banniere

La collection WebLettres in Folio

 

Groupements de textes poétiques en première

Retour

Cette synthèse, réalisée par Corinne Durand Degranges, reprend une soixantaine de réponses à un sondage effectué sur la liste Profs-L en décembre 2005 combiné avec un document en ligne sur WebLettres :
http://www.weblettres.net/pedagogie/contributions/poesie_synthese.doc

Les professeurs de Première optent souvent pour un groupement thématique à la place ou en complément de l'étude d'un recueil. On trouvera ici une tentative de classement de ces groupements (certains pourraient appartenir à plusieurs thèmes) accompagnés de la liste des poèmes étudiés quand celle-ci a été fournie.


I. Autour de la modernité

La poésie du XXe siècle

- APOLLINAIRE « La Colombe » (Calligrammes)
- BRETON, « Ma femme » (L’Union libre)
- PONGE « Serviette éponge », « La valise » (Le Parti pris des choses)
- PRÉVERT « Barbara », « Page d’écriture », « Promenade de Picasso » (Paroles)
- TARDIEU « Est-ce une bête »
- QUENEAU « Si tu t’imagines »
- VIAN

La poésie de l'objet au XXe siècle (en complément du Parti pris des choses)

- APOLLINAIRE, « La cravate et la montre » (Calligrammes)
- PREVERT, « Promenade de Picasso » (Paroles)
- REDA, « La bicyclette » (Retour au calme)

En quoi la poésie moderne bouleverse les normes poétiques

- BAUDELAIRE « Un hémisphère dans une chevelure » (Petits Poèmes en prose)
- CENDRARS « Académie Médrano » (Sonnets dénaturés)
- QUENEAU « La chanson du néant » (L’Instant fatal)
- RIMBAUD « Vénus anadyomène » (Poésies)
- VERLAINE « colloque sentimental » (Fêtes galantes)
- VERLAINE « Art poétique » (Jadis et naguère)

Comment en un siècle les normes poétiques se trouvent bouleversées

- APOLLINAIRE « Zone » (Alcools)
- BRETON, « Ma femme » (L’Union libre)
- NERVAL « El Desdichado » (Les Chimères)
- PONGE « L’huître » (Le Parti pris des choses)
- RIMBAUD « Aube » (Poésies)

En quoi la poésie moderne et contemporaine bouleverse les normes poétiques ?

- A. BERTRAND, « Un rêve » (Gaspard de la nuit)
- BAUDELAIRE, « À une passante » (Les Fleurs du Mal)
- BRETON, « L’Union Libre » (Clair de Terre)
- QUENEAU, « Si tu t’imagines » (L’Instant fatal)
- PONGE, « Le Pain » (Le Parti pris des choses)

La ville, poésie et modernité

- APOLLINAIRE « Zone » (Alcools)
- BAUDELAIRE, « À une passante » (Les Fleurs du Mal)
- CENDRARS, « Contrastes », (Dix-neuf poèmes élastiques)
- VERHAEREN, « La ville » (Les Campagnes hallucinées)
- VERLAINE, « Croquis parisien » (Poèmes saturniens)

Ouverture à la poésie contemporaine

- BONNEFOY, GUILLEVIC, JACCOTTET, JOUBERT, MAULPOIX, REDA, JC RENARD, James SACRÉ.


II. Autour du poète

Fonction du poète et de la poésie

- ARAGON, « Strophes pour se souvenir » (Le Roman inachevé)
- BAUDELAIRE, « Correspondances » (Les Fleurs du Mal)
- ELUARD, « Légion », poème sur « l'affiche rouge »
- La dernière lettre de Missak MANOUCHIAN à sa femme
- RONSARD, « Je ne serai marri » (Sonnets pour Hélène)

Portrait du Poète en saltimbanque, poèmes variés sur le désenchantement des poètes

- APOLLINAIRE, « Crépuscule », Alcools
- BAUDELAIRE, « Bohémiens en voyage », Les Fleurs du Mal
- MICHAUX, « Clown ,» L’Espace du dedans
- RIMBAUD, « Parade », Illuminations
- VERLAINE, « Grotesques », Poèmes saturniens

Figures contrastées de poètes

- Le poète courtisan : L'épître de MAROT « Au Roi, pour le délivrer de prison » / « J'aime la liberté.. » de Du BELLAY
- Le poète et les autres hommes : « Fonction du poète » de Victor HUGO / « L'albatros » de BAUDELAIRE
- Solitude malheureuse, solitude heureuse : « Sur les rochers de Chèvremorte » d'A. BERTRAND / « Ma Bohème » de RIMBAUD
- Le poète et l'inspiration : « Las! où est maintenant... » de Du BELLAY / « Le paresseux » de SAINT-AMANT

Fonctions du poète

- BAUDELAIRE, « L’Albatros », Les Fleurs du Mal
- ELUARD, « La poésie doit avoir pour but la vérité pratique », Deux poètes d’aujourd’hui
- HUGO, « Fonction du poète », Les Rayons et les Ombres
- LA FONTAINE, « Le Pouvoir des Fables », Fables VIII, 4
- MAROT, Petite Epître au Roi

Le poète et les muses

- BAUDELAIRE, Du BELLAY, MUSSET, RONSARD

La figure d'Orphée (1re L)

Groupement de sonnets


III. Autour de l’engagement

La poésie au service de la dénonciation : comment les poètes s’engagent et prennent parti

- A. D’AUBIGNÉ, extrait des Tragiques
- DESNOS, « Ce cœur qui haïssait la guerre », L’Honneur des poètes
- HUGO, « Souvenir de la nuit du 4 », Châtiments
- La FONTAINE, « Les deux coqs », Fables
- RIMBAUD, « Le dormeur du Val », Poésies

La poésie au service de la dénonciation : comment les poètes s’engagent et prennent parti

- HUGO, « Souvenir de la nuit du 4 », Châtiments
- RIMBAUD, « Le dormeur du Val », Poésies
- VIAN, « Le Temps de vivre »
- VOLTAIRE, « Le Mondain »

L'engagement du poète

- BAUDELAIRE, « L'Albatros » ,Les Fleurs du Mal
- ELUARD, « Deux poètes d'aujourd'hui »
- HUGO, « Fonction du poète », Les Rayons et les Ombres
- HEREDIA, « Les Montreurs », Poèmes barbares

La poésie engagée au XXe siècle

- ARAGON, ELUARD, CHAR…

La Résistance

- ARAGON, ELUARD et DESNOS
Commentaire d’un professeur (qui avait fait étudier les Châtiments) : « Ces poèmes "marchent" bien, en général, car les événements auxquels ils font allusion, ou qui leur servent de contexte, sont mieux connus que le coup d'État de Louis Napoléon Bonaparte. »


IV. Autour d’un thème général

La pluie

- APOLLINAIRE, « Il pleut », Calligrammes
- BAUDELAIRE, « Spleen I », « Spleen IV », Les Fleurs du Mal
- PONGE, « Pluie », Le Parti pris des choses
- VERLAINE, « Ariette III », Romances sans parole
(Voir la synthèse Pluie et poésie http://www.weblettres.net/spip/article.php3?id_article=562 )

Évocation de l'eau

- BAUDELAIRE, CHAR, HUGO, LAMARTINE, RONSARD...

Les saisons, le jour et la nuit

Une telle thématique pose un problème au moment de l'entretien qui est un peu « vide ».

La recherche de l'ailleurs

- BAUDELAIRE, « L'Albatros », « Parfum exotique », « À une passante », « Recueillement », Les Fleurs du Mal
- MALLARMÉ « Brise Marine », Poésies
- RIMBAUD, « Le Bateau ivre », Poésies

Voyage en poésie

- Groupement sur l'évocation de la modernité des voyages (les trains, en particulier).

L'expression des sensations et sentiments occasionnés par la vitesse.

- APOLLINAIRE, « Train militaire », Poèmes à Lou
- CENDRARS, un extrait de La Prose du transsibérien
- Valéry LARBAUD, « Ode » Poésies de A.O. Barnabooth
- VERLAINE, « Charleroi » Romances sans paroles
- VERLAINE, un extrait de La bonne chanson
Commentaire du professeur : « Je suis assez content du résultat qui permet d'aborder les notions d'impressionnisme, d'expressionnisme, de futurisme. »

Le rêve est une seconde vie : « En quoi le rêve peut-il être un facteur d'inspiration ? Comment peut-il développer la création artistique ? »

- BAUDELAIRE, « Invitation au voyage », Les Fleurs du Mal
- BERTRAND, « Un rêve », Gaspard de la nuit
- MICHAUX, « Un homme paisible », Un certain Plume
- RIMBAUD, « Aube », Illuminations
- RONSARD « Ange divin qui mes plaiyes embaumes », Amours XXX

Lyrisme et fuite du temps
- APOLLINAIRE, « Le Pont Mirabeau », Alcools
- BAUDELAIRE, « L'Ennemi », Les Fleurs du Mal
- LAMARTINE, « Le Lac », Méditations poétiques
- VERLAINE, « Après trois ans », Poèmes saturniens

Tourments amoureux dans la poésie du XVIe au XXe siècle

- APOLLINAIRE, A. BERTRAND, Louise LABÉ, MARBEUF.

L'humour en poésie
- Avec quelques portraits burlesques, de la Pléiade à BAUDELAIRE en passant par les burlesques baroques.

En complément des Fêtes galantes

- BAUDELAIRE, « Parfum exotique », Les Fleurs du Mal
- BERTRAND, « Le clair de lune », Gaspard de la nuit
- CHÉNIER, « Aux frères de Panges », Élégies
- MALLARMÉ, « Sainte », Poésies
- PRÉVERT, « Barbara », Paroles
- VERLAINE, « Mandoline », Fêtes galantes


V. La fonction de la poésie

Poésie et déchiffrement du monde

- ARAGON, « Strophes pour se souvenir », Le Roman inachevé
- BAUDELAIRE, « Correspondances », Les Fleurs du Mal
- CENDRARS, « La prose du Transsibérien », Du monde entier
- HUGO, « Melancholia », Contemplations
- RONSARD, « Je ne serai marri », Sonnets pour Hélène

Parcours initiatique sur la poésie

- APOLLINAIRE « Le Pont Mirabeau », Alcools
- BAUDELAIRE « Le Joujou du pauvre », Petits Poèmes en prose
- RIMBAUD « Ma Bohème », « Le Dormeur du Val », « Le Mal », Poésies
- VERLAINE, « l’Auberge », Jadis et Naguère

Le jeu en poésie

- APOLLINAIRE, un calligramme
- DESNOS, « P'oasis », L’Aumonyme
- PRÉVERT, « Promenade de Picasso », Paroles
- QUENEAU, « Bon dieu de bon dieu », L’Instant fatal

Singularité du texte poétique

- R. DETAMBEL, La Forme heureuse
- HUGO, « Réponse à un acte d’accusation », Contemplations
- P. KAESER, « S’aligner sur la majorité », La révolte du sourire
- OBALDIA, « Le plus beau vers de la langue française », Innocentines


VI. Autour d'un procédé d'écriture, d'une époque

Le pétrarquisme français

- La Pléiade, Louise LABÉ, le rejet final par Du BELLAY et quelques grotesques baroques.
Commentaire du professeur : «  Cela a paru difficile aux élèves, un peu trop loin de leur "sincérité" amoureuse. »

Comment le symbolisme et le surréalisme bouleversent les normes poétiques

- APOLLINAIRE « Zone », Alcools
- BAUDELAIRE « Le fou et la Vénus », Le Spleen de Paris
- BRETON « Ma femme » L’union libre
- LAUTRÉAMONT, Les chants de Maldoror, chant quatrième, strophe 4
- MALLARMÉ « Le vierge, le vivace... » Poésies
- RIMBAUD « Le bateau ivre », Poésies

Évolution à travers les siècles

- Chanson de geste ou MAROT
- Renaissance (RONSARD, Du BELLAY, D'AUBIGNÉ)
- Un sonnet baroque, éventuellement romantisme (HUGO)
- RIMBAUD
- Un poème du XXe, par exemple « Le grand combat » de MICHAUX

Textes sur le modèle énumératif

- La Bible
- R. GALLEGOS, La mort de Mister Danger dans Dona Barbara
- Certains passages de GIONO de Jean le Bleu
- SAINT JOHN PERSE
- W. WHITMAN ou des auteurs de romans ou de récits

Poétique du langage et langage poétique

Deux groupements de textes sont proposés aux élèves. Dans le premier le professeur étudie particulièrement la faculté de créer, poïein un univers par le langage.
- BAUDELAIRE, « La Vie Antérieure », Les Fleurs du Mal
- ELUARD, « La courbe de tes yeux », Capitale de la douleur
- MUSSET, « Tristesse », Poésies nouvelles
- RIMBAUD, « Le Dormeur du Val », Poésies
- RONSARD, « Mignonne », Odes
- SUPERVIELLE, « Docilité », La Fable du monde

Dans le second, le professeur regroupe des extraits d'oeuvres en prose de typologie essentiellement descriptive dans lesquels les écrivains se livrent à un travail particulièrement intéressant quant à la créativité langagière :
- CHATEAUBRIAND, Atala
- FLAUBERT, L'Éducation Sentimentale
- PROUST, Les Plaisirs et les Jours
- ZOLA, Germinal

Remotivation du signe à travers la poésie ou cratylisme poétique

- BAUDELAIRE, « Correspondances », Les Fleurs du Mal
- MALLARMÉ, « Le Cygne », Poésies
- RIMBAUD, « Voyelles », Poésies
- PONGE, « Le Pain », Le Parti pris des choses
Commentaire du professeur : « en dépit de l’apparente difficulté des textes et du titre un peu compliqué, ce groupement plaît bien aux élèves, et les résultats au bac sont souvent intéressants. »


VII. Un poème à part, le sonnet

Sonnet et lyrisme

- DU BELLAY, « France, mère des arts », Les Regrets
- NERVAL, « Vers dorés », Odelettes
- RONSARD, « Je ne serai marri », Sonnets pour Hélène
Commentaire du professeur : le groupement n’a que moyennement marché.

Les sonnets amoureux de la Pléiade

- DU BELLAY, RONSARD

Sonnets amoureux d'époques diverses

- RONSARD, MALHERBE, VERLAINE, BAUDELAIRE, APOLLINAIRE, DESNOS

Métamorphoses du sonnet de Du Bellay à Valéry avec des poèmes sur l'inspiration poétique

- APOLLINAIRE, « Les colchiques », Alcools
- BAUDELAIRE, « Correspondances », Les Fleurs du Mal
- Du BELLAY, « Las où est maintenant... », Les Regrets
- VALERY, « Le Sylphe », « Les grenades »


VIII. Croisement d’objets d’étude

Relations entre le biographique et la poésie, en passant par la peinture

- APOLLINAIRE, « La colombe poignardée » et « Le jet d'eau », Calligrammes
- BAUDELAIRE, « Spleen, J'ai plus de souvenirs… », Les Fleurs du Mal
- ELUARD, « A Pablo Picasso, I et II », « Donner à voir »
- MALLARMÉ, un ou deux poèmes dont « Le tombeau de Charles Baudelaire. »
- REVERDY, « D'un autre ciel », La Lumière ovale

Avec une séquence sur Les réécritures de Don Juan

- BAUDELAIRE, « Don Juan aux enfers »
- GAUTIER, « Namouna »
- H de REGNIER, « La comédie de la mort »

Textes autour de la révolte

- Jim HARRISON, Théorie et pratique des rivières et Un bon jour pour mourir, voir Jules et Jim du même auteur dans le cadre Réécritures.


VIII. Thèmes divers sans précision concernant les poèmes étudiés
(classement alphabétique)

L'amour
L'art poétique
La célébration de la femme
La célébration de la liberté
L'eau dans la poésie baroque
L'esthétique de la laideur chez Baudelaire, à partir de la thématique de la femme monstrueuse
La femme idéalisée
La fonction du poète
La guerre en poésie
L'humour dans les sonnets du XVIe au XXe siècle
La louange de la femme
La mort Paris, et notamment sur la Tour Eiffel, en tant que symbole de la modernité
Poèmes engagés Poèmes de résistance à toutes formes d'oppression
La poésie baroque
Poésie baroque autour du thème de la mélancolie ou du sentiment de la nature / état d'âme du poète
La poésie lyrique (cité deux fois)
Poésie et violence
Les poètes maudits
Poétique et poème en prose
Le sonnet



contact Contact - Qui sommes-nous ? - Album de presse - Aider WebLettres - S'abonner au bulletin - Faire un lien - WebLettres sur Twitter


© WebLettres 2002-2017