banniere

L'espace visiteurs

[419] - Ateliers de fin d’année

Pour terminer l’année, des ateliers pédagogiques sont proposés avec des groupes d’une quinzaine d’élèves inconnus de tous niveaux confondus. Il est interdit de leur passer un film. Il s’agissait donc de trouver des idées de jeux ou autres pour animer ces deux dernières heures avant les vacances.
Synthèse mise en ligne par Murielle Taïeb.

 

Propositions des colistiers

Des jeux

- Taboo  :
Faire deviner un mot sans utiliser des mots interdits.
- Dixit  :
Deviner la carte qui correspond au son, au mot ou à la phrase énoncée par le joueur "conteur". Un jeu qui suscite l’imagination. Illustrations magnifiques !
- Fabula  :
Un des joueurs incarne Grimm à la recherche d’inspiration, et les autres joueurs doivent l’aider à continuer / finir son conte. Grimm choisit à chaque fois une image, somptueuses, et lit la présentation du fragment du conte. Très belles illustrations également.
- Kaleidos  :
Reprise du fameux jeu du « petit bac », il faut retrouver des mots commençant par une lettre sur une image. Les images sont somptueuses, laissant place à de nombreuses interprétations.
- Comédia  :
Jeu d’une scénette en suivant les instructions de la carte.
- Cyrano  :
Invention d’ un mini-poème à partir d’un thème et de rimes imposées.
- Questions pour un champion sur le programme de l’année.
- Time’s up :
Appliqué à notre classe de français, de latin, d’histoire..., quel que soit le niveau, il s’agit, en amont, de préparer 30 ou 40 (selon le niveau de classe) cartes bristol format carte à jouer avec un mot dessus en rapport avec le programme d’année de lecture par exemple.

  1. Compter une heure trente de jeu avec beaucoup d’échanges sur les œuvres et personnages pour 15 minutes de préparation.
  2. Composer deux équipes.
  3. But du jeu : faire deviner les personnages /œuvres inscrites sur les cartes selon les 3 procédés inscrits dans la règle du Time’s up :
    1) faire deviner (tour à tour, changer de joueur à chaque fin de sablier, jusqu’à épuisement des cartes) en disant ce que l’on veut à ses partenaires. A vous de voir si on peut passer ou non une carte.
    2) faire deviner en ne disant qu’un seul mot ( il faut donc se souvenir de ce qui a été dit précédemment, être malin...).
    3) faire deviner en mimant.
    C’est très intéressant car on voit ce qui reste de l’année, la façon dont c’est décrit, présenté, s’il y a des erreurs d’association, d’interprétation etc... et c’est drôle !
    « Je l’ai testé avec des 6e : 30 cartes portant sur les lectures d’année : par exemple : Le Petit Prince, Ulysse, le Minotaure, le renard, « Le Petit Poucet », Narcisse... Je vous laisse imaginer la scène quand il a fallu mimer le cyclope ou encore Arachné ... c’était très chouette et cela fait un bon bilan d’année sur les œuvres. Testé aussi brillamment avec des latinistes. »
    « Je l’ai testé de la quatrième à la seconde...avec le même succès. J’y ai inséré des personnages, des auteurs, mais aussi des figures de style, tonalités. Il faut voir les élèves mimer Jean Valjean, ou le chiasme ! »

Des improvisations théâtrales

- "Mon collège a un incroyable talent"
Avec les professeurs comme jury.
- Jeux d’improvisation, de théâtre, de lecture vivante.
- Un travail autour du théâtre :

  • étape 1 : proposition de phrases : "tu as vu l’heure ? / !" / "j’ai quelque chose à te dire" /"tu ne peux pas faire ça ? / !" Par équipe de deux, écriture d’une scène où cette phrase sera obligatoirement dite. Indication de décor, de didascalies pour permettre aux comédiens de la jouer.
  • étape 2 : les pièces ainsi écrites sont données à jouer à des comédiens par équipe de 2 (ça peut être les auteurs qui jouent leur pièce, ou on peut s’amuser à faire passer à d’autres) : les comédiens apprennent leur texte / ils créent l’affiche de leur spectacle (en respectant les règles de ces affiches : comédiens/personnages, indication de lieu et heure du spectacle, titre de la pièce, illustration éventuelle).
  • étape 3 : spectacle avec enchaînement des pièces et analyse du travail de mise en scène. Possibilité de rejouer pour améliorer l’écriture ou le jeu !
  • Autre piste : ne pas donner des phrases, mais des indications comme "dans le bus", "au supermarché, "dans la rue"... Les élèves prennent leur inspiration dans la vie quotidienne.
  • Cela conduit les élèves a réfléchir, à écrire un texte théâtral avec ses contraintes (il faut qu’il y ait une tension dramatique)...

De l’écriture d’invention

- Jeux littéraires type cadavres exquis, acrostiches, anagrammes, rébus, méthode S+7.
- Invention d’un zoo d’animaux hybrides à partir de mots-valises.


Ce document constitue une synthèse d’échanges ayant eu lieu sur Français-collège (liste de discussion des professeurs de français au collège) ou en privé, suite à une demande initiale postée sur cette même liste. Cette compilation a été réalisée par la personne dont le nom figure dans ce document. Fourni à titre d’information seulement et pour l’usage personnel du visiteur, ce texte est protégé par la législation en vigueur en matière de droits d’auteur. Toute rediffusion à des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.

© WebLettres
Pour tout renseignement : Contact




- Dernières publications :
[419] - Ateliers de fin d’année









Forum relatif à cet article

  • Le forum est ouvert - 02-09-2015 - par Administrateur

    Vous pouvez à votre tour apporter une contribution à cet échange en proposant des titres, adresses de sites, références bibliographiques voire témoignages qu’il vous semblerait utile de publier en complément de cette synthèse.

    MENTIONS LÉGALES
    Cet espace est destiné à vous permettre d’apporter votre contribution aux thèmes de discussion que nous vous proposons. Les données qui y figurent ne peuvent être collectées ou utilisées à d¹autres fins. Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site. Seront en particulier supprimées, toutes les contributions qui ne seraient pas en relation avec le thème de discussion abordé, la ligne éditoriale du site, ou qui seraient contraires à la loi. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez, à tout moment, demander que vos contributions à cet espace de discussion soient supprimées. Pour exercer ce droit, http://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.


contact Contact - Qui sommes-nous? - Album de presse - Aider WebLettres - S'abonner au bulletin - Admin


© Copyright WebLettres 2002-2017
Les dossiers de WebLettres sont réalisés avec Spip