banniere

L'espace visiteurs

[236] - Le Bourgeois gentilhomme : quelle mise en scène ?

Il s’agissait de faire un choix parmi les différentes versions vidéo du Bourgeois Gentilhomme de Molière à montrer à des 5e de niveau très hétérogène. Je souhaitais éviter la version de Vincent Dumestre, trop ardue selon moi pour mes élèves, mais certains colistiers la plébiscitent quand même si on ne montre que des extraits.
Synthèse mise en ligne par Catherine Briat.

 

- J’utilise régulièrement la version de la Comédie française avec Michel Robin dans le rôle titre : c’est vraiment une bonne mise en scène, assez classique visuellement mais le jeu des acteurs est très enlevé, très prenant et la diction suffisamment moderne pour être comprise sans problème par les élèves.
Pour ma part, je leur montre aussi à titre de comparaison quelques scènes de la version de Bigard : j’ai d’ailleurs dû prêter ensuite mon enregistrement à plusieurs élèves ! Je n’apprécie pas particulièrement ce comique mais j’avoue que son adaptation est "moins pire" que ce à quoi je m’attendais. Et le texte est respecté.
L’adaptation "comme à l’époque" à laquelle vous faites allusion (éclairage à la bougie, grande importance donnée à la musique et aux ballets, prononciation non modernisée) est intéressante à titre de comparaison, notamment pour le Ballet des Nations, mais trop ardue selon moi pour être diffusée en intégralité à des élèves de collège.

- Justement, cette version du poème harmonique est à la fois superbe et drôle. Son problème pour nous est qu’en continu elle dure quatre heures. En revanche pour des extraits, c’est vraiment valable. Je l’ai utilisée pour des extraits en 4e aussi bien en IDD qu’en classe entière (scène des voyelles, de l’habit) la fin de la pièce.
Ce qui est intéressant c’est que la troupe a cherché à respecter au maximum les conditions du théâtre au XVII, ainsi, Madame Jourdain est jouée par un homme... le comédien, à la fin de la pièce joue avec cette circonstance.

- Une splendide version enregistrée en 2005 par Martin Fraudreau, avec Benjamin Lazar et Le Poème harmonique (Alpha-Abeille Musique).
Un bain de Jouvence ! Si vous voulez surprendre vos élèves, n’hésitez pas. Et en plus, les bonus (second DVD) apportent un éclairage passionnant sur le jeu des acteurs au XVIIe siècle.
La version de Pierre Badel avec Michel Serrault (1968) est assez médiocre. Celle de Roger Coggio (1982) ne manque pas d’intérêt, mais elle est introuvable. Évidemment, s’il existe une version à jeter sans hésiter, c’est la pitoyable pantalonnade du pitoyable Bigard.
Jacques-Remi.

- Justement, j’ai regardé hier soir encore Le Bourgeois Gentilhomme mis en scène par J-L Benoit pour la Comédie Française ! ...Et je la déconseille pour un visionnage intégral. Le rythme est vraiment très monotone, les leçons s’enchaînent avec la même nervosité-lassante- des maîtres, les passages chantés semblent très longs. Autant cela passe au théâtre, autant en classe, je crains que ce ne soit rédhibitoire ! J’opterais pour le visionnage de quelques scènes.

- Je vous recommande la version avec Jean Le Poulain disponible sur le site de l’INA à l’adresse suivante (vous pouvez visionner les 10 premières minutes et vous faire une idée).
Elle me semble à la fois respecter le comique de Molière et être intégralement accessible aux élèves.

- La version "Le Poulain" est celle que j’utilise. Malgré son âge, elle plaît aux élèves (à part peut-être les ballets). J’aime bien leur faire comparer sur un petit extrait choisi différentes mises en scène (y compris, par exemple, Bigard.


Ce document constitue une synthèse d’échanges ayant eu lieu sur Français-collège (liste de discussion des professeurs de français au collège) ou en privé, suite à une demande initiale postée sur cette même liste. Cette compilation a été réalisée par la personne dont le nom figure dans ce document. Fourni à titre d’information seulement et pour l’usage personnel du visiteur, ce texte est protégé par la législation en vigueur en matière de droits d’auteur. Toute rediffusion à des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.

© WebLettres 2002-2010
Pour tout renseignement : Contact




Marie-Hélène Rousseau

- Dernières publications :
[254] - Slogans publicitaires sur la lecture
[236] - Le Bourgeois gentilhomme : quelle mise en scène ?
[80] - Le théâtre en 5e et en 4e









Forum relatif à cet article

  • Le forum est ouvert - 31-01-2012 - par Administrateur

    Vous pouvez à votre tour apporter une contribution à cet échange en proposant des titres, adresses de sites, références bibliographiques voire témoignages qu’il vous semblerait utile de publier en complément de cette synthèse.

    MENTIONS LÉGALES
    Cet espace est destiné à vous permettre d’apporter votre contribution aux thèmes de discussion que nous vous proposons. Les données qui y figurent ne peuvent être collectées ou utilisées à d¹autres fins. Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site. Seront en particulier supprimées, toutes les contributions qui ne seraient pas en relation avec le thème de discussion abordé, la ligne éditoriale du site, ou qui seraient contraires à la loi. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez, à tout moment, demander que vos contributions à cet espace de discussion soient supprimées. Pour exercer ce droit, http://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.


contact Contact - Qui sommes-nous? - Album de presse - Aider WebLettres - S'abonner au bulletin - Admin


© Copyright WebLettres 2002-2017
Les dossiers de WebLettres sont réalisés avec Spip