WebLettres

Le portail de l'enseignement des lettres

WebLettres : Dossiers et synthèses

Localisation dans les rubriques :
Les synthèses des listes collège et lycée Les synthèses de la liste Profs-L


Article : [1045] - Comment introduire la poésie romantique en seconde


samedi 18 juillet 2015

Par Céline Rieu

Il s’agissait de proposer une activité ludique pour une classe de seconde démotivée en rompant avec l’habitude qui consistait à commencer la séquence sur la poésie romantique par de l’histoire littéraire pour faire comprendre ce qu’est le mal du siècle (causes politiques), à partir d’un groupement de textes et de questions (Stendhal sur Napoléon, etc), et voir progressivement comment en a découlé le lyrisme en poésie.
Synthèse mise en ligne par Murielle Taïeb.

Partir de l’écoute

  « En seconde j’amorçais la poésie avec le slam. Clip à l’appui. Ça démarrait bien. Puis je prenais un poème de ma séquence et je leur demandais de le mettre en slam. Un travail aussi sur le skat pour les allitérations et les assonances est envisageable ».
  mise en voix ou en musique de poèmes.
  « Si vos élèves ont la flemme de lire des textes, vous pouvez aussi les lire pour eux : en général, ils sont toujours partants ! Et il vaut mieux pour eux écouter des poèmes de Hugo bien lus en livre-audio que d’en faire une lecture-pensum solitaire… en Seconde, en tout cas. En Première, c’est différent. »
  Synthèse à consulter : [293] - Musique et romantisme

Partir de tableaux

  « Sur le manuel, ou en en projetant, ou au CDI, des tableaux romantiques à observer : chercher les thèmes principaux, les caractéristiques communes, pour en arriver à la nature, l’isolement, l’espace, les ruines... Ensuite, à partir d’un texte (« L’Isolement » de Lamartine, par exemple), retrouver dans le poème ce qu’on a vu dans les images.
  « Au lieu de faire de l’histoire littéraire, pourquoi ne pas partir d’un tableau : celui de Caspar Friedrich par exemple "Promeneur au-dessus d’une mer de nuage" (le paysage, la relation à la nature et au sacré, le voyageur solitaire dont on ne voir pas le visage, va-t-il se suicider ? il est au bord du gouffre. On peut facilement faire travailler sur les couleurs dominantes, les lignes de force (pyramide)). »
  Un diaporama sur le romantisme.

Partir de films

  « Vous pouvez projeter le téléfilm de Daniel Verhaeghe La Bataille d’Hernani. On y voit que le romantisme est d’abord un mouvement de jeunes, qui veulent subvertir le vieux monde. Cela donnera peut-être envie à vos jeunes de subvertir quelque chose… »
  « Un film romantique celui qui raconte l’histoire d’Alfred de Musset et Sand, Les Enfants du siècle avec Juliette Binoche de 1999. Quelques extraits à leur montrer puis leur faire écrire une scène romantique, définir le romantisme du film etc. »
  Synthèse à consulter : [834] – Films sur la période romantique

Partir d’échanges avec les élèves

  « Un remue-méninge : le romantisme, qu’est-ce que c’est ? Durant 10 minutes, ils écrivent au tableau ce qu’ils ont à en dire, en quelques mots. Puis, une synthèse. A partir de leurs préjugés et représentations, on peut arriver à leur faire comprendre qu’ils se font des idées et que c’est un mouvement intéressant, qui leur parle bien souvent. »
  Un débat autour de "Le laid c’est beau", ou de l’idée de poésie elle-même, ou encore du mot "romantique".
  « Un remue-méninge sur "qu’est ce que, pour vous, la poésie ?" ou bien un jeu d’associations d’idées : Poésie = ? le but est de ne pas réfléchir, et ensuite on commente les réponses de chacun (attention, à un moment donné les fainéants vont répondre "ça a été déjà dit".) Ce peut être une façon de démarrer sur le sujet de réflexion.

Partir de l’écriture d’invention

  Un sujet à partir de tableaux de Friedrich pour imaginer les pensées du personnage ou se mettre à sa place pour entrer dans l’écriture lyrique.
  Une parodie de poème romantique : « N’abordez pas d’emblée l’histoire littéraire, partez plutôt des représentations positives ou négatives des élèves : faites leur écrire une parodie de poème romantique. Ce sera l’occasion de revenir sur les clichés, le lyrisme. Ce sont des notions qu’ils ont vues en 4e... » Synthèse à consulter : [70] – Le romantisme et ses parodies
  Un poème

En guise de conclusion

  « Je crois que le problème n’est pas là. Pourquoi le programme devrait-il être intéressant ? La trigonométrie est-elle intéressante ? Les fonctions digestives de l’être humain sont-elles intéressantes ? La succession des nombres premiers est-elle intéressante ? Etc.
Toutes ces questions (et l’histoire du romantisme) peuvent être intéressantes dès que l’on fait l’effort de s’y intéresser. Le problème de vos élèves, c’est qu’ils sont dans une attitude d’oralité (Freud), de consommation passive. Ils sont encore au biberon, il leur faut du gras-chaud-sucré tout de suite (du McDo, quoi…). Ils ne peuvent pas vous dire "le romantisme ce n’est pas intéressant" tant qu’ils ne savent pas ce qu’est le romantisme et qu’ils ne réalisent pas à quel point il est actuel – je crois que la mode "gothique" n’est pas autre chose qu’une résurgence du romantisme noir des années Byron (1810-1820, au moins). » (Alain Ruhlmann)

Synthèse à consulter

[383] – Les mots du romantisme


Ce document constitue une synthèse d’échanges ayant eu lieu sur
Profs-L (liste de discussion des
professeurs de lettres de lycée) ou en privé, suite à une demande initiale
postée sur cette même liste. Cette compilation a été réalisée par la
personne dont le nom figure dans ce document. Fourni à titre d’information
seulement et pour l’usage personnel du visiteur, ce texte est protégé par la
législation en vigueur en matière de droits d’auteur. Toute rediffusion à
des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.

© WebLettres
Pour tout renseignement : Contact
</CENTER >

- Dernières publications de Céline Rieu :

[1045] - Comment introduire la poésie romantique en seconde

[971] - Demandes en mariage

[966] - Rencontre de l’altérité dans le roman



- Les derniers articles dans la même rubrique :

[1 127] - HDA en accompagnement de Candide

[1 126] - Quels discours étudier en première ?

[1 125] - Enquêteurs et justiciers


Ajouter un commentaire

Forum relatif à cet article

  • Le forum est ouvert - 02-09-2015 - par Administrateur

    Vous pouvez à votre tour apporter une contribution à cet échange en proposant des titres, adresses de sites, références bibliographiques voire témoignages qu’il vous semblerait utile de publier en complément de cette synthèse.

    MENTIONS LÉGALES
    Cet espace est destiné à vous permettre d’apporter votre contribution aux thèmes de discussion que nous vous proposons. Les données qui y figurent ne peuvent être collectées ou utilisées à d¹autres fins. Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site. Seront en particulier supprimées, toutes les contributions qui ne seraient pas en relation avec le thème de discussion abordé, la ligne éditoriale du site, ou qui seraient contraires à la loi. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez, à tout moment, demander que vos contributions à cet espace de discussion soient supprimées. Pour exercer ce droit, http://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.



Si vous souhaitez publier une synthèse,
merci de contacter directement Corinne Durand Degranges.
Si vous souhaitez proposer un article, utilisez cette page : http://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.


Contact - Qui sommes-nous ? - Album de presse - Adhérer à l'association - S'abonner au bulletin - Faire un lien

© WebLettres 2002-2017