banniere

Les notes de lecture

 

fleche Parodies, pastiches, plagiats et autres faux

Philippe Di Folco, Les grandes impostures littéraires
Éditeur : Écriture, diffusion Hachette, 2006

impostures.jpg Parodie, pastiche, plagiat, apocryphe et autres faux en littérature, on a parfois bien du mal à s'y retrouver. Non dans la question de l'authenticité (bien peu de faux n'ont pas été démasqués apparemment), mais dans celle des définitions. Dans son livre sous-titré « Canulars, escroqueries, supercheries et autres mystifications », Philippe Di Folco prend la peine d'expliquer avec précision les différences. C'est pourquoi on conseillerait volontiers d'en commencer la lecture par la seconde partie intitulée « Petit guide à l'usage des futurs imposteurs ». C'est à la fois drôle et utile pour comprendre tous les exemples répertoriés dans la première partie.
Pour présenter plusieurs dizaines d'histoires plus ou moins connues, l'auteur a choisi l'ordre alphabétique, qui permet de lire au hasard puisque rien n'est plus illogique que cet ordre-là. On savoure tel épisode de l'histoire littéraire (le théâtre de Clara Gazul, les Chansons de Bilitis, le Goncourt d'Émile Ajar…), on découvre des affaires récentes (Les 22 lycéens, Benjamin Wilkomirski s'inventant un passé d'enfant juif…), on redécouvre des histoires anciennes (Shakespeare et ses doubles, Corneille et Molière, Dumas et ses nègres…). Et finalement on a envie d'en savoir plus.
On aurait aimé pouvoir « goûter » tous les textes cités. Internet permettra de le faire en partie et on se reportera au livre de Jean-François Jeandillou Supercheries littéraires, la vie et l'œuvre des auteurs supposés, paru en 2001 chez Droz . Di Folco considère qu'il s'agit d'une « anthologie très universitaire ». Il est vrai que les commentaires sont parfois bien sérieux, mais les extraits cités sont alléchants. Les deux ouvrages ont leur intérêt.
Dans celui de Di Folco, on peut également regretter l'absence d'un index ( qui ira cherchez Botul à l'entrée Pagès, par exemple ?), la brièveté de tel article (celui sur la Bible semble bien léger), quelques approximations, quelques coquilles. Pour l'essentiel, le livre est un vrai plaisir de lecture d'autant que l'auteur ne manque pas d'humour. Un plus : la bibliographie propose des informations sur les émissions de radio et les films ayant traité des supercheries.

Retrouvez l'auteur sur son site :
http://www.philippedifolco.info/
Il y propose un complément bibliographique pour son ouvrage :
http://www.philippedifolco.info/article-4042955.html

Un numéro du Français dans tous ses états, disponible en ligne, propose des pistes intéressantes sur le sujet : le n° 40, « Faux et usage du faux ».
http://www.crdp-montpellier.fr/ressources/frdtse/frdtse_accueil.html

Si le pastiche scientifique vous intéresse une synthèse de WebLettres vous sera peut-être utile:
http://www.weblettres.net/spip/spip.php?article64


Roger Berthet, 2 décembre 2006



Commentaire

  • Par Di Folco - 08/12/2006
    Cher Roger Berthet,
    Je suis tout d'accord avec vous pour les remarques finales : l'index manque et il était bien entendu prévu mais le temps pressait, c'est regrettable. Pour la Bible, je voulais éviter de trop titiller les aspects "religieux"... et enfin, pour les coquilles, elles sont déjà corrigées pour une prochaine (qui sait ?) édition, laquelle contiendra un index et un site internet en référence avec une anthologie en ligne de textes libre de droit. Enfin, sur mon site (www.philippedifolco.info), je compile une série de références bibliographiques supplémentaires dont le Crick... Merci merci en tous les cas !!!
    Philippe

Ajouter un commentaire...

 
Votre nom [Respect de la vie privée]
Votre adresse mail [Confidentialité]  *   
Recopier le code de sécurité * 

Fil rss de la catégorie Le fil RSS de la catégorie


contact Contact - Qui sommes-nous ? - Album de presse - Aider WebLettres - S'abonner au bulletin - Faire un lien - WebLettres sur Twitter


© WebLettres 2002-2017