Sésame écris-moi

Ulysse - Les sirènes

Par carp - publié le mardi 30 mars 2010 à 14:14 dans Les aventures d’Ulysse

     Ulysse et ses compagnons arrivèrent près de l’île des sirènes aprés avoir navigué plusieurs jours . Les sirènes sont des créatures ailées dangereuses éblouissant les navigateurs par leurs chants et les entraînant dans la mort . Pour leur échapper, Ulysse boucha les oreilles de ses compagnons pour qu’  ils n’ entendent pas leur chant et leur demanda  de l’ attacher au mât de la nef comme le lui avait conseillé la magicienne Circé. Puis ils ramèrent dans la mer déchaînée .

 

    Quand les sirènes les aperçurent ,elles essayèrent de les charmer par leur voix sans y parvenir.      Elles chantaient et  le coeur d’ Ulysse battait dans sa poitrine car il voulait les entendre . Il fit signe à ses compagnons de le détacher, mais comme leur ordonnait Circé ils ramèrent plus vite encore et deux compagnons le chargèrent de liens plus solides . Quand ils eurent franchi le rocher  des sirènes et qu’ ils n’ entendirent plus leur voix , ils se débouchèrent les oreilles et détachèrent Ulysse. Ils s’éloignèrent plein de joie et de connaissance sachant tout ce qui se passe sur l’ île nourricière .

 

    Mais à peine avaient-ils laissé l’ île derrière eux, qu’ un nouveau péril les attendait....

Sous le charme de Circé...

Par cdufr - publié le mardi 26 mai 2009 à 11:16 dans Les aventures d’Ulysse

      Ulysse et ses compagnons arrivèrent sur l’île de Circé. Les compagnons d’Ulysse allèrent voir qui habitait sur cette île, mais Ulysse resta dans son vaiseau. Arrivé sous l’auvent de la déesse aux belles boucles, qui chantait à pleine voix, le chef des guerriers, dit à ses hommes de crier pour que la déesse Circé les entende et sorte de sa maison.

      Alors, elle sortit en hâte et les pria d’entrer chez elle. Circé leur donna du vin, elle versa une substance magique qui devait leur faire oublier leur patrie. Pendant que les hommes buvaient, Circé les frappa de sa baguette magique et ils se transformèrent en cochon. Alors, elle les enferma dans une étable à porcs. Ils pleurnichèrent, cependant Circé leur jeta à manger : glands, faînes et carnouille. Pendant ce temps, Eurylope accourut en hâte au vaisseau et prévint Ulysse du triste sort qu’avaient subi les siens.

       Tant de chagrin l’avait brisé ; ses yeux se remplirent de larmes, et son coeur ne pensait plus qu’à sangloter.

Le dieux Eole

Par mnorm - publié le mardi 26 mai 2009 à 11:06 dans Les aventures d’Ulysse

Le dieu Eole

       Ulysse alla explorer l’île d’Eolie et il rencontra le dieu Eole. Ce dernier le choya pendant un mois, mais Ulysse lui demanda de l’aider à se remettre en route. Eole accepta ; il écorcha un taureau et dans la peau de celui-ci il emprisonna les vents hurleurs, et pour que les vents ne s’échappent pas, Eole fixa un fil brillant pour que le sac soit bien fermé. Ulysse navigua en tenant le gourvenail de son bateau pendant neuf jours et neuf nuits mais  Ulysse s’assoupit juste avant d’arriver. Alors les compagnons d’Ulysse qui étaient jaloux, ouvrirent l’outre croyant trouver de l’or. Les vents donnés par Eole se dechaînèrent et le navire retouna sur l’île d’Eolie. Eole crut qu’Ulysse avait mécontenté les dieux en le voyant revenir sur son île. Il rejeta son hôte et Ulysse n’eut plus qu’à errer , sans aide.

Ulysse contre le Cyclope

Par gbogo - publié le vendredi 17 avril 2009 à 22:44 dans Les aventures d’Ulysse

     Ulysse découvre la terre des cyclopes et la décrit ainsi : il s’agit d’une petite île avec des montagnes. Les cyclopes ne travaillent pas.

 

    Ulysse va à leur rencontre avec ses compagnons. C’est alors qu’il vit dans une caverne un géant qui emmenait paître ses brebis et ses chèvres. Ulysse rentra dans la caverne et attendit que le cyclope rentre. Le soir, le cyclope rentra dans sa grotte, mais dans un premier temps, il ne le remarqua pas. Il prit le temps de traire ses brebis et ses chèvres, ferma sa grotte avec un rocher très lourd. Quand le cyclope se rendit compte qu’il y avait des visiteurs ; il leur demanda qui ils étaient et d’où ils venaient.

 

     D’un coup, le cyclope se jeta sur deux des compagnons d’Ulysse et les fracassa par terre, puis les mangea. Ulysse voulut tuer le cyclope mais pensa que personne ne pouvait soulever le bloc de l’entrée à part le cyclope. Ulysse prit une coupelle et versa du vin dedans, le donna au cyclope qui le remercia. Après avoir beaucoup bu, le cyclope était soûl et tomba dans un sommeil profond. Ulysse prit un grand pieu, et avec l’aide de quatre compagnons, ils le soulevèrent et le plantèrent dans le seul oeil du cyclope. Celui-ci cria si fort, que tous les cyclopes accoururent.

Les cyclopes lui demandèrent : "pourquoi cries-tu ?

- car personne m’a crevé l’oeil ! répondit le cyclope.

- si personne ne t’a crevé l’oeil, alors nous pouvons partir."

 

     Polyphène souleva le bloc de pierre qui bouchait l’entrée de l’antre car il fallait emmener ses chêvres dehors. Ulysse et ses compagnons s’accrochèrent en dessous des bêtes. Quand toutes les chêvres furent passées, Polyphène se demanda où étaient les hommes. Ulysse partit sur son bateau et alla très loin des cyclopes.

 

LA MAGICIENNE CIRCE

Par odrze - publié le jeudi 16 avril 2009 à 22:22 dans Les aventures d’Ulysse
      Ulysse et ses compagnons arrivèrent sur une île  étrange.
Ulysse demanda à quelques uns de ses compagnons d’aller voir qui habitait cette région .
Ils découvrirent une maison gardée par des loups et des lions se comportant comme des chiens.
     Ils crièrent , puis Circé sortit en hâte . Elle les pria d’entrer , ce qu’ils firent tous sauf Euryloque qui pressentait le piège. Circé prépara un cocktail pour ses invités , elle y glissa sa drogue, puis elle les pointa de sa baguette magique . Cette drogue les transforma en porcs et Circé les emmena dans une porcherie, Euryloque rempli de chagrin en informa Ulysse .

Et si vous voulez connaitre la suite,  lisez l’Odyssée....
OKSANA 

Le royaume des morts

Par aleta - publié le mercredi 15 avril 2009 à 22:20 dans Les aventures d’Ulysse

       Ulysse voulut savoir ce qui l’attendait, il alla au royaume des morts pour voir Tyrésias le devin. Mais pour le rencontrer, il fallait évoquer les morts. Pour cela, il traça un carré de côté d’une coudée, il creusa dedans et il y versa des libations (du lait miellé, du vin rouge et de l’eau pure) . Par dessus, il y versa de la farine. Il égorgea un taureau et le sang coula dans le trou. A ce moment-là, tous les morts dont sa mère apparurent .

           Ulysse demanda à celle-ci comment elle était morte, comment sa femme réussissait-elle à vivre sans lui, comment allait son père . Sa mère était morte de chagrin. Sa femme allait bien, mais elle pleurait de chagrin, elle gérait ses biens correctement,  elle n’avait épousé personne. Son père dormait dehors en été et en  hiver, il préférait la compagnie des serviteurs. 

Le monde d’Hadès

Par mjeun - publié le mardi 14 avril 2009 à 22:11 dans Les aventures d’Ulysse

                                                               Le monde d’Hadès

 

           Ulysse en eut marre des aventures CATASTROPHIQUES qui lui étaient arrivées, jusqu’à présent, il décida de consulter le devin Tirésias qui se trouvait dans le monde d’Hadès afin de savoir s’il rentrerait un jour chez lui. Mais pour cela, Ulysse devait pénétrer dans le monde des enfers. Ils creusa un trou d’une coudée puis versa trois liquides différents :

   Le premier était du lait miellé, le second du vin doux, et le troisième de l’eau pure. Puis il répandit de la farine. Il promit que lorsqu’il rentrerait chez lui , il sacrifierait sa plus belle genisse et qu’il offrirait à Tirésias, un belier noir, le meilleur de son troupeau. Et toutes les âmes qui se trouvaient dans le monde d’Hadès, remontèrent à la surface et Ulysse verdit de peur.

Le dieu Eole

Par cdziki - publié le lundi 13 avril 2009 à 21:46 dans Les aventures d’Ulysse

      Ulysse alla explorer l’île d’Eole et il rencontra le dieu Eole. Ce dernier le choya pendant un mois, mais Ulysse lui demanda de l’aider à se remettre en route. Eole accepta, il écorcha un taureau et dans la peau de celui-ci, il emprisonna les vents hurleurs, et pour que les vents ne s’échappent pas, Eole fixa un fil brillant pour que le sac soit bien fermé...

      Ulysse navigua en tenant le gouvernail de son bateau pendant neuf jours et neuf nuits mais Ulysse s’assoupit juste avant d’arriver. Alors les compagnons d’Ulysse qui étaient jaloux, ouvrirent l’outre croyant trouver de l’or. Les vents donnés par Eole se déchaînèrent et le navire retourna sur l’île Eolie. Eole crut qu’Ulysse avait mécontenté les dieux en le voyant revenir sur son île c’est pour cette raison qu’il rejeta son hôte et Ulysse n’eut plus qu’à errer sans aide.

La magicienne Circé

Par jbgau - publié le mardi 7 avril 2009 à 23:37 dans Les aventures d’Ulysse

    Ulysse et ses compagnons arrivèrent sur une île étrange . Ulysse demanda à quelques compagnons d’aller voir qui habitait cette région . Ils découvrirent une maison gardée par des loups et des lions se comportant comme des chiens . Ils crièrent , puis Circé sortit en hâte. Elle leur pria d’entrer , ce qu’ils firent tous sauf Euryloque qui pressentait un piège . Circé prépara un coktail pour ses invités , elle y glissa sa drogue , puis elle les pointa de sa baguette magique . Cette drogue les transforma en porcs et elle les amena dans une porcherie . Euryloque en informa Ulysse. Pour connaître la suite, lisez l’Odyssée d’Homère .

ALKINOOS (Nausicaa)

Par jcorte - publié le mardi 7 avril 2009 à 23:37 dans Les aventures d’Ulysse

    Ulysse, épuisé par la mer, fit naufrage au pays des Phéaciens. Endormi sur le rivage, une charmante demoiselle nommée Nausicaa l’observa avec beaucoup d’attention.

   Auparavant, Nausicaa avait rêvé d’un beau mariage avec un homme charmant comme Ulysse. Une fois réveillé, Ulysse s’aperçut qu’il était nu alors toutes les servantes de Nausicaa s’enfuirent, seule Nausicaa resta face à Ulysse qui était caché derrière un arbre. Ces deux personnes se présentèrent l’une à l’autre, alors, Nausicaa invita Ulysse dans sa demeure.


Page précédente | Page 1 sur 2 | Page suivante
Ce blog est un lieu de création littéraire et d'expression pour des élèves de collège.
«  Février 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728 

Derniers articles

- haiku
- Haiku
- haiku
- Haiku
- haiku

Derniers commentaires

- haha (par Visiteur non enregistré)
- Commentaire sans titre (par Visiteur non enregistré)
- Commentaire sans titre (par Visiteur non enregistré)
- Commentaire sans titre (par Visiteur non enregistré)
- La nuit (par Visiteur non enregistré)

Canal RSS

Abonnement




Hit-parade