banniere

L'espace visiteurs

[270] - Lectures pour nous

Il s’agissait de constituer une liste de lectures-plaisir à destination des professeurs.
Synthèse mise en ligne par Catherine Briat.

 

- ADERHOLD C., Mort aux cons.
- AGAMBEN G., Profanations, Rivages poche/petite bibliothèque.
- ALPHEN P., Les Eveilleurs.
- ANGUS M., Battements d’ailes (une belle histoire de femme courageuse et étonnante, au cœur de la Sicile).
- ANGUS M., Mal de pierres.
- ANGUS M., Mon voisin.
- APPELFELD A., Histoire d’une vie.
Récit de son incroyable parcours, sa lutte pour la vie et son arrivée en Israël.
- APPELFELD A., L’Amour, soudain, émaillé de réflexions sur l’écriture. Très beau, très fin et délicat.
- AUSTER P., Brooklyn Follies.
- BELLO A., Les Falsificateurs et la suite et fin Les Eclaireurs. Roman sur une théorie du "complot". Certaines organisations falsifient le réel mais dans quel but ?
- BROOKS M., Mistik Lake, une histoire de secrets de famille autour d’une famille canadienne originaire d’Islande ; très beau, pas triste du tout.
- BRYSON J., Le Chien du désert rouge.
En Australie de nos jours, ce roman raconte comment l’enquête sur la disparition d’un enfant dans un camping de touristes va révéler les tensions de la société australienne actuelle (un dingo ? un aborigène ? des fondamentalistes religieux ?...), sur la base d’un fait-divers réel.
- CANON J., Dans la ville des veuves intrépides.
- CELINE L-F., Le Voyage au bout de la nuit, illustré par Tardi.
- CHEVALIER T., La Dame à la licorne. Il paraît que son dernier roman Prodigieuses créatures, sur une chercheuse de fossile du XIXème siècle, dans une atmosphère très "austenienne", est très réussi.
- COHEN A., Belle du Seigneur.
- COOK K., Le Koala tueur, recueil de nouvelles australiennes hilarantes.
La suite vient de sortir : La Vengeance du wombat.
- DESCOLA P., Les Lances du crépuscule. Ethnologie.
- DUTEURTRE B., tous ses romans.
- EVANGELISTI V., Nous ne sommes rien, soyons tout !
- EVERETT P., Effacement (et tout ce qui a été traduit de cet auteur).
- FEDERMAN R., La Voix dans le débarras, Les impressions nouvelles.
- FILLOL E., La Centrale , POL.
- FOMBELLE T. de, Vango.
- FROMM P., Indian Creek, un hiver dans les Rocheuses, aux éditions Gallmeister.
- GLASS J., Refaire le monde.
- GUENASSIA J-M., Le Club des incorrigibles optimistes.
- HADDON M., Le Bizarre incident du chien pendant la nuit.
Récit à la fois très détaché et très touchant.
- HARRISON J., tous ses romans (à mon avis, la nouvelle lui convient moins bien)
- HERBET-PAIN F., Le Blanc Fouquet de Franck, biographie très sensible, faite de fragments savoureux, du peintre Jean Fouquet.
- HOSSEINI K., Les Cerfs-volants de Kaboul.
- HUME F., Le Mystère du Hanson Cab (Payot-Rivages noirs), polar de 1886, aux sources de la littérature policière australienne.
- HUSTVEDT S., Tout ce que j’aimais.
- KUNDERA M., ses premiers romans.
- MAC CANN C., Et que le vaste monde poursuive sa course folle.
- MAC CANN C., Les Saisons de la nuit...
- MARTINEZ C., Le Coeur cousu.
- MAUVIGNIER L., Ceux d’à côté, éditions de Minuit.
- MAUVIGNIER L., Des hommes, la guerre d’algérie 40 ans plus tard.
- MAZETTI K., Le Mec de la tombe d’à côté.
- MC CALL SMITH A., la série des Mma Ramotswe détective. Aucune intrigue policière, mais beaucoup d’humanité, de la tendresse sans mièvrerie, et des femmes "de constitution traditionnelle" pour relativiser avant l’épreuve du maillot de bain.
- MICHON P., Les Onze.
- MODIANO P., tous ses livres.
- MONTERO R., Instructions pour sauver le monde.
- MURAIL M. A., Le Tueur à la cravate, thriller étonnant pour cet auteur, dont elle commente l’écriture par la suite, en parlant de ses doutes, ses idées... pour l’écriture. (Mais ce livre m’a moins émue que le précédent : Papa et maman sont dans un bateau  : magnifique)
- MURAKAMI H., Au Sud de la frontière à l’ouest du soleil, roman qui permet de rentrer dans l’univers de cet auteur.
- MURAKAMI H., La Ballade de l’impossible.
- MURAKAMI H., Kafka sur le rivage.
- NABOKOV V., Autres rivages, autobiographie fragmentaire.
- NABOKOV V., Feu Pâle, un magnifique livre -plutôt troublant comme un rêve.
- NABOKOV, Ada ou l’ardeur.
- NAIMAN G., L’Etrange Vie de Nobody Owens : roman fantastique émouvant racontant l’histoire d’un nourrisson "adopté" par les habitants d’un cimetière... Ce n’est pas du tout sordide mais très subtil.
- OVALDE V., Ce que je sais de Vera Candida .
De belles histoires de femmes de la même génération, la dernière se révoltant contre son destin tout tracé ; le style est superbe.
- PIERRON A., Dictionnaire des mots du sexe.
- PLACE F., La Douane volante.
- RAHIMI A., Pierre de patience, superbe de poésie et de douleur.
- RAHIMI A., Terre et Cendres.
- RASPAIL J., En Canot sur les chemins du Roi  : la descente en canot du Saint-Laurent puis du Mississipi jusqu’à la Nouvelle Orléans, sur les pas des premiers explorateurs mais... au lendemain de la deuxième guerre mondiale. L’écriture y est plus simple, pleine d’humour.
- RENARD J., Le Journal.
- RENARD J., Le Pain de ménage.
- RENARD J., son théâtre
- RENDELL R., Le Tapis du roi Salomon. Intrigue subtile sur fond de réseau métropolitain londonien.
- RUFFIN P., Rouge Brésil. Un vrai roman d’aventures, pour ceux qui potassent le programme de 5e.
- SALM C. de, Vingt-quatre heures de la vie d’une femme sensible. Un roman épistolaire, très bien écrit, propre à nous évader du monde actuel).
- SCHLINK B., Le Liseur.
- SCHMIDT E-E., Concerto pour un ange, 4 histoires autour de Sainte Rita (patronne des causes désespérées).
- SCHMITT E. E., L’Evangile selon Pilate. Eclairage humaniste de la mort de Jésus et Rouge Brésil, beau roman de Ruffin, où l’on retrouve du Léry et du Bernardin de Saint-Pierre, bref, de l’aventure, de l’exotisme, de la tolérance et de l’amour...
- SEITH V., Un Garçon convenable, un gros roman indien des années 1990, avec des dizaines de personnages et presque autant d’intrigues, qui parcourent toute la société indienne.
- SEPULVEDA L., L’Ombre de ce que nous avons été, retour d’exil, le Chili.
Une histoire très décalée et des passages hilarants, malgré la toile de fond historique qui n’est pas très gaie.
- SUARES A., Voyage du Condottière . Un monument de la littérature de voyage, dans la lignée de Stendhal.
- TEJPA T. J., Loin de Chandigar.
- TOLSTOÏ L., La Guerre et la paix ( magistrale ! mais 2000 pages !).
- TYLER A., Le Voyageur malgré lui.
- UPDIKE J., dont le style est vraiment inimitable.
- UPFIELD A., La Mort d’un lac. Ses polars ethnologiques dont le héros est un enquêteur métis, blanc/aborigène, nommé Napoléon Bonaparte qui utilise au mieux les qualités de chaque "race"( ses livres, écrits des années 30 aux années 50, sont un peu marqués par leur époque...).
- VERONESI S., Chaos calme.
- WAAL F. de, Le Singe en nous.
- WALTARI M., Sinouhé l’Egyptien, un conte philosophique et poétique à l’époque des pharaons.
- WESTLAKE, hilarants ( pour ceux qui mettent en scène Dortmunder, un voleur malchanceux) ou au contraire très très cyniques (Le Couperet et Le contrat, qui ont fait l’objet d’adaptations filmiques).


Ce document constitue une synthèse d’échanges ayant eu lieu sur Français-collège (liste de discussion des professeurs de français au collège) ou en privé, suite à une demande initiale postée sur cette même liste. Cette compilation a été réalisée par la personne dont le nom figure dans ce document. Fourni à titre d’information seulement et pour l’usage personnel du visiteur, ce texte est protégé par la législation en vigueur en matière de droits d’auteur. Toute rediffusion à des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.

© WebLettres 2002-2010
Pour tout renseignement : Contact




Marie-Hélène Maillet

- Dernières publications :
[270] - Lectures pour nous
[192] - Préparer un voyage en Italie
[69] - Expressions imagées









Forum relatif à cet article

  • Le forum est ouvert - 31-01-2012 - par Administrateur

    Vous pouvez à votre tour apporter une contribution à cet échange en proposant des titres, adresses de sites, références bibliographiques voire témoignages qu’il vous semblerait utile de publier en complément de cette synthèse.

    MENTIONS LÉGALES
    Cet espace est destiné à vous permettre d’apporter votre contribution aux thèmes de discussion que nous vous proposons. Les données qui y figurent ne peuvent être collectées ou utilisées à d¹autres fins. Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site. Seront en particulier supprimées, toutes les contributions qui ne seraient pas en relation avec le thème de discussion abordé, la ligne éditoriale du site, ou qui seraient contraires à la loi. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez, à tout moment, demander que vos contributions à cet espace de discussion soient supprimées. Pour exercer ce droit, http://www.weblettres.net/index3.php?page=contact.


contact Contact - Qui sommes-nous? - Album de presse - Aider WebLettres - S'abonner au bulletin - Admin


© Copyright WebLettres 2002-2017
Les dossiers de WebLettres sont réalisés avec Spip