Mon cours de français

Le cinéma et le fantastique - pas avant 12 ans (et sous réserve si vous êtes sensible)

Par Magiprof - publié le jeudi 11 février 2016 à 06:26 dans À voir ou à lire absolument !

Difficile au cinéma de rester sur le doute fantastique. Pour la peur, on pense tout de suite à HITCHCOCK : les Oiseaux, Psychose...


 


 

 

De nombreux emprunts à la littérature (Voir mon autre article avec Le Portrait de Dorian Gray ou Dracula).


J’ajouterai STEVENSON, L’Etrange cas du Dr Jekyll et de Mr Hyde ==> Dédoublement de personnalité



Mais finalement, le registre FANTASTIQUE tel qu’on l’étudie et qu’il existait à l’époque de Maupassant, cherchait à créer de l’angoisse chez les lecteurs. Au cinéma, tout ceci, cette tension, s’apparente aux films d’épouvante:


Le Projet Blair witch Le Projet Blair Witch joue sur la caméra et l’angoisse


  Dark water d’Hideo Nakata (2002)


ou, du même artiste: Ring









Stanley KUBRICK joue aussi sur le doute et l’angoisse, la FOLIE qu’on retrouve chez MAUPASSANT:

- Shining







Page précédente | Page 43 sur 199 | Page suivante
Documents complémentaires pour enrichir mes cours.
«  Novembre 2017  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930 

Derniers commentaires

- <%RecentCommTitle%>

Canal RSS

Abonnement




Hit-parade