WebLettres

Le portail de l'enseignement des lettres

WebLettres : Dossiers et synthèses

Localisation dans les rubriques :
Les synthèses des listes collège et lycée Les synthèses de la liste Profs-L


Article : [126] - Registres en chansons


jeudi 19 février 2004

Par Patricia

Il s’agissait de trouver une liste de chansons qui puissent illustrer les différents registres. Deux remarques à propos de cette synthèse : celle-ci ne tient pas compte de la nomemclature "officielle" et les textes proposés peuvent parfois renvoyer à plusieurs registres (dans ce cas, ils sont classés dans ce qui nous a paru être le registre dominant).

Registre pathétique
  C. AZNAVOUR « Comme ils disent »
  C. AZNAVOUR « Le palais de nos chimères »
  C. AZNAVOUR « A ma fille »
  R. BENABAR, « Je suis de celles », « Le zoo de Vincennes »
  G. BRASSENS, « Pauvre Martin »
  J. BREL, « Mathilde »
Le classement de cette chanson dans le registre pathétique a été contesté avec l’argument suivant : « le pathétique appartient pour moi à la fonction impressive du langage puisque son but est d’émouvoir fortement tandis que le lyrisme appartient à la fonction expressive du langage. Aussi je ne mettrais pas Mathilde dans le registre pathétique mais dans le registre lyrique. »
  J. BREL, « Ces gens-là »
  J. BREL, « Ne me quitte pas »
  J. J. DEBOUT, « Les boutons dorés »
  J.J. GOLDMAN, « La vie par procuration »
Le classement de cette chanson dans le registre pathétique a été contesté avec l’argument suivant : « Si on considère que le registre est bien « la manifestation par le langage des grandes catégories d’émotion et de mouvement de sensibilité » (cf les documents d’accompagnement) je ne considère pas que le simple fait qu’un thème soit pathétique suffise à faire un registre pathétique. Ainsi, « la vie par procuration » ne me semble être une chanson dont le traitement soit pathétique. »
  Lynda LEMAY, « La centenaire »
  Lynda LEMAY, « La place au sous-sol ».
La chanson pourrait aussi convenir pour le registre lyrique.
  E. PIAF, « Les amants d’un jour »
  Berthe SILVA, « Le Petit Bosco »
  Berthe SILVA, « Les Roses Blanches »

Ironique
  BRASSENS, « La Guerre de 14-18 »
  J. BREL, « Au suivant »
  V. DELERM, « Tes parents » ou « Le monologue shakespearien »
  L. LEMAY, « J’aime la pêche »
  L. LEMAY, « La visite »
  RENAUD, « L’entarté »
  H. TACHAN, « Les z’hommes »

Lyrique
  C. AZNAVOUR « Mourir d’aimer »
  BRASSENS, « Saturne »
  J. BREL, « La Fanette »
  J. BREL, « Mon enfance »
  J. BREL, « La chanson des vieux amants »
  J. BREL, « La quête »
  C. NOUGARO, « Toulouse »
  C. NOUGARO, « Cécile, ma fille »
  E. PIAF, « La vie en rose »
  RENAUD, « Mistral gagnant »
Le classement de cette chanson dans le registre lyrique a été contesté sans autre proposition. « Il y a une retenue (magnifique d’ailleurs) dans l’expression de cette chanson qui n’est pas pour moi un exemple de lyrisme. (Il y a un très léger lyrisme mais vraiment très faible). »

Comique/satirique
  R. BENABAR, « Ali et Félix », « L’adolescente », »Le vélo », « Dis-lui oui », « Y’a une fille qui habite chez moi... »
  G. BRASSENS, « Gare au gorille »
  J. BREL, « Les bigotes »
  J. BREL, « Rosa »
  DUTRONC, « L’opportuniste »
  J. HIGELIN, « Champagne »
  A. SOUCHON, « Poulailler’s song »

Parodie du registre épique ou héroï-comique
  BRASSENS, « Hécatombe »

Parodie de contes de fées
  TELEPHONE, « Cendrillon » (le côté réaliste voire tragique remplaçant le merveilleux...)

Tragique
  J. BREL, « Amsterdam »
  J. BREL, « Orly »
  REGGIANI, « Le petit garçon »
  H.F. THIEFAINE, « Les dingues et les paumés »

Elégiaque
  J. BREL, « Les Marquises »

Comique burlesque
  J. BREL, « Les bourgeois »
  J. BREL, « A jeun »
  C. NOUGARO, « Je suis sous »

Polémique
  J. BREL, « Les F. »
  J. CLERC, « L’assassin assassiné »
  NOIR DESIR, « Un jour en France »
  M. SARDOU, « Je suis pour »
  TRI YANN, « La découverte ou l’ignorance »
  TRUST, « Antisocial »
  VIAN, « Le déserteur » et la réécriture de RENAUD

Dramatique
  C. NOUGARO, « Une petite fille »
  S. REGGIANI, « Les loups sont entrés dans Paris »

Fantastique
  BREL, « La Fanette » (la jeune femme est-elle morte parce que le narrateur l’a maudite ou parce qu’elle a nagé trop loin ?)
  I AM, « L’Empire du côté obscur »

L’humour, le comique grinçant
  V. DELERM, « Les VRP »
  H.F. THIEFAINE, « La maison Borniol »
  B. VIAN, « Je bois »


Ce document correspond à la synthèse de contributions de collègues professeurs de lettres échangées sur la liste de discussion Profs-L ou en privé, suite à une demande initiale postée sur cette même liste. Cette compilation a été réalisée par la personne dont le nom figure dans ce document. Ce texte est protégé par la législation en vigueur. Fourni à titre d’information seulement et pour l’usage personnel du visiteur, il est protégé par les droits d’auteur en vigueur. Toute rediffusion à des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.

- Dernières publications de Patricia :

[410] - Dictature de la beauté

[384] - Essais critiques sur les contes

[377] - Romans qui offrent une image de la société actuelle

[374] - Eloge et blâme en chansons

[187] - Textes suscitant des interprétations différentes



- Les derniers articles dans la même rubrique :

[1 127] - HDA en accompagnement de Candide

[1 126] - Quels discours étudier en première ?

[1 125] - Enquêteurs et justiciers


Ajouter un commentaire

Forum relatif à cet article

  • Le forum est ouvert - 01-11-2004 - par Administrateur

    Vous pouvez à votre tour apporter une contribution à cet échange en proposant des titres, adresses de sites, références bibliographiques voire témoignages qu’il vous semblerait utile de publier en complément de cette synthèse.

    MENTIONS LÉGALES
    Cet espace est destiné à vous permettre d’apporter votre contribution aux thèmes de discussion que nous vous proposons. Les données qui y figurent ne peuvent être collectées ou utilisées à d¹autres fins. Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site. Seront en particulier supprimées, toutes les contributions qui ne seraient pas en relation avec le thème de discussion abordé, la ligne éditoriale du site, ou qui seraient contraires à la loi. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez, à tout moment, demander que vos contributions à cet espace de discussion soient supprimées. Pour exercer ce droit, http://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.



Si vous souhaitez publier une synthèse,
merci de contacter directement Corinne Durand Degranges.
Si vous souhaitez proposer un article, utilisez cette page : http://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.


Contact - Qui sommes-nous ? - Album de presse - Adhérer à l'association - S'abonner au bulletin - Faire un lien

© WebLettres 2002-2017