WebLettres

Le portail de l'enseignement des lettres

WebLettres : Dossiers et synthèses

Localisation dans les rubriques :
Les synthèses des listes collège et lycée Les synthèses de la liste Profs-L


Article : [218] - Questions envisageables pour l’oral du bac : le biographique


mercredi 13 octobre 2004

Par La rédaction de WebLettres

L’une des innovations de la derni√®re r√©forme de l’EAF a consist√© √† proposer aux candidats une question initiale afin d’orienter leur interpr√©tation du texte. Cette question concerne la lecture analytique (premi√®re partie de l’√©preuve orale).
Depuis que ce dispositif est en place, les professeurs s’efforcent tout au long de l’ann√©e de pr√©parer leurs √©l√®ves √† la diversit√© des sujets susceptibles d’√™tre donn√©s le jour de l’examen.
Afin d’avoir √† disposition un large √©ventail de questions, il est apparu int√©ressant de cr√©er une « banque de donn√©es » (par des pages WIKI) dans laquelle chaque professeur pouvait puiser et qu’il pouvait √©galement enrichir.
Ce qui √©tait au d√©part un document de travail √† l’usage exclusif des professeurs devient aujourd’hui une synth√®se accessible √† tous. Nous esp√©rons qu’elle sera une aide efficace. L’objectif de ce document est donc de donner aux enseignants des id√©es de questions possibles sur ces diff√©rents textes et aux √©l√®ves-candidats d’avoir une id√©e des questions qu’on est susceptible de leur poser (et ainsi de se pr√©parer √† y r√©pondre au mieux).
Pour faciliter la lecture du document, nous avons r√©parti les textes en fonction de l’objet d’√©tude principal auxquels ils se rattachent. A l’int√©rieur de chaque page, le classement s’effectue par ordre alphab√©tique d’auteur. Les r√©f√©rences pr√©cises du texte sont donn√©es √† chaque fois.
Sur cette page, on trouve des textes li√©s √† l’objet d’√©tude « Le biographique ».
Dernière mise à jour le 13 septembre 2008 par Corinne Durand Degranges.

B

BEAUVOIR, M√©moires d’une jeune fille rang√©e, « au mois d’octobre 1913 [...] que je feuilletais avec ravissement »
  Quelle est √† votre avis dans ce texte la part des v√©ritables souvenirs d’enfance et celle du jugement de l’adulte ?
  En quoi avons-nous bien affaire ici √† une page autobiographique ?

BEAUVOIR, M√©moires d’une jeune fille rang√©e, « Je suis n√©e √† quatre heures [...] j’apprenais le monde, √† l’abri »
  De quelles fa√ßon l’auteur appr√©hende-t-elle ses souvenirs ?

BEAUVOIR, M√©moires d’une jeune fille rang√©e, (Nathan, p.314)
  Quel portrait l’auteur fait-elle d’elle m√™me ? En quoi para√ģt-elle d√©cevante aux yeux du monde ?

BEAUVOIR, M√©moires d’une jeune fille rang√©e, « Il n’y a pas loin du contentement √† la suffisance [...] J’appartenais √† une √©lite. »
  Quelle image la narratrice donne-t-elle d’elle-m√™me ?

BERBEROVA, C’est moi qui souligne (Foucher p.26)
  A quoi N. Berberova s’engage-t-elle vis-√†-vis de son lecteur ?
  Montrez que ce texte propose un pacte de lecture.
  Comment l’auteur parvient-elle √† justifier sa d√©cision d’√©crire sa vie ?
  Quelles sont les particularit√©s de ce texte programmatique ?
  Dans quelle mesure peut-on affirmer que N. Berberova √©crit sa vie comme un roman ?
  En quoi peut-on dire que dans cet extrait l’auteur d√©finit son entreprise ? Quelle en est la sp√©cificit√© ?
  Comment l’√©crivain s’y prend-elle pour d√©finir son projet ?

BOULGAKOV, La vie de Monsieur de Molière (Bordas p.359)
  Comment Boulgakov rend-il sensible la solitude de la mort de Moli√®re ?
  Comment l’auteur choisit-il de repr√©senter la mort de Moli√®re ?
  Quel est le parti pris de l’auteur dans la description des derniers instants de Moli√®re ?
  Quelle image l’auteur veut-il donner de Moli√®re au seuil de la mort ?
  Qu’y a-t-il de fantastique dans le r√©cit de Boulgakov ?

C

CASTILLO / DORMANN, Deux biographies de Colette (Foucher p.14)
  Comment ces deux extraits de biographie parviennent-ils √† donner de la m√®re de Colette une image contradictoire ?
  Quel est l’int√©r√™t de parler de la m√®re d’un √©crivain ?
  Quels sont les points communs entre les deux textes ?
  Quelles sont les divergences et comment interpr√©ter cette diff√©rence de jugement ?

CASTILLO, Colette, une certaine France
  Quels sont les enjeux de cette biographie ?

CELINE, Mort √† cr√©dit « Un piano par la fen√™tre »
  Comment l’auteur parvient-il √† √©laborer un texte √©mouvant ?

CHATEAUBRIAND, Mémoires de ma vie Livre I (Hatier p.304)
  Quel est le sens de la d√©marche entreprise par Chateaubriand dans l’√©criture des M√©moires de [s]a vie ?
  Quels buts Chateaubriand assigne-t-il au r√©cit autobiographique ?
  Quels √©l√©ments rel√®vent clairement du texte autobiographique ?
  Quelle image de lui-m√™me et de son √©poque Chateaubriand donne-t-il √† travers cet extrait ?
  Quelles sont les raisons qui ont pouss√© l’auteur √† r√©diger ses m√©moires ?
  Quelles sont les raisons qui ont pouss√© l’auteur √† r√©diger ses m√©moires ?
  Quelles sont les finalit√©s et les difficult√©s mises en √©vidence dans ce texte ?
  Quelles sont les raisons qui poussent Chateaubriand √† √©crire ses m√©moires ?
  Dans quel objectif Chateaubriand √©crit-il ce passage ?
  Comment l’√©criture autobiographique peut-elle aider √† la connaissance de soi dans cet extrait ?
  En quoi l’entreprise autobiographique est elle consid√©r√©e comme difficile dans cet extrait ?
  Analysez la r√©flexion sur l’entreprise autobiographique dans cet extrait
  Ce texte peut-il √™tre consid√©r√© comme un texte argumentatif ?

CHATEAUBRIAND, M√©moires d’outre tombe « mon monument est achev√© » (Foucher p.21)
  A partir de ce texte pouvez-vous dire les motivations de Chateaubriand √† √©crire ses m√©moires ?
  Chateaubriand se contente-t-il ici de faire un r√©cit autobiographique ?
  En quoi pouvons-nous dire que ce texte constitue un bilan de vie ? N’est-il que cela ?
  En quoi ce texte peut-il appara√ģtre comme un testament ? Qu’est-il d’autre ?
  Montrez en quoi ce passage fait √©cho au titre de l’oeuvre.
  Quelle image se fait-on de Chateaubriand et de ses M√©moires √† travers ce texte ?

CHATEAUBRIAND, M√©moires d’outre tombe (Hatier p.290)
  Quel r√īle tient le ch√Ęteau de Combourg dans la reconstruction du souvenir ?
  Montrer que le texte s’articule autour d’un lieu qui sert (√†) l’√©criture autobiographique
  Quel √©l√©ment sert de fil conducteur √† ce passage ?
  Que repr√©sente le ch√Ęteau de Combourg pour Chateaubriand.
  Que repr√©sente ce lieu pour Chateaubriand ?
  Pourquoi ce lieu tient-il une place si importante dans le souvenir de Chateaubriand ?

CHATEAUBRIAND, M√©moires d’outre tombe Livre I (les soir√©es d’automne √† Combourg)
  Quelle image le narrateur donne/ dresse-t-il de son p√®re ?
  Quelle image l’auteur donne-t-il de son p√®re et de sa famille ?

CHATEAUBRIAND, M√©moires d’outre tombe 1re partie, III,1 (la grive de Montboissier, Nathan p. 340-341)
  En quoi la derni√®re phrase √©claire-t-elle l’ensemble du texte ?
  Quel est, selon l’auteur, le pouvoir de l’√©criture autobiographique face au temps qui passe ?
  Comment l’auteur √©voque-t-il le temps dans ce texte ?

CHATEAUBRIAND, Itin√©raire de Paris √† J√©rusalem (le spectacle d’Ath√®nes, GF p.145-146)
  Quelle importance le temps rev√™t-il dans cet extrait ?
  De quelle mani√®re Chateaubriand joue-t-il avec le temps dans cet extrait ?
  Comment Chateaubriand per√ßoit-il Ath√®nes dans cet extrait ?
  Comment Chateaubriand m√™le-t-il description et argumentation dans ce texte ?

COHEN, Le livre de ma m√®re, Chapitre 1 « Chaque homme est seul [...] maternel fant√īme » (Folio p.9-11)
  Quel est l’int√©r√™t de ce pr√©ambule ?
  Dans quelle mesure ce d√©but de texte marque-t-il une intention d’√©criture ? Pourquoi le sujet de la m√®re est-il abord√© si tard ?

COHEN, Le livre de ma m√®re, Chapitre 6 « Je me souviens aussi de nos promenades [...] Elle est morte. » (Folio p.44-47)
  Quels sont les deux principaux sentiments qui se d√©gagent de cet extrait ?
  Comment l’auteur parvient-il √† susciter l’√©motion du lecteur ?

COHEN, Le livre de ma m√®re, Chapitre 7 « Maman de mon enfance [...] n’avait rien de s√©rieux » (Folio p.51-53)
  Par quels proc√©d√©s l’auteur suscite-t-il l’√©motion du lecteur ? Quel portrait brosse-t-il de sa m√®re finalement ?

COHEN, Le livre de ma m√®re, Chapitre 13 « Ses larmes √† la gare [...] confiante adoration » (Folio p.107-110)
  Montrez ce qui lie et ce qui oppose les deux portraits de femme. Quel effet produit ce double portrait ?

COHEN, Le livre de ma m√®re, Chapitre 28-29 « Fils des m√®res [...] croire en Dieu » (Folio p.169-173)
  A qui s’adresse ce texte ? Quelle valeur donne-t-il √† l’ensemble de l’oeuvre ?
  Expliquez ce passage √† la lumi√®re du titre de l’oeuvre.

COHEN, Le livre de ma m√®re, Chapitre ? « √Ē mon pass√© ma petite enfance [...] ma mort est proche »
  Le lyrisme, une expression du moi ?

COHEN, O vous frères humains, Chapitre 1
  Quels sont les enjeux de cet incipit ?

COHEN, O vous frères humains, Chapitre XXII (retour au passé)
  Comment s’expriment les sentiments de l’enfant dans cet extrait ?

COHEN, O vous frères humains, Chapitre LXVII (le retour)
  Cet extrait vous semble-t-il √©mouvant ? Pourquoi ?

COLETTE, La maison de Claudine, « Grande maison grave [...] Digne ? »
  Comment ce passage annonce-t-il les th√®mes majeurs de l’oeuvre autobiographique de Colette ?
  Comment ce texte po√©tique parvient-il √† √©voquer la nostalgie de l’auteur ?
  Comment Colette montre-t-elle l’ambivalence de ses souvenirs ?
  Comment l’√©criture de ce passage rend-elle compte du m√©canisme du souvenir chez Colette ?
  Comment se construit l’√©motion dans ce texte ?

COLETTE, Sido, (promenade matinale)
  Quel portrait la narratrice fait-elle de l’enfant qu’elle a √©t√© ?

D

DELBEE, Une femme ; « La chair et l’esprit » (Hachette p. )
  Quelles motivations du biographe apparaissent dans cette page ?

DURAS, L’Amant, La lessive de la maison
  Quel portrait de famille l’auteur brosse-t-elle ?

DURAS, L’Amant, « l’homme √©l√©gant [...] c√©ramique bleue » (Bordas p.384)
  En quoi ce passage constitue-t-il un t√©moignage de la vie coloniale dans les ann√©es 30 ? En quoi s’en d√©tache-t-il ?
  Comment s’exprime l’√©motion li√©e √† la rencontre amoureuse ?

DURAS, Un barrage contre le Pacifique ; Le conflit au sujet de la bague (Foucher p.23)
  Comment l’auteur parvient-elle √† brosser le portrait d’une m√®re bris√©e par l’existence ?
  Comment l’auteur d√©veloppe-t-elle les rapports qui unissent les diff√©rents membres de la famille ?
  Comment s’√©labore le portrait de la m√®re dans ce passage ?
  Quel portrait de famille l’auteur brosse-t-elle dans cette situation de crise ?
  Quelle image l’auteur donne-t-elle de cette famille ?

F

FORESTIER, Molière en toutes lettres (Bordas p.359)
  Sur quels aspects ce texte insiste-t-il pour pr√©senter la mort de Moli√®re ?

FORESTIER, Moli√®re en toutes lettres ; GRIMAREST, Vie de M. de Moli√®re (Bordas p.359)
  Comparer les deux r√©cits et expliquez pourquoi ils diff√®rent tant.

FRANCE, Notice historique sur Vivant Denon ; Rencontre avec Napol√©on
  Comment l’auteur brosse-t-il le portrait de son personnage ?

G

GARY, La promesse de l’aube ; « Ma m√®re revenait [...] conte de nourrice »
  Quels sont les liens qui unissent la m√®re et son fils dans ce texte ?
  Comment se construit l’√©motion dans ce texte ?

GIDE, Si le grain ne meurt (Hatier p.310)
  A quel curieux constat concernant la m√©moire Gide parvient-il dans ce texte ?
  Comment s’op√®re, dans le texte, la mise en forme du souvenir ?
  Dans quelle mesure retrouve-t-on ici une forme de pacte autobiographique ?
  Quelle est la d√©couverte de Gide dans ce texte ?
  Quelle sont les sp√©cificit√©s de ce texte liminaire ?

GIDE, Si le grain ne meurt Le kaléidoscope
  En quoi ce texte se rapporte-t-il au genre autobiographique ?

GRIMAREST, Vie de M. de Moli√®re ; « A ce dernier moment de sa vie » (Bordas p.357)
  Comment proc√®de l’auteur pour raconter les derniers moments de la vie de Moli√®re ?
  Quelle image l’auteur veut-il donner de Moli√®re au seuil de la mort ?
  Montrez que cet extrait poss√®de une dimension th√©√Ętrale

H

HATIER, Deux biographies de Flaubert (Hatier p.316)
  Que nous r√©v√®le la confrontation des ces deux biographies quant aux intentions d’un biographe ?
  Comment interpr√©ter la d√©marche des r√©dacteurs des manuels Hatier de 1938 et 1996 lorsqu’ils ont r√©dig√© une biographie de Flaubert ?

HUGO, « Elle √©tait d√©chauss√©e »
  En quoi ce po√®me est-il un souvenir personnel ?

J

JOLLIEN, Eloge de la faiblesse ; « Je pourrais te faire... gens normaux »
  En quoi ce texte autobiographique est-il original ?

JOLLIEN, Eloge de la faiblesse ; « Tu n’as eu de cesse... Silence d’Alexandre »
  Ce texte est-il uniquement autobiographique ?
  Quelle est, selon vous, la vis√©e de ce texte ?

JULIET, Lambeaux ; prologue (Folio, p 9-10)
  En quoi ce texte est-il le prologue d’une eouvre biographique et autobiographique ?
  En quoi ce texte illustre-t-il le tirtre de l’oeuvre ?

JULIET, Lambeaux ; « En ce jour, tu es autre, et elles aussi sont autres » (l. 25-26) (Folio p. 34-37)
  En quoi cette phrase est-elle une clef possible pour la lecture de ce passage ?
  Quelle(s) r√©action(s) la lecture de ce texte suscite-t-elle en vous ? Justifiez votre r√©ponse en prenant appui sur le texte.
  En quoi ce texte est-il important pour conna√ģtre la biographie de la m√®re ?
  Quels registres sont √† l’Ňďuvre dans cet extrait ?

JULIET, Lambeaux ; (Folio p. 71-73)
  Quelles sont, dans ce texte, les formules les plus r√©v√©latrices de la personnalit√© de l’h√©ro√Įne ?
  Quel est l’enjeu de ce passage ?
  Quelle image de sa m√®re Juliet nous donne-t-il dans cet extrait ?
  En quoi ce texte nous renseigne-t-il sur la fa√ßon dont Juliet op√®re pour √©crire la biographie de sa m√®re ?
  Quels aspects permettent dans ce passage de relier la biographie de la m√®re √† l’autobiographie du fils ?

JULIET, Lambeaux ; « se craqueler ton enfance » (l. 4). (Folio p. 107-109)
  En quoi cette expression est-elle une clef pour la lecture de l’extrait ?
  En quoi le titre de l’Ňďuvre, "Lambeaux", illustre-t-il bien ce passage ?
  En quoi la construction de ce passage est-elle importante ?
  Quel int√©r√™t trouvez-vous √† lire cette page autobiographique ?
  En qoi ce texte illustre-t-il le regard de l’adulte sur l’enfant qu’il a √©t√© ?

JULIET, Lambeaux ; « Un jour il te vient le d√©sir...fondamentale d√©tresse » (Folio, p.149-151)
  En quoi ce texte est-il un √©pilogue d’une oeuvre autobiographique ?
  Quelles fonctions de l’√©criture autobiographique sont d√©velopp√©es dans ce passage ?
  En quoi ce texte est-il un pacte autobiographique original ?
  En quoi ce texte illustre-t-il les enjeux et les difficult√©s de l’√©criture autobiographique ?

L

LACOUTURE, Malraux, une vie dans un siècle (Nathan p.327)
  Quel portrait avons-nous de Malraux ? Quel est l’effet produit ?

LEIRIS, L’Age d’homme ; Incipit : « Je viens d’avoir 34 ans [...] laideur humiliante. » (Nathan p.336)
  Quelle image l’auteur donne-t-il de lui-m√™me ?
  En quoi cet autoportrait rel√®ve-t-il de l’autod√©pr√©ciation, voire de l’autodestruction ?
  En quoi peut-on dire que l’auteur fait un portrait de lui-m√™me sans complaisance ?
  En quoi ce texte r√©v√®le-t-il le projet autobiographique de M. Leiris ?
  Ce texte vous para√ģt-il sinc√®re ? Pourquoi ?

LEIRIS, L’Age d’homme ; « √āg√© de cinq ou six ans [...] √† l’abattoir o√Ļ, t√īt ou tard, je dois √™tre men√© » (l’op√©ration)
  Ce texte vous semble-t-il devoir susciter le rire ou l’√©motion ?
  Comment s’op√®re dans ce texte la mise en forme du souvenir ?
  Montrer que cette m√©saventure a jou√© un r√īle capital dans la vie de l’auteur.
  Montrer que ce texte raconte plus qu’un traumatisme d’enfance.
  Que raconte ce texte ? Quel effet produit-il sur le lecteur ?
  Quel sens M. Leiris donne-t-il √† son r√©cit ?
  Quelle(s) fonction(s) de l’autobiographie apparaissent dans ce r√©cit ?
  En quoi cette m√©saventure a-t-elle jou√© un r√īle capital dans la vie de l’auteur ?
  En quoi la structure de l’extrait est-elle caract√©ristique de l’√©criture autobiographique ?

M

MAURIAC, Commencements d’une vie (Hatier p.311)
  Comment l’auteur per√ßoit-il les enjeux d’une autobiographie ?
  Quels √©l√©ments du pacte autobiographique apparaissent dans cet extrait ?

MICHON, Rimbaud le fils « On dit qu’Arthur Rimbaud, dans ce combat [...] Et c’est un pur bonheur. »
  Quel lien ce texte biographique √©tablit-il entre la vie du po√®te et son oeuvre ?

MODIANO, Livret de famille (Nathan p.338)
  Comment le narrateur effectue-t-il le portrait de ses parents ? Quelles perceptions contradictoires suscite-t-il ?

MONTAIGNE, Essais, Livre II, ch. 6.
  En quoi l’anecdote autobiographique constitue-t-elle aussi une le√ßon de vie ?

MONTAIGNE, Essais ; Livre II ch.18. (Hatier p.300)
  A quoi sert d’√©crire sur soi d’apr√®s Montaigne ?
  Comment Montaigne justifie-t-il le fait de consacrer sa vie √† l’√©criture des Essais ?
  Ecrire sur soi, selon Montaigne, est-ce du temps perdu ?
  Montaigne avait commenc√© ses Essais en disant : « c’est ici un livre de bonne foi, lecteur ». Cette page-ci vous para√ģt-elle une page « de bonne foi » ?
  Pourquoi √©crire sur soi selon Montaigne ?
  Que veut nous faire comprendre Montaigne dans ce texte ?
  Quel int√©r√™t Montaigne a-t-il retir√© de l’√©criture des Essais ?
  Quel est le r√īle de l’√©criture de soi d’apr√®s ce texte ?
  Quel r√īle Montaigne accorde-t-il √† l’√©criture autobiographique ?
  Quelle est la vision de l’autobiographie dans ce texte ?
  Quelle est la r√©flexion sur l’entreprise autobiographique dans ce texte ?
  Quelles sont les finalit√©s de l’√©criture autobiographique d’apr√®s Montaigne ?
  Quelles sont ici les caract√©ristiques de l’entreprise autobiographique de Montaigne ? Montrez comment l’auteur s’interroge sur le bien-fond√© de son oeuvre.

MONTAIGNE, Essais ; Avis au lecteur : « C’est moi que je peins » (Foucher p.20)
  En quoi peut-on dire qu’il s’agit ici d’un texte programmatique ?
  Quel est le projet d’√©criture de soi de Montaigne ?
  En quoi la forme dialogu√©e √©claire-t-elle le projet d’√©criture de Montaigne ?
  En quoi ce texte est-il un pacte autobiographique ?
  En quoi ce pacte autobiographique est-il un texte argumentatif ?
  Quelles relations l’auteur entretient-il avec son lecteur ?

P

PARIS MATCH, article extrait des 50 ans de Paris Match, 1946-1998 ; « James Dean, A 150 √† l’heure vers le carrefour tragique de ses 25 ans », (Hatier)
  En quoi cet extrait engage-t-il la cr√©dibilit√© de son auteur ?

PEREC, W ou le souvenir d’enfance ; « je n’ai pas de souvenirs d’enfance » (chapitre II en entier p.17.18)
  En quoi ce texte annonce-t-il le projet autobiographique de Perec ?
  En quoi la phrase « je n’ai pas de souvenirs d’enfance » est-elle une clef pour la lecture de ce passage ?
  Que nous apprend ce texte sur la qu√™te autobiographique de Perec ?
  Quel est l’enjeu (quels sont les enjeux) de ce chapitre ?
  Quelles sont, dans ce texte, les formules les plus r√©v√©latrices du projet autobiographique de Perec ? Justifiez votre choix.
  Quels sont les moyens mis en Ňďuvre par Perec pour √©voquer ses souvenirs ?
  Qu’est-ce qui fait selon vous l’originalit√© de ce fragment d’autobiographie ?

PEREC, W ou le souvenir d’enfance ; Chapitre III (Gallimard p.19-21)
  En quoi ce texte a-t-il sa place dans l’Ňďuvre autobiographique ?
  En quoi ce texte est-il autobiographique ?
  Par quels aspects ce texte se rattache-t-il au genre biographique ?
  Pourquoi parle-t-on d’autofiction √† propos de ce passage ?

PEREC, W ou le souvenir d’enfance ; (Chapitre X, Hatier p.313)
  Analysez les h√©sitations du narrateur dans cet extrait.
  A quelles difficult√©s, √† quels √©cueils se heurte Perec dans sa qu√™te du souvenir ?
  Comment l’auteur rend-il perceptible son travail sur la m√©moire ?
  Comment s’op√®re, dans le texte, la mise en forme du souvenir ?
  Comment s’effectue, dans ce texte, l’√©vocation du souvenir ?
  Comment per√ßoit-on le d√©sir de l’auteur d’√©tablir la v√©rit√© ?
  En quoi la qu√™te du souvenir est-elle originale chez Perec ?
  En quoi la construction de ce passage est-elle importante ?
  Etudiez la part de certitude et d’incertitude dans ce texte.
  Le processus de la m√©moire constitue-t-il chez Perec une tentative condamn√©e √† l’√©chec ?
  Montrez comment dans ce texte, Perec t√©moigne sans cesse de sa volont√© d’√©tablir la v√©rit√©.
  Que nous apprend ce texte sur la qu√™te autobiographique de Perec ?
  Que permet, dans le cas pr√©cis de Perec, l’√©criture autobiographique ?
  Quel est l’enjeu (quels sont les enjeux) de ce passage ?
  Quel est l’effet produit par la construction particuli√®re de ce passage ?
  Quel r√īle joue le dernier paragraphe du texte par rapport aux autres.
  Quelle vision du monde de l’enfance nous donne Perec √† travers ce passage ?
  Quelle est la part de certitude et d’incertitude dans ce texte.
  Quelle est la fonction de l’√©criture autobiobiographique dans cet extrait.
  Quelle difficult√© propre √† l’√©criture de soi ce texte met-il en √©vidence ?
  Quelle(s) difficult√©(s) de l’oeuvre autobiographique ce texte pr√©sente-t-il ?

PEREC, W ou le souvenir d’enfance ; Chapitre XXVII (Gallimard p.174-175)
  En quoi cet √©pisode est-il important pour le narrateur ?

PEREC, W ou le souvenir d’enfance ; « les dures lois du sport », (chapitre 34 p.209.211)
  En quoi ce passage a-t-il sa place dans cette oeuvre autobiographique ?
  Quels liens existe-t-il entre ce passage et la partie proprement autobiographique de l’ouvrage ?

PEREC, W ou le souvenir d’enfance ; fin, (chapitres 36 et 37)
  Que nous r√©v√®le la confrontation des deux derniers chapitres de l’oeuvre ?
  En quoi les deux derniers chapitres s’√©clairent-ils l’un l’autre ?

PLUTARQUE, Vie de César (fin)
  En quoi ce texte engage-t-il la cr√©dibilit√© de son auteur ?

PROUST, Contre Sainte Beuve ; (Hatier p.326)
  Quel est l’objet de la critique de Proust ?

PROUST, Du c√īt√© de chez Swann (l’√©pisode de la madeleine)
  Le texte de Proust constitue-t-il seulement le r√©cit d’une exp√©rience personnelle ?

R

RENAN, Souvenirs d’enfance et de jeunesse (Hatier p.308)
  Quels sont les objectifs de l’auteur en √©crivant ce texte ?
  En quoi ce texte est-il important pour le lecteur ?
  Quelles exigences s’impose l’auteur ?
  Quel vous semble √™tre l’int√©r√™t de ce texte ?
  Dans quel objectif Renan √©crit-il ce texte ?

RIMBAUD, « Ma Boh√®me »
  Comment ce po√®me montre-t-il le d√©sir de libert√© de son auteur ?
  En quoi ce sonnet est-il r√©v√©lateur de la jeunesse de son auteur ?
  Pourquoi peut-on qualifier ce po√®me d’autobiographique ?

ROISIN Jacques, Ceci n’est pas une biographie de Magritte (Hatier p.319)
  A quelles difficult√©s se heurte un auteur qui choisit d’√©tudier la vie d’un autre ?
  Montrez que ce texte est bien la pr√©face d’une biographie.
  Que nous apprend cette pr√©face sur la biographie de Magritte par Jacques Roisin ?
  Quel int√©r√™t l’auteur a-t-il trouv√© √† raconter la vie de Magritte ?
  Quelles motivations de l’auteur apparaissent dans ce texte ?
  Quelles sont les fonctions de ce texte ?

ROUSSEAU, Confessions ; Pr√©ambule du Manuscrit de Neuch√Ętel
  En quoi ce texte peut-il √™tre consid√©r√© comme le premier texte autobiographique ?
  En quoi ce pr√©ambule annonce-t-il des « Confessions » ?
  Quel est le pacte autobiographique annonc√© par Rousseau ?
  Quelle image de lui-m√™me Rousseau veut-il donner ici ?
  Quelles sont les caract√©ristiques d’un projet nouveau dans ce texte ?
  Quelles sont les fonctions de ce Pr√©ambule ?
  Quelles sont les difficult√©s pos√©es par ce Pr√©ambule ?

ROUSSEAU, Confessions ; Livre I, Ouverture
  Comment l’effet de r√©el se trouve-t-il exprim√© ici ? (appara√ģt-il ici) ?
  En quoi ce pacte autobiographique est-il un texte argumentatif ?
  En quoi ce texte a-t-il pour but de persuader le lecteur ?
  En quoi ce texte est-il un pacte autobiographique ?
  En quoi ce texte est-il caract√©ristique du registre oratoire ?
  En quoi ce texte est-il caract√©ristique du genre autobiographique ?
  En quoi ce texte r√©pond-il au pacte de lecture d√©fini par Philippe Lejeune ?
  En quoi ce texte illustre-t-il √† la fois la grandeur et la faiblesse du moi ?
  En quoi ce texte illustre-t-il la volont√© de Rousseau de se donner √† voir comme "le dernier des justes" ?
  En quoi ce texte √©claire-t-il le titre de l’oeuvre ?
  En quoi ce pr√©ambule figure-t-il un proc√®s du genre humain ?
  En quoi, √† partir de ce texte, Rousseau peut-il √™tre qualifi√© d’√™tre paradoxal ?
  En quoi peut-on dire que le projet de Rousseau est original ?
  En quoi peut-on dire qu’il s’agit d’un texte programmatique ?
  L’image que le personnage donne de lui-m√™me se heurte-t-elle au projet d’√©criture ici √©voqu√© ?
  Que nous apprend cet incipit sur le projet de Rousseau ?
  Quel est le projet pr√©sent√© par Rousseau ?
  Quel lien pouvez-vous √©tablir entre le titre de l’oeuvre et ce texte liminaire ?
  Quels sont les interlocuteurs de Rousseau dans ce pr√©ambule et re√ßoivent-ils le m√™me int√©r√™t de la part de l’autobiographe ?
  Quels sont les objectifs de Rousseau dans ce pr√©ambule ?
  Quelle est la strat√©gie argumentative adopt√©e par Rousseau dans ce pr√©ambule ?
  Quelles intentions Rousseau manifeste-t-il dans le d√©but des //Confessions// ?
  Quelles sont les intentions de l’autobiographe dans ce texte ?
  Rousseau √©tablit-il le m√™me lien de connivence avec ses diff√©rents interlocuteurs dans ce texte ?

ROUSSEAU, Confessions Livre I, La fessée
  En quoi cet √©pisode a-t-il √©t√© fondateur pour Rousseau ?
  En quoi peut-on dire que cet √©pisode fut fondamental pour Rousseau ?

ROUSSEAU, Confessions Livre I, Le peigne cass√© « qu’on se figure [...] sur moi »
  Comment et pourquoi Rousseau choisit-il de raconter cet √©pisode ?
  Comment Rousseau exprime-t-il ici la force de l’√©motion ressentie lors de cette m√©saventure ?
  Comment Rousseau restitue-t-il son souvenir et quel impact celui-ci a-t-il sur lui ?
  Dans quelle mesure cette anecdote poss√®de-t-elle une dimension symbolique ?
  Dans quelle mesure cet √©pisode est-il essentiel dans la formation de la personnalit√© de Jean-Jacques Rousseau ?
  Dans ce texte autobiographique (√† d√©montrer) quel est le parti pris de l’auteur ?
  En quoi peut-on dire que cet √©pisode fut fondamental pour Rousseau ?
  En quoi cet √©pisode a-t-il √©t√© fondateur pour Rousseau ?
  Montrez comment Jean-Jacques enfant est devenu Rousseau l’accusateur mais aussi Rousseau le philosophe engag√©.
  Quel sens, quelle valeur, Rousseau donne-t-il √† l’anecdote du peigne cass√© ?
  Quel sens Rousseau donne-t-il √† cette aventure ?

ROUSSEAU, Confessions Livre I, Le vol des pommes (Hatier p.286)
  Comment et pourquoi Rousseau choisit-il de raconter cet √©pisode ?
  Comment cet √©pisode autobiographique est il rendu narratif et descriptif ?
  Comment Rousseau fait il de cet √©pisode une aventure √† suspense ?
  Comment Rousseau rend-il cet √©pisode comique ?
  Comment Rousseau parvient-il √† impliquer son lecteur ?
  De quel registre ce texte rel√®ve-t-il ?
  De quelle fa√ßon Rousseau op√®re-t-il pour faire percevoir au lecteur l’√©motion ressentie lors de cet √©pisode.
  En quoi ce texte est-il humoristique ? Quel est finalement le but vis√© par Rousseau ?
  En quoi ce texte est-il un texte autobiobiographique ?
  En quoi ce texte, plut√īt que l’aveu d’une faute, constitue-t-il une accusation ?
  En quoi cet extrait illustre-t-il l’objet d’√©tude, le biographique ?
  Montrer que pour Rousseau, ce r√©cit est aussi une occasion de r√©gler ses comptes
  Montrez comment √† travers l’anecdote racont√©e ici Rousseau met en avant le r√īle de l’√©ducation dans la constitution de la personnalit√©.
  Peut-on parler d’√©chec pour Rousseau ?
  Quel sens Rousseau donne-t-il au r√©cit de sa m√©saventure ?
  Quel est le r√īle du dernier paragraphe par rapport au reste du texte ?
  Quel(s) regard(s) porte le Rousseau adulte sur l’enfant qu’il a √©t√© ?
  Quelle sorte de r√©cit Rousseau fait-il dans ce texte ? Avec quelle intention ?
  Qu’est ce qui fait l’originalit√©/ la force de ce passage ?

ROUSSEAU, Confessions ; Livre II La rencontre avec Mme de Warens
  En quoi ce texte constitue-t-il une sc√®ne de "premi√®re rencontre" ?
  En quoi ce texte constitue-t-il le topos romanesque du ravissement amoureux ?
  En quoi ce texte a-t-il pour but de permettre √† Rousseau de revivre le bonheur pass√© ?
  En quoi le temps et le lieu de la rencontre sont-ils symboliques ?
  En quoi ce texte nous renseigne-t-il sur le coeur et l’√Ęme de Rousseau ?
  Pourquoi peut-on dire, √† partir de ce texte, que Rousseau est un √™tre sensible ?
  En quoi ce texte illustre-t-il la citation suivante : "Je sentis avant de na√ģtre" ?
  En quoi ce texte caract√©rise-t-il Rousseau en tant que pr√©romantique ?
  Que dire du souvenir laiss√© √† Rousseau par cette rencontre ?
  En quoi ce texte soul√®ve-t-il le probl√®me de l’objectivit√© dans l’autobiographie ?

ROUSSEAU, Confessions Livre II ; Le ruban vol√© : « ce qui surprit [...] un seul jour de s’accomplir »
  Ce texte est-il sinc√®re ?
  Dans quelle mesure cette anecdote poss√®de-t-elle une dimension symbolique ?
  En quoi ce texte illustre-t-il la grandeur et la faiblesse du moi ? ou en quoi est-il √† la fois un aveu et une apologie du moi ?
  En quoi appartient-il au genre √©pidictique ? ou aux registres du bl√Ęme et de l’√©loge ?
  En quoi ce texte met-il en √©vidence une "belle √Ęme" ?
  En quoi ce texte a-t-il une vis√©e morale ?
  En quoi ce texte illustre-t-il la volont√© de Rousseau de se r√©former ?
  Montrez comment le personnage se sert de ce r√©cit pour se d√©fendre.
  Quel est l’int√©r√™t d’un tel √©pisode au sein des Confessions ?
  Quelle est la port√©e de l’aveu dans cet extrait ?

ROUSSEAU, Confessions Livre II, L’√©pisode de la devise : « on donnait [...] yeux »
  Par quels aspects cette anecdote se rapproche-t-elle d’un r√©cit exemplaire ? Quelles morales diff√©rentes peut-on en tirer ?

ROUSSEAU, Confessions Livre III, Autoportrait : « deux choses [...] surpass√© »
  En quoi ce portrait se construit-il selon une opposition ? Quel effet cela produit-il ?
  En quoi ce texte illustre-t-il les id√©es des philosophes des Lumi√®res ?
  En quoi cet autoportrait se construit-il selon une opposition et quel est l’effet recherch√© par l’autobiographe ?

ROUSSEAU, Confessions Livre IV, Une nuit √† la belle √©toile : « Je me souviens [...] admirable »
  Quel r√īle Rousseau fait-il jouer √† la nature dans ce texte et dans quel but ?

ROUSSEAU, SAINT AUGUSTIN, Confessions (Hatier p282/286)
  Quels liens pouvez-vous faire entre ces deux textes ? Quelles sont les diff√©rences ?

ROUSSEAU, Deuxi√®me lettre √† M. de Malesherbes
  Comment la lettre se met-elle ici au service de l’expression du « moi » ?
  De quelle mani√®re r√©cit et expression des sentiments sont-ils li√©s dans ce texte ?
  Quelle est la place du destinataire dans cette lettre ?
  Quelle importance l’anecdote racont√©e rev√™t-elle dans la vie de Rousseau ?

S

SAINT AUGUSTIN, Confessions (Hatier p.282)
  Justifiez le titre de l’Ňďuvre de Saint Augustin √† la lumi√®re de cet extrait
  En quoi pouvons-nous dire que nous avons affaire √† une confession ?

SARRAUTE, Enfance, Préambule (Foucher p.28)
  A quelles difficult√©s se heurte l’auteur dans cet extrait ?
  Comment l’auteur parvient-elle √† justifier sa d√©cision d’√©crire sa vie ?
  En quoi ce texte exprime-t-il les difficult√©s de l’entreprise autobiographique ?
  Expliquer la pr√©sence des deux voix : en quoi est-ce utile ?
  Montrer que les d√©lib√©rations de l’auteur lui permettent de mettre en place un texte programmatique
  Quelle est l’originalit√© du texte de Sarraute ?
  Quelles sont les particularit√©s de ce texte programmatique ?

SARRAUTE, Enfance, « Pourquoi faire revivre cela [...] rien √† moi » (manuel Nathan p. 344)
  Comment s’op√®re dans ce texte la mise en forme du souvenir ?
  Comment ce texte traduit-il le plaisir et la difficult√© d’√©crire sur soi ?
  A quelles difficult√©s se heurte l’auteur dans cet extrait ?

SARTRE, Les mots ; « il y avait [...] toujours exclu » (le jardin du luxembourg)
  Comment fonctionne la m√©moire dans cet extrait ?
  Comment fonctionne le souvenir d’enfance dans ce texte ?
  Comment est reconstruit le souvenir d’enfance ici ?
  Comment Sartre fait-il passer l’humour dans ce texte ?
  En quoi ce r√©cit m√™le-t-il tristesse et humour ?
  Quel portrait d’enfant le narrateur brosse-t-il ?
  Quelles sont ici les fonctions de l’√©criture autobiographique ?

SARTRE, Les mots ; « Un jour - j’avais sept ans - [...] la base ses futurs √©merveillements. » (l’√©pisode du coiffeur)
  Montrer comment l’auteur parvient √† un constat ironique dans ce texte.
  Montrer que Sartre fait preuve de lucidit√© dans cet extrait.
  Pourquoi rit-on √† la lecture de cet extrait ? De quelle sorte de rire s’agit-il ?
  Quel regard l’auteur porte-t-il sur sa famille et sur lui-m√™me ?
  Sartre d√©nonce ici une « com√©die ». Laquelle ? Quel est son but ?
  Le regard de l’adulte sur ce qu’il juge comme un traumatisme.

SARTRE, Les mots ; « j’ai commenc√© ma vie comme je la finirai sans doute [...] qui buvaient l’encre et sentaient le champignon »
  Montrez la v√©n√©ration du petit gar√ßon pour les livres.
  En quoi ce passage a-t-il particuli√®rement sa place dans l’autobiographie d’un √©crivain ?

SARTRE, Les Mots, « Il n’y a pas de bon p√®re [...] sur la m√™me terre, voil√† tout. »
  Quelle image du p√®re Sartre nous pr√©sente-t-il ici ?

SARTRE, L’Idiot de la famille (Foucher p.9)
  A quelles difficult√©s se heurte un auteur qui choisit d’√©tudier la vie d’un autre auteur ?
  Quelle intention Sartre affiche-t-il dans le d√©but de son oeuvre ?

STENDHAL, Vie de Henri Brulard (Hatier p.306)
  Quelles sont les difficult√©s du narrateur √† se rem√©morer la femme aim√©e ?
  A quelles difficult√©s Stendhal avoue-t-il √™tre confront√© ?
  Le regard port√© sur ce souvenir est-il celui de l’artiste ou de l’adulte ?

STENDHAL, Vie de Henri Brulard (Nathan p.335)
  Comment le narrateur fait-il part de la d√©couverte du bonheur ?

STENDHAL, Vie de Henri Brulard ; « Ici commencent mes malheurs [...] maintenant Rue Lafayette. » (sur la mort de sa m√®re).
  Comment Stendhal parvient-il √† mettre en √©vidence sa souffrance d’orphelin ?
  Comment Stendhal √©voque-t-il son amour pour sa m√®re ?
  Comment cet extrait est-il construit ? Pourquoi ?
  Expliquez la nature de la souffrance de Stendhal.

V

VALLES, L’enfant incipit
  Le lecteur peut-il d√©m√™ler ici le vrai du faux ?

VALLES, L’enfant chap I (le fouet)
  Quels sont les √©l√©ments caract√©ristiques d’un d√©but de roman autobiobiographique ?
  Comment le narrateur introduit-il une distance entre sa vision des √©v√©nements et celle de l’enfant qu’il a √©t√© ?

VALLES, L’enfant (Nathan p.330)
  Quels rapports enfant parents sont pr√©sent√©s dans ce texte ? Quel effet cela produit-il ?

VAN GOGH, Lettre à sa mère (Foucher p.18)
  Dans quelle mesure la lettre de Van Gogh constitue-t-elle un bilan de sa vie ?
  En quoi cette lettre permet-elle au peintre d’effectuer un travail sur soi ?
  Quel regard le peintre porte-t-il sur lui et sur sa vie ?

VERLAINE, "Mon rêve familier"
  Quelle image ce sonnet donne-t-il des attentes et de la personnalit√© de son auteur ?
  Quelles images de la femme id√©ale Verlaine √©voque t-il dans ce po√®me ?

Y

YOURCENAR, Mishima ou la vision du vide
  Quel int√©r√™t la romanci√®re M. Yourcenar trouve-t-elle √† raconter la vie du romancier Mishima ?

YOURCENAR, Souvenirs pieux (Foucher p.34)
  Quelles sont, selon l’auteur, les difficult√©s auxquelles se heurte une personne qui d√©cide de raconter sa vie ? Ces difficult√©s sont-elles insurmontables ?
  Apr√®s avoir analys√© les caract√©ristiques de l’√©criture autobiographique dans cet extrait, vous direz √† quel paradoxe est confront√© l’auteur.
  A travers l’analyse de cet extrait, vous direz √† quelles difficult√©s peut √™tre confront√© l’auteur de l’autobiographie ?

Z

ZWEIG, Balzac, le roman de sa vie ; PIERROT, Honor√© de Balzac (Hatier p.322)
  Comment et dans quel but ces deux auteurs ont rendu compte de la rencontre entre Balzac et Mme Hanska ?
  Quelles sont les forces et faiblesses de ces deux textes ?

ZWEIG, Balzac, le roman de sa vie ; (Hatier p.322)
  Comment Zweig comble-t-il le manque d’informations sur cet √©pisode de la vie de Balzac ?
  Biographie ou roman ?

Autres synthèses à consulter

  L’√©pistolaire et les r√©√©critures (223)
  Un mouvement litt√©raire et culturel (222)
  La po√©sie (221)
  L’argumentation (220)
  Le th√©√Ętre (219)
  Questions pour l’entretien (587)
  Le Roman et ses personnages (598)


Ce document a √©t√© √©labor√© par des professeurs de lettres visiteurs du site WebLettres. Fourni √† titre d’information seulement, il est prot√©g√© par la l√©gislation en vigueur en mati√®re de droits d’auteur. Toute publication ou rediffusion √† des fins commerciales ou non est interdite sans l’autorisation de l’association WebLettres.

Pour tout renseignement :
Contact

- Dernières publications de La r√©daction de WebLettres :

[1 170] - Ressources sur l’oral

[1 157] - Projet Voltaire

Album de presse 2016

Album de presse 2002-2013

[631] - Lectures conseillées en Première (ou pour préparer la Première)



- Les derniers articles dans la même rubrique :

[1 196] - Astuces pour corriger ses copies

[1 195] - Lecture cursive avec Gargantua de Rabelais

[1 194] - Lecture cursive avec La Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne



Si vous souhaitez publier une synthèse,
merci de contacter directement Corinne Durand Degranges.
Si vous souhaitez proposer un article, utilisez cette page : https://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.


Contact - Qui sommes-nous ? - Album de presse - Adhérer à l'association - S'abonner au bulletin - Politique de confidentialité

© WebLettres 2002-2021 
Sécurisé par Positive SSL