Ecritures poétiques

17 janvier

Par Lettresclassiques - publié le vendredi 17 janvier 2014 à 02:19
Je te nous aime d’Albane GELLE
  • Disposition en cercle, lecture expressive à deux voix des pages "il" et "elle"
  • Lecture d’un poème d’un élève écrit la veille

16 janvier

Par Lettresclassiques - publié le jeudi 16 janvier 2014 à 19:26
Préparation de la séance de lecture:
  • par deux, fille-garçon, lecture et cueillette de mots

10 janvier

Par Lettresclassiques - publié le vendredi 10 janvier 2014 à 17:17
Lectures oralisées des incipits des trois recueils:
  • posture du corps,
  • son des voix,
  • images poétiques...

06 décembre

Par Lettresclassiques - publié le vendredi 6 décembre 2013 à 09:48
Rencontre avec Michel Aymard, le comédien          
 
Présentation du projet et des trois recueils (cf. les deux autres dans l’article précédent):


Réalisation des notices biographiques de chaque auteur

08 novembre

Par Lettresclassiques - publié le vendredi 8 novembre 2013 à 05:24
Premiers pas...
  • à la découverte de soi


  • à la découverte de l’univers d’Albane Gellé
  • à la découverte de l’univers de Henri Droguet


Des textes

Un matin un cheval blanc survola mon univers à l’intérieur d’un kinder surprise

Univers onctueux plein de magie et d’imagination

Rivière remplie d’une couche d’arc-en-ciel soupoudré de nesquik

Ciel étincelant nuage de kinder maxi

A.M


Étoile merveilleuse, rêve

Rêve qui m’emporte dans un tout autre monde

Autre monde, blanc

Blanc, blanc comme de la neige

J.L


Le ciel noir, la nuit

La nuit, le crépuscule

Le crépuscule, la lune sombre

La lune sombre, des milliers d’étoiles

Des milliers d’étoiles, la constellation

La constellation, la magie...


S.R

Dans ma tête, elle est là.

Dehors, elle est là.

Partout, elle est là.

Elle est là, elle me suit.

Elle se cache parfois, mais elle est là.

Cette chose qui est toujours là: ma joie.


S.R

Dans le ciel, il y avait du brouillard et la nuit recouvrait le ciel.

Des animaux volaient vers un seul objectif. Sur terre les gens

impressionnés par le ciel, tout à coup, des ailes poussaient

dans le dos de chaque personne, mais ils allaient vers la lune.

Tous unis se tenaient la main avec un chant triste. Les âmes

montaient au ciel, certains devenaient des anges,

alors que d’autres disparaissaient en route.


Z.B

L’amour est la meilleure chose qu’on puisse connaître

Les joues en feu

Le c½ur léger

Les papillons dans le ventre

C’est le plus doux et sucré des sentiments

Notre c½ur nous réchauffe malgré les hivers glacés par ces battements disproportionnés

Mais par l’indifférence de son élu, ce sentiment devient incontrôlable

Mm


Mes sentiments n’étaient que douleur, peine et haine.

Mon c½ur est vide et rempli d’ombre et d’obscurité.

La famille est sacrée, faite pour m’aider.

L’amour est partout mais difficile à trouver.

La solitude pour le moment est ma seule solution.

Mm


A.K

Regarde le noir,

Regarde cette couleur si sombre,

Que ton regard,

Devienne un grand décombre.


Il y a eu des coups de feu

certains ont reçu des balles entre leurs yeux


beaucoup ont été blessés


et des soldats n’ont pas été retrouvés


A.C


Les mots


mots mêlés, mots perdus

toujours des mots, toujours des mots

quand on ne les dit pas, on les pense

des mots grands, des mots petits

les mots sont là et ne partiront pas

on les dit, on les pense, on les écrit


c,f


Le réveil c’est ...


Se lever le matin, c’est énervant,

En hiver c’est épuisant,

Se réveiller quand il neige c’est reposant

Mais à Paris c’est saoûlant.


D.F


LE BONHEUR

Les étoiles étincelantes dansent dans ce bleu nuit de l’espace

l’espace de cette mer fluide et douce

le reflet du soleil qui brille de mille feux

comme un diamant précieux aussi précieux que nos yeux

ce vent qui frôle nos visages

la sensation d’être dans un autre monde

se sentir libre, seul

fermer les yeux et ne penser à rien.


M.C


La Patience

J’aime gagner,

perdre ne me fait pas plaisir,

un talent sert à gagner des matchs,

le travail d’équipe sert à gagner une coupe,

je peux accepter d’échouer,

tout le monde échoue dans quelque chose,

mais je ne peux pas accepter,

de ne pas essayer!

M,D


La Voix

Le sons qui sortent quand on ouvre la bouche

Les jolis ou les horribles mots que nous disons

La voix qui souvent peut se casser, et nous empêcher de parler, de crier ou de chanter

Et, si nous n’avons plus de voix, que deviendrons-nous ?

D.B


Le vent tapait contre leurs jambes malgré leurs grandes chaussettes.

Ils avaient du mal à avancer avec le froid de leurs semelles.

Le score était de 2 à 1 mais ils n’en pouvaient plus.

Les joueurs transpiraient de plus en plus.

Il restait encore 20 minutes.

Mais pour les joueurs elles ne sont pas petites.


YD


La chance

Il avait cette chance mais il ne l’acceptait pas, la chance d’écrire, la chance de lire, la chance de devenir célèbre, tient le poème dans sa main et lit à voix haute, je lis ce que tu as écrit, lis cette ½uvre formidable, cette ½uvre que les gens rêvent de lire. Cette ½uvre dont tu es l’auteur, mais ils ne l’acceptaient pas.

RB


Les hommes

Je t’aime, nord, sud, est, ouest, ou 80° ouest ou 30° sud avançaient dans la mer perdue au beau milieu de l’océan, le vent, la pluie, les vagues, semblaient ravager le navire, l’océan bleu devenu noir, l’orage éclata.

Je ne sais pas où je vais France, Chine ou Argentine, la seule indication que j’avais était de ne jamais reculer, jamais!!

Grêlons sur la tête, nous avançons, ni peur, ni sommeil, nous sommes des hommes et nous avons toujours l’espoir d’y arriver et d’aller plus loin, nous, nous sommes haine, rage et colère.

RB

 

J’aimerais te donner les ruissellements de la vie

La clarté de l’eau à midi

La pureté de l’air

La chaleur de l’univers

Tout le sel de la mer

La couleur d’une fleur

Y,D

 
 

Nos pensées


dans nos pensées

seuls nous pouvons entrer

personne pour nous perturber

ici frontière

défense d’entrer

car dans nos pensées tout peut arriver

c.f


 

LA CONFIANCE


Trop de gens m’ont laissé tomber maintenant

j’ai peur de me relever pour encore retomber


Peur de refaire confiance

Peur d’aimer pour ne pas en avoir en retour

Avoir connu des personnes merveilleuses qui sont aujourd’hui devenues

exécrables


D.B.

Toujours essayer est la clé du succès

Jamais essayer est la clé de l’échec

Se moqueront des personnes qui n’ont rien étant petites

Se retourneront contre nous étant grandes

S.C

 
 

Jolie demoiselle pourquoi veux-tu mon num?

Ne me vois pas comme un pigeon car je n’ai pas de thune

Si c’est mon c½ur que tu veux je te prête ma plume

Pour que ma poésie te dirige tout droit vers la lune

S.C


la vie


la mer

nous voyons

des poissons

des requins

des algues

des crabes

et tous les beaux autres animaux


la savane

lions

rhinocéros

gazelle

et tous les animaux



couleurs de peau


chinois, noir, blanc, indien

religion

musulmane,chrétienne

bouddha, athée


dans la rue

humain, chien, route, voiture, audi, clio, peugeot, mercedes, bmw, oiseau, aveugle,

sourd, garçon swag, les bus, tram, des amoureux, des déprimés, des sdf, des malades, des magasins, de vêtement, de chaussure, des hôpitaux, des enfants, des star, des écoles, des lycées,

des universités, des bébés qui naissent, des personnes qui meurent, des moments durs,

des épreuves de la vie, tout ça c’est la vie


I.S


AMOUR FROID


L’eau brillante,

Dans le fleuve étincelant

Une nuit magnifique et …

Tellement magique !


Pour un premier amour …

Un vent frais

Nous traversait le corps

Notre corps chaud à l’intérieur, froid de l’extérieur


Nous frissonons,

Nous Nous regardons,

Nous Nous rapprochons,

Nous Nous embrassons !


L.T


Elle est là, elle me protège

Elle est là, elle veille sur moi

Elle est là, elle me réconforte

Elle est là, elle fait mon bonheur

Elle est là, elle me conseille

Elle est là, elle me prend dans ses bras

Je t’aime maman

J.L


L’horloge tournait

Le jour est passé

On ne peut l’attraper, jamais

Fermer les yeux,

Ouvrir les yeux sur un jour renouvelé


O.S.




Page précédente | Page 2 sur 2 | Page suivante
Recueil de textes poétiques des classes de 6° et 3° du collège Jean-Perrin, Paris XX.
«  Décembre 2017  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Rubriques

Derniers commentaires

- <%RecentCommTitle%>

Canal RSS

Abonnement




Hit-parade