Ah ! voilà de la pervenche !

Takahata

Par pvasseur - publié le samedi 7 avril 2018 à 09:36 dans littérature


Le réalisateur japonais de films d’animation, Isao Takahata est mort à Tokyo jeudi dernier, 5 avril 2018. Au moment de lui rendre hommage, je tiens à exprimer ma gratitude à deux de mes élèves qui m’ont initié à son chef d’oeuvre, Le Tombeau des lucioles : Lena V. m’a fait découvrir le film et Prune R. m’a fait lire la nouvelle d’Akiyuki Nosaka, La Tombe des lucioles. Ce sont là de précieuses découvertes dont je les remercie.

La nouvelle de Nosaka est disponible en format de poche aux éditions Picquier, dans la traduction de Patrick De Vos et d’Anne Gossot (http://www.editions-picquier.com/ouvrage/la-tombe-des-lucioles/). Le texte en est d’une très grande force et le génie de Takahata est d’avoir su traduire en images cette tragédie.

Outre les articles que la presse propose pour célébrer Takahata, chacun pourra écouter le réalisateur qui accorda un entretien à France Culture en 2009, dans le cadre d’un documentaire de Laurent Valière et Rafik Zenine consacré aux Passeurs de réel (https://www.franceculture.fr/litterature/mort-du-maitre-japonais-de-lanimation-isao-takahata). Le réalisme est d’ailleurs le défi que Takahata a brillamment relevé : « Ce n’est pas parce que c’est un film d’animation qu’il doit épargner les spectateurs, même les plus jeunes : ils doivent prendre conscience de la réalité. »

«  Juin 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Liens

Derniers commentaires

- <%RecentCommTitle%>

Canal RSS

Abonnement




Hit-parade