Des poèmes pour Raymond

Poème de Julie Borniambuc, 2d 9 (mars 2018)

Par raymondqueneau - publié le vendredi 16 mars 2018 à 03:08

Le principe d’écriture suivi par Julie est "le logo rallye".

Il consiste à écrire en introduisant dans le texte les mots d’une liste établie.
Pour l’Oulipo (l’OUvroir de LIttérature Potentielle, Fondateur Raymond Queneau avec le mathématicien François Le Lionnais) : On écrit un texte (récit ou poème) dans lequel apparaissent obligatoirement, dans un ordre choisi à l’avance, une série de mots.

Voici son poème en prose : une réussite poétique !


Un bonheur glacé


Un jour, alors que je me trouvais dans une oasis de glace, un artiste m’aborda. Il tenait dans sa main droite un crayon de papier et dans la gauche une petite gomme. Il me demanda d’abord d’enfiler mes patins puis il me dit d’aller conquérir la glace.


L’homme voulait dessiner mon mouvement rapide.


Je regarde alors mon alliance que je gardais toujours sur moi par superstition.


Je m’élance tout doucement puis prend de la vitesse. Je virevolte au centre du lac gelé en bougeant mon corps avec élégance. Je ne fais qu’un avec mes patins ! Mon âme pense chaque mouvements comme un pas de danse et je me laisse emporter dans le bruit doux de la nature frissonnante.


Dans un moment d’égarement, j’ai regardé mon anneau, scintillant au bout de mon doigt.


L’extase de cette chorégraphie improvisée est intense et je me délecte de chaque instant passée sur la glace.


Cela n’a duré que quelques minutes avant que l’homme ne me rappelle.


En arrivant près de lui, je vis un magnifique dessin me représentant, pleine de grâce, dans ce paradis blanc. L’homme avait pensé chaque coup de crayon avec une précision impressionnante. La bague qui m’est si précieuse y était représentée brillante comme une étoile, au bout de ma main droite tendue vers le ciel. Les cercles poétiques que j’avais effectués étaient dessinés finement tels des flocons tracés dans la glace.


Et moi, au centre de cette merveille, je suis élancée dans un mouvement plein de légèreté telle une danseuse étoile volant dans un ciel blanc.


Julie Borniambuc, 2d 9


Page précédente | Page 3 sur 130 | Page suivante
Poèmes des élèves du lycée Queneau d'Yvetot, rassemblés ici pour participer au festival de poésie et concourir au prix attribué à cette occasion.
«  Décembre 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31 

Liens

Rubriques

Derniers commentaires

- <%RecentCommTitle%>

Canal RSS

Abonnement


Service d'hébergement offert par WebLettres