banniere

L'espace visiteurs

[40] - Les textes fondateurs

Il s’agissait de trouver des pistes pour développer une séquence sur les textes fondateurs.
Synthèse mise en ligne par Catherine Briat.
Dernière modification apportée le 11/02/11.

 

Comment aborder la séquence

- Réponse 1
J’ai toujours privilégié des oeuvres intégrales par extraits : L’Odyssée, La Bible... Car je trouve important de leur raconter une histoire où ils peuvent se retrouver même s’ils ne lisent pas tout, où ils peuvent suivre le fil de cette histoire.
En même temps, ce sont des textes difficiles. Aussi il est bon de bien choisir les extraits et les traductions.
Enfin, il faut privilégier la lecture magistrale au départ pour leur permettre la compréhension de ces textes. Elle rend cette compréhension plus facile à atteindre.
Ou alors une approche que je n’ai pas testée : prendre un même mythe dans plusieurs civilisations(exemple : le déluge).

- Réponse 2
Nous utilisons avec quelques collègues de 6e des documents de Daniel Salles extraits du coffret Les textes fondateurs par les images, chez Bordas.
Nous avons axé notre séquence sur le thème de récits de châtiments divins, ce qui nous permet un choix de textes variés que nous pouvons étudier en lecture comparée (Adam et Eve chassés du paradis dans la tradition biblique et dans la tradition coranique, le Déluge dans la tradition biblique, sumérienne et gréco-romaine).
La lecture d’images permet une approche "en douceur", dans la mesure où nous allons leur montrer qu’il est essentiel d’avoir des références culturelles pour parvenir à "lire" ces images.
En langue nous travaillons sur l’expression de l’injonction (interdit, obligation, devoir...).
Nous abordons la séquence en projetant une enluminure extraite des Très Riches Heures du duc de Berry, Adam et Eve au Paradis.

- Réponse 3
Il y a 3 ou 4 ans, j’avais privilégié une approche thématique, le déluge avec La prophétie des grenouilles, dans le cadre de collège au cinéma et comparaison d’extraits de la Bible, du Coran, des Métamorphoses ( Deucalion et Pyrrha) et même L’épopée de Gilgamesh (texte difficile d’accès, mais intéressant car le plus ancien, à ma connaissance, sur ce thème.
Je précise également que l’année "déluge" s’est déroulée avec des sixièmes très agréables, de bon niveau dans l’ensemble. Mais même pour eux, cela a été un peu difficile ; sauf le film, qu’ils ont beaucoup aimé, une fois franchi l’ a priori "dessin animé = enfantin". Il permet entre autres d’aborder les thèmes de la violence, du pardon, du vivre ensemble... Il a donné lieu à une version papier au livre de poche jeunesse ( Jacques -... GIRARD), et aussi en album.
On peut peut-être aussi, dans la même perspective, travailler sur le thème des bébés abandonnés : Moïse, Rémus et Romulus , et l’équivalent assyrien (dont le nom m’échappe pour l’instant).
A un autre niveau, mais plus polémique sans doute, j’ai découvert l’année dernière, en relisant l’Ane d’or, d’Apulée, que le dernier livre est composé autour d’Isis, dont les litanies me semblent bien avoir "inspiré", ou en tout cas être en résonances profondes avec celles à la Vierge.
Le même Ane d’or (à ne pas mettre entre toutes les mains, il y a des scènes de zoophilie) comporte l’histoire de Psyché, où l’on trouve déjà des schémas de conte (différentes tâches impossibles , adjuvants, objets magiques ... )

- Réponse 4
Pour étudier les textes fondateurs, je prends souvent la création du monde comme point de départ et je mets les religions chrétienne et gréco romaine en parallèle en m’appuyant sur la bible et sur les Métamophoses d’Ovide. En parallèle, je fais un peu d’initiation au latin et au grec. Ensuite, les élèves font des recherches sur les dieux et j’aborde la guerre de Troie et Homère avec le rôle des dieux dans ces deux récits épiques. En rédaction je propose plutôt un sujet qui met Ulysse en scène.

- Réponse 5
Cette année, je commence par la lecture de L’éléphant de Marcel Aymé où l’on voit Delphine et Marinette jouer à l’Arche de Noé. Je leur ferai lire ensuite le récit biblique et, sous forme d’un tableau comparatif, nous verrons si les deux petites ont une bonne culture. Etant donné que dans ce conte, une petite poule blanche a la bonne idée de se métamorphoser en éléphant et que dans un autre, Delphine et Marinette se transforment en âne et en cheval ("L’âne et le cheval"), je pourrai facilement enchaîner avec Ovide. C’est peut-être une façon moins déroutante d’aborder les textes fondateurs, en s’appuyant sur un univers qui leur est familier, celui du conte. Et quel bonheur de relire Les contes du Chat perché !

- Réponse 6
Je fais une première séquence sur la Bible, à partir de quelques extraits que j’associe à des tableaux (pour montrer aux élèves en quoi ces textes sont fondateurs). J’utilise aussi souvent une nouvelle de Buzzati extraite du K (mais à la fin de la séquence, et cela les fait bien rire !). J’explique toujours en début de séquence, qu’ils ne vont pas avoir droit à une "éducation religieuse" mais culturelle et que ce n’est pas une lubie de ma part, mais les programmes. Je devance ainsi les remarques de certains parents d’élèves dans les carnets de correspondance ("il est absolument hors de question que mon fils/ ma fille lise la bible en classe ! l’école est laïque, etc.). Comme activité d’écriture, en général, je leur donne un sujet du type : "vous êtes chargé de la création du monde, que faites-vous ?".
Après, j’enchaîne sur une séquence sur la mythologie. Le but est complexe car il s’agit de créer à la fin, un quotidien sur la mythologie. Cette année, c’est "Le quotidien de l’Olympe". Dans un premier temps, ils font tous des recherches pour préparer des exposés. Je mets à leur disposition des diaporamas sur le thème de la mythologie et quelques exercices Hot potatoes pour qu’ils s’exercent. Une fois qu’ils ont engrangé des connaissances, on passe à la phase de création du journal. On reprend les rubriques d’un quotidien ordinaire et on les rédige en utilisant la mythologie comme "actualité". Si tout se finit bien, je mettrais en ligne le travail des élèves sur le site du collège. Les élèves sont vraiment motivés par ce type de travail. D’autant plus que cela permet de faire de la pédagogie différenciée : chacun collabore en fonction de ses capacités, de son niveau. Par contre, l’activité à mener en classe est, comment dire, sportive...

- Réponse 7
Pour ma part, je ne fais pas une séquence sur les textes fondateurs, mais trois : une rapide sur les grands mythes gréco romains, une sur l’Odyssée en prolongement et enfin une dernière sur les textes religieux (surtout l’Ancien Testament bien sûr, mais avec en regard des textes coraniques et de mythologies diverses ).
Bref, de la littérature comparée.
Dans ma classe où les origines sont très diverses et où j’appréhendais un peu de travailler sur la Bible (j’ai effectivement eu des questions-revendications d’élèves auxquelles j’ai, je l’avoue, coupé court en refusant d’entrer dans le débat puisque ma séance d’introduction justifiait cet élément du programme s’il avait besoin de l’être), mes 6e ont abouti à la conclusion, dont ils m’ont fait part à l’intercourt, très sérieux, très concentrés, que finalement tous ces textes racontent la même chose et que les tensions entre Chrétiens et Musulmans sont liées aux types de texte. Devant mon air étonné : "c’est parce que les Musulmans font de la plus belle poésie dans le Coran que les Chrétiens sont jaloux et les Musulmans sont jaloux que les Chrétiens racontent mieux dans des textes narratifs". L’explication m’a beaucoup amusée.

Poésies

- Anthologie L’Antiquité en poésie.
- ALYN M., « Je ne sais pas ce qui se passe » ( allusion dans une strophe à la Genèse)..
- ARAGON, "L’escale" in Les Yeux d’Elsa.
- BAUDELAIRE C., "Les Plaintes d’un Icare" in Les Fleurs du Mal.
- DESPORTES P., " Les Amours d’Hippolyte".
- DU BELLAY J., « Heureux qui comme Ulysse ».
- HEREDIA J-M. de, « Andromède au monstre » in Les Trophées (autour de Persée et d’Andromède).
- HUGO V., « Aux Feuillantines » in Les Contemplations.
- HUGO V., « Booz endormi ».
- LORRAINE B., « Chanson du partage des langues » in Jouer avec les poètes.
- YOURCENAR M., « La Création du monde ».

Chansons

- AUFRAY H., « Le Bon dieu s’énervait. »
- RIDAN, « Heureux qui comme Ulysse ».

Vidéos

- CAMERINI M., Ulysse avec Kirk DOUGLAS, Silvana MANGANO et Anthony QUINN (ROBUR Vidéo 1954, durée 1h44), un film en couleurs respectant l’histoire autant que possible excepté en partie la chronologie.
- DE MILLE C. B., Les Dix commandements avec Charlton HESTON, Yul BRYNNER, AnneBAXTER et Edward G. ROBINSON (Paramount Pictures Corporation 1956, 225 mn), un péplum en couleurs.
- DORFFMANNJ., Vercingétorix avec Christophe LAMBERT,Klaus Maria BRANDHAUER, Max Von SYDOW et Inès SASTRE (Eiffel Production-TF1 International et les Productions Druides Inc 2000, M6 Interactions 2001, 112 mn)
- HUSTON J., La Bible avec Peter O’TOOLE, George C. SCOTT et Ava GARDNER ( 20th Century Fox home entertainment 1966, 2h44)
- KONCHALOVSKY A., L’Odyssée avec Armand ASSANTE, Isabella ROSSELLINI, Greta SCACCHI (IMATIM Diffusion, RHI entertainment Inc 1998, 130 mn environ)
- LEONE S., Les Derniers jours de Pompéi avec Steve REEVES et Christine KAUFFMANN (Vidéo Fil à Film 1959, 85 mn), péplum en couleurs.
- LE ROY M., Quo Vadis avec Robert TAYLOR, Deborah KERR, Leo GENN et Peter USTINOV( MGM/UA Home Vidéo 1951, 161 mn), un péplum en couleurs.
- ‘MONTHY PYTHON, La Vie de Brian avec Graham CHAPMAN, John CLEESE, Terry GILLIAM, Eric IDLE, Terry JONES et Michael PALIN (Studio Canal La Guéville 1989), une petite récréation pour toi. Je n’ai pas vu le film.
- PETERSEN W., Troie avec Brad Pitt, Eric BANA et Orlando BLOOM (Warner HomeVidéo 2004,durée 156mn environ), un péplum en couleurs.
- WYLER W., Ben-Hur avec Charlton HESTON, Jack HAWKINS, Haya HARAREET, Stephen BOYD, Hugh GRIFFITH....( MGM/UA Home Vidéo 1959, 203 mn), un péplum en couleurs.

Lectures cursives

- La collection des Histoires noires de la mythologie chez Nathan :
Les combats d’Achille.
Les cauchemars de Cassandre.
Un piège pour Iphigénie.
Oedipe le maudit.
Temps d’orage pour Oreste.
Orphée l’enchanteur.
Rebelle Antigone.
Hector le bouclier de Troie.
Le bûcher d’Héraclès.
Médée la magicienne.
Prométhée le révolté.
La quête d’Isis.
Les larmes de Psyché.
Le secret de Phèdre.
Le réveil d’Iphigénie.
Les brûlures de Didon.
Ariane contre le Minotaure.

Dossier du professeur téléchargeables sur le site de l’éditeur
- GIRERD J-P., La Prophétie des grenouilles ( sur le thème du Déluge ).
- GOUDOT M.,Hélène de Troie.
- GOUDOT M., Les Mystères d’Orphée.
- GOUDOT M., Rien sans Thésée.
- GOUVERVITCH J-P., Ulysse.com (Belin, Terres insolites, 2005).
- HUGO H., Hector et le bouclier de Troie (Nathan).
- KAHN M., Les Contes et légendes de la Bible.
- MqCaughrean G., La Fille de Noé.
- MERLE C., L’Aigle et le feu (notamment sur la création du monde chez Les Grecs, le mythe de Prométhée etc...) en livre de poche Jeunesse.
- MURAIL M.A., D’amour et de sang.
- RACHMUHL F., recueil de 16 métamorphoses d’Ovide (Castor Poche).
Il comprend : Phaéton, Narcisse, Médée, Orphée, Persée, Midas...
- SUPERVIELLE J., L’Arche de Noé, publié en Tel/Gallimard.
- SYLVESTRE A. S., Atalante le secret du labyrinthe.
- TOURNIER M., Les Rois mages (Folio junior).


Ce document constitue une synthèse d’échanges ayant eu lieu sur Français-collège (liste de discussion des professeurs de français au collège) ou en privé, suite à une demande initiale postée sur cette même liste. Cette compilation a été réalisée par la personne dont le nom figure dans ce document. Fourni à titre d’information seulement et pour l’usage personnel du visiteur, ce texte est protégé par la législation en vigueur en matière de droits d’auteur. Toute rediffusion à des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.
Pour tout renseignement : Contact




Catherine Briat

- Dernières publications :
[454] - Discrimination raciale
[438] - Listes de mots thématiques
[435] - Regards sur le monde contemporain
[1 000] - Romans et grossesse
[359] - Quitter le monde de l’enfance









Forum relatif à cet article

  • Le forum est ouvert - 13-03-2008 - par Administrateur

    Vous pouvez à votre tour apporter une contribution à cet échange en proposant des titres, adresses de sites, références bibliographiques voire témoignages qu’il vous semblerait utile de publier en complément de cette synthèse.

    MENTIONS LÉGALES
    Cet espace est destiné à vous permettre d’apporter votre contribution aux thèmes de discussion que nous vous proposons. Les données qui y figurent ne peuvent être collectées ou utilisées à d¹autres fins. Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site. Seront en particulier supprimées, toutes les contributions qui ne seraient pas en relation avec le thème de discussion abordé, la ligne éditoriale du site, ou qui seraient contraires à la loi. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez, à tout moment, demander que vos contributions à cet espace de discussion soient supprimées. Pour exercer ce droit, http://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.


contact Contact - Qui sommes-nous? - Album de presse - Aider WebLettres - S'abonner au bulletin - Admin


© Copyright WebLettres 2002-2017
Les dossiers de WebLettres sont réalisés avec Spip