banniere

VOCABULETTRES - Les exercices interactifs


Orthographe : réécriture

Orthographe - réécriture : Il craignait qu'on me prenne pour une paresseuse

Réécrivez cette phrase en remplaçant la première personne du singulier par la première personne du pluriel. La narratrice et ses frères seront ainsi désignés.


Il craignait qu'on me prenne pour une paresseuse et lui pour un crâneur. Comme une excuse : « On ne l'a jamais poussée, elle avait ça dans elle ». Il disait que j'apprenais bien, jamais que je travaillais bien. Travailler, c'était seulement travailler de ses mains.

Annie Ernaux, La Place.



contact Contact - Qui sommes-nous ? - Album de presse - Aider WebLettres - S'abonner au bulletin - Faire un lien


Creative Commons License
Cette création collective (voir les auteurs)
est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.


Hit-parade