WebLettres

Le portail de l'enseignement des lettres

WebLettres : Dossiers et synthèses

Localisation dans les rubriques :
Les synthèses des listes collège et lycée Les synthèses de la liste Profs-L


Article : [957] - Littérature et société : Portraits de monstres


mercredi 20 août 2014

Par Françoise Delannée

Il s’agissait, dans le cadre de l’enseignement d’exploration Littérature et société, de présenter à la rentrée des exemples de monstres en tous genres.
Synthèse mise en ligne par Murielle Taïeb.

Récit

  ARBOL V. Del, La Tristesse du Samouraï, Acte Sud noir.
  BALZAC H., Le Père Goriot
Vautrin vient d’être arrêté.
  BAZIN H., Vipère au poing
Le personnage de Folcoche.
  BEAUMONT JM LEPRINCE de, La Belle et la bête
Après avoir découvert le visage monstrueux de la Bête, la Belle engage la discussion avec cet être repoussant. Le dialogue permet à la jeune fille de dépasser l’obstacle des apparences.
  BORGES J.L., La Demeure d’Astérion
  BROWN F., "En sentinelle", Lune de miel en enfer, Denoël, 1964
Les hommes vus par les monstres dans cette nouvelle de science-fiction.
  CARRERE J.C., L’Adversaire
Le 9 janvier 1993, Jean-Claude Romand a tué sa femme, ses enfants, ses parents, puis tenté, mais en vain, de se tuer lui-même. L’enquête a révélé qu’il n’était pas médecin comme il le prétendait et, chose plus difficile encore à croire, qu’il n’était rien d’autre. Il mentait depuis dix-huit ans, et ce mensonge ne recouvrait rien. Près d’être découvert, il a préféré supprimer ceux dont il ne pouvait supporter le regard. Il a été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité. E. Carrère a suivi son procès. Il rapporte ici le récit du meurtre.
  HOMÈRE, L’Odyssée, « Charybde et Sylla »
  HUGO V., 93, 1874
  HUGO V., Les Misérables, tome II, « Cosette »
Portrait des Thénardier.
  HUGO V., L’Homme qui rit, 1869
  HUGO V., Notre Dame de Paris, 1831, livre 1, chapitre 5
L’action se passe le 6 janvier 1482, jour des Rois et de la fête des Fous ; le peuple de Paris va accorder le titre de pape des fous à l’homme qui fera la plus belle grimace : les candidats, qui passent leur tête à travers un cercle de pierre d’une petite chapelle, rivalisent de laideur.
  KAFKA F., La Métamorphose, incipit , 1915
  KING S., Ça
  LACLOS C. de, Les Liaisons dangereuses, lettre CLXI, 1782
Roman épistolaire qui raconte les méfaits de deux libertins, la Marquise de Merteuil et le Vicomte de Valmont. Ce dernier a séduit la présidente de Tourvel, une femme vertueuse, puis, sur les ordres de la marquise, a brutalement rompu avec elle. L’extrait qui suit est la dernière lettre de la présidente.
  LEIRIS M., L’Age d’homme, 1939
  LEVI P., Si c’est un homme, chapitre 9, « Les élus et les damnés »
  LOVECRAFT H.P., Dans l’Abîme du temps, « L’appel de Chtulhu », 1926
Le narrateur rapporte les propos consignés dans le journal d’un marin, Johansen, dont le navire a accosté sur une île, dans laquelle il découvre une ville étrange et une porte gigantesque, qui s’ouvre devant eux.
  MARTINEZ C., Le CÅ“ur cousu
Le personnage d’Eugénio. Extrait étudié de "Porté par le vent l’ogre se glisse’..." à " la piste des deux petites filles ". Le découpage évite la question ici violemment posée du viol.....on ne sait pas toujours quelles douleurs profondes peut éveiller une lecture ...mais le contexte était "moins stylistiquement " présenté.
  MATHESON R., Journal d’un monstre, 1950
  MATHESON R., Je suis une légende
Le point de vue inverse : l’homme « normal » vu par les monstres avec deux adaptations cinématographiques utilisables à titre d’illustration.
  MAUPASSANT G. de, Contes et nouvelles, "La Mère aux monstres"
  OVIDE, Les Métamorphoses , IV
Après avoir délivré Andromède, avec l’aide de son cheval Pégase, Persée raconte comment il a tué la Méduse.
  PARE A., Des Monstres et des prodiges, 1573
  PERRAULT C., Contes, “Barbe bleue”
A comparer avec les versions de Huysmans, Tournier, Péju, Nothomb.
  SCHMITT E.E., Ulysse from Bagdad, chapitre 9, 2008
  SHELLEY M. W., Frankenstein ou le Prométhée moderne, 1818
  STERNBERG J., "Le Navigateur", Entre deux mondes incertains, Denoël, 1957
Les hommes vus par les monstres dans cette nouvelle de science-fiction.
  STEVENSON R.L., L’Étrange Cas du Dr Jekyll et de Mr Hyde, 1885
A la fin du roman, le docteur Jekyll fait l’exposé de son cas : une substance chimique lui a permis de revêtir une autre forme physique, libérant ainsi la partie la plus sombre de sa personne. Cependant, Hyde en vient progressivement à dominer le docteur Jekyll, qui perd peu à peu son identité.
  SUE E., Les Mystères de Paris

Théâtre

  CORNEILLE P., Médée, acte V, scène 6
Médée la magicienne a jadis aidé Jason à conquérir la toison d’or et par amour pour lui elle a trahi les siens et accompli des crimes. Jason cependant veut l’abandonner pour épouser Creuse, fille du roi Créon. Il veut en outre exiler Médée et lui prendre ses enfants. Médée folle de rage se venge en faisant mourir Creuse et son père et pour assouvir encore mieux sa haine elle tue ses propres enfants. Dans cette scène finale elle triomphe de Jason.
  EURIPIDE, Médée
  GIRAUDOUX J., Amphitryon 38, acte I, scène 5
Jupiter veut séduire Alcmène qui est résolument fidèle à Amphitryon, son mari. Pour l’approcher et parvenir à ses fins, il lui faut donc éloigner celui-ci en l’envoyant à la guerre et prendre son apparence tandis que Mercure prendra celle de Sosie, le serviteur d’Amphitryon. Jupiter achève sa métamorphose avant de se présenter devant Alcmène.
  IONESCO E., Rhinocéros, acte II, tableau 2, 1959
Dans une petite ville, les habitants se transforment peu à peu en rhinocéros, métaphore du fascisme. Bérenger, venu rendre visite à son ami Jean, assiste à cette transformation.
  JARRY A., Ubu roi, acte III, scène 2, 1896
Poussé par sa femme, le père Ubu vient de prendre le pouvoir en Pologne. Maintenant qu’il est sur le trône, Ubu doit organiser son royaume, rendre la justice, prélever les impôts. Il a des méthodes très personnelles.
  MONTALEBTTI M., Le Cas Jekyll, 2007
Réécriture théâtrale d’une célèbre nouvelle de Robert Louis Stevenson, ce monologue met en scène, sous la forme d’une confession au notaire Utterson, l’histoire étrange d’un scientifique, le docteur Jekyll qui, la nuit venue, se transforme en Mister Hyde, dangereux criminel. Il relate l’expérience de sa première métamorphose.
  RACINE J., Phèdre, V, 6, 1677
Accusé par sa belle-mère Phèdre, Hippolyte est maudit par son père Thésée qui en appelle à Poséidon. Alors qu’il quitte la ville, Hippolyte est attaqué par un monstre en réponse à la prière de son père. Le récit est fait par le serviteur Théramène.
  SARTRE J.P., Les Mains sales, 5e tableau, scène 3, 1948
Jeune intellectuel bourgeois, Hugo est entré au Parti communiste pour des raisons idéologiques. En pleine guerre mondiale, alors que les communistes divergent sur la conduite à suivre vis-à-vis des autres formations politiques, il se voit confier la tâche de tuer un ennemi interne au Parti, le « social traître » Hoederer.
  SENEQUE, Médée
  SHAKESPEARE W., La Tempête, acte I, scène 3, 1611
Prospéro, roi de Naples déchu de son trône, s’est réfugié dans une île, avec sa fille Miranda. Féru de magie il a soumis un monstre primitif, Caliban, et en a fait son esclave.

Textes argumentatifs

  ANTELME R., L’Espèce humaine, 1947
« Ã€ nous-mêmes ce que nous avions à dire commençait alors à nous paraître inimaginable », écrit Robert Antelme pour montrer la difficulté de parler au retour de la déportation. Et pourtant, L’Espèce humaine tente de mettre en mots une tentative bien réelle de la déshumanisation.
  ARENDT H., Eichmann à Jérusalem, 1961
La philosophe H. Arendt suit en 1961 le procès d’Eichmann, fonctionnaire nazi responsable de la déportation des juifs durant la Seconde Guerre Mondiale.
  MONTAIGNE M., Essais, livre II, chapitre 30 « Au sujet d’un enfant monstrueux »
Montaigne consacre un court chapitre de ses Essais au phénomène des monstres et apporte ainsi une contribution essentielle à un débat en vogue au XVIe siècle.

Poésie

  BAUDELAIRE, Les Fleurs du Mal, « Les Métamorphoses du vampire »
  RIMBAUD A., Cahiers de Douai, « Vénus anadyomène »

Ouvrages théoriques

  AUDEGUY S., Les Monstres, si loin et si proches, Collection Découvertes Gallimard (n° 520), 2007
  CAILLAUD C., TDC, décembre 1995, « Les Délices de la peur »
  CAILLOIS R., Anthologie du fantastique, Gallimard, 1966
  LASCAULT G., Le Monstre dans l’art occidental, 1973, Paris, Klincksieck.

Manuels

   L’Écume des lettres, Français 1ère chez Hachette
Corpus de textes intitulé "Aux frontières de l’humanité".
  Terres littéraires, Français 1ère chez Hatier
Séquence 16 consacrée aux figures de monstres en littérature (pp. 346-363).

Cinéma

  BURTON T., Mars attacks
On voit la journaliste et l’homme de science avec leur tête d’humain sur un corps de chien, voire les martiens qui deviennent tueurs ( nombreux passages).
  COOPER M., King Kong
  EDWARDS G., Godzilla
  LYNCH D., Elephant man
  SCOTT R., Alien
  SPIELBERG S., E.T.

Synthèses à consulter

[43] –Des monstres

[749] – Textes à mettre en scène sur les thèmes du monstre et de la laideur

[756] – Le monstre dans le roman

[818] – Humains étranges et monstrueux


Ce document constitue une synthèse d’échanges ayant eu lieu sur
Profs-L (liste de discussion des
professeurs de lettres de lycée) ou en privé, suite à une demande initiale
postée sur cette même liste. Cette compilation a été réalisée par la
personne dont le nom figure dans ce document. Fourni à titre d’information
seulement et pour l’usage personnel du visiteur, ce texte est protégé par la
législation en vigueur en matière de droits d’auteur. Toute rediffusion à
des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.

© WebLettres
Pour tout renseignement : Contact
</CENTER >

- Dernières publications de Françoise Delannée :

[1 121] - Incipits de romans écrits par des femmes

[1096] - L’homosexualité

[1095] - TPE : les bobos

[1094] - TPE : le logement comme marqueur social

[1082] - Chansons récentes sur les objets



- Les derniers articles dans la même rubrique :

[1 127] - HDA en accompagnement de Candide

[1 126] - Quels discours étudier en première ?

[1 125] - Enquêteurs et justiciers


Ajouter un commentaire

Forum relatif à cet article

  • Le forum est ouvert - 04-09-2014 - par Administrateur

    Vous pouvez à votre tour apporter une contribution à cet échange en proposant des titres, adresses de sites, références bibliographiques voire témoignages qu’il vous semblerait utile de publier en complément de cette synthèse.

    MENTIONS LÉGALES
    Cet espace est destiné à vous permettre d’apporter votre contribution aux thèmes de discussion que nous vous proposons. Les données qui y figurent ne peuvent être collectées ou utilisées à d¹autres fins. Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site. Seront en particulier supprimées, toutes les contributions qui ne seraient pas en relation avec le thème de discussion abordé, la ligne éditoriale du site, ou qui seraient contraires à la loi. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez, à tout moment, demander que vos contributions à cet espace de discussion soient supprimées. Pour exercer ce droit, http://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.



Si vous souhaitez publier une synthèse,
merci de contacter directement Corinne Durand Degranges.
Si vous souhaitez proposer un article, utilisez cette page : http://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.


Contact - Qui sommes-nous ? - Album de presse - Adhérer à l'association - S'abonner au bulletin - Faire un lien

© WebLettres 2002-2017