Chroniques lycéennes

Par DESEILHACThibault - 18:09, vendredi 9 avril 2010 .. Déposé dans 03wVos chroniques .. commentaires : 0 .. Lien

LES "PAPYS" FONT LA RESISTANCE"

 

Le rap français ne vous apporte plus rien? Vous en avez assez de tous ces rappeurs "bling-bling" qui ne ramènent rien de nouveau et ne font que de l’égocentrisme? Eh bien ne désespérez plus, le "Black Desperado" est de retour. Vous pouvez donc tirer des traits sur toute cette mascarade. Extrait de son dernier album "L’arme de paix", le "Black Jacques Brel" nous offre (une fois de plus) un morceau d’anthologie avec Sly Johnson au refrain. Ces deux ténors du rap hexagonal offrent un second souffle à un style musical qui commençait à boire la tasse. Accompagné d’un "sample" simple mais efficace, Oxmo arrive toujours à imposer son "flow" bonifié avec le temps, un peut comme du bon vin. Ces rimes sont toujours aussi riches et coulent avec "l’instru", ce qui rend le morceau plus vivant. De plus, il nous offre de très bonnes punchlines , ce qui améliore le morceau. Sly Johnson remplit bien son rôle en faisant un bon refrain, jouant avec sa voix, ce qui lui donne un style atypique. Je pourrais encore écrire des lignes et des lignes, mais la meilleure solution pour se rendre compte que le morceau est excellent est tout simplement de l’écouter. Vous vous rendrez à l’évidence que ces deux grands pères du hip-hop redonnent un second élan à un rap français en perte de vitesse ces derniers temps. Espérons que ce n’est que le début de la rébellion contre la mauvaise musique!

< votre article ici >


Par BELLECLola - 22:30, vendredi 2 avril 2010 .. Déposé dans 03wVos chroniques .. commentaires : 0 .. Lien
La chanson « Simili » dénonce une sorte de superficialité sociale du XXIème siècle. Son titre « Simili » fait référence à une copie du cuir utilisé pour les vêtements.

Les paroles sont pleines de bon sens et traduisent bien les pièges d’internet. Lorsque l’on peut lire les paroles, la chanson est plaisante : elle fait sourire. Celle-ci comporte de beaux jeux de mots. Cela se présente en vers dont le refrain est répété à plusieurs reprises. Le mot « Simili » est employé dans pratiquement chaque vers, cela finit par lasser. Lorsque l’on écoute, la musique entraîne, le tempo est doux : il est fait sur un fond de batterie et de guitares. Le Chanteur est accompagné lors des refrains par les autres musiciens. Cependant ça sonne sur du déjà vu (entendu) : rien n’est original en terme de musique. Heureusement que les paroles remontent le tout...


Par KOCAKYeliz - 22:24, vendredi 2 avril 2010 .. Déposé dans 03wVos chroniques .. commentaires : 0 .. Lien
Syrano est un jeune auteur-compositeur qui nous emmène, avec sa chanson « origami » de l’album «  le goût du sans », dans un monde sonore où deux styles musicaux se mélangent : la musique urbaine et la musique classique . Cette chanson est accompagnée de violoncelle , accordéon , guitare . Ce style est bien à part , on ne peut pas vraiment le définir... mais bon, Syrano ne ressemble à personne d’autre ! seulement a lui ; c’est sans doute ce qui lui donne un style différent !
« Le langage, la culture, la tradition, l’art.
C’est nos papiers que tu veux. Nos identités.
Bah, prends-les! Nous, nous ne sommes pas nos papiers. »
Des paroles qui touchent , là ou ça fait mal . Mais que veulent-elles dire ?
Tout bêtement qu’il ne faut pas se fier aux préjugés : les étrangers ne sont pas là pour les papiers ..
Non, ils sont là pour former la diversité culturelle ou ethnique de notre société : le mélange de chacun forme LA richesse de tous.



« Rupture » au côté d’un Saule pleureur (Nicolas Boulard 2C)

Par bn - 14:11, vendredi 2 avril 2010 .. Déposé dans 03wVos chroniques .. commentaires : 0 .. Lien

 

« Rupture » extrait de l’album « Western » est un morceau de Saule (alias Baptiste Lalieu), artiste belge, portant un nom à double sens. Il s’écrit comme l’arbre mais se prononce en réalité « soul » qui signifie : âme. Même si cette chanson est censée être nostalgique sachant que le thème principal de celle ci est la rupture , Saule fait de ce morceau « pleureur »  un morceau entrainant, avec un mixe de folk, de rock et de blues. De plus, ce chanteur à la voix mélodieusement rauque de baryton nous emporte dans un univers qui lui est propre, aux paroles significatives, transmettant un réel message, un message qui concerne bon nombre de personnes aujourd’hui : celui de la lassitude d’un amour. Ceci, parfaitement accompagné par le piano, la batterie…  L’écoute de cette musique fera un bien fou à vos oreilles, matin, midi et soir. Ne vous arrêtez pas au nom du titre, trompeur ; car contrairement à ce que vous pouvez penser, ce morceau ne peut que vous mettre de bonne humeur. L’écoute de ce titre a été pour moi tout simplement un « coup de foudre ». Alors, qu’attendez-vous ? Foncez écouter ce titre et cet album majestueux !

 



Une Grande chanteuse qui n’a nul besoin d’être quelqu’un d’autre... (Anaïs Le Razer 2C)

Par turpin - 10:37, vendredi 2 avril 2010 .. Déposé dans 03wVos chroniques .. commentaires : 0 .. Lien

«Voir la vie sous un ciel nouveau», tel semble être le désir de cette Marseillaise à la personnalité originale. C’est par une mélodie acoustique à la guitare que la Grande Sophie exprime son envie de changement, de renouveau. Une chanson dans laquelle chacun, et quel que soit son âge, peut s’identifier. Qui n’a jamais voulu être quelqu’un d’autre pour briser la routine, la monotonie du quotidien ? Des paroles modernes, dans l’air du temps, qui créent un lien entre l’artiste et le public. Malgré ce texte un peu simplet, naïf et parfois répétitif qui nous pousserait presque à dire « on a compris…Sophie ! », la voix enivrante de la chanteuse nous maintient jusqu’à la fin de l’écoute.

 

 



« Quelqu’un d’autre » de la Grande Sophie.

Par LAFOSSEAlizee - 22:45, jeudi 1 avril 2010 .. Déposé dans 03wVos chroniques .. commentaires : 0 .. Lien

‘’Quelqu’un d’autre’’, l’un des morceaux de l’album ‘’Des vagues et des ruisseaux ‘’ de la Grande Sophie, est doux, enivrant et ne lasse pas ses auditeurs.

Il peut être écouté à tout moment de la journée : dans son lit, dans le bus, pendant la pause entre deux heures de cours…

La Grande Sophie nous réchauffe et nous détend, telle une tasse de thé après une dure journée de labeur.

Son morceau pénètre en nous et laisse une sensation de douceur dans tout notre corps.

Sa musique nous emporte loin du quotidien et ses paroles recherchées nous font réfléchir…

Bien que sa voix soit câline et sensuelle, elle est de temps en temps effacée par l’accompagnement musical.

Ce morceau languissant et chaleureux contraste avec son énergique ‘’du courage’’ de l’album précédent.

Mais ce changement est agréable et nous ravit : longue vie à la Grande Sophie !



Recyclons moins nos papiers

Par MANAINisrine - 22:01, mercredi 31 mars 2010 .. Déposé dans 03wVos chroniques .. commentaires : 0 .. Lien

Syrano, un chanteur plutôt singulier.

Son genre musical ? Un mélange de Hip Hop qui révèle un aspect populaire, avec du violon ; un aspect très classique au contraire ; ce qui lui permet de s’ouvrir à tous les publics.

Syrano passe un message d’espoir sur le "melting-pot" français. Un concentré de générosité que l’on a envie de partager avec d’autres horizons. Il revendique une harmonie entre les communautés (black, blanc, beur) ; pour protéger cette paix, on doit lutter contre le racisme.

Oui ces différents peuples ont émigré en France, Oui cela fait d’eux des étrangers, mais ce chanteur engagé nous rappelle habilement qu’ "étranger ne devrait pas rimer avec étrangler".

Syrano veut jouer avec les papiers d’identités comme il joue avec des petits papiers japonais ( origamis). Cette chanson fait un clin d’oeil au débat sur l’Identité Nationale .

Origami est une chanson qui nous fait voir l’avenir plus rose et plus souple avec les autorités; elle nous fait voyager. En l’écoutant on souhaite le respect des langues, des cultures,des traditions, des arts de chaque peuple.



Mr Roux, ça ne pouvait pas être mieux.

Par LALIEUJonathan - 17:32, mardi 30 mars 2010 .. Déposé dans 03wVos chroniques .. commentaires : 0 .. Lien

Une musique entraînante et bien faite, un rythme qui invite à se laisser porter, un texte provocateur et comique. Même si on ne parvient pas à ressentir d’émotions par une simple écoute inattentive, Mr Roux prouve encore une fois, après "P’tite Pouff" que ses paroles crues sont pleines d’humour et dénoncent encore comme dans "Petit Rasta", un vrai tube, ces gens qui n’apportent rien à la société.

Un texte ironique donc, où il tourne en dérision ces générations qui n’osent pas se séparer du passé. Il nous envoie aussi un véritable appel au réalisme : on vit dans le présent, et le seul moyen de le rendre meilleur, c’est de se tourner vers l’avenir. Un message d’espoir aussi : "Le meilleur reste à venir, ça pourra pas être pire".

Et même si la voix vibrante n’est pas sans rappeler celle de Renan Luce, Mr Roux n’a probablement rien à lui envier, cette chanson "c’était mieux avant", est engagée, distrayante, agréable, bref, à écouter et réécouter !



Simili les dénonce!

Par LEBORGNEVincent - 17:13, mardi 30 mars 2010 .. Déposé dans 03wVos chroniques .. commentaires : 0 .. Lien

 

Simili de Kwak dénonce avec ardeur, colère et réalisme l’absurdité des sociétés de consommation. Mais, ses paroles à la fois riches et comiques se rapprochent plus de l’humour noir que d’un réel désespoir. Elles nous amènent à prendre conscience des leurres auxquels nous sommes continuellement exposés: « Nintendo te fait croire que tu fais du sport! ». Tout cela avec une voix vibrante, fougueuse et entraînante qui dégage une énergie peu commune, rythmée par un harmonica, guitare et batterie. L’ambiance rock qui résulte de cette multiplicité instrumentale rappelle fortement des artistes des années 60 comme Jacques Dutronc ou encore Antoine. Qui mettaient déjà en avant leur mécontentement face aux tromperies de la société.

Ainsi, dans ce titre, Kwak retrace avec indignation tous les abus dont nous sommes finalement les victimes. « Même si c’est faux c’est déjà ça.. » En sommes nous vraiment arrivés là?! Je vous laisse y réfléchir... Quant à moi, je m’en vais le réécouter une énième fois!



C’est mieux maintenant

Par GALLANTAurelien1 - 17:47, lundi 29 mars 2010 .. Déposé dans 03wVos chroniques .. commentaires : 0 .. Lien
  Crée en 2004, ce groupe français sort vraiment de l’ordinaire. Avec un style qui ressemble à Noir désir, Mr Roux semble enfin prendre son envol avec leur 2ème album. Leur chanson "c’était mieux avant" mélange le Jazz et le Rock des années 60.
  Avec sa voix puissante, le chanteur Erwan Roux raconte son enfance avec sa famille qu’il regrette profondément. Mais il critique aussi les personnes qui ne sont jamais contentes de la société dans laquelle ils vivent : et pour cela, il ne mâche pas ses mots ! Il est vulgaire et va même jusqu’à insulter les personnes âgées en disant "pour qu’ils ne nous fassent plus c**** !
  Pour les jeunes, Mr Roux est vraiment le groupe révélateur et un groupe que l’on adore ! Vivement que ce groupe sorte un 3ème album le plus vite possible !


{ Page précédente } { Page 1 sur 7 } { Page suivante }

Le projet

Bienvenue sur le blog des chroniques de Carcouët ! Il est un espace d'information et d'échange sur les Chroniques de la Chanson française 2010; c'est une manifestation organisée par l'Académie Charles Cros de la chanson, la revue Les Inrockuptibles et le CRDP de Poitiers, à laquelle le Lycée Carcouët participe pour la première fois. Ce blog est ouvert à tous, mais plus particulièrement destiné à vous, élèves des Secondes A,C,D et E. Le but des Chroniques est de vous faire découvrir la diversité de la création dans la chanson contemporaine et de vous proposer de donner vos impressions et vos jugements sur ces chansons, en rédigeant des chroniques. N'hésitez pas à réagir aux chroniques des autres pour créer un débat enrichissant!

«  Juillet 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031 

Naviguer

Entrée
Archives
Zone de gestion
Besoin d'aide ?

Liens


Rubriques

Concerts
Présentation des Chroniques
Vos chroniques

Derniers articles

Couac ! Quoique ! Kwak ! ( Le Corre Benoit 2nd D)
La Rue Kétanou ( Gümüs Ümit - 2nd D)
Oximo Puccino-tirait des traits (Dalençon David - 2 D)
La grande Sophie- Quelqu’un d’autre (Manon COLAS - 2 D)
Changement de peau. (Lauriane Fumey – 2D )
Tryo : ‘’Ce que l’on s’aime’’(Roubas L éa – 2D)
Armistice amoureux… (Sylvia Mfou’ouMvondo -2D)
Tryo sème de l’énergie (Psilae Lacquement 2C)
A revendre au plus vite ( Joaquim Diaz 2C)
Ce que l’on sème - Tryo (Emmanuelle Guilloux 2C)

Derniers commentaires

L & BABX (par DUBOUCHJeremy)

Canal RSS

Abonnement



Hit-parade