Penser après les cours...!

Bac Blanc: Eluard, poète engagé dans la Résistance

Par cyberblaise - publié le lundi 27 février 2012 à 10:21 dans 1ES2 2011-2012

En savoir plus sur les poètes résistants:

http://www.cndp.fr/poetes-en-resistance/poetes/paul-eluard.html

 

Les 7 poèmes d’amour et de guerre. Pistes de réflexion pour approfondir le bac blanc.

1- Quels sont les univers qu’oppose le poème de Paul Eluard ? Justifiez votre réponse en vous appuyant sur l’analyse des réseaux lexicaux de votre choix.

 Plusieurs univers s’opposent dans le poème de Paul Eluard.

 Le réseau lexical dominant de la première strophe est celui de l’amour («front parfait», «profond», «yeux», «regarde», «bouche», «embrasse») ; cette évocation est reprise explicitement au vers 10 («de la douceur qui lie nos mains ») et est développée dans la troisième strophe : à la tendresse du couple sont associées la douceur et la beauté du monde («fruits», «fleurs», «terre belle et bonne»).

Dans les strophes deux et quatre les réseaux lexicaux s’organisent autour du thème de la souffrance et de l’emprisonnement («espoir enterré », «larmes », «noir», «plaintes », «peur», «prison», «déportées », «martyrisés », «massacrés », «ombre »).

Ainsi, en alternance, les strophes un et trois d’une part, deux et quatre d’autre part, définissent deux univers vigoureusement opposés ; par effet de contraste, l’un (l’oppression) éclaire l’autre (l’amour) et lui donne toute sa valeur.

Dans la dernière strophe, le réseau lexical de la lutte et du devoir de résistance («Il nous faut») constitue la résultante des réseaux lexicaux précédents : la révolte tire son origine et sa légitimité de la mise en relation de ces deux réseaux antithétiques.

 Le poème se présente ainsi comme une juxtaposition d’univers a la fois imbriqués et opposés. 

 

2 - Quel est l’effet produit par la répétition de «Au nom»? En quoi la dernière strophe constitue-t-elle l’aboutissement des quatre strophes précédentes?

 Les quatre premières strophes sont scandées par l’anaphore «Au nom» (onze occurrences, en début de vers). Sont ainsi associés éléments concrets - la femme aimée, les victimes de l’oppression par exemple - et éléments abstraits - «l’espoir», «la douceur». Ce procédé, qui accumule et mêle les références fait l’effet d’une complainte, d’un leitmotiv presque obsessionnel. Il crée une attente chez le lecteur, attente comblée dans la dernière strophe «Il nous faut drainer la colère et faire se lever le fer», appel au combat qui apparaît alors comme une réponse, comme la justification de l’accumulation des évocations précédentes A la fois pour mettre fin à l’oppression («Au nom des hommes en prison... ») et retrouver un monde d’amour(«Au nom des rires dans la rue.. »), il faut résister.

Le poème est ainsi construit selon une organisation et une logique, non exemptes d’intention didactique, qui visent à convaincre le lecteur («nous ») de la nécessité et de la justesse de la résistance. Dans cette perspective, on notera que le dernier mot du poème est, significativement, «triompher».

 

Lorsque Paul Eluard écrit en 1943 «Les sept poèmes d’amour en guerre», la France est sous le joug de l’occupation nazie. Dans ce contexte, le poème se présente comme un appel à la résistance: il s’agit de «faire se lever le fer» c’est-à-dire prendre les armes contre l’ennemi. La poésie se veut ici utile, au service d’une juste cause.

 

J-P Durand,  H Germain, I.E.N. Lettres Rectorat de Nantes


Page précédente | Page 544 sur 1214 | Page suivante
Ce blog est une invitation à se cultiver après les cours pour mes élèves du lycée Camille See de Colmar. J'aimerais qu'il devienne le lieu d'approfondissement des petites digressions qui font le charme des cours et aussi l'occasion d'échanger nos bonheurs de lecture et des informations sur les événements culturels susceptibles de nourrir notre vie.
«  Octobre 2014  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031 

Derniers commentaires

- Apollinaire sur prepabac.org (par Visiteur non enregistré)
- Commentaire sans titre (par Visiteur non enregistré)
- Merci (par Visiteur non enregistré)
- Remerciment (par Visiteur non enregistré)
- eethetyh (par Visiteur non enregistré)

Canal RSS

Abonnement




Hit-parade