Charabia

Rappel

Par hayat23 - publié le lundi 13 mars 2017 à 13:12 dans cahier de textes
Contrôle de compréhension fixé pour le mercredi.

Par hayat23 - publié le jeudi 9 mars 2017 à 20:54 dans cahier de textes

Expression écrite

Sujet : Ismène dit à Antigone : "C’est bon pour les hommes de croire aux idées [...]. Toi tu es une fille."

Partagez-vous son point de vue ?

Répondez à la question dans un développement argumenté.

Par hayat23 - publié le jeudi 9 mars 2017 à 08:44 dans cahier de textes

1°ECO 2 & 1°ECO 3

Lisez l’extrait suivant  (p. 65 à p. 81) :

Créon. - Pourquoi as-tu tenté d’enterrer ton frère ?

...

Antigone. - Non. Vous avez dit "oui". Vous ne vous arrêterez jamais de payer maintenant !


Les tonalités

Par hayat23 - publié le lundi 6 mars 2017 à 08:51 dans Cours

(Cours à recopier)  

La tonalité (ou registre littéraire) est l’effet qu’un texte produit sur le lecteur : joie, tristesse, inquiétude...

Les tonalités lyrique, pathétique et tragique

Ces trois tonalités cherchent à émouvoir le lecteur, à toucher sa sensibilité.

  1. La tonalité lyrique exprime des sentiments. On la trouve souvent dans la poésie mais aussi dans les textes autobiographiques et les tragédies. Ce qui la caractérise c’est la présence du pronom "je", l’utilisation du vocabulaire des sentiments, la fréquence des phrases exclamatives et le recours à certaines figures de style.
  2. La tonalité pathétique exprime la douleur, suscite la pitié.
  3. La tonalité tragique présente le héros confronté à un dilemme c’est-à-dire un choix difficile. Ces deux tonalités développent les champs lexicaux du malheur, de la souffrance et de la mort. Les sentiments sont exprimés à travers les figures d’insistance (hyperbole, anaphore, gradation) .



Phrase simple et phrase complexe

Par hayat23 - publié le lundi 6 mars 2017 à 08:29 dans Exercices

Entraînement (partie exercices du cahier)

I Phrase simple ou phrase complexe ?

1. Il faut que j’aille enterrer mon frère que ces hommes ont découvert. (Antigone)

2. Tu es l’orgueil d’¼dipe. (Créon)

3. J’étais certaine que vous me feriez mourir. (Antigone)

4. Je veux te sauver, Antigone.

5. Je ne veux pas te laisser mourir dans une histoire de politique.

6. Vous êtes odieux. (Antigone)

7. C’est le métier qui le veut. (Créon)

8. C’est laid un homme qui a peur. (Antigone)

9. Essaie de comprendre une minute, toi aussi, petite idiote. (Créon)

10. La vie n’est pas ce que tu crois. (Créon)


II. a/Dans les phrases complexes de l’exercice précédent, les propositions sont-elles juxtaposées, coordonnées ou subordonnées ?

b/ Pour les subordonnées, s’agit-il de relative, de conjonctive ou d’interrogative indirecte ?

La phrase complexe

Par hayat23 - publié le dimanche 5 mars 2017 à 10:24 dans Cours

(1°ECO2, cours à recopier)

La phrase complexe est constituée de plusieurs propositions. Celles-ci peuvent être :

  • indépendantes c’est-à-dire qu’elles ne dépendent d’aucune autre proposition et aucune autre proposition ne dépend d’elles ;
  • subordonnées quand elles dépendent d’une proposition principale.

1. Les propositions indépendantes peuvent être :

  • juxtaposées c’est-à-dire séparées par un signe de ponctuation :

- Les personnages bavardent, tricotent, jouent aux cartes.

- Créon a laissé ses livres, ses objets, il a retroussé ses manches.

  • coordonnées c’est-à-dire reliées par une conjonction de coordination ou un adverbe de liaison :

- Les gardes sentent l’ail, le cuir et le vin rouge et ils sont dépourvus de toutes imagination.

2. Les propositions subordonnées

  • La subordonnée relative est introduite par un pronom relatif (qui, que, dont...) :

- Antigone c’est la petite maigre qui est assise là-bas.

  • La subordonnée conjonctive est un introduite par une conjonction de subordination ( que et ses composés) :

- Antigone pense qu’elle va mourir.

  • L’interrogative indirecte est introduite par un mot interrogatif

- Créon se demande s’il n’est pas vain de conduire les hommes.

Phrase simple et phrase complexe

Par hayat23 - publié le samedi 4 mars 2017 à 10:36 dans Cours

Cours à recopier (1°ECO 2)

Phrase simple ou phrase complexe

  • Une phrase simple est constituée d’une seule proposition.
  • Une phrase complexe est constituée de plusieurs propositions.

Pour connaître le nombre de propositions, il suffit de compter le nombre de verbes conjugués.

Observons les énoncés suivants extraits de la scène du prologue :

1. Ces personnages vont vous jouer l’histoire d’Antigone.

2. Elle s’appelle Antigone et il va falloir qu’elle joue son rôle jusqu’au bout.

La première comprend une seule proposition ( un seul verbe conjugué) donc il s’agit d’une phrase simple.

La deuxième est composée de plusieurs propositions (trois verbes conjugués) donc il s’agit d’une phrase complexe.


Entraînement

Phrase simple ou phrase complexe ?

1. Tu avais un rendez-vous, hein ?

2. Je me lève quand il fait encore noir, je vais à ta chambre pour voir si tu ne t’es pas découverte en dormant et je ne te trouve plus dans ton lit !

3. J’ai été à la porte du fond, tu l’avais laissé entrebâillée.

Je la connais, la chanson.

4. J’ai enlevé mes sandales et je me suis glissée dans la campagne sans qu’elle s’en aperçoive.

5. C’est devenu une carte postale.

Par hayat23 - publié le mercredi 22 février 2017 à 22:37 dans cahier de textes

Pour samedi 25 février

1. Faites le compte rendu des deux scènes opposant Antigone à sa nourrice.

2. Lisez la scène opposant les deux s½urs p.p 22, 25 : quels arguments Ismène utilise-t-elle pour dissuader sa s½ur ?

22.2

Phrase simple et phrase complexe

Par hayat23 - publié le mercredi 22 février 2017 à 09:59 dans cahier de textes

LA NOURRICE, éclate.

Ah ! c’est du joli ! c’est du propre ! Toi, la fille d’un roi ! Donnez-vous du mal ; donnez-vous du mal pour les élever ! Elles sont toutes les mêmes. Tu n’étais pourtant pas comme les autres, toi, à t’attifer toujours devant la glace, à te mettre du rouge aux lèvres, à chercher à ce qu’on te remarque. Combien de fois je me suis dit : "Mon Dieu, cette petite, elle n’est pas assez coquette ! Toujours avec la même robe et mal peignée. Les garçons ne verront qu’Ismène avec ses bouclettes et ses rubans et ils me la laisseront sur les bras."


I.Recopiez la réplique sur vos cahiers et répondez aux questions.

1. Pourquoi la nourrice est-elle en colère ?

2. Quel(s) reproche(s) adresse-t-elle à Antigone ?

3. Relevez un exemple d’anachronisme.

4.Relevez une expression familière.

5. Quelle est la figure de style utilisée dans cette phrase soulignée ?

6. Soulignez d’un trait les phrases simples et de deux traits les phrases complexes.

Compréhension

Par hayat23 - publié le mercredi 15 février 2017 à 10:06 dans Tester ma compréhension

Travail à faire par écrit pour le samedi.

Support : La Boîte à merveilles

Extrait : "Sur la terrasse ...supériorité", p.p. 157, 158


Questions

1. Complétez les informations suivantes :

- Date et lieu de naissance de l’auteur :

- Date et lieu de décès :

- Titres de deux de ses ½uvres :

- Récompense littéraire :

2. a/ A quel genre littéraire appartient La Boîte à merveilles ?

    b/ Qu’est-ce qui caractérise ce genre littéraire ?

3. Quel est le point de vue adopté ? Justifiez votre réponse.

4. Quels sont les deux moments entre lesquels se situe cet extrait ?

5. a/ Relevez un exemple d’énoncé ancré dans la situation d’énonciation.

    b/ Quelle est sa fonction dans le texte ?

6. a/ L’enfant appréciait-il les bijoux pour leur valeur : esthétique, monétaire ou historique ?

    b/ De quelle manière parle-t-il des fleurs dans la phrase suivante :

"S’épanouissent alors des champs de coquelicots, éclatent les boutons d’or et les soucis, répandent leur parfum les violettes et les iris" ?

7. Identifiez la figure de style utilisée dans cette phrase :

"Ces ornement magiques naissaient gratuitement par le pouvoir de l’amour".

8. Dans la phrase " Il fallait être puéril", le mot souligné signifie :

    a/ courageux,

    b/ dangereux,

    c: enfantin ?

9. Quel(s) reproche(s) le narrateur adresse-t-il aux adultes ?

( Ne recopiez pas le texte, formulez l’idée principale )

Bon courage


Page précédente | Page 1 sur 4 | Page suivante
Lire ou ne pas lire. Là est la question.
«  Mars 2017  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031 

Derniers commentaires

- CR7 (par Visiteur non enregistré)
- Commentaire sans titre (par Visiteur non enregistré)
- ... (par Visiteur non enregistré)
- réponse (par Visiteur non enregistré)
- un point de vue (par Visiteur non enregistré)

Canal RSS

Abonnement




Hit-parade