banniere

L'espace visiteurs

[119] - Apprendre les rudiments du français pour préparer un séjour en France

Il s’agissait de proposer à un élève étranger dont les parents projettent de vivre un an France des sites, des ouvrages, des idées pour lui permettre de préparer son séjour.

 

Première réponse
J’ai vu arriver des élèves qui savaient à peine parler le français dans mes classes au fil des années (surtout des Anglais : je suis en Charente Maritime !...). Je leur conseillais bien sûr d’écouter et d’oser parler avec les camarades de classe (ce qu’ils font assez vite).
Mais je leur disais (et j’insistais là-dessus auprès des parents !) de regarder la télé FRANCAISE, d’écouter la radio FRANCAISE (n’importe quoi, peu importent les émissions). Je leur disais aussi de lire des magazines en français sur les sujets qui les intéressent, quel qu’ils soient.
Ils peuvent aussi lire des traductions françaises, petit à petit, de livre de leur âge écrits en anglais en langue originale, pour pouvoir travailler par comparaison.
C’est déjà une façon pour les enfants de se mettre dans le bain linguistique, sachant que les familles anglophones que j’ai eu l’occasion de fréquenter dans ce cadre ne se plongent pas volontiers dans la culture et la langue du pays d’accueil.

Deuxième réponse
Ce qui serait souhaitable, c’est de donner aux parents un manuel de FLE adapté à cet âge (Taxi, café crème...) L’enfant pourrait apprendre les rudiments du français afin de pouvoir communiquer avec ses futurs copains et les professeurs.
Des livres en français facile (éditions CLE) lui seraient aussi fort utiles.
D’un point de vue pédagogique, il serait judicieux qu’il suive, en lieu et place d’une ou deux heures de français, des cours de FLE avec un(e) intervenant(e) spécialisé(e)...en CDI par exemple. Puis, il intègrerait totalement les cours de français au 2d trimestre...
Il faudrait veiller à une évaluation positive (par ex, il serait noté au 1er trimestre par son prof de FLE puis par son prof de français...).

Troisième réponse
Peut être faudrait-il leur suggérer de s’orienter vers une des nombreuses méthodes FLE, celles-ci comportant écrit et oral et étant adaptées aux enfants.
Quant aux sites, il y a sans doute des ressources dans les CASNAV des diverses académies. Du côté des sites des ambassades de France il y a des exercices écrits et oraux. (comme requête, essayer "cadre européen de référence" préciser peut- être le niveau A1).
Il existe aussi des sites spécialisés FLE/FLS.

Quatrième réponse
J’ai eu moi-même le cas. Nous avons accueilli une élève de quatrième qui ne parlait pas un mot de français. Les débuts étaient assez ardus étant donné qu’elle ne comprenait pas du tout ce que je racontais. J’ai dû moi-même faire des efforts au niveau de la prononciation et du débit de parole. J’écrivais beaucoup au tableau pour qu’elle puisse prendre note.
La difficulté réelle est l’apprentissage de la grammaire. Chose qui ne se fait pas en Angleterre !
Elle ne comprenait pas les mots adjectifs, présent, déterminant... C’était très difficile ! J’ai dû utiliser maintes images et détours. Un véritable exercice d’acrobate !
J’avoue avoir été près d’elle constamment pour vérifier ses prises de notes. Les travaux et les contrôles étaient adaptés et je restais près d’elle lorsqu’il y avait une évaluation.
En ce qui concerne les lectures : je lui permettais les trois premiers mois de lire l’œuvre en anglais, le questionnaire était un QCM. Petit à petit elle s’est tournée vers les livres écrits en français. Il est important de dire que la maman était toujours près d’elle pour l’aider à comprendre soit des textes soit des leçons.
Il faut établir un véritable climat d’entente et de confiance. La jeune anglaise était aussi très courageuse et volontaire.
Le côté positif de cette expérience : après avoir étudié ou expliqué un texte ou une leçon, je demandais toujours à quelques élèves d’expliquer à nouveau. Sorte de répétiteur ! Ainsi tous profitaient de cette redite et la petite anglaise appréhendait beaucoup moins. C’était très dur au début mais ce fut une très belle expérience. Aujourd’hui elle est en première L. C’est une belle réussite !
Je crois que vous avez raison de dire qu’il doit entendre d’abord et se familiariser avec la langue entouré des autres élèves. Je ne crois pas que les manuels l’aideront. Il doit être à l’écoute et les autres doivent être patients et partager leur savoir. Il est vrai, je me souviens, qu’il est nécessaire d’en parler avec la classe car les autres doivent admettre et comprendre que parfois il faut ralentir et répéter !

Cinquième réponse
Voir le site poisson rouge, en particulier cette page et cette autre page
Ce sont des jeux d’éveil plus ou moins élaborés qui pourraient permettre à ce jeune homme de se familiariser avec le vocabulaire usuel.

Sixième réponse
Le site que personnellement j’utilise est lepointdufle.net.
Ce site est intéressant car il propose de nombreuses activités interactives, de nombreuses activités audio-visuelles. De plus certaines activités sont proposées pour des élèves dont l’anglais est la langue maternelle ou qui dominent cette langue. Je ne connais pas mieux.


Ce document constitue une synthèse d’échanges ayant eu lieu sur Français-collège (liste de discussion des professeurs de français au collège) ou en privé, suite à une demande initiale postée sur cette même liste. Cette compilation a été réalisée par la personne dont le nom figure dans ce document. Fourni à titre d’information seulement et pour l’usage personnel du visiteur, ce texte est protégé par la législation en vigueur en matière de droits d’auteur. Toute rediffusion à des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.

© WebLettres 2002-2008
Pour tout renseignement : Contact




Corinne Durand Degranges

Professeur certifiée de lettres modernes au collège Jeanne d’Arc à Apt. Elle a travaillé comme pigiste pour le magazine Phosphore, a coécrit La Nouvelle Grammaire du collège (Magnard, 2007) et Le Jardin des lettres 6e et 5e (Magnard 2009, 2010). Elle fait partie de l’équipe de professeurs bénévoles de WebLettres.



- Dernières publications :
[478] - Dénoncer les travers de la société
[466] - Un animal pour représenter une idée
[1093] - Recherche sur le mot cauchie
[451] - Photo urbaine
[426] - Les sentiments parent-enfant








contact Contact - Qui sommes-nous? - Album de presse - Aider WebLettres - S'abonner au bulletin - Admin


© Copyright WebLettres 2002-2017
Les dossiers de WebLettres sont réalisés avec Spip