banniere

La collection WebLettres in Folio

 

Œuvres poétiques étudiées en Première

Retour

Cette synthèse, réalisée par Corinne Durand Degranges, reprend une soixantaine de réponses à un sondage effectué sur la liste Profs-L en décembre 2005 combiné avec un document en ligne sur WebLettres :
http://www.weblettres.net/pedagogie/contributions/poesie_synthese.doc


I. À égalité, les poètes les plus souvent étudiés sont Guillaume Apollinaire et Charles Baudelaire (cités quinze fois chacun)

1. Recueils d'Apollinaire étudiés

Alcools
Le recueil dans son ensemble est cité quatorze fois. Les poèmes particulièrement étudiés sont les suivants : « Zone » (vers 1 à 24) ; « le pont Mirabeau » ; « la Chanson du Mal-aimé » ; « les Colchiques » ; « Nuit rhénane » ; « Mai » ; « La Loreley » ; « Automne malade » ; « Rhénane ».

Rhénanes
Un professeur a fait le choix de ne donner à étudier qu’une partie du recueil Alcools.

Poèmes à Lou
Commentaires de professeurs :
* Les élèves accrochent bien mais la forme poétique novatrice les trouble beaucoup. Elle donne l'occasion d'oraux riches et de « plans » faciles à élaborer avec le double thème amour et guerre, tradition et modernité poétiques. C’est un lyrisme un peu moins distant pour eux qu'une poésie plus classique...
* Le recueil est facile d'accès et leur a plu.

d'Alcools aux Poèmes à Lou
U n parcours pour montrer toutes les facettes de la poésie d’Apollinaire.

1. Recueils de Baudelaire étudiés

Les Fleurs du mal
Le recueil complet est évoqué huit fois. Souvent, son étude se concentre sur une section ou sur une thématique (ex : « les femmes », « l'image du poète », « l'exotisme »). Le reste du recueil est alors souvent donné en lecture cursive.

La section Spleen et Idéal
Elle est proposée quatre fois. Les poèmes particulièrement étudiés sont les suivants : « Au lecteur » ; « L’Albatros » ; « Chant d’automne » ; « Spleen…Quand le ciel bas et lourd… » ; « L’horloge ». Un professeur propose une problématique : « La tension entre classicisme et modernité. »

La section Tableaux parisiens
Elle est citée à deux reprises et les poèmes étudiés sont : « Paysage » ; « Le Crépuscule du soir » ; « Rêve parisien » ; « A une passante ».

Les Petits Poèmes en prose sont cités trois fois.


II. Viennent ensuite à égalité Victor Hugo et Arthur Rimbaud, dont les noms ont été donnés six fois

1. Victore Hugo

Les Contemplations
Globalement, le recueil est cité trois fois et les poèmes les plus étudiés sont les suivants : « À André Chénier » (I, 5) ; « Crépuscule » (II, 26), « Melancholia » (III, 2 ; v.113 à 146), « J'aime l'araignée et j'aime l'ortie » (III, 27).
- Un professeur signale en faire l’étude avec une thématique : « l'enfance », « l'autobiographie », « l'amour », « la nature », « le poète », etc.

Le livre IV, Pauca meae
Il permet de croiser poésie et autobiographie. Dans ce cas, les poèmes particulièrement étudiés sont les suivants : « Demain, dès l'aube » ; « Mors » « Trois ans après » ; « Ô souvenirs ! printemps ! aurore ! »

Autrefois
Les trois livres d'Autrefois sont également étudiés.
Commentaire d’un professeur : «  Cela permet d'aborder dans un premier temps des thématiques attrayantes : l'Amour, la Nature, l'Engagement (« Melancholia ») et dans un second temps des problématiques d'écriture : défense et poétique du romantisme (« Réponse à un acte d'accusation ») ainsi que l'autobiographie-miroir (« Insensé qui crois que je ne suis pas toi ! »).  »

Les Châtiments
Le recueil est aussi étudié (en partie). Commentaire d’un professeur : « C'est une étude lourde à mener en raison des connaissances historiques indispensables pour bien comprendre le contexte et les allusions historiques et politiques.  »

2. Rimbaud

Le Recueil de Douai
Il a été choisi par deux professeurs. L’un d’eux propose la problématique siuvante : « Dans quelle mesure peut-on dire que les Cahiers de Douai (cahiers Demeny) constituent un recueil ? ». Les poèmes plus particulièrement étudiés sont les suivants : « Roman » ; « Ma Bohême » ; « Première soirée » ; « Le Dormeur du Val ; « Sensation » ; « Le Mal » ; « A la musique » ; « Ophélie ».

Les Illuminations
Le recueil est cité deux fois.

- Un professeur travaille sur l’édition en Librio des Œuvres complètes. Un autre travaille sur un ouvrage intitulé Poésies (édition indéterminée).


III. Le cinquième poète également cité cinq fois est Paul Verlaine

Fêtes Galantes est proposé à quatre reprises. Un professeur y voit l’occasion d’étudier les tableaux de Watteau.

Romances sans paroles


IV. Francis Ponge est le sixième poète (cité quatre fois)

Le parti pris des choses est l’œuvre évoquée et les poèmes plus particulièrement étudiés sont les suivants : « Le Cageot » ; « L'Huître » ; « Le Pain » ; « La fin de l’automne ».


V. Autres poètes cités

Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit

Aimé Césaire, Cahier d'un retour au pays natal

Robert Desnos, Corps et Biens

Philippe Jaccottet, L'Effraie (en 1re L)

Louise Labé, Sonnets (cité deux fois dont une pour une 1re L)

Henri Michaux, Un certain Plume

Jacques Prévert Paroles (en 1re L)

Pierre Reverdy, Plupart du temps

Victor Segalen, Stèles

Émile Verhaeren, Villes tentaculaires

Anthologie poétique de Jacques Roubaud (en 1re L)



contact Contact - Qui sommes-nous ? - Album de presse - Aider WebLettres - S'abonner au bulletin - Faire un lien - WebLettres sur Twitter


© WebLettres 2002-2017