banniere

L'espace visiteurs

[193] - Théâtre et lecture cursive en 3e

Il s’agissait de choisir une pièce de théâtre pour chaque élève de 3è qui doit en rendre compte oralement par un Prologue à la manière de celui d’Antigone.
Synthèse mise en ligne par Catherine Briat.

 

- J’ai moi-même longtemps hésité avant de me lancer avec mes troisièmes dans l’étude de La leçon d’Ionesco, d’autant plus que la classe était très moyenne. Et bien, ils ont adoré ! Ils étaient ravis de faire enfin autre chose que du Molière (je ne dénigre pas Molière pour autant !). Résultat, cette année je vais recommencer avec ma nouvelle troisième.

- Il me semble que Le Malentendu de Camus ne présente pas de difficulté lexicale, en outre, c’est court et totalement camusien puisque la vie ne tient qu’à un hasard absurde. Pour Ionesco La Cantatrice ne peut manquer de les amuser et idem, représente vraiment un courant et son auteur.
Après, si vous avez de bons élèves, Huis Clos ou Les Mouches sont accessibles. Je n’en dirai pas autant de Les enfants terribles de Cocteau qui contient une ambigüité qui , aujourd’hui, peut nous valoir des soucis avec les parents d’élèves.
Une pièce de Ribes, comme Théâtre sans animaux dont vous pouvez même leur faire jouer des scènes désopilantes.
Avez-vous pensé au vaudeville ? Ils adorent Feu la mère de Madame ou On purge Bébé ?

- J’utilise Rhinocéros (le début de la pièce et de la nouvelle) pour comparer dialogue théâtral et rapporté et cela marche assez bien. Mais que penser de la pièce Le Roi se meurt, est-ce trop difficile ?

- Dans ma séquence sur La Leçon, je fais l’évolution en parallèle des deux personnages et je vois avec eux la construction circulaire de cette oeuvre.
Bien entendu pour travailler sur les personnages et le décor, je m’attarde sur les didascalies du début surtout. Je n’oublie pas de voir aussi le titre même de la pièce ainsi que son sous-titre "drame comique " ce qui me permet de faire un petit travail sur les figures de style.
Quant à la pièce Le Roi se meurt, je pense qu’elle est un peu difficile pour des troisièmes mais une de mes collègues a tenté La Cantatrice chauve avec une bonne classe et cela a plutôt bien fonctionné.

- Je ne connais pas bien le théâtre de Camus mais il me semble que celui de Cocteau et de Ionesco, même Sartre, est à leur portée si on exclut bien entendu la compréhension de la pensée littéraire qui accompagne ces textes et si les classes ne sont pas trop faibles. Peut-être pouvez-vous voir du côté d’Eric Emmanuel Schmitt, des pièces comme La Nuit de Valognes ?

- Regardez un peu du côté des pièces éditées par L’Ecole des loisirs et par Actes sud. Chez Actes Sud, les pièces sont contemporaines et très abordables. Cela plaît aux troisièmes. Ionesco passe très bien mais pas en lecture cursive.


Ce document constitue une synthèse d’échanges ayant eu lieu sur Français-collège (liste de discussion des professeurs de français au collège) ou en privé, suite à une demande initiale postée sur cette même liste. Cette compilation a été réalisée par la personne dont le nom figure dans ce document. Fourni à titre d’information seulement et pour l’usage personnel du visiteur, ce texte est protégé par la législation en vigueur en matière de droits d’auteur. Toute rediffusion à des fins commerciales ou non est interdite sans autorisation.

© WebLettres 2002-2009
Pour tout renseignement : Contact




Sophie Grosfils

- Dernières publications :
[337] - Gastronomie médiévale
[336] - Idées pour un atelier théâtre sur le thème du cirque
[318] - Théâtre et musique sur le thème de la mode
[316] - Lettres et tableaux
[283] - Les Vampires








contact Contact - Qui sommes-nous? - Album de presse - Aider WebLettres - S'abonner au bulletin - Admin


© Copyright WebLettres 2002-2017
Les dossiers de WebLettres sont réalisés avec Spip