banniere

Le diplôme national du brevet


Daniel Picouly, Le Champ de personne 


Le champ de personne

     Je ne sais pas encore pourquoi, mais ce jour qui va commencer n'est pas comme les autres. Je le sens. Ce n'est pas une raison pour faire retourner la m'am au kiosque à journaux. Car, même à vélo, ça fait un bout, alors à pied... À pied ! Pourquoi la mère irait-elle à pied au kiosque ?
     Une énorme bouffée de chaleur monte dans ma poitrine. Alerte ! " La " très grosse bêtise approche. J'entends son hélice tourner au-dessus de ma tête, comme celle d'un destroyer qui chasse un sous-marin en plongée. Silence radio. Le bruit circulaire se rapproche. Je me rassure. […]
     Soudain mes yeux s'ouvrent tout seuls.
     Fini le bathyscaphe. Fini le jeu. " La " très grosse bêtise vient de perdre sa perruque. Elle est là. Je la vois ! Je la touche dans l'ordre, et en trois mots : Hippocampe, tandem et... vélo !
     - M'am, on m'a volé ton vélo !
     Je me dresse sur le lit, en sueur. […] J'ai dû crier, mais personne n'a entendu. Le vélo de la m'am ! Hier soir, je l'ai emprunté pour aller jouer au foot au Champ de Personne. Pas peu fier. Je pouvais tout juste m'asseoir sur la selle. Pour pédaler, je devais me mettre en danseuse, comme Charly Gaul dans le Tourmalet. Les copains étaient babas ! Un vélo parme avec des sacoches de facteur en cuir.
     Au Champ de Personne ! J'ai oublié ! Le vélo de ma mère ! J'ai beau le découper, le redécouper et le mettre dans tous les sens, ça ne change rien. J'ai oublié le vélo de ma mère au Champ de Personne !
     La maison vient de s'écrouler sur mon crâne. " Quinze morts rue Meissonnier. Une famille nombreuse menacée d'expulsion périt tout entière dans l'effondrement de son logis. " Ce sera le gros titre du Parisien, entre la sixième victoire d'Anquetil au Grand Prix des Nations, et une photo du général de Gaulle en train de serrer des mains dans la foule pour le référendum.
     Je vais faire comme Roland quand il a mis le feu à la maison de la Grand-Rue.
     - Je t'ai déjà dit de ne pas dire ça devant le monsieur de l'assurance !
     - Pour moi aussi, m'am, on dira " court-circuit ". Il faut que je brûle la maison ! De toute façon, elle est trop petite, et on va être expulsés au printemps. Dans la vie, les soucis, c'est comme les poupées russes, quand tu en as un petit, cache-le sous un gros... Elle a raison, Mme Piponiot. Il faut que je fasse disparaître le petit vélo de la m'am dans un gros incendie. Et mon carnet de correspondance par la même occasion.
     Je me lève. […]
     Je me sens tout nu sous la pluie froide et je pense à la fessée que je vais recevoir.
     - Qu'est-ce que tu fais là ?
     La mère ! Avec lampe torche, regard tempête, robe de chambre, chaussons et fichu sur la tête. Elle fait un peu poupée russe, en moins colorée.
     - J'ai oublié ton vélo au Champ de Personne ! C'est sorti comme du puits. De la vérité ruisselante, incontrôlée. Pourtant j'étais préparé à mouliner une histoire, avec du mensonge plus fin que le Mokarex*. Mais ça m'est tombé des mains sous la pluie... Dans la vie, la vérité, c'est de la savonnette mouillée, ça sent bon, mais c'est pas facile à attraper... Les jolis mots de Mme Piponiot ne me sauveront pas cette fois.
     - Rentre ! Tu es pieds nus par ce temps !
     - Mais m'am, faut y aller tout de suite, sinon ils vont le voler !
     - C'est sûrement déjà fait. Allez rentre ! Ton père vient de se lever. Tu passes à la cuisine que je te frictionne pendant qu'il est aux cabinets.

Daniel Picouly, Le Champ de personne.

* Mokarex : il s'agit d'une marque de café moulu.

 

PREMIÈRE PARTIE : QUESTIONS, REECRITURE, DICTÉE (25 points)

 

QUESTIONS (15 points)

I - Un récit autobiographique ( 5 points )

1. Quelles informations le texte apporte-t-il sur l'identité du narrateur et sur son milieu social ? (1,5 point)

2. a) Quel est le temps dominant dans le texte ? (0,5 point)

....b) Relevez trois verbes conjugués à ce temps mais ayant des valeurs différentes. (1 point)

3. À quel personnage renvoie chacun des pronoms personnels soulignés ?

....a) « Je t'ai déjà dit de ne pas dire ça devant le monsieur de l'assurance ! » (0,5 point)

....b) « Pour moi aussi, m'am, on dira "court-circuit". Il faut que je brûle la maison ! » (0,5 point)

4. « Je t'ai déjà dit de ne pas dire ça devant le monsieur de l'assurance! »
À quel moment cette phrase a-t-elle été prononcée ? Justifiez votre réponse en vous référant à la ligne précédente. (0,5 point)

 

II - Une bêtise ( 5 points )

1. Qu'a fait le narrateur du vélo de sa mère ? Rédigez votre réponse sans vous borner à recopier le texte. (1,5 point)

2. Comment réagit la mère du narrateur en apprenant que le vélo a été perdu ? (1 point)

3. « Dans la vie, les soucis, c'est comme les poupées russes, quand tu en as un petit, cache-le sous un gros… ». Expliquez cette expression. (1,5 point )

4. Dans le passage suivant, transformez les verbes de manière à montrer le caractère irréel du passage. Commencez le paragraphe par « Ce serait comme si » :
« La maison vient de s'écrouler sur mon crâne. "Quinze morts rue Meissonnier. Une famille nombreuse menacée d'expulsion périt tout entière dans l'effondrement de son logis." Ce sera le gros titre du Parisien, entre la sixième victoire d'Anquetil au Grand Prix des Nations, et une photo du général de Gaulle en train de serrer des mains dans la foule pour le référendum. » (1 point)

 

III - Une idée surprenante ( 5 points )

1. Quelle est l'idée du narrateur pour masquer sa bêtise ? (0,5 point)

2. Quel objet aimerait-il également voir disparaître ? (0,5 point)

3. Pour quelle solution opte-t-il finalement ? (1 point)

4. Quel est le degré de l'adjectif qualificatif dans l'expression « du mensonge plus fin que le Mokarex » ? (1 point)

5. - De « J'ai oublié ton vélo au Champ de Personne !… » à « Les jolis mots de Mme Piponiot ne me sauveront pas cette fois. » : Trouvez une figure de style par analogie dans la fin de ce paragraphe. (1 point)

6. « De la vérité ruisselante, incontrôlée »

....a) Expliquez la formation du mot « incontrôlée ». (0,5 point)

....b) Justifiez son accord. (0,5 point)

 

REECRITURE (5 points)

Récrivez de « Je me dresse sur le lit, en sueur… » à « … des sacoches de facteur en cuir. » en remplaçant la première personne du singulier par la troisième personne du singulier, en mettant le texte au passé avec les temps appropriés et en adaptant les indices de temps quand c'est nécessaire.

 

DICTÉE (5 points)

« La griffe du tigre » (Daniel Picouly, Le Champ de personne).

 

 

SECONDE PARTIE : EXPRESSION ÉCRITE (15 points)

 

SUJET:

L'enfant dans ce récit est sur le point de faire une très grosse bêtise aux conséquences dramatiques. Cependant, toutes les bêtises ne sont pas toujours aussi néfastes, il arrive que certaines d'entre elles produisent un effet heureux.

- Vous ferez le récit d'une bêtise dont les conséquences se révèlent positives.
- Vous terminerez votre anecdote par un paragraphe argumentatif dans lequel vous défendrez l'idée selon laquelle les bêtises révèlent souvent/parfois l'ingéniosité, l'astuce des enfants.
- Votre récit se fera à la première personne.

 


contact Contact - Qui sommes-nous ? - Album de presse - Aider WebLettres - S'abonner au bulletin - Faire un lien - WebLettres sur Twitter


© WebLettres 2002-2017