Des poèmes pour Raymond

Marée noire

Par raymondqueneau - publié le vendredi 29 avril 2016 à 05:24

Marée noire

 

Les vagues les porteront, le vent les emportera

 

Les cadavres sont là, empilés sur une eau corbeau, là où vit Médusa.

 

Flots de sang et de mort, l’odeur empeste.

Des lambeaux de voiles virevoltent et s’envolent avec l’espoir.

                                                                       

Les hommes, chair sur os glacials.

Le vent les emportera, les vagues les porteront.

 

« Je repousserai le feu qui te donne espoir, aiderai les vagues à te renverser, accélérerai le niveau de la marée et détruirai ton morceau de noisetier. »

 

Le sanglot des flots, le cri des vagues.

Le désespoir des êtres perdus.

 

Les vagues les porteront, le vent les emportera.



Manon

 

 


Page précédente | Page 30 sur 122 | Page suivante
Poèmes des élèves du lycée Queneau d'Yvetot, rassemblés ici pour participer au festival de poésie et concourir au prix attribué à cette occasion.
«  Novembre 2017  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930 

Liens

Rubriques

Derniers commentaires

- <%RecentCommTitle%>

Canal RSS

Abonnement




Hit-parade