Charabia

Les figures de style

Par hayat23 - publié le lundi 22 mai 2017 à 07:07 dans Révisions

1. Les figures de ressemblance

1. La comparaison rapproche deux éléments à l’aide d’un outil de comparaison :

Un verbe

Un adjectif

Un adverbe

Une préposition

- Paraître

- Ressembler

- Sembler

- On dirait

- On croirait

- Avoir l’air

 

- Pareil

- Semblable à

- Tel

 

- Autant

- Davantage

- Moins de/ que

- Plus de/ que

- Le plus

- Le moins

- A la façon de

- A la manière de

 

Ex. : Elle ressemblait aux femmes des livres romantiques. FLAUBERT

 2. La métaphore rapproche deux éléments sans outil de comparaison.

Ex. : Leur maison est un petit paradis.

3. La personnification attribue des caractéristiques humaines à un objet, un lieu, un phénomène.

Ex. : Le jardin dormait.

4. L’allégorie représente une idée abstraite par des termes concrets.

Ex. : La vie n’est pas ce que tu crois. C’est une eau que les jeunes laissent couler sans le savoir entre leurs doigts ouverts. Ferme tes mains [...] Retiens-la. ANOUILH

5. La métonymie remplace un mot par un autre qui lui est proche : le contenu par le contenant, l’objet par la  matière ou la marque, la partie pour le tout...

Ex. : J’adore lire Victor HUGO.

6. La périphrase remplace un mot par une expression de même sens.

Ex. : La ville des lumières pour parler de Paris.

II. Les figures d’opposition

1. L’antithèse oppose dans une phrase deux mots ou deux notions contraires.

Ex. : Sur le tableau noir du malheur/ Il dessine le visage du bonheur. PREVERT

2. L’oxymore juxtapose deux mots de sens contraire.

Ex. : Cette obscure clarté qui tombe des étoiles. CORNEILLE

3. Le chiasme inverse, de manière symétrique, l’ordre de deux expressions.

Ex. : Qu’est-ce qu’un homme dans la nature ?

         Un néant à l’égard de l’infini, un tout à l’égard du néant. PASCAL

III. Les figures d’exagération

1. L’hyperbole consiste à amplifier la réalité.

Ex. : Je crois que je pourrais rester dix mille ans sans parler. SARTRE

2. La gradation consiste à amplifier en utilisant des mots dans un ordre croissant ( du terme le plus faible au plus fort) ou décroissant ( du terme le plus fort au plus faible).

Ex. : Une horrible, une sanglante, une implacable idée. HUGO

3. L’énumération consiste à énumérer sans respecter l’ordre.

Ex. : Nanon faisait tout : elle faisait la cuisine, elle faisait les buées, elle allait laver le linge... BALZAC

4. L’anaphore est la répétition d’un mot à la même place.

Ex. : Quand j’étais prisonnier

         On m’a volé ma femme

         On m’a volé mon âme. VIAN

IV Les figures d’atténuation

1. L’euphémisme consiste à atténuer l’aspect désagréable d’une réalité.

Ex. : Des personnes à besoins spécifiques à la place de handicapés.

2. La litote atténue l’expression d’une idée. Elle dit moins en suggérant plus. Souvent la phrase est à la forme négative.

Ex. : Ce film n’est pas mauvais.

Entraînement

Identifiez les figures de style présentes dans les énoncés suivants :

1.  Je me meurs, je suis mort, je suis enterré. MOLIERE

2. Elle a rendu l’âme très jeune.

3. La Nature était en colère.

4. Le Temps ronge nos jours.

5. Si jeunesse savait, si vieillesse pouvait.

6. Je suis comme le roi d’un pays pluvieux.

     Riche, mais impuissant, jeune et pourtant très vieux. BAUDELAIRE

7. Il est dans Paris certaines rues déshonorés. BALZAC

8. Maintenant que Paris, ses pavés et ses marbres

    Et sa brume et ses toits sont bien loin de mes yeux. HUGO

9. Des casques bleus sont morts en Centrafrique.

10. Il a glissé, il est tombé, c’est fini. HUGO



 


Autobiographie

Par hayat23 - publié le lundi 22 mai 2017 à 06:35 dans Faire le point

Lisez le texte et répondez aux questions :

   J’avais peut-être six ans. Ma mémoire était une cire fraîche et les moindres événements s’y gravaient en images ineffaçables. Il me reste cet album pour égayer ma solitude, pour me prouver à moi-même que je ne suis pas encore mort.

   A six ans j’étais seul, peut-être malheureux, mais je n’avais aucun repère qui me permit d’appeler mon existence : solitude ou malheur.

   Je n’étais ni heureux, ni malheureux. J’étais un enfant seul. Cela, je le savais. Point farouche de nature, j’ébauchai de timides amitiés avec les bambins de l’école coranique, mais leur durée fut brève. Nous habitions des univers différents. J’avais un penchant pour le rêve.


1. Quel motif pousse le narrateur à raconter sa vie ?

2. Que signifie le verbe "égayer" ?

3. Relevez la phrase qui montre l’engagement du narrateur à dire la vérité.

4. Quelle est la figure de style utilisée ?

5. Relevez deux mots renvoyant au souvenir.

6. Distinguez ce qui appartient à l’époque passée de ce qui renvoie au moment de l’écriture

Expression

Sujet : Beaucoup de jeunes s’enferment dans le monde virtuel. Est-ce une attitude saine ?

Exprimez votre point de vue dans un développement argumenté. 

Révisions

Par hayat23 - publié le lundi 22 mai 2017 à 05:43 dans Faire le point

L’autobiographie

Qu’est-ce qui caractérise ce genre romanesque ?

- Dans le récit autobiographique, il y a identité entre l’auteur, le narrateur et le personnage.

- L’auteur est engagé auprès de ses lecteurs par un pacte autobiographique : il doit dire la vérité et les lecteurs sont tenus de le croire.

- Le récit est rétrospectif c’est-à-dire que le narrateur raconte des évènements antérieurs relatifs le plus souvent à l’enfance.

- Le récit est aussi introspectif puisque le narrateur se penche sur sa vie intérieure.

- L’écriture se distingue par l’emploi du pronom JE.

- L’utilisation du champ lexical de la mémoire. Les verbes comme se souvenir, se rappeler, se remémorer sont très fréquents. 

- Les temps du passé  renvoient aux souvenirs. On parle d’énoncé coupé de la situation d’énonciation.

- Le présent renvoie au moment de l’écriture. On parle d’énoncé ancré dans la situation d’énonciation.

Par hayat23 - publié le dimanche 23 avril 2017 à 22:29 dans cahier de textes

Expression

Sujet : En vous appuyant sur la lecture du chapitre 2, montrez que le récit du procès est une critique de la justice.

Hideux

Par hayat23 - publié le dimanche 23 avril 2017 à 21:54 dans un jour, un mot

" Hideux Bicêtre " !

" Ils m’apprennent à parler argot [...]. C’est toute une langue entée sur la langue générale comme une espèce d’excroissance hideuse, comme une verrue."

" Cette idée fixe qui me possède ne se présente-t-elle pas à moi à chaque heure, à chaque instant, sous une nouvelle forme, toujours plus hideuse et plus ensanglantée à mesure que le terme approche ?"

L’adjectif "hideux" est utilisé plusieurs fois dans l’œuvre. Que signifie-t-il ?

Par hayat23 - publié le dimanche 23 avril 2017 à 21:52 dans Cours

Lexique

Les gardiens

- argousins : surveillants des forçats.

- gardes-chiourme : surveillants de forçats

- geôliers : gardiens de prison.

- guichetiers : gardiens qui passent aux prisonniers leurs repas par une ouverture.

- porte-clefs : gardiens qui détiennent les clés.


Les prisonniers

- chiourme : troupe de forçats.

- forçats en titre : forçats récidivistes.

- forçats aspirants : nouveaux forçats.

- galériens : les condamnés au bagne.





Par hayat23 - publié le dimanche 23 avril 2017 à 10:00 dans Tester ma compréhension

Compréhension 

Support :"Tout à coup ...six semaines.", extrait du chapitre 2

1. Lequel de ces titres ne désigne pas une œuvre de Victor HUGO :

- Crimes et châtiments,

- Les Contemplations,

- Claude Gueux ?

2.a/ A quel genre de roman l’œuvre appartient-elle ?

   b/ Qu’est-ce qui caractérise ce genre de roman ?

3.  Que constitue le chapitre 2 par rapport à ce qui précède ?

4. Quand le procès s’est-il déroulé ? Combien de temps a-t-il duré ?

5. Pour quel peine l’avocat a-t-il plaidé ? Quelle est la réaction du narrateur ?

6. A l’annonce de la sentence quel est son sentiment ? Relevez deux manifestations physiques de ce sentiment.

7. Identifiez la figure de style utilisée dans la phrase suivante :

 "Une révolution venait de se faire en moi."

Quel est l’effet recherché par son emploi ?

8. Le narrateur décrit la foule de manière défavorable. Relevez la phrase qui le montre.


L’argot

Par hayat23 - publié le dimanche 23 avril 2017 à 09:58 dans Exercices

Argot nom masc.

Langue parallèle utilisée à l’origine par les malfaiteurs, soucieux de communiquer entre eux sans être compris par les oreilles indiscrètes. Possédant son propre vocabulaire et ses propres tournures syntaxiques, l’argot correspond à un niveau de langue familier dont certains auteurs se plaisent à utiliser les ressources expressives.

LAROUSSE


Travail à faire.

Lisez le chapitre 5 et relevez toutes les expressions argotiques et leurs significations.

Quel effet l’auteur veut-il créer en reproduisant le vocabulaire argotique ?

Quelles sont les images utilisées ?

-cide

Par hayat23 - publié le samedi 8 avril 2017 à 22:58 dans Faire le point

Le mythe

MYTHE n. m. (du latin, du grec muthos " récit de fiction ") Récit fabuleux qui met en scène des forces divines, naturelles ou humaines pour symboliser la condition de l’homme.

Les mythes ont toujours constitué une matière pour les écrivains de toutes les époques. Lors de la Seconde Guerre mondiale, de nombreux écrivains ont repris des mythes antiques : Giraudoux, Cocteau, Anouilh, Sartre ... Jean Anouilh a réécrit  Antigone mais également Oedipe roi, Médée.


   



Le mythe

Par hayat23 - publié le samedi 8 avril 2017 à 22:56 dans Faire le point
Le mythe

MYTHE n. m. (du latin, du grec muthos " récit de fiction ") Récit fabuleux qui met en scène des forces divines, naturelles ou humaines pour symboliser la condition de l’homme.

Les mythes ont toujours constitué une matière pour les écrivains de toutes les époques. Lors de la Seconde Guerre mondiale, de nombreux écrivains ont repris des mythes antiques : Giraudoux, Cocteau, Anouilh, Sartre ... Jean Anouilh a réécrit  Antigone mais également Oedipe roi, Médée.


   


 

Page précédente | Page 1 sur 6 | Page suivante
Lire ou ne pas lire. Là est la question.
«  Août 2017  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031 

Derniers commentaires

- CR7 (par Visiteur non enregistré)
- Commentaire sans titre (par Visiteur non enregistré)
- ... (par Visiteur non enregistré)
- réponse (par Visiteur non enregistré)
- un point de vue (par Visiteur non enregistré)

Canal RSS

Abonnement




Hit-parade