banniere

L'espace visiteurs

[84] - Belles phrases à calligraphier

Il s’agissait de trouver, dans le cadre d’un atelier calligraphie avec des élèves de 5e, de belles phrases sur la lecture, l’écriture, l’art, à calligraphier.
Synthèse mise en ligne par Catherine Briat.

 

Citations

- TA différence est MA richesse
- APOLLINAIRE G., Et je me deux*
d’être tout seul. »
* se douloir : éprouver de la douleur.
- BAUDELAIRE C., " C’est un des privilèges prodigieux de l’Art que l’horrible artistiquement exprimé devienne beauté", L’ Art romantique, étude sur Th. Gautier.
- BAUDELAIRE C., " Tu m’as donné ta boue et j’en ai fait de l’or".
- CAMUS A., "Sois heureux, ne serait-ce que pour montrer l’exemple".
- CESAIRE A., "Le crayon de Dieu lui-même n’est pas sans gomme".
- CESAIRE A., "L’homme de culture doit être un inventeur d’ âmes".
- CESAIRE A., "Tous les hommes ont les mêmes droits....mais du commun lot, il en est qui ont plus de pouvoirs que d’autres. Là est l’inégalité".
- CIORAN, "Mes souvenirs de l’avenir ne parlent que de toi".
- COCTEAU J., " Un beau livre est celui qui sème à foison les points d’interrogation."
- COELHO P., "Tous les chemins du monde me ramènent à toi".
- DARD F., "L’amour ? On s’enlace".
- DUMAYET P., " Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois."
- ELUARD P., " Le poète est celui qui inspire, plus que celui qui est inspiré."
- ELUARD P., "Pour me trouver des raisons de vivre, j’ai tenté de détruire mes raisons de t’aimer. Pour me trouver des raisons de t’aimer, j’ai mal vécu".
- FLAUBERT G., " C’est une délicieuse chose que d’écrire, que de ne plus être soi mais de circuler dans toute la création dont on parle."
- GAUTIER T., " Il n’y a de vraiment beau que ce qui ne peut servir à rien ; tout ce qui est utile est laid." Préface de Mademoiselle Maupin.
- GREEN J., " Un livre est une fenêtre par laquelle on s’évade".
- MAGRITTE R., " Les images et les mots trahissent." (Magritte, Mots et Images, Hors série, Découvertes Gallimard, Jacinto Lageira).
- MAGRITTE R., " Les titres des tableaux ne sont pas des explications et les tableaux ne sont pas des illustrations des titres." Ecrits complets
- MUSSET A. de, "La vie est un sommeil, l’amour en est le rêve, et vous auriez vécu si vous aviez aimé".
- PREVERT J., "Heureux les amoureux sur les montagnes russes".
- PREVERT J., " Il faut bien que genèse se passe".
- PROUST M., " La lecture est une amitié." Sur la lecture.
- PROUST M., " La vraie vie, la vie enfin découverte et éclaircie, la seule vie par conséquent réellement vécue, c’est la littérature."
- PROUST M., " Les vrais livres doivent être les enfants non du grand jour et de la causerie, mais de l’obscurité et du silence." Le Temps retrouvé.
- REGGIANI S., "Il faut être artiste jusqu’au bout des doigts pour sculpter des joies quand la chair est triste".
- SOLLERS P., " C’est au lecteur de créer en lisant."
- TOLSTOI, "Tout raisonnement sur l’amour le détruit".
- VINCI L. de, "Regarde la lumière et admire la beauté. Ferme l’œil et observe. Ce que tu as vu d’abord n’est plus et ce que tu verras n’est pas encore."
- VOLTAIRE, " Les livres les plus utiles sont ceux dont les lecteurs font eux- mêmes la moitié."
- VOLTAIRE, " Plus les hommes seront éclairés, plus ils seront libres."
- WILDE O., " Un artiste doit créer de belles choses, mais sans rien y mettre de sa propre vie."

Divers et varié :

- BURKE E., "Tout ce qu’il faut faire pour que le mal triomphe, c’est que les braves gens ne fassent rien."
- CALDERON, "Qu’est-ce que la vie ? Un délire. Qu’est donc la vie ? Une illusion, une ombre, une fiction ; le plus grand bien est peu de choses, car toute la vie n’est qu’un songe et les songes rien que des songes".
- COELHO P., "Essaie seulement de vivre. Se souvenir est l’apanage des plus vieux".
- COELHO P., "Si je dois tomber, qu’au moins je tombe de haut".
- COUTURE C., "La naïveté, c’est croire aux anges".
- HUGO V., "Etre contesté, c’est être constaté".
- LA FONTAINE J. de, "Chacun se dit ami, mais fou qui s’y repose : rien n’est plus commun que ce nom, rien n’est plus rare que la chose".
- PREVERT J., "De deux choses lune : l’autre est le soleil".
- PROUST M., "Il faut mieux rêver sa vie que la vivre, encore que la vivre ce soit encore la rêver".
- RENARD J., "Le bonheur c’est de le cherche".
- ROSTAND E., "C’est la nuit qu’il est beau de croire à la lumière".
- BOBIN C., des passages très beaux sur la lecture dans Souveraineté du vide (Folio) :
p. 36 : il cite Guerric d’Igny (XIIe s) : "Vous vous promenez à travers autant de jardins que vous lisez de livres"
« indéfinie et douce promenade en de clairs vergers" (Bobin, p. 36 toujours) suivi d’un très beau passage sur le rapprochement entre lecture et prière "alliage du corps et de l’âme" "broderie entrelacée sur l’étoffe de la langue"
"la lecture comme les chants grégorien invente quelque chose de notre âme"(p. 36 encore)
"Cette étendue d’invisible sur la page blanche et noire : étendue de silence.
Le pur silence : l’élément naturel de l’âme, autant que l’eau pour le nageur d’au-delà de l’horizon"
Voir aussi chap. 8 (pp. 84 à 86) :
sur les livres aimés :
" Les livres aimés sont des rayons de miel fauve, de miel brun"
"Les manches retroussées jusqu’au coude, l’auteur a plongé son bras dans la ruche éternelle."
"J’ouvre des livres , je feuillette des visages" (p. 84)
"Les livres aimés nous enlèvent au plus loin de nous-mêmes ,dans l’imaginaire du bonheur, dans le grand vent des récits...."
"Il y a des lumières qui traînent les livres comme les voyous traînent les bars"
"Lorsque, par dessus votre épaule, je regarde dans le livre, c’est pour y entendre ce que vous ne confiez à personne, pas même à vous : l’amertume et la douceur, la perte et le chagrin, la solitude sans oiseaux, sans champs et sans arbres." (p. 85)
(Dans la vie il y a beaucoup de passé, beaucoup de choses qui durent et s’imposent par le seul poids de leur mort.)
"Dans les livres, il n’y a que du présent, que le pur immédiat d’une émotion qui se consume au fur et à mesure, sans laisser de cendres."

Exercices

- Pourquoi ne pas partir de belles phrases qui "reformulent" en passant par la négation ?
Exemple : "Une heure n’est pas une heure, c’est un vase rempli de parfum, de sons, de projets, de climats" : PROUST, Le Temps Retrouvé.

On peut demander aux élèves de reprendre la structure :
x n’est pas x, c’est y (les inciter à utiliser des adjectifs et compléments du nom pr y). On fait ainsi un pas vers la métaphore.

Autre phrase, autre structure :
"La beauté n’est pas dans la chose vue, mais dans l’oeil qui la regarde"
x n’est pas dans y, mais dans z. (plus complexe et pas forcément plus efficace, d’ailleurs)

Sites Internet
- Le site Marque-Page.
- Le site Evene.
- Le site Abnihilo.
- Le site Bleu.net.
- Le site Francopolis.


Ce document constitue une synthèse d’échanges ayant eu lieu sur Français-collège (liste de discussion des professeurs de français au collège) ou en privé, suite à une demande initiale postée sur cette même liste. Cette compilation a été réalisée par la personne dont le nom figure dans ce document. Fourni à titre d’information seulement et pour l’usage personnel du visiteur, ce texte est protégé par la législation en vigueur en matière de droits d’auteur. Toute rediffusion à des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.
Pour tout renseignement : Contact




Jacqueline Champion

- Dernières publications :
[84] - Belles phrases à calligraphier
[81] - Dictatures d’Amérique du Sud









Forum relatif à cet article

  • Le forum est ouvert - 13-03-2008 - par Administrateur

    Vous pouvez à votre tour apporter une contribution à cet échange en proposant des titres, adresses de sites, références bibliographiques voire témoignages qu’il vous semblerait utile de publier en complément de cette synthèse.

    MENTIONS LÉGALES
    Cet espace est destiné à vous permettre d’apporter votre contribution aux thèmes de discussion que nous vous proposons. Les données qui y figurent ne peuvent être collectées ou utilisées à d¹autres fins. Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site. Seront en particulier supprimées, toutes les contributions qui ne seraient pas en relation avec le thème de discussion abordé, la ligne éditoriale du site, ou qui seraient contraires à la loi. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez, à tout moment, demander que vos contributions à cet espace de discussion soient supprimées. Pour exercer ce droit, http://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.


contact Contact - Qui sommes-nous? - Album de presse - Aider WebLettres - S'abonner au bulletin - Admin


© Copyright WebLettres 2002-2017
Les dossiers de WebLettres sont réalisés avec Spip