banniere

L'espace visiteurs

[463] - Accord sujet-verbe avec ou

La question était la suivante : dans la phrase " Est-ce toi ou moi qui décide ? ", comment écrivez-vous "décide" ? En accordant avec je (moi) ou avec tu (toi) ? Auriez-vous une référence précise à laquelle il soit possible de se référer ?
Synthèse mise en ligne par Murielle Taïeb.

 

Réponses des colistiers

1. Spontanément, les propositions sont majoritairement pour « c’est toi ou moi qui décidons ».

2. Le problème est qu’ici le "ou" est exclusif : c’est soit toi, soit moi, mais pas les deux en même temps, puisque, si une telle phrase est dite, c’est que vraisemblablement les deux opinions ne sont pas compatibles. Il est donc gênant, du point de vue du sens, de rassembler les deux dans un pluriel.

3. On peut signaler justement la difficulté d’une telle phrase et conseiller une autre formulation, du type : « C’est toi qui décides ou moi ? »

4. Ne peut-on pas considérer que la structure est elliptique du verbe ? Est-ce toi qui décides ou bien est-ce moi qui décide ?

5. Voici ce que dit le Grévisse, page 566, paragraphe 449 (c’est un peu long, donc choix des passages significatifs ...) :
« Nous avons vu que l’accord se faisait ordinairement avec l’ensemble des donneurs lorsque ceux-ci sont unis par « ou », mais l’idée même de substitution qui est exprimée par cette conjonction fait que l’accord avec un seul terme est assez fréquent.

Lorsqu’il s’agit de préciser les raisons de ce choix, la tradition grammaticale présente des règles relativement simples, mais que l’usage ne confirme guère. […]

a) La tradition grammaticale considère que le singulier s’impose si le verbe ne peut avoir qu’un seul agent logique : Pierre ou Paul sera colonel de ce régiment. ; tandis que le pluriel conviendrait si les choses représentées par le sujet pouvaient simultanément faire l’action. Mais l’usage garde à l’égard de cette règle, surtout à la deuxième partie, une large indépendance.

b) La tradition grammaticale enseigne aussi que, si l’accord se fait avec un seul des termes unis par « ou », ce terme est le dernier. Mais, la réalité de l’usage est beaucoup moins simple. […] contrairement à ce que disent les grammairiens, le premier terme détermine plus souvent l’accord que le second. Exemple : Est-ce vous ou moi qui les avez surpris ? »

Conclusion :

Cela donnerait selon l’accord avec l’ensemble des donneurs :
« Est-ce toi ou moi qui décidons ? »
et selon l’accord avec un seul terme (l’idée de substitution), le dernier :
« Est-ce toi ou moi qui décide ? »

6. Voici ce que dit l’Office québécois de la langue française concernant les sujets unis par la conjonction "ou" :
" La règle générale d’accord avec des sujets unis par une conjonction de coordination est d’accorder avec l’ensemble des sujets, c’est-à-dire de mettre le verbe au pluriel même si les sujets sont au singulier. Toutefois, avec la conjonction ou, il faut considérer le sens qui prévaut dans le contexte ; ou peut en effet exprimer soit une idée d’addition, soit une idée d’exclusion.

Lorsque les sujets sont au singulier et qu’ils peuvent tous faire l’action exprimée par le verbe, l’accord se fait au pluriel ; c’est alors l’idée d’addition qui prévaut puisque tous les sujets peuvent faire l’action.

Exemples :
- Le directeur ou le chef de service doivent être présents à la réunion de demain.
- Jocelyn, Maxime ou Françoise se joindront à nous plus tard.
- Moi ou mon mari pourrons vous aider à déménager.
- L’étudiant ou l’étudiante s’inscriront obligatoirement à l’activité. (Contexte de rédaction épicène : l’accord au pluriel est cependant rare, ici.)

Lorsque les sujets sont au singulier et qu’un seul d’entre eux peut exécuter l’action exprimée par le verbe, l’accord se fait au singulier ; c’est l’idée d’exclusion qui domine et qui impose l’accord avec un seul des sujets.

Exemples :
- Jean ou Marie arrivera le premier.
- La directrice ou son adjointe prendra la parole.
- Francine ou Thérèse sera la responsable de ce projet.
- L’étudiant ou l’étudiante qui obtiendra la meilleure note participera à la finale.
- Le technicien ou la technicienne assume la responsabilité de l’entretien du matériel. (accord au singulier plus fréquent en contexte épicène)".

7. Site « Les clefs du français pratique » :

Sujets de personne différente (moi ou toi qui..., etc. ) : le verbe s’accorde avec le premier (plus fréquent) ou le dernier terme : Est-ce moi ou vous qui organiserai /organiserez la formation ? J’ignore si c’est elle ou moi qui a (ou ai) écrit cette note.


Ce document constitue une synthèse d’échanges ayant eu lieu sur Français-collège (liste de discussion des professeurs de français au collège) ou en privé, suite à une demande initiale postée sur cette même liste. Cette compilation a été réalisée par la personne dont le nom figure dans ce document. Fourni à titre d’information seulement et pour l’usage personnel du visiteur, ce texte est protégé par la législation en vigueur en matière de droits d’auteur. Toute rediffusion à des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.

© WebLettres
Pour tout renseignement : Contact




Delphine Barbirati

- Dernières publications :
[463] - Accord sujet-verbe avec ou
[331] - La Chine dans la littérature jeunesse
[325] - Pompéi en littérature
[305] - L’Italie en poésie
[301] - Proverbes sur le bonheur








contact Contact - Qui sommes-nous? - Album de presse - Aider WebLettres - S'abonner au bulletin - Admin


© Copyright WebLettres 2002-2017
Les dossiers de WebLettres sont réalisés avec Spip