banniere

L'espace visiteurs

[123] - Sujet de dissertation sur la relation maîtres et valets

Il s’agissait de trouver un sujet de dissertation sur le thème « maîtres et valets » pour une classe de Seconde.

 

Remarque préliminaire

La recherche d’un sujet contenait un certain nombre de contraintes :
- Si possible, un sujet fondé sur une citation.
- Que l’intitulé permette de faire un plan dialectique.
- Que le sujet ne porte pas uniquement sur une comédie du XVIIIe mais sur le thème de manière plus générale (éventuellement que cela s’applique à des pièces non comiques).
- Que le sujet soit accessible à des élèves de Seconde.

Réponses et propositions

Des sujets avec citation
- Il a souvent été écrit que « le valet était le miroir de son maître ». Pensez-vous que cette affirmation soit justifiée par la (ou les) comédie(s) du XVIIIe siècle que vous avez étudiée(s).

- La conquête essentielle du valet dans la comédie du XVIIIe n’est pas d’avoir égalé ou supplanté son maître, mais d’être devenu « maître de soi ». Expliquez et commentez cette affirmation en vous appuyant sur vos lectures.

Des citations pour pouvoir élaborer un sujet
- DIDEROT, Jacques le fataliste
Jacques : - Stipulons : 1°, qu’attendu qu’il est écrit là-haut que je vous suis essentiel, et que je sens, que je sais que vous ne pouvez pas vous passer de moi, j’abuserai de ces avantages toutes et quantes fois que l’occasion s’en présentera.

- GENET, Les Bonnes
Claire : je hais les domestiques. J’en hais l’espèce odieuse et vile. Les domestiques n’appartiennent pas à l’humanité. Ils coulent. Ils sont une exhalaison qui traîne dans nos chambres, dans nos corridors, qui nous pénètre, nous entre par la bouche, qui nous corrompt. Moi, je vous vomis. (Mouvement de Solange pour aller à la fenêtre.) Reste ici.

- Une courte citation qui me semble à la fois permettre une réflexion sur la relation maître et valet (avec des interprétations multiples) et concerner des œuvres diverses, sans être trop difficile : « Tel maître, tel valet ». La formule est de PETRONE dans le Satiricon. Elle est développée sous forme de corrigé de dissertation (mais avec des exemples limités au XVIIIe) dans un petit fascicule, Maîtres et valets dans la comédie française du XVIIIe siècle, Ellipses, collection « bac blanc ».
La citation exacte est la suivante : « Plane qualis dominus, talis et servus » (début du chapitre LVIII du Satiricon : un co-affranchi de Trimalcion au jeune Giton), que A. Ernout (collection Budé) traduit ainsi : « On a bien raison de dire : tel maître, tel serviteur. »

Des sujets sans citation
- « Les rapports maîtres-valets dans les pièces que vous avez étudiées sont-ils fait de confrontation, d’amitié ou de dépendance mutuelle ? »

- Qu’est-ce qui est finalement plus difficile à vivre dans la comédie du XVIIIe : les rapports entre maîtres et valets ou ceux entre hommes et femmes ?

- Qui détient le pouvoir dans la comédie que vous avez étudiée cette année ? Vous répondrez en donnant au mot pouvoir un sens large.

Pour aller plus loin
- Il existe une synthèse (n°12) sur les « Maîtres et valets »


Ce document correspond à la synthèse de contributions de collègues professeurs de lettres échangées sur la liste de discussion Profs-L ou en privé, suite à une demande initiale postée sur cette même liste. Cette compilation a été réalisée par la personne dont le nom figure dans ce document. Ce texte est protégé par la législation en vigueur. Fourni à titre d’information seulement et pour l’usage personnel du visiteur, il est protégé par les droits d’auteur en vigueur. Toute rediffusion à des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.




Valentine Dussert

Professeur de français depuis 2000, Valentine Dussert est actuellement en poste dans un lycée des Yvelines. Elle a en charge, avec Corinne Durand Degranges, la publication des synthèses de Profs-L sur WebLettres.



- Dernières publications :
[1 112] - D’où vient le surnom « Gala » ?
[1080] - S’entrainer à l’analyse à partir de citations célèbres
[1078] - Dictées pour travailler l’orthographe en AP 2de
[1075] - La critique des jésuites au XVIIIe siècle
[1073] - Textes pour le commentaire comparé









Forum relatif à cet article

  • Le forum est ouvert - 01-11-2004 - par Administrateur

    Vous pouvez à votre tour apporter une contribution à cet échange en proposant des titres, adresses de sites, références bibliographiques voire témoignages qu’il vous semblerait utile de publier en complément de cette synthèse.

    MENTIONS LÉGALES
    Cet espace est destiné à vous permettre d’apporter votre contribution aux thèmes de discussion que nous vous proposons. Les données qui y figurent ne peuvent être collectées ou utilisées à d¹autres fins. Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site. Seront en particulier supprimées, toutes les contributions qui ne seraient pas en relation avec le thème de discussion abordé, la ligne éditoriale du site, ou qui seraient contraires à la loi. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez, à tout moment, demander que vos contributions à cet espace de discussion soient supprimées. Pour exercer ce droit, http://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.


contact Contact - Qui sommes-nous? - Album de presse - Aider WebLettres - S'abonner au bulletin - Admin


© Copyright WebLettres 2002-2017
Les dossiers de WebLettres sont réalisés avec Spip