banniere

L'espace visiteurs

[375] - Crime d’honneur vengeance vendetta

Il s’agissait de trouver une lecture cursive à proposer en 4e à l’issue d’une séquence sur Matéo Falcone de Prosper Mérimée et pendant l’étude du Cid, l’objectif étant de familiariser les élèves avec des histoires mettant en jeu, autrefois et maintenant, les thèmes du code de l’honneur et de la vengeance.
Synthèse mise en ligne par Catherine Briat.

 

Romans, nouvelles

- ADNAN E., Un crime d’honneur : Entre l’honneur et l’horreur, il n’y a parfois qu’un pas à franchir. Hussein, jeune homme libanais, raconte sur le mode de l’aveu à celle qu’il aime, l’événement qui a changé le cours de son destin : le crime d’honneur perpétré envers sa sœur alors qu’il était adolescent. Il témoigne de la culpabilité qu’il a portée pour son frère, mais aussi du silence, du secret, du deuil. Ce texte, destiné aux adolescents, est l’occasion de rencontrer une culture à cheval entre l’islam et la chrétienté.
- COHEN-SCALI S., le recueil Mauvais sangs, en particulier les nouvelles “Mauvais Plan”, “Justice”, “Le Prince charmant”
- DUMAS A., Le Comte de Monte-Cristo (version abrégée) : La vengeance est un plat qui se mange froid, mais certains offensés l’assaisonnent avec un raffinement tel qu’ils l’élèvent au rang d’une gastronomie. Edmond Dantès, le héros du Comte de Monte-Cristo, est de ceux-là. Jeune marin, âme candide et fils modèle, il semble promis au bonheur et à une brillante carrière dans la marine, quand soudain tout s’écroule. Du jour au lendemain, il se voit précipiter dans un abîme de détresse et de ténèbres. Arrêté comme comploteur, il est enfermé au château d’If, la prison de Marseille, pour y croupir jusqu’à la fin de ses jours. Sa faute ? S’être attiré la jalousie de deux rivaux. Sa malchance ? Avoir affaire à un magistrat arriviste et malhonnête. Mais, au bout de quatorze ans, Dantès s’évade et reparaît, après complète métamorphose en richissime aristocrate, pour châtier les trois misérables responsables de ses malheurs...
- DUMAS A., Les Frères Corses : Le fantastique n’est jamais loin de la réalité : le narrateur de cette nouvelle en fait l’expérience dans une Corse romanesque et magique, peuplée de bandits d’honneur et déchirée par les vendettas. Dans la famille Franchi, les morts apparaissent aux vivants pour leur annoncer leur fin prochaine. Louis et Lucien de Franchi, frères jumeaux éloignés par la vie, échapperont-ils à cette terrible loi ?
- FEVAL P., Le Bossu (version abrégée) : Nous sommes en France, sous la Régence, période de spéculation et de débauche. Un meurtre a été commis. Son coupable, resté non identifié, est un homme puissant, respecté, intelligent, sans scrupules et plein de sang-froid. Bref, une redoutable canaille. Et cette canaille s’apprête à tirer profit de son crime. Malheureusement pour lui, un vengeur se dresse en travers de ses projets. Ce vengeur est un jeune homme au visage d’ange et à l’âme pure, doué en outre d’un exceptionnel talent d’escrimeur. Il est la plus fine lame d’Europe. On le dit détenteur de ce coup imparable et mortel que les maîtres d’armes nomment la ,botte de Nevers". Entre le justicier et l’assassin, la partie s’engage, ouvrant Lui épisode de la lutte éternelle du Bien contre le Mal. Sauf qu’ici, le drame classique va subir quelques interférences. Elles sont le fait d’un très curieux bossu, minuscule, insolent et ricaneur. D’où sort ce nain grinçant ? Qui est-il ? Que veut-il ?
- KING S., La Cadillac de Dolan : Dolan fréquente les restaurants chics de Los Angeles, les beautés en vison et en robe à paillettes. Il roule dans une Cadillac blindée, du même gris argenté que sa chevelure. Il est riche et puissant. Mais pour lui, le compte à rebours a commencé... Stephen King construit ici autour du thème de la vengeance un récit efficace et froid, qui, séquence après séquence, fait progresser les personnages vers leur fin.
- GAUDE L., Le Soleil des Scorta ( pour très bons lecteurs) : La famille Scorta, issue d’une vieille fille romantique violée par un brigand, sème le respect et la crainte dans son petit village italien. Génération après génération, ses membres imposent leur supériorité à leurs compatriotes, à force de richesses accumulées de façon plus ou moins légales. Les Scorta ont cependant une faiblesse, qu’ils tiennent soigneusement cachée : ils ne peuvent pas dépasser les frontières de leur village ; sitôt que les membres de la famille essaient de faire fortune dans d’autres coins du globe, une force mystérieuse les repousse aussitôt vers leur village natal. Le roman de Gaudé est donc centré sur ce minuscule microcosme ; tout est ici démultiplié et concentré dans ce coin d’Italie, saturé de soleil et de chaleur : Les amours se transforment en désirs incontrôlables, le sens de l’honneur en mystérieux assassinats.
- KRESSMAN-TAYLOR K., Inconnu à cette adresse (mais œuvre souvent étudiée en 3e en rapport avec la seconde guerre mondiale)
- MAUPASSANT G. de, “Un Lâche” dans Contes du jour et de la nuit.
- MAUPASSANT G. de, “Une Vendetta” dans Contes du jour et de la nuit.
- MERIGEAU P., Quand Angèle fut seule :
- MÉRIMÉE P., Colomba : Le lieutenant Orso della Rebbia est de retour en Corse. Il y est attendu par Colomba, sa sœur cadette, qui le presse de punir les assassins présumés de leur père. Mais la jeune femme obtiendra-t-elle que son frère, libéré des " préjugés barbares " par son séjour sur le continent, accomplisse sa vengeance ?
- NEMIROVKY I., Le Bal : vengeance d’une fille contre sa mère (mais oeuvre souvent étudiée en 3e en rapport avec le roman d’adolescence)
- SHAFAK E., Crime d’honneur ( lecture adulte) : Une prison dans les années 90, Londres en 1977 ou encore un village près de l’Euphrate... C’est à travers ces différents lieux et époques qu’Elif Shafak construit la narration de Crime d’honneur, sous la forme d’un puzzle. Ce roman raconte l’histoire et l’intégration d’une famille d’immigrés turcs à Londres dans les années 70.L’histoire débute dans les années 60, dans un village kurde du bord de l’Euphrate, avec la rencontre de Pembe et Adem. Ce dernier, âgé de 18 ans, vient d’Istambul. Il souhaite épouser la sœur jumelle de Pembe, Jamila, dont il est sous le charme. Mais quand il apprend que cette dernière pourrait ne pas être vierge, il se rétracte. Pas question pour lui d’épouser une femme « souillée ». Il se marie alors avec Pembe, une union par dépit qui donnera trois enfants. Ce mariage entraînera plus tard un crime d’honneur, commis pour racheter la réputation de Pembe.

Film

- ADALAG F., L’étrangère (Die fremde) , film germano-turc : Une jeune femme turque, qui a grandi à Berlin, tente de s’affranchir des traditions de sa communauté. Un film poignant, inspiré d’un crime d’honneur qui avait secoué l’Allemagne en 2005.

Émissions, presse

- Émission Spécial Investigation “Mafia, la trahison des femmes”, Canal +
- Deux articles sur l’affaire Shafia en 2011
- Le Monde, 15 novembre 2011.
- Le Devoir, 6 décembre 2011, Québec.


Ce document constitue une synthèse d’échanges ayant eu lieu sur Français-collège (liste de discussion des professeurs de français au collège) ou en privé, suite à une demande initiale postée sur cette même liste. Cette compilation a été réalisée par la personne dont le nom figure dans ce document. Fourni à titre d’information seulement et pour l’usage personnel du visiteur, ce texte est protégé par la législation en vigueur en matière de droits d’auteur. Toute rediffusion à des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.

© WebLettres
Pour tout renseignement : Contact




Sandrine Giroudon

- Dernières publications :
[375] - Crime d’honneur vengeance vendetta









Forum relatif à cet article

  • Le forum est ouvert - 04-09-2014 - par Administrateur

    Vous pouvez à votre tour apporter une contribution à cet échange en proposant des titres, adresses de sites, références bibliographiques voire témoignages qu’il vous semblerait utile de publier en complément de cette synthèse.

    MENTIONS LÉGALES
    Cet espace est destiné à vous permettre d’apporter votre contribution aux thèmes de discussion que nous vous proposons. Les données qui y figurent ne peuvent être collectées ou utilisées à d¹autres fins. Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site. Seront en particulier supprimées, toutes les contributions qui ne seraient pas en relation avec le thème de discussion abordé, la ligne éditoriale du site, ou qui seraient contraires à la loi. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez, à tout moment, demander que vos contributions à cet espace de discussion soient supprimées. Pour exercer ce droit, http://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.


contact Contact - Qui sommes-nous? - Album de presse - Aider WebLettres - S'abonner au bulletin - Admin


© Copyright WebLettres 2002-2017
Les dossiers de WebLettres sont réalisés avec Spip