A quoi ça rime?

Demain dès l’aube... de Victor Hugo

Par hakima1L2 - 11:59, mardi 17 février 2009 .. Rubrique : Anthologie poétique 1L2 .. commentaires : 0 .. Lien

Demain, dès l’aube...

Demain, dès l’aube, à l’heure où blanchit la campagne,
Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m’attends.
J’irai par la forêt, j’irai par la montagne.
Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps.

Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées,
Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,
Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées,
Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.

Je ne regarderai ni l’or du soir qui tombe,
Ni les voiles au loin descendant vers Harfleur,
Et quand j’arriverai, je mettrai sur ta tombe
Un bouquet de houx vert et de bruyère en fleur.

       


Pourquoi j’ai choisi ce poème ?

 

Si j’ai choisi ce poème, c’est pour plusieurs raisons, ce poème de Victor Hugo est un poème que j’ai connu depuis le collège et que j’ai longtemps étudié et ce à différents âges, ce qui m’a permis d’en avoir différents points de vue.

C’est un poème que j’ai étudié à plusieurs reprises, donc cela m’a permis de bien le comprendre et l’apprécier ; il faut dire que l’émotion créée à la première lecture de ce poème a toujours été la même et c’est ce qui est le plus touchant dans ce poème : l’émotion.

Aussi, je trouve le titre de ce poème (qui en réalité n’en est pas vraiment un vu qu’il est désigné par l’incipit du poème même : demain dès l’aube…) particulièrement attrayant et incitant. Sa structure, entièrement bâti sous la forme d’un voyage vers le souvenir et vers la mort et qui a la forme d’un poème d’amour est très original. 

A la lecture de ce poème, par son coté tragique et les sentiments exprimés par le poète, on a l’impression de pénétrer dans le poème et dans la peau du poète (enfin moi personnellement, après chacun ses sentiments !) et c’est cela qui rend ce poème particulièrement sensible à mes yeux.

Victor Hugo a beaucoup été touché par le contexte tragique de ce poème qui est la mort tragique de sa fille juste quelques mois après son mariage ; et il y a consacré une grande partie de sa vie et de son œuvre notamment une partie du recueil les contemplations, cela montre bien le choc que cette mort lui a causé et cela lui permet de partager  et d’éprouver ses sentiments, tel est le but primaire de la poésie.

La chute extrêmement bien travaillée de ce poème nous laisse perplexe, si on la supprime, on peut alors lire le poème comme un poème d’amour qui pourrait être dédié à une femme aimée et vivante que le poète va rejoindre. Cela rend la fille vivante et crée une chute particulièrement originale.

Etant une personne assez sensible, ce poème m’a beaucoup touchée par sa tonalité tragique que le poète cherche à immortaliser.

Voilà donc les différentes raisons qui m’ont laissé choisir ce poème.  

 

 

Et pourquoi ce poème est-il de la poésie ?

 

Et oui, pourquoi c’est de la poésie, tiens ?

On remarque que le poème est composé de trois quatrains entièrement en alexandrins et contenant des rimes croisées, des « e » muets, et des diérèses ; ce qui permet de former une certaine musicalité et de nous faire pénétrer dans le contexte et dans les sentiments du poète, or, on sait que tout poème a pour but de faire de la musique avec les mots. Et n’est-ce pas ce que fait  Victor Hugo tout au long de son poème ? Aussi, on sait que n’importe quelle chanson est bien avant tout une poésie mise en musique.  On retrouve également une tonalité lyrique et de nombreux champs lexicaux tels que les champs lexicaux de la mort, de la souffrance,  de la solitude, de la tristesse du temps et  de la nature.

A travers le poème, le poète cherche à sensibiliser son lecteur, à lui faire partager ses émotions et ses sentiments, tel est le but de la poésie. Il tente de nous montrer sa souffrance et on croit la vivre d’un court instant, mais en réalité, on ne ressentira jamais les mêmes sentiments que la personne qui l’a vécue.

On peut alors dire de ce poème que c’est de la poésie car on y retrouve toutes ou pratiquement toutes les caractéristiques de la poésie.

 

 (On est presque tous dans le même cas, moi aussi quatre fois j’ai recommencé l’article)




Déposer un commentaire

{ Page précédente } { Page 173 sur 192 } { Page suivante }

Le projet

Pour les TL2: année 2009-2010. Un blog de classe consacré à la littérature.

«  Juillet 2014  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031 

Naviguer

Entrée
Archives
Zone de gestion
Besoin d'aide ?

Liens

L'antre des Lettres
Vous cherchez un poème?
Pour écouter des poèmes...
Un blog où d'anciens L témoignent

Rubriques

AUTOBIOGRAPHIE
A la manière de Pérec
Anthologie poétique 1L2
CANDIDE
DOM JUAN
EKPHRASIS
LA VIE DEVANT SOI
LES CONSIGNES
La poésie, à quoi ça rime?
Les jeux
Miscellanées
Poésie et arts visuels
Prose poétique, poèmes en prose...

Derniers articles

Après le déluge... Variations photographiques sur vos compositions...
Photo de classe
Je me souviens...encore...
.............je me souviens encore..........
Je me souviens ...
A la Pérec
Je me souviens.
Je me souviens
....Je me souviens....
Je me souviens....

Derniers commentaires

Conseils et remerciements (par Visiteur non enregistré)
Date du Poème (par Visiteur non enregistré)
merci (par Visiteur non enregistré)
Remerciment (par Visiteur non enregistré)
Ce poème est-il un sonnet? (par Visiteur non enregistré)
Commentaire sans titre (par Visiteur non enregistré)
autobiographie (par Visiteur non enregistr�)
ouaou (par Visiteur non enregistré)
Commentaire sans titre (par Visiteur non enregistré)
slt (par Visiteur non enregistré)

Canal RSS

Abonnement



Hit-parade