de ses nouvelles.
- SAUMONT A., Écrire, dit-elle dans Embrassons-nous, 1998.
- SAUMONT A., Mais moi dans Quelque chose de la vie, 2000.
- SAYERS D. L., Soupçon (titre original Suspicion).
- SCIASCIA L., Le long voyage dans La mer couleur de vin, 1973.
- SEBBAR L., La fille avec des pataugas dans Sept filles, 2003.
- SIMENON G., Hans Peter dans Treize énigmes.
- SIMENON G., Jeumont, 51 minutes d’arrêt.
- STERNBERG J., Le rideau, La bille et La photographie dans Contes glacés Marabout, 1974.
- STERNBERG J., Le Désert, La Créature.
- STERNBERG J., Contes glacés (recueil).
- TCHECKHOV A., Le Pari.
- TOURNIER M., Les suaires de Véronique, La fin de Robinson Crusoë dans Le Coq de bruyère, 1978.
- VERCORS A., Un petit garçon.
- VILLIERS de l’ISLE ADAM, Véra.
- WERBER B., Fragrances.
- WÜRMSER A., Le Kaléidoscope, soixante-dix nouvelles brèves et sept longues.
Il s’agit d’un livre où l’on se fait « avoir », avec mise en scène de personnages qui se font avoir en même temps que nous. Ce recueil de nouvelles est paru en 1970 chez Julliard. Voir, en particulier pour un bref texte où, à une terrasse d’un café, le narrateur entend le nom d’André Gide à une table voisine. Du coup il se fait plus attentif et a tôt fait de repérer dans la conversation des échos de passages de tel et tel texte de l’écrivain, qu’il cite de mémoire... jusqu’au moment où ses voisins se quittent, non sans avoir échangé leur carte de visite. On apprend alors que cet André Gide supposé est un certain André Gyd, sans rapport avec son célèbre homonyme. Voir aussi dans le recueil, Alfa Roméo (qui se passe à Chicago, très « Al Capone ») et une histoire de deux trains qui roulent parallèlement au départ d’une gare. De vraies devinettes.
- VAN ZWEDEN-FRAITURE M., Viens dormir au jardin... dans Sang d’encre, Ed. Labor, 1992.
Ce texte se trouve dans le manuel Lecture pour toi, troisième année (Belgique) aux éditions Labor.
- VINCENOT H., Concert
- ZOLA E., Histoire d’un fou, 1866.
- ZOLA E., La Mort d’Olivier Bécaille et autres nouvelles (Librio), un recueil de 4 nouvelles de Zola, , assez dans l’esprit de Maupassant, qui pourrait aussi plaire à des garçons.

Quelques romans à fin inattendue

- BARJAVEL R., La Nuit des temps, surtout si les nouvelles de la séquence comportent une dimension de science-fiction.
- BARJAVEL R., Le Grand Secret.
- BARJAVEL R., Une Rose au paradis.
- BARJAVEL R., Le Voyageur imprudent.
- CALVINO I., Si par une nuit d’hiver un voyageur.
- CHRISTIE A., Le Meurtre de Roger Ackroyd.
C’est un cas d’école encore discuté par l’étude savoureuse de P.BAYARD Qui a tué R. Ackroyd ? (Minuit ,1998).
- DICKSON CARR J., La Chambre ardente.
Le roman possède deux fins contradictoires.
- Mc GRATH P., L’étrange histoire de sir Hugo et de son valet Fledge.
- GUIMARD P., Le tout début du roman Les Choses de la vie
L’auteur évoque ses souvenirs de chasse aux animaux à fourrure ; au fil de la lecture, on finit par comprendre ce qu’est réellement cette chasse (mais les élèves passent souvent à côté).
- JAMES H., Le Tour d’écrou, pour peu que l’on mette en doute certaines informations données par le seul narrateur homodiégétique, est bien ambigu.
- JONQUET T., La bête et la belle.
Quelle fin !
- KRESSMAN TAYLOR C., Inconnu à cette adresse.
- REOUVEN R., Le cercle de Quincey
Un roman policier à tiroirs où, quand on croit avoir compris, tout redémarre, sous l’égide des Caves du Vatican de Gide.
- SOMOZA C., La caverne des idées.
- VIAN B., Les Fourmis dont l’efficacité me parait réelle.

Quelques films à chute

- AMENABAR A., Les Autres (2001).
- AMENABER A., Ouvre les yeux (1998).
- BIELINSKY F., Les neuf reines.
- CHABROL C., La Cérémonie (1995).
- CLEMENT R., Plein Soleil (1960).
- CLOUZOT H.G., Les Diaboliques
- COLOMBANI L., A la folie, pas du tout (2002).
- CRONENBERG D., Spider
- ERNOTTE F., Usual Suspect (1994).
- FARGEAT C., Le télégramme
Court-métrage. La revue Repérages a proposé des DVD de courts-métrages.
- HOBLIT G., Peur primale (1995).
- HOBLIT G., Le témoin du mal.
- HOWARD R., Un homme d’exception
- JESSUA A., Traitement de choc.
- KARMANN S., Omnibus (court métrage, 1992).
- MAMET D., La Prisonnière espagnole (1997).
- MANGOLD J., Identity (2003).
- MANZER R., Dédales.
- MIHAILEANU R., Train de vie
- NIGHT SHYAMALAN M., Sixième sens (2001).
- NIGHT SHYAMALAN M., Incassable.
- NIGHT SHYAMALAN M., Signes (2002).
- NIGHT SHYAMALAN M., Le Village (2005).
- PARKER A., La vie de David Gale.
- RAPPENEAU E., Fréquence meurtre.
- VERHOEVEN P., Total Recall
Le film est inspire d’une nouvelle de P.K Dick.

Chansons à chute

Consulter la synthèse issue de la liste collège Chansons à chute

Images à chute

- Duneton C. et PAGLIANO J.-P., Anti-manuel de français, Paris, Seuil, Points A 30

Poème

- RIMBAUD A., Le Dormeur du val.

Quelques pistes

- Une très belle réalisation autour de la nouvelle Quand Angèle fut seule.
- Une séquence sur WebLettres, sur les nouvelles à chute pour une classe de 4e. Il y est question notamment de la nouvelle de Mérigeau.
- Un bilan à partir du récit Lucien de C. Bourgeyx.

Divers

- Bonnes nouvelles est édité en 2 volumes (1. nouvelles intégrales ; 2. parcours de lecture), chez Bertrand-Lacoste, par Michel Descotes & Jean Jordy. Les auteurs ont élaboré trois groupements :
- Des nouvelles relevant surtout de l’exercice de style : Coeur de lion de R. Boudet, Le Dragon de R. Bradbury, Quand Angèle fut seule... de P. Mérigeau, Pauvre petit garçon ! de D. Buzzati, Comment servir l’homme de D. Knight ;
- Des nouvelles étonnantes, saisissantes ou humoristiques, Une Petite Distraction de G. Kersh, A s’y méprendre de V. de l’ISLE-ADAM, Le Chat du Cheshire de A. Tabucchi, Cycle de survie de R. Matheson, Le Bazar des mondes de R. Sheckley, Crescendo de D. BUZZATI.
- Des nouvelles à enjeu idéologique, philosophique, métaphysique : Chickamauga de A. Bierce, L’Adresse de M. Minco, L’Évangile selon Marc de J. L. Borges, La Rédaction de A. Skarmeta, Les Fourmis, de B. Vian.


Ce document correspond à la synthèse de contributions de collègues professeurs de lettres échangées sur la liste de discussion Profs-L ou en privé, suite à une demande initiale postée sur cette même liste. Cette compilation a été réalisée par la personne dont le nom figure dans ce document. Ce texte est protégé par la législation en vigueur. Fourni à titre d’information seulement et pour l’usage personnel du visiteur, il est protégé par les droits d’auteur en vigueur. Toute rediffusion à des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.
</center




Monique

- Dernières publications :
[156] - Rendre compte d’une lecture cursive
[88] - Nouvelles à chute

Myriam Salomon

- Dernières publications :
[828] - Nouvelles à chute pour public masculin
[536] - Quels romans étudier pour l’objet d’étude de première « le roman et ses personnages » ?
[88] - Nouvelles à chute

Nirina Andriano

- Dernières publications :
[88] - Nouvelles à chute









Forum relatif à cet article

  • Le forum est ouvert - 01-11-2004 - par Administrateur

    Vous pouvez à votre tour apporter une contribution à cet échange en proposant des titres, adresses de sites, références bibliographiques voire témoignages qu’il vous semblerait utile de publier en complément de cette synthèse.

    MENTIONS LÉGALES
    Cet espace est destiné à vous permettre d’apporter votre contribution aux thèmes de discussion que nous vous proposons. Les données qui y figurent ne peuvent être collectées ou utilisées à d¹autres fins. Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site. Seront en particulier supprimées, toutes les contributions qui ne seraient pas en relation avec le thème de discussion abordé, la ligne éditoriale du site, ou qui seraient contraires à la loi. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez, à tout moment, demander que vos contributions à cet espace de discussion soient supprimées. Pour exercer ce droit, http://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.


contact Contact - Qui sommes-nous? - Album de presse - Aider WebLettres - S'abonner au bulletin - Admin


© Copyright WebLettres 2002-2017
Les dossiers de WebLettres sont réalisés avec Spip