LE PLAISIR DU TEXTE

Djénébou 6ème 2

Par Lamartine - publié le mercredi 6 avril 2016 à 10:04 dans L'Odyssée 6ème



Les Sirènes étaient belles comme une déesse mais féroces comme un loup.

Leur chevelure dorée à la couleur du soleil et leurs belles boucles scintillantes nous faisaient virevolter vers les airs.

D’un coup d’½il, je vis les yeux des Sirènes à la couleur de l’océan.

Les grandes ailes blanches s’élançaient dans le ciel avec leur main immense qui pouvait attraper quatre de mes compagnons et les aurait dévoré d’un seul coup de mâchoire en avalant les os et auraient fait gicler le sang.

Ces Sirènes me terrifiaient !


Page précédente | Page 63 sur 242 | Page suivante
Travaux d'écriture d'élèves du collège Lamartine à Paris.
«  Janvier 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031 

Liens

Derniers commentaires

- exellent texte (par Visiteur non enregistré)
- Commentaire sans titre (par Visiteur non enregistré)
- Commentaire sans titre (par Visiteur non enregistré)
- Commentaire sans titre (par Lamartine)
- Paola (par Visiteur non enregistré)

Canal RSS

Abonnement




Hit-parade