banniere

L'espace visiteurs

[194] - Filmographie en 3e

Il s’agissait de trouver des films exploitables en classe de 3e.
Synthèse mise en ligne par Catherine Briat.

 

- ASHBY H., Harold et Maude.
En troisième, j’étudie le roman et le film et j’y ajoute un extrait de l’adaptation théâtrale. Les élèves aiment et cela me permet d’aborder beaucoup de choses.
- BENIGNI R., La vie est belle.
- BROWNING T., Freaks, particulièrement excellent : de l’humanisme subtil, une réflexion et une prise de recul sur les apparences.
- CANTET L., Entre les murs d’après le texte de F. Bégaudeau.
- COPPOLA S., Virgin suicides et VAN SANT G., Elefant.
Des Films sur l’adolescence difficile. Ce sont des films difficiles mais qui plaisent aux élèves.
- DAYTON J., Little Miss Sunshine.
- HITCHCOCK A., Psychose.
- KECHICHE A. L’Esquisse.
- LURHMANN B., Roméo et Juliette.
- LYNCH D., Elephant man mais cela nécessite davantage de maturité et le film est assez long, plus brusque, et donc moins accessible.
- MALLE L., Au revoir les enfants.
- MILESTONE L., A l’Ouest rien de nouveau.
- PASOLINI P. P., Oedipe roi (avec des latinistes brillants).
- RENOIR J., des extraits de La grande illusion.
- SODERBERGH S., King of the Hill (1993) : ce très beau film de Steven traite de la Grande Dépression en Amérique.
Il y a dans ce film une approche assez neuve de l’enfance. C’est tiré de l’autobiographie d’A.E. Hochtner. L’action se concentre sur quelques jours cruciaux pour Aaron, le jeune héros, qui, à cause d’un enchaînement de circonstances de plus en plus dramatique, doit devenir d’un seul coup adulte.
L’interprétation est impeccable, et la structure dramatique du film prenante à souhait : l’action se resserre peu à peu en un quasi huis-clos sur une chambre d’hôtel. L’atmosphère est joliment troublante, et jamais l’on ne sombre dans la niaiserie. Mes élèves, pourtant pas "faciles", ont eu beaucoup de choses à écrire sur ce film.
Disponible pour trois fois rien en DVD chez Universal.
- WIMMER K., Equilibrium, un film de science fiction qui décrit une société totalitaire qui a banni l’émotion, les sentiments et donc l’art de son fonctionnement pour éviter les guerres. Ce film plaît beaucoup aux élèves. Ne vous laissez surtout pas impressionner par l’affiche du film et le casting (on dirait un bête film d’action). Le livre est un excellent complément au Passeur de Lowry.


Ce document constitue une synthèse d’échanges ayant eu lieu sur Français-collège (liste de discussion des professeurs de français au collège) ou en privé, suite à une demande initiale postée sur cette même liste. Cette compilation a été réalisée par la personne dont le nom figure dans ce document. Fourni à titre d’information seulement et pour l’usage personnel du visiteur, ce texte est protégé par la législation en vigueur en matière de droits d’auteur. Toute rediffusion à des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.

© WebLettres 2002-2009
Pour tout renseignement : Contact




Hélène Dugros

- Dernières publications :
[464] - Des BD pour les élèves allophones
[352] - Textes sur la frontière
[225] - Souvenirs sonores
[194] - Filmographie en 3e
[182] - Bibliographie Filles-Garçons








contact Contact - Qui sommes-nous? - Album de presse - Aider WebLettres - S'abonner au bulletin - Admin


© Copyright WebLettres 2002-2017
Les dossiers de WebLettres sont réalisés avec Spip