Elèves créateurs

Rédiger un dialogue argumentatif

Par Mme Otsmane - 11:05, vendredi 6 avril 2018 .. Rubrique : 5ème .. commentaires : 0 .. Lien
Au cours de leur chapitre consacré au développement durable, les élèves ont lu plusieurs nouvelles contemporaines qui alertent sur la pratique de l’élevage et de l’agriculture industriels.
Ils ont également enquêté sur les dérives de la surconsommation qui dévastent les milieux naturels et engendrent d’innombrables pollutions (pollution atmosphérique, nucléaire, électromagnétique, contamination des sols et des na
ppes phréatiques).
Dans les dialogues qui suivent, ils mettent en scène une personnalité "éco-guerrière" qui ferraille avec une personnalité plutôt pollueuse.






A Maxi Dépense, une grande surface de Consommeville, Madame Cacahuète reste sidérée devant les quantités de viande que Madame Tacloche, sa voisine, achète :


«Quatre steaks, huit escalopes de veau, trois poulets, cinq côtes de veau, un lapin, et vous continuez à en prendre, commença madame Cacahuète, ça ne vous suffit pas ?


-Et alors, c’est juste des bêtes! protesta Madame Tacloche.


-Oui, des bêtes mais ces bêtes, ce sont des êtres vivants ! Par exemple votre petit veau à sa naissance, il a été séparé de sa mère. Et votre petit cochon, il n’a pas eu le droit à son lit douillet comme vous, et en plus 20 % d’entre eux meurent avant le jour de l’abattage.


-Mais je ne vais pas manger de l’herbe! s’écria Madame Tacloche, et puis qu’est ce que ça peut vous faire, ce n’est pas une végétarienne qui va m’empêcher de manger de la viande.


-D’ailleurs, j’avais oublié de vous dire que 99 % des lapins vivent dans des cages, cette végétarienne comme vous dites, elle ne mange pas que de l’herbe, elle au moins elle est consciente que quand l’argent parle la vérité se tait.


-Je ne vois pas le rapport.


-Le rapport c’est que les personnes qui « élèvent » ces animaux sont bien conscientes de la souffrance des animaux mais ne font ça que pour l’argent! asséna Madame Cacahuète.


-Mais de toute façon ce n’est pas parce que j’arrête que tout le monde va arrêter ! hurla Madame Tacloche excédée.


-Et bien justement si! insista Madame Cacahuète, si tout le monde faisait un petit effort, on remarquerait un changement.


-Pour la peine je vais doubler mes portions! conclut très énervée Madame Tacloche.


Alizé et Mathilde, 5ème Balzac



Consommation annuelle d’animaux

Julia et Lorie regardent la mer pendant qu’un bateau déverse des déchets nucléaires au large:

«Tu savais que la France est le deuxième pays du monde à posséder le plus de réacteurs nucléaires?

-Super! Et les déchets que ces réacteurs produisent, tu sais comment ils s’en débarrassent? répliqua Julia avec colère.

- Ils les font disparaître! plaisanta Lorie en haussant les épaules.

-Ben voyons! rugit Julia, tu vois le bateau la-bas, ce sont de gros paquets de déchets radioactifs qu’il déverse dans la mer. Ils peuvent mettre jusqu’à 4,5 milliards d’années à se dégrader.

-Tu peux toujours causer «Mme L’intello» en attendant, ton portable ne se charge pas avec des fleurs, rétorqua Lorie.

-Si tu t’intéressais plus à cette énergie, cancérigène de surcroît, tu saurais que pour tous les appareils en veille en France , il faut DEUX centrales nucléaires! tempêta Julia exaspérée .

-OK d’accord, calme toi! Mais la vie sans électricité, ça veut dire, plus d’ordi , plus de téléph…

-Et les énergies renouvelables: biomasse et éoliennes: en France on possède seulement 7000 éoliennes alors qu’il en faudrait 50000. Tandis que la biomasse n’assure que 1,8% de la production mondiale d’énergie en 2015, lui dit Julia.

-Et alors ça change pas la vie , insista Lorie.

-Figure toi que si! Par exemple les Danois: 20% marchent à pied 26% en vélo et 21% en transports en commun.

-C’est normal! s’exclama Lorie, ils sont plus riches!

-Parce qu’ils investissent dans leurs éoliennes et cela leur rapporte plus d’argent qu’une banque , gronda Julia, et puis laisse tomber l’écologie c’est pas ton truc.»

Puis elle partit laissant son amie seule sur la plage.


Mathilde D. et Lola S., 5ème Flaubert



Baptiste et Carlo, deux amis, s’apprêtent à aller voir le débat de leurs camarades de classe , portant sur le nucléaire :


« Oh! Salut Carlo, s’exclama Baptiste, es-tu prêt pour aller voir le débat de Marine et Jean sur le nucléaire ?


Carlo répondit: Oui! J’ai hâte car le nucléaire c’est trop bien !


-Non, le nucléaire c’est horrible! rétorqua Baptiste.


Carlo fronça les sourcils.


« Mais non, riposta Carlo, le nucléaire ça génère beaucoup d’électricité sans faire de gaz dans l’atmosphère !


Baptiste persifla: Oui, mais cela produit 20kg de déchets sur 500kg de déchets qui sont, eux, à haute activité radioactive non utilisable.


-C’est pas un problème ça ! On les met sous terre et on n’en parle plus, persista Carlo.


-Mais tu sais que les déchets nucléaires, ajouta Baptiste, mettent 24000 ans a perdre seulement la moitié de leur radioactivité ».


Carlo ouvrit sa bouche de stupefaction mais continua à riposter :


- Ils seront enterrés dans des bunkers souterrains et on coulera du béton dessus, alors on s’en moque !


-Et est-ce que tu penses à ceux qui sont après nous ? proclama Baptiste


-Ah oui, admit Carlo , je n’y avais pas pensé !


Baptiste indiqua : Tu sais qu’en 2030 on estime à 2,7 millions de mètres cubes de déchets nucléaires.


Carlo proposa: On a qu’à les recycler !


-Mais on n’a pas trouvé, insista Baptiste, un moyen de recycler les déchets nucléaires.


-Mais, alors, on ne peut pas s’en débarrasser ! bafouilla Carlo.


Conclusion:

Pour conclure, il faut arrêter de construire et d’utiliser les centrales nucléaires car leur déchets restent dans le temps et polluent énormément donc il faut favoriser l’utilisation des énergies renouvelables !


Dimitri S et Erwan L., 5ème Balzac



«Cela fera 2 euros la canette!» dit la vendeuse à Vanessa.


Elle remercia la vendeuse et s’en alla rejoindre son ami Quentin sur la plage.


« Salut Quentin! Ça va pas trop chaud? dit-elle en riant.

-Non, il fait tout juste comme j’aime, s’exclama-t-il.


Ayant fini sa canette, Vanessa la lança à l’eau.


« Vanessa! tempêta Quentin. Pourquoi as-tu fait ça ?


-Parce que je l’ai finie, répondit-t-elle, c’est bon n’en fais pas tout un fromage !


-Tu aimes le poisson n’est ce pas ?


-Bien sur j’adore ça! Mais pourquoi cette question ? demanda Vanessa.


-Alors madame je m’en fiche sais-tu que si tu pollues les océans tu te pollues toi même! Les poissons se nourrissent de pollution, donc automatiquement toi aussi, rugit Quentin .


-C’est bon moi je n’ai pas besoin d’un "monsieur je sais tout" qui me fait la morale! répliqua-t-elle.


-Vanessa, sois un peu réaliste je t’en prie, en faisant ce genre de choses tu pollues les océans qui font 70,8 % de la surface de la Terre. Imagine si tout le monde fait comme toi, on pourrait créer un 7ème continent fait rien qu’avec des déchets! 20milliards de tonnes de déchets sont déversés dans les océans chaque année soit 634000 kilos de déchets pas seconde !


-Tu as raison Quentin, s’excusa Vanessa, à l’avenir je ferai plus attention, merci de m’avoir ouvert les yeux!


Ella et Inès, 5ème Balzac




Le dialogue oppose Gauttier (braconnier) et Shannel (défenseur de la cause animale):


« Regarde ma nouvelle fourrure en peau de lion, n’est-elle pas magnifique ? s’exclama Gauttier avec joie .

- Les animaux n’ont pas été créés pour embellir nos manteaux ! gronda Shannel, très furieux . Nous devons les préserver pas les tuer. Ils sont comme nous, des êtres vivants !

Gauttier ne se démonta pas:

- Demain je m’envole pour la savane, un grand couturier américain m’a contacté il y a une semaine, il me propose 1 million de dollars pour ce voyage .

- Ah bon ! ajouta Shannel . Qu’est-ce que tu vas faire là-bas ?

- Bah, à ton avis, je vais chasser des guépards ! répliqua Gauttier, tout heureux de son annonce. Ça va rapporter gros!

- Des vies pour de l’argent! N’as-tu pas honte? cingla Shannel, avec beaucoup de dégoût .

- Je m’en fiche complètement, je ne les connais pas ! s’écria Gauttier . Du moment que je me fais de l’argent .

- A cause de personnes comme toi , 56 millions d’animaux sont abattus par an, ce chiffre est en hausse de 10% chaque année depuis 10 ans, 85% de la production mondiale de fourrure se fait dans les fermes à fourrure et les 15% restants sont chassés dans la nature avec des pièges affreux !

Au final, comprenant qu’il ne parviendrait pas à convaincre Gauttier d’arrêter ses massacres, Shannel décida de l’exclure de son cercle d’amis.


Marie-Thya et Maëliss, 5ème Flaubert


Lors d’une pause dans un parc, deux lycéens mangent leur déjeuner. C’est alors qu’une dispute éclate entre Louise et Max :

- « Tu avales mal ta salade, tu ne la mâches même pas bien! s’exclama Louise, sais-tu d’où elle provient?

-Non, mais moi je mange des choses saines, répondit Max.

-Ce n’est pas sain, c’est rempli de pesticides ! rétorqua-t-elle.

-Heu…, toi, sais-tu d’où viennent tes légumes? bafouilla-t-il.

-Oui, ils sont bio et proviennent d’une ferme voisine où l’agriculture est saine par exemple il y a des cultures associées, des outils manuels innovants qui ne nécessitent pas de pétrole.

- C’est quoi des cultures associées ? l’interrogea-t-il.

- Elles permettent de planter sur une petite surface une plus grande diversité de plantes qui s’entraident, comme le basilic: il protège la tomate avec son odeur contre les insectes.

-Mais , observa Max , c’est super !

Louise reprit:

- Les problèmes causés par l’agriculture industrielle sont tellement nombreux: déforestation, monocultures qui appauvrissent la terre, pesticides, pollution et encore bien d’autres!

-Je serai attentif désormais à la provenance de mes légumes, promit Max.


Soumeya H. et Nesrine M., 5ème Flaubert




« Ma parole, tu es greffé à ton téléphone ! lança Aboubakar en retrouvant Anthony.


-Je ne sais pas, c’ est une habitude ! sourit Anthony.


Aboubakar le regarda fixement:


-Tu sais que c’est dangereux ?


-C’est dangereux en quoi ? bailla Anthony sans lâcher son téléphone des yeux.


-Pose ton téléphone et je t’explique.


-Vas-y!


Aboubakar prit une grande inspiration:


-Tu as déjà entendu parler des ondes électromagnétiques?


-Non, c’est quoi ?


-A force d’utiliser ton portable qui émet et reçoit ces ondes, tu t’exposes à de nombreuses maladies: stress, troubles de l’attention, maux de tête, cancers... Si tu le gardes trop longtemps dans ta poche, tu prends même le risque de devenir stérile!


-Ca veut dire quoi devenir stérile Monsieur l’Ecolo ?


-C’est quand tu ne peux plus faire d’enfants Mister Ondes!


Anthony haussa les épaules:

- Mais je ne peux pas me passer de mon portable! C’est pas grave, si j’attrape le cancer je ne pourrai m’en prendre qu’à moi!


Aboubakar D. et Anthony L., 5ème Flaubert


Déposer un commentaire

{ Page précédente } { Page 2 sur 280 } { Page suivante }

Le projet

Que le plaisir d'écrire perdure.

«  Juillet 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031 

Naviguer

Entrée
Archives
Zone de gestion
Besoin d'aide ?

Liens

Collège Willy Ronis
Défi Papiers

Rubriques

Edito
Merci!
4ème
5ème
6ème
Sorties, voyages
Electrons libres

Derniers articles

Visite de l’exposition "Vent de révolte" aux Archives départementales
Rédiger un dialogue argumentatif
Témoigner de la souffrance au travail
Poèmes sur la ville
Visite de l’exposition "Liberté, j’écris ton nom!"

Derniers commentaires

l'exposition de vent de révolte (par Visiteur non enregistré)
Récit Djebril 4 ème G (par Visiteur non enregistré)
travail d' écriture d'Arnaud MP (par Visiteur non enregistré)
poème de Gabrielle J. (par Visiteur non enregistré)
poème de Luna M. (par Visiteur non enregistré)

Canal RSS

Abonnement



Hit-parade