banniere

L'espace visiteurs

[80] - Le théâtre en 5e et en 4e

Il s’agissait de trouver des pièces à étudier en classe de 5e, ainsi que des pistes concernant :
les lectures cursives proposées lors d’une séquence sur le théâtre, les scènes à étudier dans une séquence sur la relation maître/ valet, les démarches pédagogiques exploitées pour l’étude théâtrale.
Synthèse mise en ligne par Catherine Briat.
Dernière modification le 23 juin 2008.

 

Pièces de théâtre en 5e

- ANONYME, La Farce de Maître Pathelin.
- DUBILLARD R., Les Diablogues.
- MOLIERE, Le Médecin malgré lui.
Remarque : Le Médecin malgré lui peut être mis en relation avec le texte source : le fabliau du Vilain Mire.
- MOLIERE, La Jalousie du Barbouillé, (Folio).
- MOLIERE, Le Médecin volant, (Folio) avec la mise en scène de Dario Fo.
- MOLIERE, L’Amour médecin, (Folio).
- MOLIERE, George Dandin ou Le Mari confondu.
- TARDIEU J., Finissez vos phrases.

Lectures cursives

- ALEXANDRE C., Derrière le rideau de scène. (Folio Junior).
- BEN KEMOUN H., Les Brûlures du jour (Nathan Poche).
- DESPLAT A-M., Les Colombes du Roi-Soleil, Les comédiennes de monsieur Racine (Père Castor Flammarion).
- DIEUNAIDE S., Oedipe schlac ! Schlac : mise en scène très drôle du mythe d’Oedipe par une classe de primaire (Casterman).
- FAVARO P., Le Secret du maître luthier : au 17e Andréa apprenti luthier part à la recherche du secret de son maître d’apprentissage, secret qui a été volé ; pendant ses aventures il sera aidé et accompagné par une troupe fidèle à la commedia dell’arte
- GAUTIER T., Le Capitaine Fracasse, ... abrégé à l’école des loisirs (pour les bons élèves).
- GRENIER C., Coups de théâtre : un bon polar dans le milieu théâtral (Cascade Policier).
- HELGERSON M-C., Louison et monsieur Molière : la petite Louison va enfin réaliser son rêve, devenir actrice dans une pièce de Molière (Castor Poche).
- HINCKEL F.,La Fille qui dort (400 Coups éditions).
- HOROWITZ A., Le Diable et son valet : Londres, au 16e, que d’aventures pour Tom qui veut devenir comédien et tiens, bizarre la reine cherche justement un petit garçon qui lui ressemble ! ( Livre de Poche Jeunesse).
- JAY A., A la poursuite d’Olympe.
- JAY A., Complot à Versailles.
- KARR K., Jeunes et dangereuses (L’école des loisirs médium 2001) : comment le théâtre permet aux sœurs Harper de prendre leur destin en main.
- LAPORTE M., Molière, gentilhomme imaginaire (Hachette jeunesse).
- LAROUSSINE C., Pour du gravier dans nos chaussettes (L’école des loisirs médium 2001) : la vie le théâtre, les différences, la musique.
- LE BOURHIS M., Acte II, (Thierry Magnier 2001) : l’évolution des sentiments à l’adolescence , le travail des comédiens ; poétique.
- LEPERE P., La Jeunesse de Molière.
- MIRMAN A., Aimer n’est pas jouer (Hachette jeunesse).
- MOUSSE M., Fracasse tome 1 : le moulin à dents ( BD).
Voici le premier album d’une trilogie, librement inspirée du copieux roman de Théophile Gautier, Le Capitaine Fracasse, que nos adolescents d’aujourd’hui ne lisent plus guère. Peut-être que cette bande dessinée leur donnera envie de découvrir le destin singulier du jeune baron de Sigognac, désargenté et désœuvré dans son château qui prend l’eau et le vent de Gascogne. Une troupe de comédiens ambulants qui fait étape dans sa propriété va changer définitivement le cours de la vie du jeune homme. Il décide de monter à Paris avec ses nouveaux amis et d’affronter ainsi les périls et les ornières des chemins, afin de trouver fortune meilleure. Au cours d’une représentation, l’un des comédiens meurt brutalement. Sigognac reprend le rôle et devient, sans le vouloir tout d’abord, le capitaine Fracasse.
- PERRIER P., En Scène les 5e (Rageot Cascade »1999 ) ; difficultés au collège et montage d’une pièce.
- PINEAU M., Meurtre au Palais Royal ( Ed. Sedrap) : enquête policière sur la disparition d’un manuscrit de Molière et la mort du portier de son théâtre.
- QUINT M., Sur les 3 heures après le dîner.
- SOUTON D., Je hais le théâtre (Ecole des Loisirs).
- THIES P., Juliette recherche Roméo ( Cascade 1999) ; fiction et réalité se mêlent quand on joue Shakespeare.
- YOURCENAR M., Une Belle matinée ; à Amsterdam ,au 17e, Lazare travaille dans une auberge où il va découvrir la passion du théâtre( Folio Junior).
Scènes à étudier pour une séquence sur la relation maître et Valet
- MOLIERE, L’Avare, Acte I, scène 2. La scène entre Harpagon et La Flèche dans L’Avare ("Montre-moi tes mains") que l’on peut comparer à la version latine qui a inspiré Molière : L’Aulularia ou comédie de la petite marmite de Plaute. C’est une scène drôle qui mérite une étude de mise en scène : les élèves pourraient proposer par groupes deux ou trois versions différentes, puis vous pourriez regarder la scène dans une représentation classique genre Comédie française à comparer avec celle de De Funès, par exemple.
- SHAKESPEARE W. et ROSEM M., Roméo et Juliette ( album).
Une version simplifiée de la pièce de William Shakespeare présentée par Michel Rosem que des illustrations de Jane Ray. Le texte respect le découpage en actes et en scènes et est ponctué, en caractère gras, de ⤘extraits de la traduction française de François-Victor Hugo. On retrouve ici l’atmosphère de l’Angleterre du XVI° siècle, grâce notamment à la mise en page et aux illustrations proches de l’enluminure. Un bon ouvrage de vulgarisation pour retrouver la légende de Roméo et Juliette dans son texte original.

Pratiques
- Une pratique de l’oral efficace et aimée par les élèves : après étude d’une pièce, sélectionner un passage où il y a plusieurs personnages (deux ou plus) que les élèves doivent apprendre petit bout par petit bout. Surveillance de l’apprentissage progressif. Ensuite première heure de prestations avec des commentaires bienveillants et constructifs. Ils pensent aussi à la mise en scène, aux accessoires...
Deuxième séance (de 2 heures environ) avec les prestations notées avec le jury dont chaque groupe de deux à quatre élèves est responsable d’un critère de notation sur les cinq.
Restitution du texte/Relief voix qui monte et qui descend/Débit/Diction/ intonation et expressivité, gestes.
Fixer avec le nombre de points dont ils sont responsables. Noter sur une feuille par élève et par rubrique.
Garder la main en dernier ressort, si l’on estime qu’il y a une injustice dans un sens ou dans l’autre. Avec des explications adéquates, cela passe bien. En général on a environ une ou deux interventions par séance. Ceci est vraiment peu. Comme gain, on a le fait que tous les élèves sont occupés. On n’a plus de bazar car tout le monde est actif. C’est un avantage de premier ordre.
- Recherches au CDI ou sur le net et des exposés justement sur les costumes, le théâtre, les troupes à l’époque de Molière. A l’écrit, la transposition dun texte de roman en pièce de théâtre est très intéressante (pas facile mais tout à fait abordable en 4e) Et à l’oral, une tirade sera parfaite.
- Le théâtre-image est un très bon moyen pour aborder le texte théâtral en classe entière. (voir ouvrage édité par le Sceren et le CRDP de l’académie de Créteil, Démarche, ARGOS, Coups de théâtre en classe entière, Chantal Dulibine et Bernard Grosjean). Dans cet ouvrage, un chapitre propose de travailler sur la relation maître/valet en utilisant un corpus de répliques extrait de différentes ½uvres théâtrales. On peut l’utiliser suite à une représentation des Fourberies de Scapin. Demander aux élèves de se mettre par groupe de 2 ou 3 et de mimer une image de la pièce qui les a marqués. L’idéal étant de les prendre en photo et de projeter l’image sur un vidéo projecteur. Cette démarche permet ainsi de faire un travail sur le sens de la pièce mais aussi sur la mise en scène choisie.


Ce document constitue une synthèse d’échanges ayant eu lieu sur Français-collège (liste de discussion des professeurs de français au collège) ou en privé, suite à une demande initiale postée sur cette même liste. Cette compilation a été réalisée par la personne dont le nom figure dans ce document. Fourni à titre d’information seulement et pour l’usage personnel du visiteur, ce texte est protégé par la législation en vigueur en matière de droits d’auteur. Toute rediffusion à des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.
Pour tout renseignement : Contact




Lucile Martin

- Dernières publications :
[80] - Le théâtre en 5e et en 4e

Marie-Hélène Rousseau

- Dernières publications :
[254] - Slogans publicitaires sur la lecture
[236] - Le Bourgeois gentilhomme : quelle mise en scène ?
[80] - Le théâtre en 5e et en 4e

Sylvie Bertrand

- Dernières publications :
[80] - Le théâtre en 5e et en 4e









Forum relatif à cet article

  • Le forum est ouvert - 13-03-2008 - par Administrateur

    Vous pouvez à votre tour apporter une contribution à cet échange en proposant des titres, adresses de sites, références bibliographiques voire témoignages qu’il vous semblerait utile de publier en complément de cette synthèse.

    MENTIONS LÉGALES
    Cet espace est destiné à vous permettre d’apporter votre contribution aux thèmes de discussion que nous vous proposons. Les données qui y figurent ne peuvent être collectées ou utilisées à d¹autres fins. Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site. Seront en particulier supprimées, toutes les contributions qui ne seraient pas en relation avec le thème de discussion abordé, la ligne éditoriale du site, ou qui seraient contraires à la loi. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez, à tout moment, demander que vos contributions à cet espace de discussion soient supprimées. Pour exercer ce droit, http://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.


contact Contact - Qui sommes-nous? - Album de presse - Aider WebLettres - S'abonner au bulletin - Admin


© Copyright WebLettres 2002-2017
Les dossiers de WebLettres sont réalisés avec Spip