WebLettres

Le portail de l'enseignement des lettres

WebLettres : Dossiers et synthèses

Localisation dans les rubriques :
Les synthèses des listes collège et lycée Les synthèses de la liste Profs-L


Article : [459] - Organisation du cours


vendredi 27 janvier 2006

Par A. Avenel

Il s’agissait de s’interroger sur l’organisation de cours, afin d’√©viter des s√©ances trop monotones qui consisteraient invariablement √† interroger les √©l√®ves √† l’oral apr√®s lecture du texte, leur laisser un temps de r√©flexion, puis √©laborer une r√©ponse commune avant de passer √† la question suivante...
Synthèse mise en ligne par Valentine Dussert.

Le cours magistral

Ce dernier semble appropri√©, voire indispensable √† plusieurs occasions dans l’ann√©e, particuli√®rement en classe de Terminale L, pour :
  la pr√©sentation des Ňďuvres au programme, notamment la pr√©sentation du contexte culturel, de l’histoire des id√©es et des formes litt√©raires, qui ne dispense pas de r√©clamer aux √©l√®ves des recherches pr√©cises sur tel ou tel point, des expos√©s, des commentaires d’extraits des Ňďuvres au programme, des explications th√©matiques qui font l’objet de reprises en classe. A noter en TL l’importance des corrections compl√®tes des devoirs type bac en temps limit√© (huit dans l’ann√©e semble √™tre une bonne chose) ;
  l’avantage d’un cours bien structur√©, avec un plan rigoureux, une probl√©matique explicite et des transitions soigneuses, qui m√©nage cependant des interventions et questions des √©l√®ves.

Toutefois, pour la lecture analytique d’un texte, une exp√©rience permet de montrer qu’un cours magistral ne suffit pas, et la n√©cessit√© de participer :
  faire (ou distribuer) un cours magistral et demander aux √©l√®ves de l’apprendre pour la semaine suivante. A cette nouvelle s√©ance, distribuer des questions type bac et donner une demi-heure de travail au brouillon, puis faire passer des √©l√®ves √† l’oral (donc dans les conditions de l’oral de l’EAF). Le r√©sultat, sauf exception, devrait √™tre catastrophique et leur montrer que les √©l√©ments qu’ils d√©couvrent eux-m√™mes seront beaucoup mieux utilis√©s.

Pour « contourner » le cours magistral

  Dans le cas d’une recherche pr√©cise, donner aux √©l√®ves l’adresse de plusieurs sites Internet, une liste de questions auxquelles ils doivent pouvoir r√©pondre au bout des deux heures imparties. Les √©l√©ments relev√©s sont ensuite collectivis√©s en classe (exp√©riment√© en Terminale dans le cadre d’une recherche sur le XVIIe, mais les sites doivent √™tre choisis par le professeur en fonction de ce qu’ils peuvent apporter).
  Recherche du CDI : distribuer une s√©rie de questions √† la classe et un groupe de 2 ou 3 n’aborde qu’une seule question, g√©n√©ralement choisie par le groupe, √©tant cependant entendu que toutes les questions doivent √™tre trait√©es, les manuels ou les dictionnaires / encyclop√©dies permettant d’apporter des r√©ponses. Chaque groupe pr√©sente ensuite, en classe, aux autres, le r√©sultat de ses recherches. Le professeur commente alors les r√©sultats (exp√©riment√© en seconde pour aborder le Classicisme).
  L’expos√© : distribuer aux √©l√®ves une s√©rie de th√®mes pour √©tudier Ňďuvre int√©grale. Ils doivent, √† partir du th√®me, d√©gager une probl√©matique, d√©terminer les extraits utiles dans l’Ňďuvre, constituer un plan et pr√©senter au reste de la classe. Le travail se fait par groupes, en classe. Pr√©voir trois √† quatre heures de pr√©paration et ensuite une ou deux heures pour faire passer tout le monde (tr√®s efficace pour apprendre √† faire un v√©ritable expos√©).
  Travail iconographique : √† l’aide d’une s√©rie de documents iconographiques (illustrations, photogrammes, extraits de BD et quelques brefs extraits de textes critiques) distribu√©s aux √©l√®ves qui en discutent par groupe et r√©pondent aux questions de synth√®se in fine, il est possible de leur faire d√©terminer l’importance de l’Ňďuvre dans le temps (exp√©riment√© en 3e sur Les Mis√©rables).
  Pour simplifier, il est peut-√™tre possible de travailler avec une moiti√© de classe et donner un travail de recherche au CDI √† l’autre moiti√©.

Pour la lecture analytique d’un texte

  Faire travailler les √©l√®ves par groupes de 3 ou 4 (pas plus pour √©viter les bavardages) et en fonction d’une hypoth√®se de lecture donn√©e, chaque groupe a pour t√Ęche de rep√©rer les √©l√©ments justifiant l’hypoth√®se (par exemple, le groupe 1 travaille sur l’√©nonciation, le groupe 2 sur les images, le groupe 3 sur la syntaxe etc...). Apr√®s le temps imparti (10 √† 15 minutes si la s√©ance a lieu sur une heure) un rapporteur rend compte du travail de son groupe, travail que le professeur peut ensuite enrichir si besoin.
  Dans la m√™me id√©e, chaque groupe peut avoir pour mission de rechercher le contenu des sous-parties d’un commentaire pr√©alablement fait par le professeur. Par exemple ce dernier √©crit au tableau une liste de plusieurs questions : « qu’est-ce qui montre que les personnages sont intimes ? » « quels √©l√©ments indiquent l’amour douloureux ? » etc. Le groupe 1 travaille sur la question 1, le groupe 2 la question 2... et √©ventuellement, le groupe 7 travaille √©galement sur la question 1, le groupe 8 la question 2.... Cela entra√ģne forc√©ment des redites (tel proc√©d√© relev√© par des groupes diff√©rents pour r√©pondre √† des questions diff√©rentes) mais permet √©galement √† la classe de comprendre que le m√™me √©l√©ment peut √™tre analys√© diff√©remment suivant le but poursuivi (formateur dans le cadre de la pr√©paration √† la lecture analytique de l’oral de l’EAF). Lors de la mise en commun, le professeur n’a plus alors qu’√† indiquer au tableau les titres et sous-titres auxquels correspondaient les questions pos√©es.

Pour l’√©tude d’une Ňďuvre int√©grale

  La lecture plurielle : Apr√®s avoir lanc√© la s√©quence par l’√©tude de l’incipit et de l’excipit dont le professeur et les √©l√®ves auront d√©fini ENSEMBLE l’enjeu / intentionnalit√© du texte / de l’auteur, cinq groupes doivent travailler sur des consignes pr√©cises concernant : l’action, la structure narrative, les forces agissantes, les lieux, le contexte de l’Ňďuvre. Cependant, ce cadre est un peu trop rigide et les entr√©es d√©pendront de l’Ňďuvre elle-m√™me. Il est possible par exemple de demander √† un groupe une recherche sur les figures stylistiques et confier √† un autre une recherche iconographique par le biais d’internet... Ensuite, le professeur note le travail √©crit des groupes, mais chaque groupe devra rendre compte oralement de son travail et sera donc √©valu√© par l’ensemble de la classe en fonction de crit√®res pr√©alablement d√©finis avec les √©l√®ves. Afin d’√©viter copinage ou haine entre les √©l√®ves, le professeur se r√©serve la moiti√© des points pour la notation orale et les groupes non concern√©s notent sur 10 les deux ou trois rapporteurs du groupe √©valu√©.
  La table des mati√®res : partir de la table des mati√®res pour faire des hypoth√®ses de lecture, voir les questions soulev√©es, qui peuvent devenir des sujets d’expos√©s (exp√©riment√© sur Alcools d’Apollinaire).

Autres suggestions

  Le dossier de presse sur un √©crivain contemporain : il s’agit alors de trouver tout ce dont dispose le CDI en fait d’articles sur un auteur contemporain (sur les auteurs √† propos desquels on sait g√©n√©ralement peu de choses). Expliquer ce qu’est un dossier de presse, r√©unir des articles (parfois longs) d’origines diverses, des interviews aussi. Les √©l√®ves s√©lectionnent des articles, des extraits, le tout d√Ľment photocopi√© et identifi√© (nom du support, date, nom du journaliste) puis ils r√©digent une introduction et un petit texte de pr√©sentation pour chacun des extraits ou des articles pr√©sent√©s, auxquels ils joignent une bibliographie de l’auteur et le tout est mis √† disposition du CDI (exp√©riment√© en 3e sur Pennac).


Ce document constitue une synth√®se d’√©changes ayant eu lieu sur Profs-L (liste de discussion des professeurs de lettres de lyc√©e) ou en priv√©, suite √† une demande initiale post√©e sur cette m√™me liste. Cette compilation a √©t√© r√©alis√©e par la personne dont le nom figure dans ce document. Fourni √† titre d’information seulement et pour l’usage personnel du visiteur, ce texte est prot√©g√© par la l√©gislation en vigueur en mati√®re de droits d’auteur. Toute rediffusion √† des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.
Pour tout renseignement : Contact

- Dernières publications de A. Avenel :

[889] - Biographies d’auteurs fran√ßais

[822] - Comment réveiller une classe amorphe

[459] - Organisation du cours



- Les derniers articles dans la même rubrique :

[1 136] - Renouveau / Renaissance

[1 135] - Jeunesse et révolte

[1 134] - La violence contre le pouvoir



Si vous souhaitez publier une synthèse,
merci de contacter directement Corinne Durand Degranges.
Si vous souhaitez proposer un article, utilisez cette page : https://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.


Contact - Qui sommes-nous ? - Album de presse - Adhérer à l'association - S'abonner au bulletin - Politique de confidentialité

© WebLettres 2002-2018 
Positive SSL