Français - seconde de M. Lissonnet au lycée Queneau

Poème en vers libres inspiré par la sortie au Havre n°10

Par raymondqueneau - publié le samedi 3 février 2018 à 04:58

       La tête sous les nuages


La voisine regarde le paysage urbain.                                                 

Sa  fumée à perte de vue, sa pollution qui essaye de s’échapper

Et se heurte à un plafond 

de ténèbres orageuses

En bas, les passants sous leurs parapluies
Ne se regardent plus.                                                                      
Ils se bousculent sans se dire pardon.
                                                                                                                             
                

Elle les regarde.                                                                                                                                        

Au-dessus d’eux, d’autres font comme elle

Là-bas, c’est le port

Les flots sauvages attaquent les bateaux

Les mouettes se bagarrent pour un morceau de pain

Le paysage se forme sous ses yeux


Mais personne ne le voit


Comme un soleil

qu’on ne regarde pas.                                                                                          

Effacé comme la nuit sombre sans lune.

Les chemins s’éteignent petit à petit. 



Mélissa Jourdain / Gautier Mariette           


Page précédente | Page 6 sur 28 | Page suivante
Documents et textes complémentaires pour les secondes de M. Lissonnet au lycée Raymond Queneau d'Yvetot
«  Février 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728 

Liens

Rubriques

Derniers commentaires

- <%RecentCommTitle%>

Canal RSS

Abonnement




Hit-parade