banniere

La liste de discussion Profs-L

Deux ouvrages élaborés à partir des meilleurs cours et séquences publiés sur WebLettres par les enseignants

2008 : Profs-L a dix ans


« La liste Profs-L, JE L'AIME : »

Retour

PAS DU TOUT
quand je ne reçois aucune réponse à la question que j'ai posée, et que je me demande pourquoi cette question n'interpelle aucune des 2000 personnes inscrites sur la liste... Je me demande où est l'erreur...
quand un « troll » caché derrière son écran, en profite pour m'insulter : c'est trop facile d'agresser des personnes que l'on n'a pas en face de soi, et qui ne peuvent donc riposter... Heureusement, ce cas est rare, car les modératrices veillent efficacement !

UN PEU
quand elle se limite à des demandes de cours... Ce serait dommage qu'elle devienne un libre-service de prêt-à-consommer pédagogique...
quand elle se perd dans des chicanes à n'en plus finir : la question, somme toute bien légitime d'un collègue, « quelle est la morale de la fable La cigale et la Fourmi ? », avait fait couler beaucoup d'octets... pour aboutir à davantage d'obscurité que d'éclaircissements !
quand reviennent les « marronniers » : du type « faut-il lire ou non les didascalies ? ». Tous les ans, à la même époque, les mêmes questions... et les mêmes réponses !

BEAUCOUP
quand les échanges que je peux lire sont nourris, variés, précis et toujours courtois, respectueux de la différence qui s'y exprime.
quand je publie une question et que je reçois de nombreuses réponses : à cet égard, une des premières « grandes » questions que j'ai posées pour savoir quels usages les profs de lettres faisaient des ENT (espace numérique de travail) , a reçu plus de 50 réponses, toutes aussi pertinentes les unes que les autres ; elles m'ont ouvert les yeux sur des perspectives insoupçonnées qui ont complètement changé ma vision du métier !
quand je peux apporter une réponse satisfaisante et rapide à une demande : pour moi qui suis sur la pente descendante de ma carrière, c'est un bonheur d'offrir ces « cadeaux » pédagogiques à ceux qui en ont besoin ; à l'heure de quitter le métier, j'aurai moins de regrets à voir disparaître 40 ans de travail, car j'en aurais transmis une partie...

PASSIONNÉMENT
quand les échanges publics se poursuivent en privé de façon plus individualisée, et que se créent ainsi des relations virtuelles, presqu'aussi fortes que celles que j'ai avec mes collègues « réels »; car l'écriture numérique laisse, malgré l'écran et la distance, transparaître des personnalités... Il y a ainsi quelques co-listiers(-ères) avec lesquel(le)s je me sens en totale adéquation, dont je suis les messages avec un intérêt toujours renouvelé et qui m'apportent beaucoup quand je corresponds avec eux (elles).
quand les échanges portent sur des pratiques pédagogiques : il n'y a rien qui m'enthousiasme davantage dans mon métier que de me confronter au savoir-faire des autres. C'est pour moi une vivifiante source de remise en question et d'évolution, qui me préserve de la routine et la démotivation.
quand les messages me donnent l'envie de lire, d'aller au cinéma ou au théâtre, de m'ouvrir à d'autres formes d'échanges comme les blogs par exemple... et que je me sens d'un coup, comme rajeunie culturellement !

À LA FOLIE
quand je rentre de ma journée de cours, fatiguée, déçue, inquiète, démoralisée... et que je lis les messages du jour : je ne suis plus seule face à la réalité du métier ! D'autres ont les mêmes problèmes que moi, certains ont des solutions, tous m'obligent à élargir ma réflexion, à retrouver de l'énergie et du goût pour enseigner, à partager... Qu'est-ce que çà fait du bien !

Voilà pourquoi, Profs-L me donne des « ailes » ! Depuis mon stage pratique il y a 23 ans, je n'avais rien connu de plus enrichissant ni de plus stimulant, sur le plan pédagogique et culturel...

Alors merci à tous ceux qui créent cette richesse par leur réflexion et leur participation active ; merci en particulier aux modératrices qui permettent des échanges ouverts et constructifs, grâce à leurs efforts, leur patience, et leur rigueur...

Isabelle Farizon


contact Contact - Qui sommes-nous ? - Album de presse - Aider WebLettres - S'abonner au bulletin - Faire un lien - WebLettres sur Twitter


© WebLettres 2002-2017