WebLettres

Le portail de l'enseignement des lettres

WebLettres - Les Notes de lecture

Catégorie : Littérature

Page 1 - Page 2


fleche Sur les pas de Rimbaud

Philippe Claudel, Les Confidents et autres nouvelles
Récits tirés des Petites mécaniques
Présentation, notes et dossier par Anne Princen
Flammarion, 2006, collection Étonnants classiques

claude.gif Les éditions Flammarion dans leur collection Étonnants classiques viennent de faire paraître sous le titre Les Confidents quatre nouvelles de Philippe Claudel (« Les Confidents » ; « L'Autre » ; « Paliure » ; « Le Voleur et le Marchand »). Rares sont les éditeurs scolaires qui ont le courage d'éditer des textes vraiment contemporains dans une intention pédagogique. Ce serait déjà une bonne raison de découvrir et faire découvrir cet écrivain sensible qui sait surprendre par des récits fantastiques ou des histoires pleines de délicatesse. Mais dans le choix fait par Anne Princen on retiendra plus particulièrement « L'Autre ». On y voit un homme ordinaire suivre les pas de Rimbaud jusqu'à se confondre avec lui. C'est un texte qui complétera efficacement un travail biographique sur le poète de Charleville. On pourrait même ajouter quelques pages de Michon (Rimbaud le fils, éditions Gallimard, 1991) et, pourquoi pas, un passage des Trois Rimbaud (éditions de Minuit, 1986) où Dominique Noguez s'amuse à imaginer un Rimbaud qui ne serait pas mort jeune.
Des trois autres nouvelles, deux semblent difficiles : « Les Confidents » et « Paliure » (avec une bonne classe peut-être…). « Le Voleur et le Marchand » est presque un apologue.

Roger Berthet, 5 novembre 2006

Page 1 - Page 2



Contact - Qui sommes-nous ? - Album de presse - Adhérer à l'association - S'abonner au bulletin - Politique de confidentialité

© WebLettres 2002-2018 
Positive SSL