banniere

Groupe de travail Histoire des Arts

Scandaleuse histoire des arts

Par Marie-Laure Tres-Guillaume | Mis en ligne le 29-07-2015

Il s'agissait de trouver des œuvres en vue du dossier d'histoire des arts des classes de 3e, sur le thème : “scandale”.

Le scandale politique

- Manifestations concernant la lex oppia :
Une miniature du XVe sur ce sujet :
http://www.bl.uk/catalogues/illuminatedmanuscripts/ILLUMIN.ASP?Size=mid&IllID=51523 ;
http://www.dbnl.org/tekst/prev002prin01_01/prev002prin01_01_0009.php

- Cicéron et les scandales Verres et Catilina :
En comparant avec les scandales politiques modernes, il y a matière…
Le fameux tableau représentant Catilina isolé au Sénat : Cicéron démasque Catilina, par Cesare MACCARI, XIXe siècle.

- Le scandale Cléopâtre / César à Rome :
Le tableau Cléopâtre et César, par Jean Léon GEROME, 1866
http://media.education.gouv.fr/file/Programmes/53/1/Cleopatre_111531.pdf
http://agoraclass.fltr.ucl.ac.be/concordances/lucain_pharsale_10/lecture/2.htm
Des ressources iconographiques en page 4 du document :
http://media.education.gouv.fr/file/Programmes/53/1/Cleopatre_111531.pdf
A mettre en parallèle avec le clip récent "Dark Horse" de Katy Perry, qui a scandalisé la communauté musulmane, parce que blasphématoire : http://www.chartsinfrance.net/Katy-Perry/news-90790.html

- Claude et sa volonté de réforme :
Un extrait des Noctes gallicanae
http://www.noctes-gallicanae.fr/Rome/empire.htm#auguste
Pourtant, Claude est l'un des meilleurs empereurs du siècle, il procède à des réformes importantes. Il décide par exemple d'ouvrir le sénat à des gens compétents issus des provinces, y compris des Gaulois, ce qui fait scandale :
« Caesar omnem florem ubique coloniarum et municipiorum, bonorum scilicet virorum et locupletium, in hac curia esse voluit. Quid ergo? Non Italicus senator Provinciali potior est. »
« César a voulu que soit représentée dans cette curie toute la fleur venue de l'ensemble des colonies et municipes, c'est-à-dire des hommes de valeur qui possèdent une fortune suffisante. Alors ? Un sénateur italien ne vaut pas plus qu'un sénateur des provinces. »
(Discours de Claude, gravé sur des tables de bronze découvertes à Lyon).

- Néron :
Histrion, vie dissolue etc. (cf. Suétone)
Portraits sculptés, texte, monnaie ; la Domus aurea, avec sa fameuse salle à manger tournante :
http://lejournal.cnrs.fr/videos/lincroyable-salle-a-manger-tournante-de-neron
L'incendie de Rome et la façon dont il est traité au fil des siècles : c'est un scandale pour Suétone, puis ce qui devient scandaleux pour nous autres modernes est la manière dont l'auteur latin traite et déforme le fait historique pour correspondre à ses propres valeurs aristocratiques, déformation qui devient populaire et vulgarisée par l'école.
L'idée est commentée sur ce court article de Slate :
http://www.slate.fr/story/92401/empereur-neron-monstre
Utiliser des extraits de Tacite et Suétone, étudier les termes connotés / péjoratifs ; il y a d'autres bribes exploitables que recense cette page de Wikipedia :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Grand_incendie_de_Rome
comme une toute petite inscription, ablatif de temps compris : « urbs per novem dies arsit Neronianis temporibus » (la ville brûla neuf jours à l'époque de Néron).
Comparer aux images qui créent, après Suétone, la légende du monstre néronien (Néron chante en contemplant Rome en flammes : cette image, reprise fréquemment mais jamais légendée :
http://marjorie-art.voila.net/Biog/Neron02.jpg
à l'extrait de Quo Vadis
http://www.mediterranees.net/romans/quo_vadis/III_6.html
et aux péplums : Quo vadis, avec Peter Ustinov Il y a un photogramme très parlant sur l'image de Néron dans l'article de Slate.
Rome en flammes, Guido Malatesta, 1967
Valeurs actuelles s'y intéresse également :
http://www.valeursactuelles.com/neron-fut-il-linstigateur-du-gigantesque-incendie-de-rome-en-juillet64-49037

- La politique de grandeur d'Auguste :
Les travaux gigantesques menés sous son règne furent-ils jugés scandaleux ?

- Les fouilles de Pompéi :
Winckelmann et la manière scandaleuse dont il jugeait que le roi de Naples faisait mener les fouilles de Pompéi, au point d'aller espionner le chantier et de soudoyer un domestique pour voir les œuvres "dérobées".
Documentaire sur Arte :
http://books.google.fr/books?id=Ub6pdkatj8EC&pg=PR73&lpg=PR73&dq=winckelmann+roi+de+naples&source=bl&ots=C80PYjHaXe&sig=TTyaYYPRNVi2YAI0t4KL1T_toxs&hl=fr&sa=X&ved=0CCEQ6AEwAGoVChMIlsrM07nixgIVh24UCh2SdAVj#v=onepage&q=winckelmann%20roi%20de%20naples&f=false

- Caligula :
Le couronnement de son cheval vu par le toujours tendancieux Suétone, Vie de Caligula, 55 et un extrait de Caligula de Camus :
« J'ai prouvé à ces dieux illusoires qu'un homme, s'il en a la volonté, peut exercer sans apprentissage, leur métier ridicule… j' ai pris le visage bête et incompréhensible des dieux…. C'est de l'art dramatique ! (…) Il est permis à tout homme de jouer les tragédies célestes et de devenir dieu. Il suffit de se durcir le cœur. »

Le scandale dans la vie quotidienne

- Le scandale de Védius Pollion :
Il donnait ses esclaves à manger aux murènes d'où une intervention du Princeps
http://remacle.org/bloodwolf/liege1/viol/viol21.htm /
Variante : une matrone tue son esclave coiffeuse :
http://remacle.org/bloodwolf/liege1/viol/viol19.htm

- La rixe de Pompéi :
Décrite par Tacite et représentée sur une fresque de Pompéi. Voici le lien :
http://www.cndp.fr/archive-musagora/voyages/naples/rixe.htm

- Les graffitis sur les murs de Pompéi, (sans aller jusqu'à ceux des lupanars !) étaient un moyen d'expression populaire, touchant à de nombreux aspects de la vie quotidienne, et peuvent être mis en relation avec les graffitis modernes voire le Street art.
Écrire sur les murs, c'est une forme de contestation publique et/ou de provocation qui peut(vent) être perçue(s) comme scandaleuse(s).
Un article de Sciences et Avenir qui peut être un début :
http://www.unil.ch/files/live//sites/ductus/files/shared/graffiti_de_Pompei.pdf

Le scandale artistique

- La Vénus de Cnide :
Refusée par les habitants de Cos. Pline le raconte dans un texte sur Praxitèle.
http://mini-site.louvre.fr/praxitele/html/1.4.3.1_fr.html

- Les nus antiques :
Pourquoi ne faisaient-ils pas scandale ? Le nu chez Monet (notamment Le Déjeuner sur l'herbe), un scandale.

- Le Colisée Carré :
L'histoire du monument est intéressante puisqu'elle pose le problème des liens entre idéologie, pouvoir et esthétique et de l'autre la référence à l'antiquité.
http://heda.cndp.fr/gothique.php?notice=54&projet=2
et
http://www.ac-grenoble.fr/college/clergeon.rumilly/clergeon2/IMG/pdf/quartier_de_l_EUR.pdf
La vision de l'art antique par Mussolini et Hitler, un scandale ?

Le scandale religieux

- La parodie des mystères d'Éleusis avec Alcibiade
Pour évoquer les religions à mystères et cet énorme scandale athénien, à mettre en lien avec celui raconté par Tite-Live (tableaux de Bacchantes assez nombreux) :
http://remacle.org/bloodwolf/historiens/Plutarque/alcibiade.htm
http://www.cndp.fr/archive-musagora/dionysos/dionysosfr/titelive.pdf
http://fr.wikipedia.org/wiki/Senatus_Consultum_de_Bacchanalibus
qui les interdit officiellement
http://www.google.com/culturalinstitute/asset-viewer/bacchanalia/_QELtplHmQIveg?hl=fr&projectId=art-project
Bacchanalia

- Rubens
http://www.google.com/culturalinstitute/asset-viewer/sarcophagus-with-bacchanalian-scenes/iwF52pJxHmbQIg?hl=fr&projectId=art-project

Des femmes scandaleuses…

- Clodia :
Dans le Pro Caelio de Cicéron, un portrait assez « gratiné ». Le texte : http://agoraclass.fltr.ucl.ac.be/concordances/cicero_celius/ligne05.cfm?numligne=13&mot=Clodia#debut

- Phryné :
La belle scandaleuse défendue par Hypéride et qui charma le tribunal ; très belle sculpture néoclassique de James Pradier, au musée de Grenoble :
http://www.museedegrenoble.fr/TPL_CODE/TPL_OEUVRE/PAR_TPL_IDENTIFIANT/60/956-le-xixe.htm ;
tableau devant l'Aréopage :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Phryn%C3%A9#/media/File:Jean-L%C3%A9on_G%C3%A9r%C3%B4me,_Phryne_revealed_before_the_Areopagus_%281861%29_-_01.jpg
sarcophage du IIe s.

- Théodora :
Une impératrice qui eut une jeunesse scandaleuse et la magnifique mosaïque de Ravenne : (ou comment concilier pouvoir et scandale) http://mercure.fltr.ucl.ac.be/Hodoi/concordances/procope_anekdota/lecture/10.htm
http://mercure.fltr.ucl.ac.be/Hodoi/concordances/procope_guerre_perses_01/lecture/24.htm
http://mercure.fltr.ucl.ac.be/Hodoi/concordances/procope_edifices_just_01/ligne05.cfm?numligne=10&mot=6574

- Messaline et Julia, petite-fille d'Auguste
A relier à Nana
http://www.noctes-gallicanae.fr/Rome/empire.htm#auguste
http://agoraclass.fltr.ucl.ac.be/concordances/juvenal_satura_06/lecture/3.htm

- Caligula avec Drusilla et ses sœurs
Il existe une monnaie fréquemment frappée à l'époque avec Caligula d'un côté et les trois sœurs de l'autre sur Wikipédia :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Julia_Drusilla_(fille_de_Germanicus)#/media/File:Caligula_sestertius_RIC_33_680999.jpg

Référence bibliographique

- BRETHES R. et CANTAL L. de, Celebriti : riches, célèbres et antiques
Anthologie fouillée, déclinée selon différents thèmes, et offrant de quoi nourrir leur culture même aux plus exigeants des antiquisants.

 


fleche Autres contributions dans la rubrique « Arts, ruptures, continuités »

puce Scandaleuse histoire des arts
Par Marie-Laure Tres-Guillaume, mis en ligne le 29-07-2015

puce Récits d'enfance et d'adolescence
Par Corinne Durand Degranges, mis en ligne le 01-12-2013

puce L'héritage grec
Par Corinne Durand Degranges, mis en ligne le 19-11-2011

puce Effet de dramatisation
Par Corinne Durand Degranges, mis en ligne le 02-10-2011

puce Un autoportrait dans l'expression de soi
Par Corinne Durand Degranges, mis en ligne le 05-08-2011



contact Contact - Qui sommes-nous ? - Album de presse - Aider WebLettres - S'abonner au bulletin - Faire un lien - WebLettres sur Twitter


© WebLettres 2002-2017