Ecritures poétiques

o5 mars

Par Lettresclassiques - publié le jeudi 5 mars 2015 à 02:29

Les mots

La mer la mer l’eau est bleue, le bleu le bleu le ciel aussi beau, la plage la plage, je joue, je m’amuse, il y a le soleil, le vent, les fleurs elles ont besoin d’eau pour grandir

et bien sur de la terre.

La danse tu bouges bouges partout, oh oh oh !

La maladie c’est triste tu pleures, tu n’es pas content, tu as la tête qui tourne et tu penses.

Mais deux jour après tu rigoles tu t’amuses.

Kadi


Mes vacances


J’ai joué à la PS3

Je suis sorti, dehors

J’ai joué au foot

Et j’ai vu Jérémie

Et j’ai joué avec lui

Et j’ai fait mes devoirs


Ilyes


L’école

3 ans de maternelle

Et hop

Un cartable sur le dos

Un cahier de texte rempli de devoirs

5 ans de primaire

Et hop

Un sac à dos rempli

De livres et de cahiers

Et plus de responsabilités

Myriam


L’½uf

L’½uf est une coquille toute ronde

qu’on casse pour mettre dans la poêle.

Ça fait un ½uf brouillé pas beau

mais peu importe, du moment que

c’est bon.

C’est aussi pour faire des gâteaux

des crêpes et tout plein de bonnes choses

des gâteaux au chocolat, des crêpes

fondantes au Nutella, quelques cookies

aux bonnes pépites de chocolat, etc.


Tania


12 février

Par Lettresclassiques - publié le jeudi 12 février 2015 à 02:29

Le livre a des dents


Le livre a des dents,

parce que je rentre

de-dans, il me mâche

me mâche puis rien.


Le livre a des dents

car il m’a mangée, je

suis coincée au milieu

de deux pages.


Sur la page de droite

il y a un monstre puis

sur celle de gauche

il n’y a rien.


Sur celle de gauche

il fait noir j’ai peur

plus j’avance plus j’ai

peur.


Mais au bout d’un

moment je vois ma

maman, mon frère

et mon père.


Je cours, je cours puis

je me réveille mais

je me suis fait piéger

car c’est un rêve.


Mais méfiez-vous car

les livres ont vraiment

des dents même s’ils

ne les montrent pas.



LAURYN 6e1

La poésie chinoise

Elle est souvent douce

Elles nous traverse l’âme

Et le temps

Elles sont très vieilles

Elles ont 1000 ans

Et elles peuvent venir de

Tokyo de Milan

Car elles sont CHINOISES!

MYRIAM



PARIS

Paris est la plus belle ville de France

L’été,la nuit l’hiver

Enfin dans toutes les conditions

A part si il pleut

Car avec la pluie Paris s’assombrit


Myriam



Les plantes


il y a des fleurs

de toute les couleurs

les arbres

qui sont protecteurs

le cactus

qui a une réserve d’eau

les buissons

des fois avec des fruits

les lianes

pour se balancer

et l’herbe

pour l’écraser

Jason



Parole


La parole est dure à trouver pour les timides.

Et quand on trouve la clé et quand on parle,les personnes sont si étonnées, que nous nous taisons à jamais comme une bougie sur laquelle on souffle!!!


Salma

29 janvier

Par Lettresclassiques - publié le jeudi 29 janvier 2015 à 02:34

Pelouse Verte


Ma pelouse est Blanche

Ma pelouse est Rose

Ma pelouse est Bleue

Mais ce n’est pas la couleur d’une pelouse

Moi, ma pelouse est mystérieuse

Parce qu’elle est Verte!!!

Elle est Verte,

Étalée au-dessus d’un nuage.

D’un nuage blanc-gris

Comme un brouillard

Un garçon, qui regardait le ciel,

Se dit:

« C’est un paysage extraordinaire »


ESTHER AMENAN



LES ENFANTS


Il y a les joueurs

les tricheurs

aussi les gentils

ou les méchants

les brutes

les doux

les noirs

les blancs

mais tous les enfants

jouent,rient et s’aiment

Jason


PARIS

Paris est la plus belle ville de France

l’été, la nuit, l’hiver

Enfin dans toutes les conditions

A part s’il pleut

Car avec la pluie Paris s’assombrit

MYRIAM


o9 janvier

Par Lettresclassiques - publié le jeudi 8 janvier 2015 à 02:13

LE ROI


Il y en a partout dans les continents

Ils sont indépendants

Mais responsables de leur pays

ils gouvernent comme Louis XIV

Ils font la guerre

Ils se battent pour leurs frontières

Mais à un moment ils devront laisser leur trône

A un vaillant chevalier

qui à son tour connaîtra une mauvaise période

Il se fera exécuter

puis voilà le président


NASSIM





Au Collège

Au collège il y a des professeurs qui

apprennent aux élèves à mieux écrire

à comprendre les choses

et aussi les professeurs

donnent des devoirs à faire à la maison,

à chaque métier ils donnent des devoirs

en Hist-Géo, Anglais, Français, Maths, science vie de la terre

et aussi tous les jeudis en semaine A on a Vie de classe.

Kadi


L’araignée au soleil


Je craque, je brûle

Au soleil

Le soleil qu’on voit,

Dès notre notre réveil

Il illumine le ciel

D’un seul éclat.

Sous le parasol,

L’ombre ne vient pas à moi,

Car je suis trop petite.

Des gens ont peur de moi,

Car je pique.

Et ils ont peur de moi,

parce que je suis,

L’araignée au soleil!


ESTHER AMENAN



Le dictionnaire


Le dictionnaire

peut être jaune, vert

ou rouge selon la

couleur que vous

désirez.


Le dictionnaire

peut être rond, carré,

triangulaire, ovale, en

c½ur ou bien en

rectangle, cela dépendra

de votre décision.


Le dictionnaire

peut être en Anglais,

en Français, en

Espagnol, en Italien,

en Portugais ou bien

en Japonais selon la

langue que vous voulez

traduire.



LAURYN


Pourquoi


Pourquoi les moutons ne volent pas .

Pourquoi je vois .


Pourquoi je ne sais rien .


Pourquoi on pleure .

Pourquoi avons nous des frères et s½urs .


Pourquoi je pose autant de questions .


Pourquoi on mange

Pourquoi on range .


Pourquoi je ne sais pas .


MAELYSSE


Pourquoi...? ☺

Pourquoi laisser ta vie passer ?

Pourquoi mentir ?

Pourquoi se crée des embûches ?

Pourquoi forcer les choses ?

Pourquoi tout couper ?

Pourquoi ?

Pourquoi ne pas être aimable ?

Pourquoi forcer la réussite ?

Pourquoi laisser tes envies de coter ?

Pourquoi se détester ?

Pourquoi vouloir la gloire ?

Une réponse à tous sa soit naturel !

Resa 


Je veux grandir !


Un jour alors que je me promenais

dans la forêt,

je vis un magnifique arbre à pommes

bien rouges.

Je voulais en prendre une mais...


Je veux grandir, je le veux tout de suite !


Je voulais préparer mon gâteau,

maman était sortie et papa au travail ;

j’étais toute seule avec Cookie mon chat.

Je pris les ½ufs, la farine

et bien sûr du sucre.

Mais il était trop haut, je n’ai que 7 ans.

J’aime bien être petite, je mange

plein, plein, plein de bonbons, hum.


Tania


Le coureur


Il y avait un enfant très lent, déçu de sa rapidité, il décida de s’entraîner avec un entraîneur chaque


jour et chaque nuit il essaya de devenir autant rapide que son entraîneur.


L’entraîneur lui dit la solution ultime qui a bouleversé sa vie.



Il essaya toute la nuit.



Le lendemain matin,son entraîneur organisa une course, l’élève a gagné.



Et l’entraîneur lui dit : tu n’a plus besoin de moi, l’élève devint coureur.







Taaha


Les profs


en sport

on s’entraîne

en histoire-géo

on apprend le passé

en arts plastiques

on est créatif

en SVT

on apprend le monde

en français

on apprend des contes

en maths

on calcule

en musique

on regarde des films

jason





16 mai, 23 mai

Par Lettresclassiques - publié le vendredi 23 mai 2014 à 02:24
Préparation du spectacle:
  • répétition par binôme

09 mai

Par Lettresclassiques - publié le vendredi 9 mai 2014 à 06:58
Préparation du spectacle:
  • répétition par binôme ou individuellement
Représentation le 12 juin 2014 à la Médiathèque Marguerite DURAS, Paris 20 

11 avril

Par Lettresclassiques - publié le vendredi 11 avril 2014 à 10:48
Je te nous aime d’A. GELLE
  • première répétition

10 avril

Par Lettresclassiques - publié le jeudi 10 avril 2014 à 17:08

Projet Poésie contemporaine

  • choix de textes par binôme mixte
  • recopier les textes choisis

Des textes, à partir de l’oeuvre d’Olivier BOURDELIER

Par Lettresclassiques - publié le dimanche 23 mars 2014 à 05:20

Gustav Klimt

Le rouge de tes habits

M’éblouissent

Ton visage est si beau

Qu’en te voyant

Je suis dans les nuages

A.K.





Des textes, à partir de l’oeuvre d’Olivier BOURDELIER

Par Lettresclassiques - publié le samedi 22 mars 2014 à 05:07

Artiste dont je ne retrouve pas le nom


Il y a trop de noir,                                       croix croix croix        

je ne vois rien,                                            Que veulent dire ces croix?
Debout j’espère,                                         Cents-trois croix!
Avoir de la lumière                                   Au-dessus de moi

M.D

Gustav Klimt

Les ténèbres

 

Son regard noir de colère

Me fit l’effet d’une foudre

Poudre d’or

Pourquoi es-tu si jaune ?

D.



Aloïse

Toute seule dans sa tour,

Ne fait que des tours

Car elle ne cesse d’espérer à son tour

Que son prince viendra à son secours.

                 D.B



Frida Kahlo,
El venado herido (1946)

Tout seul allait le petit cerf

triste, à l’abandon, blessé

mais chez Arcady et Lina

il put enfin se réfugier

 

Quand le Cerf s’en reviendra

requinqué, joyeux, soulagé

les blessures de son corps meurtri

enfin auront été gommées.

 B.Z.

Zoran Music,

Revient, Loin, Combien, Pas

Toi, Reviens

Es-tu loin ?

Combien de temps mettras-tu pour revenir ?

Au fait, ne reviens pas.

D.



Aloïse

Loin de son amour de jeunesse,

qui était beau comme un prince.

Loin de son regard qui était si intense. 

R.



Pierre Soulages


Libres

 

S’envoler, s’évader

voler et fuir un monde 

pour nous aimer à jamais 

dans un monde sans problème,

                      libres comme l’air de nos actes et de nos pensées.

                                                                M.

dimanche

sieste

soleil ou

pluie

neige ou

grêle

I.

Des textes, à partir de l’oeuvre d’Olivier BOURDELIER

Par Lettresclassiques - publié le jeudi 20 mars 2014 à 03:01

La poésie est facile

les maisons n’ont pas de clé

dans la ville

de Paul Klee
A.B





               Bacon Francis (1909-1992) peintre

           Titre : Étude pour une corrida, n°2

Le taureau fonça sur l’homme

L’homme tomba

Le taureau  frappa

L’homme meurt

A,C


Toute seule dans cette tour

Je le vois, le temps passe

Me remarquera-t-il un jour?

OUI !

J.L

 

 

Aloïse Corbaz, 1961 




                                            Gustave Klimt

les roses blanches sont pures

les roses rose pâle souillées

les roses rouges sont impures

M.



du noir cache la chaleur

elle brille au sombre

un jour elle reviendra

avec une grande explosion

O.S

  Soulages Pierre



Du noir, Du noir, Du noir
Arrête de voir tout noir

Car tout n’est pas noir.


S.R – Pierre Soulages









 

Paul REBEYROLLE

Titre de l’½uvre: Nu

1971

 

Elle se sent libre car elle est nue

Elle dit qu’elle a un corps de petite fille

Elle veut courir dans les rues

Elle se sent libre car elle est tranquille

Y. D.


HOPPER

Le départ

déjà c’est le départ

ma montre s’est arrêtée

mon c½ur   aussi

nous voilà sur le quai

nos chemins se séparent

reviendras-tu ? 

Je regarde cette locomotive partir vers  ta destinée 

 

                                             C,F



                                Paul Klee (1879-1940)

                                Filles rouges au chapeau rouge


fille rouge

au chapeau rouge

elle était rousse

et pas du tout douce

S.

 


Des textes, à partir de l’oeuvre d’Albane GELLE

Par Lettresclassiques - publié le mercredi 19 mars 2014 à 02:44

Il

essaye de la faire rire

avec de l’humour mais

elle le fuit. Il la protège

il tient les rennes

 

A,C




Rancune transformée en poème

Il marche sur le sable qui était envahi de feu

Après l’accident qui a vu mourir sa queue

Pleurs qui me font penser à l’animal que j’aime.

 

A.K




Fermer les yeux

et écouter

la fille qui rit avec une sourire adoré

le vent se lève

un c½ur bouge

il n’a pas été assez puissant

à l’instant

tout s’est calmé

O.S




Aimer c’est compliqué et difficile à contourner

Contourner l’effet de son c½ur

Envers l’aspect de l’élu de son c½ur

C½ur d’artichaut à prendre et à aimer

 

D. B.



Elle est partie perdue dans la mort

Une rancune, des gestes inquiets

Un accident

Le silence, la parole n’était pas la.

J.L


Un accident c’est violent

Un vieux c’est méchant

Être renfermé c’est énervant

Certaines paroles sont "émerveillantes"

ou d’autres ennuyantes

tout est possible

Et non impossible

tout est payant

sans argent

c’est fatiguant

et éc½urant 

 

S. C.




Pourquoi cette profonde rancune ?

Pourquoi ce mal-être ?

Pourquoi cette révolte ?

Pourquoi est le seul mot qui me vient à l’esprit

Enfin pourquoi ?

C. F.




Petite fille sourit le jour,

Pleure le soir, rêve la nuit.

Vivante à l’extérieur,

Morte à l’intérieur.

Futur rendra-t-il petite fille heureuse?

 

S.R




Elle

aime Il

Mais Il ne l’aime pas

Elle veut à tout prix son c½ur

Il dit qu’il ne lui donnera pas

 

Y. D.

Des textes, à partir de l’oeuvre d’Albane GELLE

Par Lettresclassiques - publié le mardi 18 mars 2014 à 07:23

Vécu, vis et vivras

s’épanouir

goûter le bonheur

à la vie et un jour au paradis.

La mort est une étape de la vie,

profiter car le présent n’est jamais éternel.

 

M.C



        lui

        avec sa fille souriante,

        ailleurs sur une plage du Sud,

        avale le chaud du monde.

                                              

           A,B

 


Je joue avec des rimes

je ne fais pas de comédie

Dans mes poésies

je regarde le ciel

noir et  brouillard

sans lumière

                                                                             B,Z      

14 mars

Par Lettresclassiques - publié le vendredi 14 mars 2014 à 09:47
Salle 121
  1. Finaliser le texte à parti du recueil d’O. Bourdelier
  2. Mettre au net le texte écrit à partir du recueil d’A. Gellé
  3. Rédiger entièrement le texte argumentatif à partir du comité de lecture

Je Te Nous Aime

 

       Je te nous aime d’Albane Gellé est un recueil de poèmes qui nous raconte une histoire tout au long du livre, l’histoire d’une vie, de la perte d’un proche, ou encore de l’amour. Donc en parlant de sa vie à elle, Albane Gellé parle de LA vie, la vie en général.

      La présentation est intelligible. En effet, il y a un court poème sur chaque page, il y a beaucoup d’espace et les textes sont isolés ce qui nous aide à comprendre. De plus, sur chaque page, un pronom personnel (« elle», « il », « tu ») nous montre l’isolement des individus, la distance entre eux.

      Aussi, les textes sont courts, ce qui nous rend curieux et nous donne envie de continuer de lire.       D’autre part, les histoires passent aussi vite que la vie, le livre qui paraissait long était en fait très court.

      Avec ses jeux de mots, Albane Gellé veut créer son propre langage, par exemple, dès le titre du livre on remarque un langage différent: «Je te nous aime».

      Par ailleurs, elle essaye de nous surprendre en nous faisant croire prendre un chemin qui en fait est tout autre. De fait, elle nous fait croire que le père a perdu sa fille pour finalement nous révéler que c’est la fille qui a perdu son père.

En tout cas, j’ai vraiment apprécié ce livre qui nous apprend un peu toutes les étapes de la vie et que, même s’il y a des moments difficiles, la vie continue.

S.R.

07 mars

Par Lettresclassiques - publié le vendredi 7 mars 2014 à 11:05
Comité de lecture
Livre élu:
  • Je te nous aime d’Albane GELLE

Travail d’argumentation:

  • rédaction des arguments dans un texte,
  • utilisation des connecteurs (p.373 du manuel)

14 février

Par Lettresclassiques - publié le vendredi 14 février 2014 à 02:12
La poésie est facile (peintres), Olivier BOURDELIER

Salle: disposition en rang (public/comédiens)

Lecture par groupe de 4 ou 5
  • Gestuelle
  • Mise-en-voix diverses

07 février

Par Lettresclassiques - publié le vendredi 7 février 2014 à 10:41
Projet Poésie contemporaine
Off de Henri Droguet
  • Lecture de poèmes par groupes (titre prononcé collectivement, puis chacun un vers en faisant bien entendre les silences récup’...)
  • Liste de 10 mots de l’auteur entendus ou lus

La poésie est facile (peintres) d’Olivier Bourdelier

  • Recherche documentaire sur les peintres du recueil
  • Ecriture à partir des tableaux

24 janvier

Par Lettresclassiques - publié le vendredi 24 janvier 2014 à 14:19
Lecture des textes poétiques écrits par les élèves ou bien des marchés de mots:
  • en duo

Page précédente | Page 1 sur 2 | Page suivante
Recueil de textes poétiques des classes de 6° et 3° du collège Jean-Perrin, Paris XX.
«  Janvier 2017  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031 

Rubriques

Derniers commentaires

- <%RecentCommTitle%>

Canal RSS

Abonnement




Hit-parade