WebLettres

Le portail de l'enseignement des lettres

WebLettres : Dossiers et synthèses

Localisation dans les rubriques :
Les synthèses des listes collège et lycée Les synthèses de la liste français-collège


Article : [1] - Chansons sur un métier


lundi 1er mai 2006

Par Corinne Durand Degranges

Il s’agissait au départ de trouver des textes de chansons ou éventuellement des poèmes qui évoquent un métier.
Par la suite, la synthèse s’est étendue aux chansons évoquant le rapport au monde du travail, voire le rapport au travail lui-même.

Chansons et poème

  D. ANNEGARN, « L’institutrice ».
  C. AZNAVOUR, « Je me voyais déjà... ».
  C. AZNAVOUR, « Les comédiens ».
  D. BALAVOINE, « Le chanteur ».
  A. BASHUNG, « Ma petite entreprise ».
  C. BAUDELAIRE, « L’albatros » évoque le poète, mais est-ce un métier ??
  BÉNABAR, « Majorette »
Cela raconte le métier d’un simple d’esprit qui « ramasse des feuilles pour la mairie ».
  BÉNABAR, « Monsieur René ».
  BÉNABAR, « Ali et Félix » sur le p’tit commerce, avec un message engagé intéressant.
  BÉNABAR, « La station Mir »
  J. BERTET, V. SCOTTO, MAYOL, « Elle vendait des p’tits gâteaux ».
  LES BLAIREAUX, « Petit Chef ».
  LES BLAIREAUX, « Profession : Petit Père Noël ».
  BOURVIL, « Les crayons ».
  BOURVIL, « La tactique du gendarme »
  BOURVIL, « La marche des matelassiers ».
  BOURVIL, « Mam’zelle Bigoudi ».
  BOUSQUET, IZOIRD, FERNANDEL, « La caissière du grand café ».
  G. BRASSENS, « La complainte des filles de joie ».
  G. BRASSENS, « L’orage » évoque un vendeur de paratonnerres.
  G. BRASSENS, « La marine » (repris par Renaud).
  G. BRASSENS, « Le bistrot » parle aussi de la patronne d’un café mais il ne parle pas vraiment du métier.
  G. BRASSENS, « Stances à un cambrioleur ».
  J. BREL, « L’éclusier ».
  J. CHERHAL, « La station »
Son père bosse pour une station d’épuration... La chanson est très bien car très drôle, mais le métier n’est pas bien détaillé, c’est plutôt la station elle-même.
  J. CHERHAL et Thomas FERSEN, « La barmaid » jolie chanson dans l’album collectif Tôt ou tard.
  G.-E. CLANCIER, « Renseignement » sur le métier de facteur.
  DURAND, SCARDY, SARDOU, « Aujourd’hui peut-être ».
  J. DUTRONC, « Il est cinq heures, Paris s’éveille ».
  J. DUTRONC, « L’hôtesse de l’air ».
  J. DUTRONC, « La fille du Père Noël ».
  J. DUTRONC, « L’Aventurier ».
  LES ESCROCS, « Assedic ».
  L. FERRÉ, « Les fourreurs » sur un texte d’Aragon (cf. les paroles sont dans l’album 1961 Barclay).
  T. FERSEN, « Pickpocket »
  T. FERSEN, « Le chat botté » évoque un vendeur de chaussures.
  T. FERSEN, « Monsieur ». Je ne suis pas sûr qu’assassin soit vraiment un métier (!) mais la chanson est un petit chef-d’oeuvre d’humour noir.
  T. FERSEN, « Croque » sur la vie d’un croque-mort boulimique.
  S. GAINSBOURG, « Le poinçonneur des Lilas ».
  S. GAINSBOURG, « Charleston des déménageurs de piano ».
  S. GAINSBOURG, « le Fossoyeur de Pacy sur Eure » version alternative du « Poinçonneur des Lilas » (« J’fais des trous, des grands trous... »). C’est l’histoire du même, après sa retraite, qui « fossoye » pour arrondir ses fins de mois.
  J.J. GOLDMAN, « Il changeait la vie ».
  J.J. GOLDMAN, « Au bout de mes rêves ».
  LA GRANDE SOPHIE, « Mon docteur ».
  E. GUILLEVIC, « J’ai vu le menuisier ».
  V. HUGO, « Les pauvres gens ».
  JULIETTE, « Les petits métiers ». Il s’agit de tous les métiers anciens et voués à disparaître. Elle est difficile à dire, Juliette la chante de plus en plus vite.
  JULIETTE, « Maudite Clochette » drôle et féroce, extraite de l’album Mutatis, la chanson raconte la vie d’une soubrette.
  G. LAFAILLE, « Interrogation écrite », chanté aussi par Chanson plus bifluorée.
  B. LAPOINTE, « Sentimental bourreau ».
La version de Juliette sur l’album Que tal ? est irrésistiblement drôle.
  B. LAVILLIERS, « Les mains d’or »
L’artiste chante son père ouvrier métallurgique (Arrêt sur image, 2002).
  D. Mc NEIL, « La vendeuse de la papeterie ».
  MICKEY 3D, « Mimoun, fils de harki » sur un tourneur fraiseur immigré version réaliste.
  C. MOINE, L. MISSIR, LES CHAUSSETTES NOIRES, « Dactylo rock ».
  NOIR DÉSIR, « Marlène ».
  P. PERRET, « Le plombier ».
  P. PERRET, « Gourrance ».
  Ã‰. PIAF, « Bravo pour le clown ».
  Ã‰. PIAF, « Les amants d’un jour » pour la tenancière de bar.
  Ã‰. PIAF, « Mon légionnaire ».
  Ã‰. PIAF, « L’accordéoniste ».
  L. PLAMANDON, M. BERGER, « Le blues du businessman » (Starmania).
  L. PLAMANDON, M. BERGER, « La complainte de la serveuse automate » (Starmania).
  L. PLAMANDON, M. BERGER, « La chanson de Ziggy » (Starmania).
  J. PREVERT, « La chanson du vitrier » (Histoires).
  R. QUENEAU, dans Chêne et Chien évoque les merciers (profession de ses parents).
  S. REGGIANI, « Ballade pour une gardienne de musée ».
  S. REGGIANI, « Le prof ».
  S. REGGIANI, « Le souffleur ».
  S. REGGIANI, « Le barbier de Belleville »
  RENAUD, « Dès que le vent soufflera ».
  RENAUD, « Les trois matelots ».
  RENAUD, « La ballade de Willy Brouillard ».
C’est la vie d’un flic ordinaire et dépressif mais le dernier couplet est franchement anti-police.
  F. REYNAUD, « C’est l’plombier ».
  H. SALVADOR, B. VIAN, « Le blues du dentiste ».
  B. VIAN, « les joyeux bouchers ».
  B. VIAN, « Le petit commerce ».

Suggestions diverses :

  Poèmes sur les métiers de l’imprimerie.
  LA FONTAINE, Fables.
  On peut aussi présenter les différentes oeuvres de Van Gogh sur les travaux des champs, faisant référence à celles de Millet, si l’on considère les tableaux comme une forme de poésie.


Ce document constitue une synthèse d’échanges ayant eu lieu sur Français-collège (liste de discussion des professeurs de français au collège) ou en privé, suite à une demande initiale postée sur cette même liste. Cette compilation a été réalisée par la personne dont le nom figure dans ce document. Fourni à titre d’information seulement et pour l’usage personnel du visiteur, ce texte est protégé par la législation en vigueur en matière de droits d’auteur. Toute rediffusion à des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.
Pour tout renseignement : Contact

- Dernières publications de Corinne Durand Degranges :

[478] - Dénoncer les travers de la société

[466] - Un animal pour représenter une idée

[1093] - Recherche sur le mot cauchie

[451] - Photo urbaine

[426] - Les sentiments parent-enfant



- Les derniers articles dans la même rubrique :

[480] - La guerre d’Algérie

[479] - Le voyage imaginaire en poésie (3e)

[478] - Dénoncer les travers de la société




Si vous souhaitez publier une synthèse,
merci de contacter directement Corinne Durand Degranges.
Si vous souhaitez proposer un article, utilisez cette page : http://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.


Contact - Qui sommes-nous ? - Album de presse - Adhérer à l'association - S'abonner au bulletin - Faire un lien

© WebLettres 2002-2017