WebLettres

Le portail de l'enseignement des lettres

WebLettres : Dossiers et synthèses

Localisation dans les rubriques :
Les synthèses des listes collège et lycée Les synthèses de la liste Profs-L


Article : [75] - Le palmarès des DVD


jeudi 23 octobre 2003

Par Stéphane Martin

Il s’agit d’une liste des DVD préférés des professeurs de lettres (dans le cadre de leur enseignement). Question posée en août 2003.

Synthèse mise en ligne par Corinne Durand Degranges

Mises en garde préalables
  Les DVD sont réservés à l’usage privé. Sur les cartons précisant les conditions d’utilisation, il est spécifié que sont exclues les projections dans les hôpitaux, écoles, prisons...
  A titre d’indication, la seule édition autorisée en classe (ADAV) des Liaisons dangereuses par S. Frears est vendue 90€.

Les réponses des colistiers
  Je vous conseille sur le 18e le film de Lecomte Ridicule qui restitue bien le climat des Lumières sans être démonstratif.
  Pour le théâtre vous pourriez choisir Looking for Richard d’Al Pacino, voire Shakespeare in love.
  En parallèle de Roméo et Juliette (théâtre baroque), une "trilogie" Shakespeare in love, Roméo et Juliette (kitsch moderne, avec L. Di Caprio) et la version de Zefirelli (récemment ressortie en DVD)
  J’ajouterais les adaptations des pièces de Shakespeare par Kenneth Branagh, notamment Beaucoup de bruit pour rien et Hamlet. Et, plus ancien mais pour le plaisir, La Mégère apprivoisée avec E. Taylor et Richard Burton.
  Je me suis servi cette année en complément à un travail sur le théâtre dans le théâtre d’un film de J.P. Toussaint (l’écrivain), La patinoire qui relate le tournage d’un film. C’est très drôle et très fin.
  Je donne mon avis puisque j’enseigne le théâtre : rien de très stimulant... Le catalogue des captations autorisées est très maigre, mais est-ce une raison pour se rabattre vers des vieilles guenilles ou foncer tête baissée vers les super-productions ? Par ailleurs, le Carmen de Peter Brook est autrement plus intéressant
que d’autres mentionnés ici mais tout aussi protégé pour une utilisation publique.
  Je compte cette année utiliser le film de M. Moore Bowling for Columbine sur l’arugumentation (comment Moore démonte, suggère, induit, bref une étude des arguments et des moyens de persuader).
  Personnellement j’aime beaucoup ces trois-là : Les Liaisons dangereuses (1988) de S. Frears d’après Laclos, avec J. Malkovitch et G. Close, Germinal (1988) de C. Berri d’après Zola, avec Renaud, Beaumarchais l’insolent (1996), de E. Molinaro, avec Lucchini.
  En ce qui concerne Beaumarchais l’insolent, je conserve un assez mauvais souvenir du travail réalisé avec mes élèves : le film les a déconcertés par le côté "théâtre filmé" et je dois dire que j’étais d’accord avec eux. De plus, au final on voit assez peu de mise en scène réelle.
  Beaumarchais l’insolent : j’aime BEAUCOUP ! pour travailler une séquence à la fois sur le biographique et le théâtre.
  Je recommanderais en priorité Les liaisons dangereuses avec Malkovitch : à mon avis la meilleure
adaptation, très utile et exploitable.
  Personnellement, j’apprécie beaucoup Les liaisons dangereuses. Par extraits, il permet d’avoir l’esprit du siècle pour les élèves moins littéraires (notamment le cynisme dans lequel Malkovitch excelle).
  La reine Margot de Chéreau, bien qu’un peu long, est très intéressant, pour son contenu et aussi les références picturales omniprésentes.
  La reine Margot d’après Dumas avec I. Adjani est une bonne illustration de la période, mais ayant travaillé avec une classe sur le texte ET le film (dans le cadre d’une opération collège au cinéma, lors de la sortie du film) il faut reconnaître que c’était ardu.
  Le Cid (1999) mise en scène de T. Le Douarec, avec G. Nicoleau, N. Dalies : EXCELLENTISSIME, remarquablement intéressant à tous points de vue, même pour une critique des coupures ou de l’interprétation (jugée outrée par certains élèves, abusive, même ; cette mise en scène ne peut laisser indifférent).
  Madame Bovary de C. Chabrol.
  L’Allée du roi est intéressant du point de vue documentaire, Notre-Dame de Paris est bien mais ses couleurs font maintenant très "kitsch".
  Je ne recommanderais pas le temps retrouvé, à moins que vous ne l’étudiiez en oeuvre complète.
  Cyrano de Bergerac (1990) de J.P. Rappeneau : un grand "hit". Je travaille régulièrement sur cette oeuvre avec des classes. Très bon support pour opposer les possibilités du théâtre et celles du cinéma. Mon regret : n’avoir pas encore pu coupler une représentation en " chair et en os" avec le film et l’étude du texte. Par contre, je me refuse à comparer avec une vidéo des "Cyrano-théâtre" existants, parce que trop dévalorisants pour le théâtre dans ce cas.
  Le Hussard sur le toit (1995) d’après Giono, film de J. P. Rappeneau, avec O. Martinez et J. Binoche.
  Pour l’opéra, Carmen, bien sûr, mais aussi, si vous le trouvez, le Don Giovanni de Losey, et Tosca de Benoit Jacquot.
  Pour les peplum, Spartacus de Kubrick est magnifique, bien sûr, et, dans son genre, Satyricon.
  A part Chaplin, je recommande 2001 odyssée de l’espace de Kubrick et le coffret Jean Vigo l’Atalante et Zéro de conduite en particulier.
  J’utilise Le dictateur pour l’agumentation ainsi qu’un documentaire, Un Coupable idéal de J.X Delestrade
  L’adversaire de N.Garcia à confronter au fimL’emploi du temps et au livre L’adversaire d’E.Carrère.
  La vie est belle de Begnini pour son aspect théatral.
  L’année de l’éveil de Corbiau d’après C. Juliet, Au revoir les enfants de Louis Malle, Stand by me de Rob Reiner d’après une nouvelle de S. King extraite du recueil Différentes Saisons (On y retrouve d’ailleurs d’autres nouvelles adaptées au cinéma, Un élève doué et the Shawshank redemption), Le gone du Chaaba de Ruggia d’après A. Begag pour l’autobiographie.
  Beaucoup de S. King adapté au cinéma, Shining par exemple pour le fantastique. J’utilise souvent, de par son format court, la série la quatrième dimension.
  Le père Noël est une ordure en pièce de théâtre existe en DVD.
  Il existe un DVD de Giselle par l’American Ballet theater. Je le trouve important pour le Romantisme et le Drame.
  J’ai demandé son avis à mon mari cinéphile et critique de cinéma sur une radio locale. Je transmets sa réponse :
L’Allée du roi (1995) d’après F. Chandernagor, avec D. Blanc, D. Sandre ; Notre-Dame de Paris (1956) d’après Hugo, avec G. Lollobrigida, A. Quinn ; Les Liaisons dangereuses (1988) d’après Laclos, avec J. Malkovitch et G. Close ; Gervaise (1955) d’après Zola, film de R. Clément, avec M. Schell ; Germinal (1988) d’après Zola, film de C. Berri, avec Renaud ; Beaumarchais l’insolent (1996) de E. Molinaro, avec F. Lucchini ; La reine Margot (1999) d’après Dumas, film de P. Chéreau avec I. Adjani ; Le temps retrouvé (1999) d’après Proust, film de R. Ruiz, avec C. Deneuve et J. Malkovitch - avec DVDrom sur Proust ; Cyrano de Bergerac (1990) de J. P. Rappeneau, avec G. Depardieu : Carmen (1983) de F. Rosi, avec J. Migenes-Johnson, P. Domingo ; Spartacus (1960) de S. Kubrick avec K. Douglas ; Satyricon (1968) de F. Fellini (pour public averti !). Il n’a pas signalé Le Hussard que j’ai apprécié et pourtant je suis une admiratrice de Giono et connais bien les régions traversées !

Liens à consulter
  Un site belge des Grignoux propose des dossiers pédagogiques très interesssants sur une cinquantaine de films.
  Un autre lien sur cinéma et histoire, celui de l’académie de Grenoble
  Un autre popose des fiches sur certains films, Films et culture
  le site Quai des images de l’académie de Nancy Metz peut vous apporter des éléments.


Ce document correspond à la synthèse de contributions de collègues professeurs de lettres échangées sur la liste de discussion Profs-L ou en privé, suite à une demande initiale postée sur cette même liste. Cette compilation a été réalisée par la personne dont le nom figure dans ce document. Ce texte est protégé par la législation en vigueur. Fourni à titre d’information seulement et pour l’usage personnel du visiteur, il est protégé par les droits d’auteur en vigueur. Toute rediffusion à des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.

- Dernières publications de Stéphane Martin :

[518] - Autobiographie et vocation littéraire

[75] - Le palmarès des DVD



- Les derniers articles dans la même rubrique :

[1 145] - Roman et travail

[1 144] - Question de l’homme : les réfugiés

[1 143] - Littérature et calligraphie



Si vous souhaitez publier une synthèse,
merci de contacter directement Corinne Durand Degranges.
Si vous souhaitez proposer un article, utilisez cette page : https://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.


Contact - Qui sommes-nous ? - Album de presse - Adhérer à l'association - S'abonner au bulletin - Politique de confidentialité

© WebLettres 2002-2018 
Positive SSL