banniere

WebLettres classiques

Tite Live, Livre XXX

Texte latin avec en regard la traduction l'édition de Nisard, et le vocabulaire

Chapitre 12 - Chapitre 13 - Chapitre 14 - Chapitre 15 - Chapitre 16 - Chapitre 17


La traduction est celle de l'édition Nisard (1839). Vous essaierez de la moderniser et de retrouver une traduction plus littérale en vous aidant du vocabulaire, constitué à l'aide du logiciel Collatinus d'Yves Ouvrard.
Le chiffre devant chaque mot indique sa fréquence en latin.

[16] Scipio C. Laelio cum Syphace aliisque captiuis Romam misso, cum quibus et Masinissae legati profecti sunt, ipse ad Tyneta rursus castra refert et quae munimenta incohauerat permunit. Carthaginienses non breui solum sed prope uano gaudio ab satis prospera in praesens oppugnatione classis perfusi, post famam capti Syphacis in quo plus prope quam in Hasdrubale atque exercitu suo spei reposuerant perculsi, iam nullo auctore belli ultra audito oratores ad pacem petendam mittunt triginta seniorum principes; id erat sanctius apud illos consilium maximaque ad ipsum senatum regendum uis. qui ubi in castra Romana et in praetorium peruenerunt more adulantium--accepto, credo, ritu ex ea regione ex qua oriundi erant--procubuerunt. conueniens oratio tam humili adulationi fuit non culpam purgantium sed transferentium initium culpae in Hannibalem potentiaeque eius fautores. ueniam ciuitati petebant ciuium temeritate bis iam euersae, incolumi futurae iterum hostium beneficio; imperium ex uictis hostibus populum Romanum, non perniciem petere; paratis oboedienter seruire imperaret quae uellet.

Scipio et uenisse ea spe in Africam se ait, et spem suam prospero belli euentu auctam, uictoriam se non pacem domum reportaturum esse; tamen cum uictoriam prope in manibus habeat, pacem non abnuere, ut omnes gentes sciant populum Romanum et suscipere iuste bella et finire. leges pacis se has dicere: captiuos et perfugas et fugitiuos restituant; exercitus ex Italia et Gallia deducant; Hispania abstineant; insulis omnibus quae inter Italiam atque Africam sint decedant; naues longas praeter uiginti omnes tradant, tritici quingenta, hordei trecenta milia modium.--pecuniae summam quantam imperauerit parum conuenit; alibi quinque milia talentum, alibi quinque milia pondo argenti, alibi duplex stipendium militibus imperatum inuenio.--'his condicionibus' inquit 'placeatne pax triduum ad consultandum dabitur. si placuerit, mecum indutias facite, Romam ad senatum mittite legatos.' ita dimissi Carthaginienses nullas recusandas condiciones pacis cum censuissent quippe qui moram temporis quaererent dum Hannibal in Africam traiceret, legatos alios ad Scipionem ut indutias facerent, alios Romam ad pacem petendam mittunt ducentes paucos in speciem captiuos perfugasque et fugitiuos quo impetrabilior pax esset.

 

Scipion envoya Lélius à Rome avec Syphax et les autres prisonniers et fit partir en même temps les députés de Masinissa ; puis il revint camper devant Tunis, et acheva les fortifications qu'il avait commencées. Les Carthaginois avaient eu un moment de fausse joie en apprenant le succès passager de leur attaque contre la flotte romaine. A la nouvelle de la prise de Syphax, sur qui ils fondaient plus d'espoir, pour ainsi dire, que sur Hasdrubal et sur leur armée, ils furent frappés de terreur ; et sans écouter davantage ceux qui conseillaient la guerre, ils envoyèrent pour demander la paix une ambassade composée des trente principaux vieillards.
C'était le plus révéré de leurs conseils, et son influence était grande sur la direction du sénat lui-même. Arrivés au camp romain et au prétoire, ces députés, par manière de flatterie, et pour se conformer sans doute aux usages de leur mère patrie, se prosternèrent à terre. Leur paroles furent aussi humbles que leur hommage était servile ; ils ne se justifiaient pas ; ils rejetaient les premiers torts sur Hannibal et sur les partisans de cet ambitieux capitaine. Ils demandaient grâce pour leur cité, que la témérité de ses habitants avaient déjà deux fois conduite à sa perte, et qui devrait son salut à la générosité de ses ennemis. Le peuple romain voulait commander à ses ennemis vaincus, et non les anéantir. Ils étaient prêts à obéir en esclaves : Scipion n'avait qu'à leur faire connaître ses ordres.

Scipion leur répondit qu'il était venu en Afrique avec l'espoir de vaincre, et que ses succès lui donnaient presque la certitude de rapporter à Rome la victoire, et non la paix. Cependant, quoiqu'il eût pour ainsi dire la victoire entre les mains, il ne repoussait pas la paix ; il voulait faire savoir à toutes les nations que le peuple romain n'entreprenait la guerre qu'avec justice et la terminait toujours de même. Il exigeait pour conditions de paix que Carthage restituât les prisonniers, les transfuges et les déserteurs ; qu'elle retirât ses armées de l'Italie et de la Gaule ; qu'elle renonçât à l'Espagne ; qu'elle évacuât toutes les îles qui sont entre l'Italie et l'Afrique ; qu'elle livrât tous ses vaisseaux longs, à l'exception de vingt ; plus cinq cent mille boisseaux de blé et trois cent mille d'orge. Quant à la contribution en argent qu'il imposa aux vaincus, on n'est pas d'accord sur ce point ; je trouve chez quelques historiens cinq mille talents ; chez d'autres cinq mille livres pesant d'argent, chez d'autres enfin une double paie pour les soldats de Scipion. "Voilà mes conditions, dit-il, décidez si vous voulez de la paix à ce prix; je vous accorde trois jours pour délibérer. Si vous acceptez, faites avec moi une trève, et envoyez à Rome une ambassade pour le sénat." Les députés furent ainsi congédiés. A Carthage on fut d'avis de ne refuser aucune des conditions de la paix. On cherchait à gagner du temps pour qu'Hannibal pût repasser en Afrique. On envoya donc une nouvelle ambassade à Scipion pour conclure la trève, et une autre à Rome pour demander la paix ; celle-ci menait avec elle, pour la forme, un petit nombre de prisonniers, de transfuges et de déserteurs, afin d'avoir moins de peine à obtenir la paix.



Vocabulaire

2 proficiscor, eris, i, fectus sum : partir
2 rursus, inv. : de nouveau, au contraire
1 refero, fers, ferre, tuli, latum : 1. reporter 2. porter en retour, rapporter (refert : il importe)
5 munimentum, i, n. : rempart, défense
5 incoho, as, are : commencer
5 permunio, is, ire, iui, itum : achever de fortifier, fortifier solidement
2 breuis, e : court (espace ou temps)
2 prope, adv. près, presque ; prép + acc. : près de
4 uanus, a, um : vide, creux, vain, sans consistance
2 gaudium, ii, n. : le contentement, la satisfaction, la joie, la volupté
1 satis, adv. : assez, suffisamment
5 prosperus, a, um : heureux, prospère
2 praesens, entis : présent ; in praesens : pour le moment
5 oppugnatio, ionis, f. : l'attaque, l'assaut, le siège
2 classis, is, f. : classe, flotte
5 perfundo, is, ere, fudi, fusum : verser sur, répandre sur, mouiller, tremper, baigner, inonder
1 fama, ae, f. : la nouvelle, la rumeur, la réputation
2 plus, adv. : plus, davantage
2 prope, adv. ici presque
1 spes, ei, f. : espoir
5 repono, is, ere, posui, positum : replacer, reposer, remettre
5 percello, is, ere, culi, culsum : renverser, culbuter 1 iam, adv. : déjà, à l'instant 1 nullus, a, um : aucun
2 auctor, oris, m. : 1. le garant 2. la source 3. le modèle 4. l'auteur, l'instigateur
2 ultra, adv. : au delà, plus loin ; prép. + acc. : plus loin que, plus que
1 audio, is, ire, iui, itum : 1. entendre (dire) 2. écouter 3. apprendre 4. bene, male audire : avoir bonne, mauvaise réputation
4 orator, oris, m. : orateur
3 triginta, inv. : trente
5 senior, oris, m. : vieillard
1 princeps, ipis, n. m. et adj. : premier, chef, empereur
3 sanctus, a, um : sacré, saint
1 consilium, ii, n. : projet, plan, conseil
1 senatus, us, m. : sénat
2 rego, is, ere, rexi, rectum : commander, diriger
1 uis, -, f. : force
1 qui = relatif de liaison
1 ubi, adv. : où; conj. quand
5 praetorius, a, um : de préteur ; praetorium, ii : prétoire
5 peruenio, is, ire, ueni, uentum : parvenir
1 mos, moris, m. : sing. : coutume, manière ; pl. : moeurs
5 adulor, aris, ari, atus sum : caresser, flatter
1 accipio, is, ere, cepi, ceptum : recevoir, apprendre
5 ritus, us, m. : rite, usage, cérémonie
1 regio, onis, f. : la région, l'arrondissement
5 oriundus, a, um : originaire de ( + ab )
5 procumbo, is, ere, cubui, cubitum : se pencher, tomber à terre, s'allonger
2 conuenio, is, ire, ueni, uentum : 1. venir ensemble, se rassembler 2. convenir, s'adapter 3. être l'objet d'un accord 4. conuenit : il y a accord 5. (juridique) -in manu : venir sous la puissance d'un mari, se 5 marier
2 oratio, onis, f. : le langage, la parole, l'exposé, le discours
1 tam, adv. : si, autant
4 humilis, e : humble, pauvre
5 adulatio, ionis, f. : la caresse, les caresses, la flatterie basse
3 culpa, ae, f. : la faute
5 purgo, as, are : dégager, nettoyer (se-) se disculper
3 transfero, fers, ferre, tuli, latum : transporter, transférer, transcrire
2 initium, ii, n. : début, origine
3 potentia, ae, f. : 1. la force 2. la puissance, le pouvoir, l'autorité, l'influence
5 fautor, oris, m. : défenseur, partisan
4 uenia, ae, f. : le pardon, la bienveillance, la faveur
1 ciuitas, atis, f. : cité, état
1 peto, is, ere, iui, itum : 1. chercher à atteindre, attaquer, 2. chercher à obtenir, rechercher, briguer, demander
5 temeritas, atis, f. : l'irréflexion, la témérité
4 bis, inv. : deux fois
5 euerto, is, ere, uerti, uersum : bouleverser, renverser, détruire
3 incolumis, e : sain et sauf
5 futurus, a, um, part. fut. de sum : devant être
3 iterum, inv. : de nouveau 1
1 beneficium, ii, n. : 1. le service, le bienfait, la faveur 2. la distinction, les faveurs
1 imperium, ii, n. : pouvoir (absolu)
1 uinco, is, ere, uici, uictum : vaincre
5 pernicies, iei, f. : perte
1 peto, is, ere, iui, itum : 1. chercher à atteindre, attaquer, 2. chercher à obtenir, rechercher, briguer, demander (aliquid ab aliquo, construit ici avec ex)
1 paro, as, are : préparer, procurer (paratus, a, um : prêt, préparé à, bien préparé, bien fourni)
5 oboedienter : avec soumission, en obéissant
4 seruio, is, ire, ii ou iui, itum : être esclave
5 ait, vb. défectif. : dit, dit-il
5 euentus, us, m. : événement, résultat
2 augeo, es, ere, auxi, auctum : augmenter, accroître
5 reporto, as, are : ramener, rapporter
1 tamen, adv. : cependant, ici employé en tête de phrase, ce qui est rare.
5 abnuo, is, ere, abnui : faire signe que non, refuser
1 gens, gentis, f. : tribu, famille, peuple
1 scio, is, ire, sciui, scitum : savoir
3 suscipio, is, ere, cepi, ceptum : 1. prendre par-dessous, soutenir, soulever, engendrer, accueillir, entreprendre 2. prendre sur soi, assumer, subir
5 juste adv. : justement de iustus, a, um : juste, équitable, raisonnable
3 finio, is, ire, iui, itum : délimiter, finir
1 lex, legis, f. : loi, condition(s) d'un traité
5 perfuga, ae, m. : le déserteur, le transfuge
5 fugitiuus, i, m. : esclave fugitif
3 restituo, is, ere, tui, tutum : remettre debout, reconstruire, restaurer; restituer, rendre
2 deduco, is, ere, duxi, ductum : 1. faire descendre 2. conduire 3. fonder 4. détourner de, retirer
3 abstineo, es, ere, tinui, tentum : 1. tenir éloigné de 2. s'abstenir, se tenir à l'écart de
4 decedo, is, ere, cessi, cessum : partir, se retirer, mourir
1 nauis, is, f. : navire ; nauis longa = navire de guerre
2 praeter, adv. : sauf, si ce n'est prép. : devant, le long de, au-delà de, excepté
3 uiginti, adj. num. : vingt
1 trado, is, ere, didi, ditum : 1. transmettre, remettre 2. livrer 3. enseigner
5 triticum, i, n : blé, froment
5 quingenti, ae, a : cinq cents
5 hordeum, i, n. : l'orge
5 trecenti, a, ae : trois cents
5 mille (indécl.) et milia, milium (multiplicateur) : mille
5 modius, i, m. : le modius, le boisseau (capacité de mesure (8 l., 75)
1 pecunia, ae, f. : argent
3 summa, ae, f. : l'ensemble, la somme
2 summus, a, um : superlatif de magnus. très grand, extrême
1 quantus, a, um, adj/pr. excl et interr : quel (en parlant de grandeur)
1 parum, adv. : peu
2 conuenio, is, ire, ueni, uentum : 1. venir ensemble, se rassembler 2. convenir, s'adapter 3. être l'objet d'un accord 4. conuenit : il y a accord 5. (juridique) -in manu : venir sous la puissance d'un mari, se marier
5 alibi, adv. : dans un autre endroit, ici : chez certains historiens...chez d'autres (même comportement qu'alii.. alii)
5 talentum, i, n. : le talent (monnaie grecque)
5 pondo, inv. : en poids (distingue les unités monétaire et de poids)
5 argentum, i, n. : argent
5 duplex, icis : double
5 stipendium, ii, n. : l'impôt, la solde
2 impero, as, are : commander, ordonner
1 inuenio, is, ire, ueni, uentum : trouver
3 condicio, onis, f. : condition
1 placeo, es, ere, cui, citum : 1.plaire, être agréable (placitus, a, um : qui plaît, agréable) 2. paraître bon, agréer
5 triduum, i, n. : espace de trois jours
5 consulto, as, are : délibérer mûrement, consulter, interroger
5 mecum, conj.+pron. : avec moi
5 indutiae, arum, f . plur. : armistice, suspension d’armes, trêve
2 dimitto, is, ere, misi, missum : 1. envoyer dans tous les sens 2. disperser 3. renvoyer, laisser partir 4. renoncer à, abandonner
3 recuso, as, are : refuser, se refuser à (de et abl.); réclamer contre. - recusare ne (quin, quominus) : refuser de. - non recusare + inf. : ne pas refuser de
3 censeo, es, ere, censui, censum : estimer, être d’avis, décider
2 quippe, inv. : car, assurément
2 mora, ae, f. : délai, retard, obstacle
1 quaero, is, ere, siui, situm : chercher, demander
1 dum, conj. : 1. + ind. = pendant que, jusqu'à ce que 2. + subj. : pourvu que, le temps suffisant pour que
5 traicio, is, ere, ieci, iectum : traverser
3 pauci, ae, a : pl. peu de
2 species, ei, f : l'apparence, l'aspect
5 quo : ici conj.+ subj. : pour que par là
5 impetrabilis, e : qu'on peut obtenir, disponible, couronné de succès, heureux


Chapitre suivant



contact Contact - Qui sommes-nous ? - Album de presse - Aider WebLettres - S'abonner au bulletin - Faire un lien - WebLettres sur Twitter


© WebLettres 2002-2017