banniere

L'espace visiteurs

[356] - Appréciations sur les copies

Il s’agissait de connaître les pratiques de chacun au sujet des appréciations.
Synthèse mise en ligne par Sarah Pépin.

 

Réponses des colistiers

- En début d’année je distribue aux élèves une fiche A4 bristol de couleur (une couleur différente par niveau), que j’appelle "fiche d’évaluation". Cette fiche doit m’être remise pour chaque devoir. Je fais faire un tableau avec 6 colonnes de taille inégale : date/type de devoir/note obtenue/"acquis"/"à acquérir"/Expression.
Bien sûr comme tout le monde, je mets des appréciations ponctuelles en marge sur la copie elle-même, mais l’essentiel est sur la fiche d’évaluation. J’inscris dans la colonne "acquis" tout ce qui me semble positif dans le devoir (pour les très très mauvaises copies ça se résume parfois à une formule du type "effort pour comprendre les consignes"....), dans "à acquérir", tout ce qui ne va pas, en essayant de donner des conseils au lieu de seulement pointer les défauts. Dans la colonne "expression", j’indique sur quel point l’élève doit éventuellement progresser pour améliorer la qualité de l’expression : par exemple ponctuation, connecteurs logiques, conjugaison, etc...
Ce système n’est pas idéal, mais il n’est pas trop contraignant, il me donne l’impression de ne pas écrire pour rien, et surtout il permet un suivi des performances des élèves : quand j’écris la même remarque dans plusieurs devoirs successifs dans la colonne "points à acquérir", j’ai un entretien avec l’élève pour comprendre avec lui pourquoi il n’arrive pas à progresser. Pour que les élèves n’égarent pas la fiche, je leur dis que si elle ne m’est pas remise, j’enlève un point au devoir, et je leur promets de ne jamais regarder les appréciations précédentes avant d’avoir inscrit celle du devoir en cours.

- Sur une feuille double préparée ensemble en début d’année, plusieurs colonnes : dans la marge la date du devoir ; une colonne pour le titre du devoir (ex : dictée 6- redac 5- lecture 8 etc...) et une petite colonne pour la note ; le reste pour les appréciations.
Après chaque devoir rendu, je demandais aux élèves de RECOPIER la note (pour leur plaisir et pour les parents) , mais surtout intégralement les appréciations que j’avais formulées.
Je n’acceptais aucune dérogation ni oubli car les deux premières fois, la recopie se faisait en classe, sous mes yeux... Des points en moins sur le prochain devoir, pour les récalcitrants...
Cela demande un peu de fermeté au début mais ils plient très vite au système...
Cette feuille devait être rendue avec chaque devoir.
Cela avait pour moi l’avantage de me rappeler ce que j’avais écrit précédemment et de permettre de visualiser les reproches récurrents ou les éventuels progrès.
Cette feuille devait être signée par les parents avant chaque période de vacances (donc 2 fois par trimestre)- ceci même en 3e !
Je signais aussi après les parents et ajoutais éventuellement une remarque supplémentaire, signal d’alarme ou compliment en cas de progrès. Les élèves s’y pliaient volontiers et les parents étaient ravis de ce " suivi" ...

- Pour chaque élève , après l’appréciation générale, je note sur sa feuille deux ou trois points à améliorer. Je les copie sur un cahier perso.
Ensuite je leur demande de recopier ces remarques sur leur fiche de progrès personnelle.
Si lors de l’évaluation suivante ils corrigent ces points ils ont un bonus. 

- Je divise mon appréciation en plusieurs parties :
1) Devoir excellent - très satisfaisant - satisfaisant - assez satisfaisant - moyen - un peu juste - insuffisant - très insuffisant
2) Travail (très) sérieux et (très) soigné
3) Bilan des réussites
4) Conseils 

- Lors de chaque correction je mets l’appréciation dans un tableau. L’élève y trouve son point fort et le point faible qu’il doit travailler en priorité avec une solution possible (lien vers un site avec exercices, lectures...). Je photocopie le tableau pour chaque élève, ils connaissent donc les points forts et faibles de leurs camarades et leur conseille d’unifier leurs efforts en travaillant avec un camarade qui est à l’aise sur un point qui serait la faiblesse d’un autre... pour chaque évaluation je reprends le tableau et écris à la suite, l’élève voit donc s’il progresse ou si son point faible ne s’arrange pas. 
La correction des rédactions est un long travail et on se demande souvent quelle en est l’efficacité. Personnellement, pour les rédactions longues - que je place en fin de séquence, après préparation (énoncé et trace écrite des éléments de la séquence à réinvestir) - les élèves rédigent un brouillon (étape obligatoire !) puis ils mettent au propre sur une copie. 
— pour faciliter ma correction : je fais coller sur chaque copie une vignette type où j’entoure les faiblesses de la rédaction. J’ajoute toujours des commentaires sur d’autres points (contenu, aspects positifs, encouragement, etc. )
 pour que les élèves comprennent ce qui n’a pas fonctionné dans leur copie : avant de rendre les copies, je leur demande d’ouvrir leur cahier à la page où ils ont collé la fiche d’évaluation. Ils reportent dans la large case de gauche la date, le titre de la rédaction et quelques mots de mes appréciations et ils entourent les cases que j’ai entourées (orthographe, ponctuation etc). Pendant cette heure de restitution, ils corrigent leurs erreurs, je passe dans les rangs pour aider, on lit certains textes. 
Parfois, j’ai préparé une fiche sur une faiblesse constatée dans les copies (rien de systématique). 
Les élèves doivent finir de corriger leurs fautes à la maison. Je ramasse certaines copies corrigées et accorde jusqu’à 2 points de bonus si la correction est bien faite. C’est motivant pour les élèves. J’en profite pour évaluer la compétence « Utiliser ses capacités de raisonnement, ses connaissances sur la langue, savoir faire appel à des outils variés pour améliorer son texte ».
— pour encourager les progrès : après la deuxième rédaction, les élèves font sur la fiche d’évaluation le point sur leurs erreurs récurrentes et s’engagent à résoudre les problèmes. J’en prends note et à la 3ème rédaction, j’ajoute 2 points de bonus si le problème a disparu.


Ce document constitue une synthèse d’échanges ayant eu lieu sur Français-collège (liste de discussion des professeurs de français au collège) ou en privé, suite à une demande initiale postée sur cette même liste. Cette compilation a été réalisée par la personne dont le nom figure dans ce document. Fourni à titre d’information seulement et pour l’usage personnel du visiteur, ce texte est protégé par la législation en vigueur en matière de droits d’auteur. Toute rediffusion à des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.

© WebLettres
Pour tout renseignement : Contact




Sophie Vigier

- Dernières publications :
[403] - Œuvres intégrales en sixième
[356] - Appréciations sur les copies
[261] - Les dragons dans la littérature
[197] - Nouvelles épistolaires
[176] - Slogans publicitaires









Forum relatif à cet article

  • Le forum est ouvert - 31-01-2014 - par Administrateur

    Vous pouvez à votre tour apporter une contribution à cet échange en proposant des titres, adresses de sites, références bibliographiques voire témoignages qu’il vous semblerait utile de publier en complément de cette synthèse.

    MENTIONS LÉGALES
    Cet espace est destiné à vous permettre d’apporter votre contribution aux thèmes de discussion que nous vous proposons. Les données qui y figurent ne peuvent être collectées ou utilisées à d’autres fins. Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site. Seront en particulier supprimées, toutes les contributions qui ne seraient pas en relation avec le thème de discussion abordé, la ligne éditoriale du site, ou qui seraient contraires à la loi. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez, à tout moment, demander que vos contributions à cet espace de discussion soient supprimées. Pour exercer ce droit, http://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.


contact Contact - Qui sommes-nous? - Album de presse - Aider WebLettres - S'abonner au bulletin - Admin


© Copyright WebLettres 2002-2017
Les dossiers de WebLettres sont réalisés avec Spip