banniere

Le diplôme national du brevet


Narrateur et point de vue narratif


 

Télécharger cette fiche (format RTF)

Le narrateur est celui qui raconte l’histoire. Il ne faut pas le confondre avec l’auteur du récit (la personne réelle qui a écrit le texte) ni avec les personnages (le narrateur n’est pas forcément un personnage du récit).

Le point de vue est un choix que fait le narrateur pour raconter son histoire: il choisit un angle de vue, un jeu de “caméras”. Le point de vue est en relation avec ce qu’il sait des faits et des événements.

 

Il existe :

- deux types de narrateur : le narrateur-personnage et le narrateur extérieur.
- trois types de point de vue : externe, interne et omniscient.

Le narrateur-personnage:
le narrateur raconte à la 1ère personne du singulier et dit “je”: on trouve des traces de sa présence dans l’histoire qu’il raconte (je, me, mon, mes, notre...).

Le narrateur extérieur à l’histoire:
le narrateur raconte à la 3ème personne du singulier et dit “il”: il est détaché de l’histoire qu’il raconte et ne participe pas aux événements qu’il raconte.
Il n’intervient pas dans le déroulement des faits et le récit semble avancer tout seul. Mais il peut parfois faire des commentaires sur les personnages, les faits dont il parle.

- Le narrateur est un personnage et/ou un témoin de l’histoire qu’il raconte; il est inventé par l’auteur.
- Le narrateur est l’auteur lui-même: il raconte sa propre histoire, c’est une autobiographie. Je est alors en même temps l’auteur, le narrateur et le personnage.

- Le narrateur sait tout des personnages: leurs pensées, leur passé, leur avenir. Il peut tout voir et raconter ce qui se passe en deux lieux différents en même temps. On parle de narrateur omniscient.

L’histoire est racontée à travers le regard d’un personnage: le point de vue adopté est interne.

- Le narrateur peut suivre une partie de l’action à travers les yeux d’un des personnages: le point de vue adopté est alors interne. Il limite les informations à ce que voit ou sait ce personnage.
- Le narrateur peut ne pas entrer dans les pensées des personnages et n’est alors rien qu’un témoin de l’histoire, une caméra posée à un endroit: c’est le point de vue externe.

 

Attention !

Dans un même récit, le type de point de vue choisi change. Le cas le plus courant est le récit avec un narrateur extérieur qui passe d’un point de vue interne à un autre point de vue interne.

 


contact Contact - Qui sommes-nous ? - Album de presse - Aider WebLettres - S'abonner au bulletin - Faire un lien - WebLettres sur Twitter


© Copyright WebLettres 2002-2014


Hit-parade