Des poèmes pour Raymond

Poèmes de composition surréaliste : composition collective

Par raymondqueneau - publié le vendredi 20 janvier 2017 à 04:45
Méthode : après un moment d’endormissement (relatif!) les élèves sont réveillés : ils doivent alors composer une phrase, un texte d’une façon la plus automatique possible. Un mot déclencheur leur est proposé. Le premier était "éclat", le second "transatlantique".

Eclat
Un éclat de chocolat

Un éclat de lumière dans ses yeux recule sous le vent sans avoir de sens, il pense à devenir meilleur tout en restant serein

Éclat de mon amour, je suis condamnée

Eclat de ta lâcheté, je me suis trompée

L’éclat de la lueur de la bougie s’estompe, remplacé par les souvenirs  

Un éclat de noisette tombe de la fenêtre de la grand-mère 

L’éclat de son regard perturbe mon esprit rêveur


Et d’un magnifique éclat ses yeux brillent, mouillés par les larmes Abondantes qui perlent sur ses joues pâles, presque translucides


Quelques vers transatlantique (monostiques = vers uniques) :


Sur un navire transatlantique je partais vers l’au-delà


Le c½ur gros, l’homme doit partir vers cet endroit, dont il ne connaît rien

 

Le transatlantique traverse l’aquatique


Tes yeux bleus me font faire un voyage transatlantique


Page précédente | Page 11 sur 122 | Page suivante
Poèmes des élèves du lycée Queneau d'Yvetot, rassemblés ici pour participer au festival de poésie et concourir au prix attribué à cette occasion.
«  Novembre 2017  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930 

Liens

Rubriques

Derniers commentaires

- <%RecentCommTitle%>

Canal RSS

Abonnement




Hit-parade