banniere

Le forum des enseignants innovants 2008






Le premier forum des enseignants innovants, organisé par onze associations (AFEF, AFT, APBG, APHG, Assetec, Café pédagogique, Clionautes, Cyberlangues, Projetice, UPPC et WebLettres) a eu lieu à Rennes les 28 et 29 avril 2008. Il avait pour ambition, en présentant des projets pédagogiques menés en classe par une centaine d'enseignants présents, de faire connaître ces travaux et de montrer une École en mouvement, portée par l'innovation. La grande qualité et la diversité des projets présentés ont été les premiers éléments de la réussite du forum.

Puisqu'un excellent compte rendu de Françoise Solliec est déjà en ligne sur le site du Café pédagogique, WebLettres a choisi de faire ressortir deux événements qui lui ont paru essentiels.


Une expérience partagée

De nombreux enseignants y sont venus pour faire partager aux autres leurs idées et découvrir celles de leurs collègues ; si bien qu'au-delà de cette ambition de faire connaître, le forum a également été un moment d'émotion au cours duquel les uns et les autres se sont reconnus, à travers leur échange d'idées et d'expériences, comme faisant partie d'un groupe partageant des valeurs proches, une même manière d'enseigner, de réfléchir à leur pratique, de regarder comme une évolution bénéfique le bouleversement de la relation pédagogique dans lequel les élèves prennent davantage d'autonomie, de responsabilité, développent des compétences transversales, font l'expérience de la relation aux autres à travers un travail commun.


Qu'est-ce qu'un « enseignant innovant ? »

L'autre événement, c'est l'épaisseur qu'ont prise les expressions « enseignant innovant » et « innovation » : loin d'être de simples étiquettes pratiques, elles se sont révélé être des notions complexes, recouvrant une réalité, et dont le sens s'est construit au long de ces deux journées.

D'abord à la table ronde du matin où les associations ont donné le la en dénonçant le repli sur les fondamentaux comme une réaction au bouleversement de la relation pédagogique. Ensuite, dans le temps imparti aux enseignants pour découvrir les projets de leurs collègues et montrer les leurs : malgré la diversité des projets, on devinait partout un investissement personnel important, des élèves mobilisés autour d'un projet pédagogique valorisant, des enseignants enthousiastes.

Les ateliers de l'après-midi ont été le prolongement logique de cette entrée en matière : invités à réfléchir à la notion d'innovation pédagogique en réalisant un objet multimédia, les groupes d'enseignants ont concrétisé avec des mots et des images ce dont ils s'étaient nourris le matin : dans l'une de ces productions, un « détournement de manifestation » laisse apparaître des slogans détournés évoquant l'imagination, la créativité ; dans une autre, les couleurs s'érigent en symbole de l'innovation par contraste avec un monde terne ; dans une autre encore, un jeune enseignant qui s'interroge sur sa pratique, représenté par un poussin, est littéralement écrasé par les arguments qu'on lui oppose...


Enfin, la conférence de fin d'après-midi d'Évelyne Héry, maître de conférences à Rennes-II et auteur d'un ouvrage sur l'histoire des pratiques pédagogiques dans l'enseignement secondaire, a donné à cette réflexion expérimentale des fondements théoriques en dressant un historique de l'innovation dans l'enseignement en France du XIXe siècle à nos jours. Ceux qui peinent à faire accepter les TICE ont souri à l'évocation des résistances qui ont accompagné l'introduction du tableau noir et de la craie en classe (rendez-vous compte, tourner le dos aux élèves !) en 1906. Évelyne Héry a montré que l'innovation a toujours été le fait d'une minorité peu reconnue et peu aidée, et donc peu visible sinon dans les revues spécialisées. Elle s'est également interrogée sur les raisons de l'image d'immobilisme renvoyée par l'Éducation nationale, et sur les différentes forces s'opposant à l'innovation.



contact Contact - Qui sommes-nous ? - Album de presse - Aider WebLettres - S'abonner au bulletin - Faire un lien - WebLettres sur Twitter


© Copyright WebLettres 2002-2014


Hit-parade