banniere

L'espace visiteurs

[101] - Comparaison du langage romanesque et théâtral

Il s’agissait de relier des romans et des pièces de théâtre pour comparer un texte narratif et un texte théâtral (par exemple pour une séance introductive à une séquence sur le théâtre).

 

Voici une liste de textes destinés à une étude comparée d’un texte narratif comportant un dialogue et d’une scène de théâtre. Objectif : mettre en évidence la spécificité du langage théâtral (didascalies, double énonciation, etc.).

Adaptations d’une même oeuvre

- Roman et cinéma
- L’histoire de Mme de la Pommeraye dans Jacques le fataliste de DIDEROT et sa transcription filmique par BRESSON dans Les dames du Bois de Boulogne.
- Commentaire de Christian : "ça marche très bien [...] on voit très bien la limite entre ce qui vient de Diderot puis ce qui vient de Bresson".

- Roman et théâtre
- La controverse de Valladolid de jean-Caude CARRIERE, téléfilm de VERHAEGHE, version narrative pocket n°4689 et pièce de théâtre - GF "Etonnants classiques".
- DIDEROT, Jacques le fataliste et son adaptation au théâtre par Milan KUNDERA Jacques et son maître.
- DUMAS, La dame aux camélias
- IONESCO, Rhinocéros a d’abord été une nouvelle (dont le texte se trouve dans le Profil Hachette).
- David LODGE, une pièce (titre ?) dont il a tiré un roman Les quatre vérités.
- MAUPASSANT, la nouvelle L’enfant et son adaptation théâtrale Musotte (+ une adaptation télévisée de Claude SANTELLI)
- ROUSSEAU, Les Confessions et l’adaptation théâtrale La Confession de Rousseau de Roger VRIGNY (éditions Actes Sud - Papiers)
- VOLTAIRE, Candide et son adaptation théâtrale par Maurice Yendt ((éd. Actes Sud -Papiers)
- ZOLA, L’assommoir adapté au théâtre par l’auteur. Puis le film Gervaise de René CLEMENT.
- ZOLA, La curée et sa reprise théâtrale Renée. On peut ajouter un extrait du film La Curée de Vadim.
- ZOLA, Thérèse Raquin adapté au théâtre par l’auteur (extraits dans l’édition du Livre de Poche)

Deux oeuvres d’un même auteur

- COCTEAU, Les enfants terribles (récit), Les parents terribles (pièce), plus le film de Jean-Pierre MELVILLE, Les enfants terribles.
- Deux proscrits de Victor HUGO, Hernani ("je suis maudit") et Jean Valjean.
- VERCORS, Les animaux dénaturés et Zoo

Deux oeuvres sur un même thème

La guerre
- GIRAUDOUX, La guerre de Troie n’aura pas lieu et un des passages des Thibault où l’on discute de la guerre de 1914, ou encore un extrait du Voyage au bout de la nuit de CELINE (qui a d’ailleurs tiré une pièce du Voyage).

Le bourgeois pontifiant
- Monsieur Homais (FLAUBERT), Monsieur Perrichon (LABICHE) et Monsieur Prudhomme (VERLAINE).

L’avare
- "la mort du père Grandet" dans Eugénie Grandet, un extrait de L’avare de MOLIERE et un extrait de La folie des grandeurs de Georges OURY (avec L. De Funès : "il est l’or, monseignor...")

L’avare et sa fille
- Un extrait de la pièce de MOLIERE (I,4 quand Harpagon annonce à Elise qu’il va la marier avec un homme riche - présence de didascalies, assez rares chez Molière) et un extrait d’Eugénie Grandet, par exemple "Montre-moi ton or, fifille..."

Le libertin cynique
- Dom Juan de MOLIERE et le Dom Juan de L’élixir de longue vie de BALZAC.
- Dom Juan encore : un extrait de la pièce de MOLIERE, un extrait du roman de Pierre-Jean REMY Don Juan et la réécriture de Jean-Marie LACLAVETINE pour le scénarion du film de J. WEBER (scénario paru chez Folio)

Une femme troublée par un jeune homme
- La comtesse troublée par Chérubin dans Le mariage de Figaro et la dame en blanc troublée par l’adolescent dans Le blé en herbe de COLETTE.

Monologue délibératif
- Hamlet dans la pièce éponyme et la "tempête sous un crâne" de Jean Valjean (Les Misérables)

Le duel
- Un extrait des Trois mousquetaires et le duel de Cyrano de Bergerac.

La mort d’Alexandre de Médicis tué par son cousin
- la XII° nouvelle de L’Heptaméron de Marguerite de Navarre, la chronique de Varchi, les Mémoires de Lorenzo de Médicis (republiées récemment) et Lorenzaccio de Musset.

Un sujet de bac

Il s’agit du sujet de l’écrit pour la série L de Nouméa (décembre 2003)

Objets d’étude : L’épistolaire, les réécritures, le théâtre

- Texte A : Pierre CHODERLOS de LACLOS, Les Liaisons dangereuses (1782) , Lettre XXI
- Texte B : Pierre CHODERLOS de LACLOS, Les Liaisons dangereuses (1782) ,Lettre XXII
- Texte C : Christopher HAMPTON, Les Liaisons dangereuses (1988)

ECRITURE

I. Vous répondrez d’abord à la question suivante (4 points) :
En analysant la transposition au théâtre (textes A à C) de "l’acte de charité" accompli par Valmont, vous montrerez en particulier comment la lettre a été adaptée aux nécessités théâtrales et en quoi le texte original de Laclos a été respecté.

II. Vous traiterez ensuite l’un de ces trois sujets (16 points) :

1 . COMMENTAIRE :

Vous commenterez, dans le texte A, le passage qui va de la ligne 34, "Cependant, j’arrive au village..." à la fin.

2 . DISSERTATION :

Le récit est-il la fonction essentielle d’une lettre ?
Vous répondrez à cette question en un développement composé, en prenant appui sur les textes du corpus et les lettres ou roman épistolaires que vous avez lus ou étudiés.

3 . INVENTION :

En partant du texte B, écrivez la scène de théâtre qui met en présence la présidente de Tourvel et Madame de Volanges. Vous ferez part notamment des réactions de cette dernière, compte tenu de ses doutes à l’égard de Valmont.


Ce document correspond à la synthèse de contributions de collègues professeurs de lettres échangées sur la liste de discussion Profs-L ou en privé, suite à une demande initiale postée sur cette même liste. Cette compilation a été réalisée par la personne dont le nom figure dans ce document. Ce texte est protégé par la législation en vigueur. Fourni à titre d’information seulement et pour l’usage personnel du visiteur, il est protégé par les droits d’auteur en vigueur. Toute rediffusion à des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.




Ghislaine Bruyas

Professeur de lettres à l’Institution Sainte-Marie La Grand-Grange de Saint Chamond.
Très intéressée par les liens entre littérature et arts (peinture et musique en particulier) et par les travaux interdisciplinaires (les plus enrichissants pour les élèves à mon avis).



- Dernières publications :
[1 124] - La joie en poésie
[1 117] - L’intolérance religieuse
[1 111] - La nourrice dans le récit
[1097] - L’interrogatoire au théâtre
[1079] - Textes argumentatifs contemporains sur la guerre









Forum relatif à cet article

  • [101] - Comparaison du langage romanesque et théâtral - 13-03-2006 - par Cathy Réalini

    pour la rubrique « 2 oeuvres d’1 même auteur » :

    IONESCO, Rhinocéros la nouvelle, et la pièce de théâtre.

  • Le forum est ouvert - 01-11-2004 - par Administrateur

    Vous pouvez à votre tour apporter une contribution à cet échange en proposant des titres, adresses de sites, références bibliographiques voire témoignages qu’il vous semblerait utile de publier en complément de cette synthèse.

    MENTIONS LÉGALES
    Cet espace est destiné à vous permettre d’apporter votre contribution aux thèmes de discussion que nous vous proposons. Les données qui y figurent ne peuvent être collectées ou utilisées à d¹autres fins. Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site. Seront en particulier supprimées, toutes les contributions qui ne seraient pas en relation avec le thème de discussion abordé, la ligne éditoriale du site, ou qui seraient contraires à la loi. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez, à tout moment, demander que vos contributions à cet espace de discussion soient supprimées. Pour exercer ce droit, http://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.


contact Contact - Qui sommes-nous? - Album de presse - Aider WebLettres - S'abonner au bulletin - Admin


© Copyright WebLettres 2002-2017
Les dossiers de WebLettres sont réalisés avec Spip