Des mots plein les yeux

Et voici les premiers autoportraits!!!

Par Rimek - publié le mardi 5 septembre 2017 à 11:10

L’autoportrait

J’ai des oreilles tellement décollées
que on dirait un chimpanzé.
Si je vais visiter la prison de Domainjo
on risquerait de m’emprisonner pour mocheté de haut niveau.
J’ai la voix tellement cassée
quand je parle on penserait à un robot à la voix rafistolée.
J’ai peut être une coiffe au bol
mais putain qu’est ce que je tue au football.
Mais bon j’suis comme ça
et cela personne ne le changera,
Alors je vis bien ma vie
parce-que je suis comme je suis".


Autodérision

Je suis peut-être haut comme trois pommes et quand un bébé passe devant moi.
Il ne me voit même pas.

C’est vrai que je suis maladroit.
Et quand je passe chez quelqu’un il a peur de moi.

J’ai peut-être un ½il plus petit que l’autre.
Et quand vous me regardez, vous avez peur que ça contamine le vôtre.

Rire de moi-même

Je suis tellement petite je ressemble à un moustique qui mange beaucoup de frites.
J’ai un prénom bizarre mais au moins je suis une star,

Avec mon visage on dirait tout le temps que je suis verte de rage
Je suis peut-être une ogresse mais je suis pleine de gentillesse.

.Et ça c’est moi et vous ne pourrez pas changer ça !

 

Mon autoportrait

Je suis tellement noir que quand je souris le soir on ne voit que mes dents

Je suis tellement timide que quand je prends la parole j’ai peur de faire un bide

Je suis peut-être grossier mais on peut me faire confiance

Qui suis-je ? Se décrire avec humour

Je suis peut-être grande comme la tour de Notre Dame de Paris
Des longues jambes et un pied tout petit

 Même avec  mes deux béquilles, la vitesse n’y est pas
Je ne suis peut-être pas un enfant modèle
Mais moi le week-end ,je le passe en famille
Pour moi cela est beaucoup plus important que les amis
Je ne  suis peut-être pas ce genre de personne qui va prendre de tes nouvelles 24h24
Mais sache que tu peux compter sur moi
Je suis peut-être la fille d’un lutin qui sait ?
Mes oreilles pointues cachées derrière ma crinière de lionne
Sèche  comme les feuilles de l’’automne
Et bouclée comme des ressorts

A ma naissance

A ma naissance, on me prenait pour une chinoise.
Et pourtant, je ne suis pas sournoise.
C’est certainement à force d’être courtoise.
Qu’ils ont vu que je n’étais pas pékinoise.

On m’appelle le nain de jardin.
Mais moi au moins, je retrouve toujours mon chemin.
J’ai peut-être les cheveux clairs.
Mais dans le noir j’y vois clair.
Je ne suis pas une personne fière.
Mais moi au moins je garde les pieds sur Terre.


Page précédente | Page 6 sur 38 | Page suivante
«  Octobre 2017  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031 

Rubriques

Qui suis-je ?

Derniers commentaires

- Réponse n3 (par Visiteur non enregistré)
- Reponse n2 (par Visiteur non enregistré)
- Reponse (par Visiteur non enregistré)
- Kedamono ( japonais pour bête, animal, Elisabeth HOBSON) (par Visiteur non enregistré)
- je suis ridicule mais je l'assume! (par Visiteur non enregistré)

Canal RSS

Abonnement




Hit-parade