banniere

L'espace visiteurs

[30] - Le handicap

Il s’agissait de trouver des oeuvres autour du thème du handicap ( pour aborder la différence, l’exclusion, etc).
Synthèse mise en ligne par Catherine Briat.

 

Album

- BERNARD F. et ROCA F., un album intitulé Jésus Betz, très intéressant pour aborder divers aspects quant à la place de l’handicapé dans la société.

Romans

- CAUVIN P., L’Amour aveugle.
- DAENINCKX D., la nouvelle Le Reflet.
- DAVIDSON M., Louis Braille, l’enfant de la nuit de
Margaret
.
Roman très facile d’accès et plaisant.
- DEMEYERE-FOGELGESANG C., Etienne et Nicolas. ( Trisomie)
- HADDON M., Le Bizarre incident du chien pendant la nuit.
- HASSAN Y., De l’autre coté du mur.( fauteuil roulant )
- HICKOK L.A., L’Histoire d’Helen Keller.
- JAOUI S., Je veux changer de soeur. ( relation entre deux soeurs dont l’une est autiste)
- JONQUET T., La Bête et la Belle
L’héroïne est aussi
en fauteuil roulant.
- KEYES D., Des Fleurs pour Algernon.
- KOCHKA, L’Enfant qui caressait les chevaux.
- LABALESTRA C., Esie-la-bête : un des seuls livres pour ados qui traite des problèmes d’une adolescente dont les parents sont déficient intellectuels.
- LABORIT E., Le Cri de la mouette.
- LECRIVAIN O., Maldonne( fauteuil roulant).
- MAZARD C., Au Clair de la Louna.( autisme).
- MINE B., Le Jour ou j’ai rencontré un ange : superbe roman d’amitié entre une ado trisomique et un garçon qui vient de perdre sa mère, pour moi un chef d’oeuvre de sensibilité.
- MURAIL M-A., Simple (drôle, tendre, bien écrit, et n’éludant pas les problèmes.
- NOVOTNY HUNTER J., Ecoute mes lèvres (sur la langue des signes et celle des oralistes) des sourds et muets est intéressant, la psychologie du handicap est affinée.
Une présentation sur le site Ricochet
- PESKINE B., Mon grand petit frère (Bayard).
Le roman traite de la relation entre deux frères dont l’un devient handicapé suite à une méningite.
- PLUSS N., Ceinture noire
La petite soeur du héros est en fauteuil roulant.
- RIBEIRO C., Un copain dans la tête ( Acte Sud junior).
Un garçon en fauteuil roulant ( on ne le découvre qu’à la fin ) s’invente un ami imaginaire.
- ROGER M-S., Le Château de Pierre.
Une présentation sur le site de l’éditeur.
- STEINBECK J., Des Souris et des hommes.
- TEISSON J., Au Cinéma Lux
Un joli roman d’amour avec pour héros deux adolescents aveugles. Ils se rencontrent dans un cinéma et se dissimulent mutuellement leur handicap qu’ils assument assez mal. Je ne sais si le projet peut aller dans le sens d’une rencontre avec un auteur mais elle habite dans le sud de la France et elle se déplace assez facilement je pense. Elle est formidable avec les élèves et explique très bien le travail d’un écrivain.
- TEISSON J., La Valise oubliée (Mini Souris noire Syros) "accompagné du cahier citoyen "affronter le handicap".
Ces cahiers sont disponibles en librairie, et peut-être sur le site de l’éditeur (les Minis citoyens).
- TEISSON J., Ecoute mon cœur.
Livre très riche. Sur le plan narratif , deux histoires sont mêlées ; la première est celle d’une famille de sourds qui vient s’installer dans un village du sud de la France. Ils logent dans la maison invendable (située derrière l’autoroute) de Paulou un vieil homme ancien gardian qui découvre avec stupeur et tendresse le monde des sourds et leur langage. La famille est mal reçue dans le village et très vite ils passent pour des demeurés aux yeux des villageois. Seul Paulou les respectent véritablement. une amitié se tisse entre lui et la famille et plus particulièrement lui et le jeune enfant, Antoine, qui peu à peu va lui enseigner sa langue. Un jour d’automne les pluies s’abattent sur le coin, des inondations vont isoler la famille et la placer dans une situation dramatique. Cette histoire fait l’objet d’un récit à la 1ère personne, celui de Paulou. Son point de vue est très intéressant puisque c’est celui d’un novice dans la perception de la surdité. Et il n’a pas de préjugé. La seconde histoire est écrite sur le mode épistolaire ; elle se déroule fin 19e à un moment crucial dans l’élaboration de la langue des signes. Là aussi les sourds sont très mal perçus mais surtout leur langage est rejeté et ils doivent s’adapter et apprendre à parler. Pendant longtemps on se demande comment les deux récits vont se croiser.
Un thème apparaît aussi, celui des taureaux et des gardians avec de très belles scènes très travaillées.
On peut prolonger vers les travaux photographiques sur les taureaux et bien sûr les travaux de Picasso.
Pour ce qui est du handicap le roman est très didactique : on découvre le handicap au quotidien, l’histoire de la langue des signes, la perception du handicap chez les entendants. C’est très bien expliqué, moins poignant que l’autobiographie de Laborit cependant. La perception du handicap est très variée dans le roman entre rejet et compréhension, empathie ...
Beaucoup d’aspects de la langue des signes sont expliqués et c’est aussi un bon point de départ pour la lingusitique et la découverte de ce langage.
Autre idée : un travail en vidéo et photo autour du silence et de la vibration (une jolie scène de danse comme chez Laborit) serait curieux et peut-être spectaculaire.
- VENDAMME P., Eric et Cécile.
- VAN CAUWELAERT D., La Demi-pensionnaire.
Une critique sur le site Rats de bibliothèque
- VIOT J.C., Les Cent mille briques.

Un site

- Une page du site Croqulivre.


Ce document constitue une synthèse d’échanges ayant eu lieu sur Français-collège (liste de discussion des professeurs de français au collège) ou en privé, suite à une demande initiale postée sur cette même liste. Cette compilation a été réalisée par la personne dont le nom figure dans ce document. Fourni à titre d’information seulement et pour l’usage personnel du visiteur, ce texte est protégé par la législation en vigueur en matière de droits d’auteur. Toute rediffusion à des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.
Pour tout renseignement : Contact




Catherine Briat

- Dernières publications :
[454] - Discrimination raciale
[438] - Listes de mots thématiques
[435] - Regards sur le monde contemporain
[1 000] - Romans et grossesse
[359] - Quitter le monde de l’enfance









Forum relatif à cet article

  • [30] - Le handicap - 02-12-2011 - par Marie-Laure Tres-Guillaume

    Il existe maintenant une page dédiée sur Eduscol :

  • Le forum est ouvert - 13-03-2008 - par Administrateur

    Vous pouvez à votre tour apporter une contribution à cet échange en proposant des titres, adresses de sites, références bibliographiques voire témoignages qu’il vous semblerait utile de publier en complément de cette synthèse.

    MENTIONS LÉGALES
    Cet espace est destiné à vous permettre d’apporter votre contribution aux thèmes de discussion que nous vous proposons. Les données qui y figurent ne peuvent être collectées ou utilisées à d¹autres fins. Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site. Seront en particulier supprimées, toutes les contributions qui ne seraient pas en relation avec le thème de discussion abordé, la ligne éditoriale du site, ou qui seraient contraires à la loi. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez, à tout moment, demander que vos contributions à cet espace de discussion soient supprimées. Pour exercer ce droit, http://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.


contact Contact - Qui sommes-nous? - Album de presse - Aider WebLettres - S'abonner au bulletin - Admin


© Copyright WebLettres 2002-2017
Les dossiers de WebLettres sont réalisés avec Spip